LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

Partagez
 

 Have you fucked before? Where is she buried?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LA TERREUR DES BACS A SABLE
Charlie Grimshaw

: 843 messages, depuis le : 01/03/2016
© AVATAR : camille rowe-pourcheresse (by schyzophrenic)
DC : tom barlow
PSEUDO : DIKTAT (elise)
Have you fucked before? Where is she buried? Giphy
Âge : 26 yo.
Adresse : ropewalk

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: could you be loved (bob marley), no diggity (blackstreet)
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
Have you fucked before? Where is she buried? Left_bar_bleue12/100Have you fucked before? Where is she buried? Empty_bar_bleue  (12/100)

Have you fucked before? Where is she buried? Empty
MessageSujet: Have you fucked before? Where is she buried?   Have you fucked before? Where is she buried? EmptyMar 8 Mar - 1:37

CHARLIEGRIMSHAW
▸ CAMILLE ROWE / FUCK-UPS
Prénoms ⁞ Charlotte, Diana
Nom ⁞ Grimshaw
Surnoms ⁞ Charlie, personne ne l'appelle jamais Charlotte
Âge ⁞ 26 ans
Date de naissance ⁞ 11 décembre 1989
Lieu de naissance ⁞ Liverpool
Profession ⁞ organisatrice d'événements (tate gallery), musicienne
Etudes ⁞ elle a arrêté les études à 17 ans pour commencer à travailler

Etat civil ⁞ célibataire
Orientation sexuelle ⁞ hétéro, plutôt
 
Ton premier baiser : 8 ans, derrière un arbre dans la cour de récré avec son amoureux de l'époque, un certain Nick, qui lui offrait son goûter presque tous les jours.
Ton premier amour : Chris, 15 ans, le premier des premiers, celui qu'elle aimera toujours probablement un peu au fond d'elle malgré la fin tumultueuse de leur relation. Chris & Charlie, C². Les premiers émois de l'amour, les premières vibrations, les premières sensations qui resteront gravées au fond d'elle comme leurs initiales sur les bancs du lycée.
Ta première fois : Toujours le même.
Ta première déception amoureuse : Lui, encore. Leur rupture. La façon dont ça s'est terminée. Le fait qu'il l'ait lâchement abandonné quand elle avait besoin de lui, qu'il n'ait pas été plus fort. Et puis elle non plus, elle s'est laissée embarquer dans une spirale infernale. Et quand il a dit " c'est fini, je te quitte ", son coeur s'est brisé, ras de marais de tristesse et d'angoisse. Comment faire sans lui ? Et toutes ces questions qu'on se pose quand on est persuadé que sa vie ne se limite qu'à une seule et même personne. Quand on aime profondément et passionnément.
Ton premier râteau : A 12 ans, un certain Jimmy, elle avait fait le premier pas en allant lui dire qu'elle voulait sortir avec lui. Et puis il a dit non. Parce qu'elle n'avait pas de seins.


Ta première cuite : 15 ans, avec Chris. Il avait volé une bouteille de whisky à son père et ils l'avaient bu ensemble toute la nuit dans un parc de Kensington. Elle a passé le lendemain à vomir. Et lui aussi.
Ta première clope : 13 ans, volée discrètement à sa mère pendant qu'elle dormait encore. Elle a tellement toussé qu'elle a faillit vomir, et puis elle s'est dit qu'elle n'y retoucherait plus.
Ta première prise de drogue : Elle a testé pas mal de trucs, certaines juste pour essayer sans jamais en reprendre. Alors si on les classe ça fait : cannabis, 15 ans, un joint avec des copains, ecstasy/mdma 17 ans, pendant un concert, champis, 18 ans, avec des potes en soirée, cocaïne, 19 ans, avec son mec de l'époque qui avait l'habitude de mettre le nez dedans et qui lui a dit " mais vas y, teste, tu vas voir, c'est cool ", c'était pas cool.
Ta première discussion avec des policiers : Elle avait 16 ans. Outrage à agent. Ca lui a valu une nuit au poste, mais ils ont finalement décidé de la laisser partir sans donner suite en espérant qu'elle ne recommencerait plus.
 
Ton dernier baiser : il y a deux jours, au matin, au moment de se quitter après une jolie nuit passée à deux. C'était furtif et tendre. Il y avait un goût de café.
Ton dernier amour : son dernier amour, l'actuel, ou peut-être pas, difficile à dire, le dernier des derniers, celui pour qui elle a vraiment ressenti un truc, c'était il y a quelques mois probablement. de toute façon, Charlie est du genre à s'enticher rapidement et ses coups de coeur sont fréquents.
Ta dernière fois : il y a trois jours, tout au plus.
Ta dernière déception amoureuse : quand elle a lu sur internet qu'Adam Levine s'était marié, comme pour plusieurs millions de femmes dans le monde ça a été la fin d'un fantasme.
Ton dernier râteau : il y a peut-être un an, un mec qui s'était amusé à lui tourner autour et à flirter avec elle, pour finalement s'enfuir au dernier moment en lui apprenant qu'il était déjà marié. un enfoiré de base, quoi.


Ta dernière cuite : au dernier vernissage organisé par la Tate Gallery, elle s'était bien tenue pendant toute la soirée, et une fois que les invités étaient partis aux alentours de minuit, une heure, elle a terminé le champagne avec un de ses collègues.
Ta dernière clope : ce matin, avec le café.
Ta dernière prise de drogue : elle fume encore régulièrement des joints, généralement le soir après le boulot pour décompresser, ça n'arrive pas tous les jours, mais ça arrive de temps en temps.
Ta dernière discussion avec des policiers : il y a quelques mois... Elle les a traité de connard de misogyne après qu'il lui ait dit de ne pas rouler trop vite parce que " femme au volant... ", alors qu'elle était parfaitement en règle. Ils auraient pu l'embarquer pour outrage à agent, mais elle a encore eu de la chance.
 

Elle danse comme si elle en avait envie, au moins elle est en vie
Elle s'échappe, oublie, elle fait semblant le temps d'une nuit, comme si elle était comme toutes ces filles qui se contentent de vivre sans réfléchir. La musique bat le rythme contre les murs, les basses montées au maximum, ça fait boom dans sa cage thoracique, ça la secoue, l'enivre. Exaltation. Lâcher prise... Sa chevelure dorée ondule sous les mouvements balançant de ses hanches et de ses épaules, ses yeux restent clos comme une barrière contre la réalité, jusqu'à ce qu'elle sente une présence s'approcher d'elle. Elle rouvre ses paupières et l'interroge du regard, il dit " Chris est dehors, il faut que tu viennes, " et elle le suit sans trop réfléchir, s'accrochant à son bras pour ne pas le perdre au milieu de la foule. Quand elle arrive dehors, le froid nocturne lui glace le sang mais elle n'a même pas le temps d'y penser. Chris est là, la main contre un mur, penché en avant. Il crache du sang. Il s'est encore battu, comme presque chaque semaine. Il ne peut pas s'en empêcher. Elle soupire et s'allume une cigarette. Retour à la réalité.

Te parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendra
En serrant dans ma main tes p'tits doigts
Pi donner à bouffer à des pigeons idiots
Leur filer des coups d'pied pour de faux

Les trois blondes marchent dans la rue, jeunes adolescentes ou encore enfants, on distingue que l'une est plus vieille que les autre à ses traits, ses formes, et sa démarche plus affirmée. Mais elles ont cette même lueur dans les yeux, une colère puissante et ardente, même si elles ont l'air totalement paumée. La plus petite traîne un peu des pieds et son regard s'arrête sur les vitres des fenêtres derrière lesquelles leurs voisins lancent des regards accusateurs. Charlie, elle n'y fait plus attention, du haut de ses 15 ans elle a arrêté d'écouter les murmures malveillants des voisins et elle se garde bien de leur dire ce qu'elle pense de leur comportement. Elle sait ce qu'ils pensent, eux, " cette pauvre gosse de Grimshaw qui doit se trimbaler ses soeurs parce que ses parents sont incapables de s'en occuper, " mais elle s'en fout, elle, tout ce qu'elle veut, c'est de protéger ses cadettes. Elle s'arrête devant un bar, petit troquet de quartier où les pochards du coin se retrouvent dés le matin. Elle se retourne vers les filles et leur dit " Vous restez là, je reviens, " et elle entre à l'intérieur, cherche son père du regard. Il est au comptoir. Leurs regards se croisent et ils froncent les sourcils en la voyant arriver vers lui avec son air décidé. Qu'est-ce qu'elle peut l'emmerder des fois. " Tu pourrais me filer 20£ pour faire des courses ? Les filles n'ont rien mangé depuis ce midi, " demande-t-elle. Il grimace et cherche dans son porte-feuille. " Elle est où ta mère ? " réplique-t-il en évitant son regard, occupé à chercher de l'argent. Charlie hausse les épaules  " J'sais pas, " il lui tend un billet et la regarde, plante ses yeux dans les siens et elle frissonne, presque mal à l'aise. " Moi, au moins, tu sais où me trouver " finit-il, plutôt amusé par sa blague. Charlie le dévisage avant de lui arracher le billet des mains et de se retourner pour rejoindre ses cadettes toujours sur le trottoir à l'attendre. " Vous voulez manger une pizza ? "

Et le matin se réveille sur le lit encore défait
La lune éclaire ton sommeil d'un dernier reflet
Lentement je te caresse sans te réveiller
Avant que le jour ne se lève, je dois m'en aller

Sur la pointe des pieds, elle traverse la chambre pour récupérer ses affaires éparpillées. Elle enfile son t-shirt, remet son jean, attache ses baskets, soulève son sac à main dans la plus grande discrétion. Elle essaye de faire le moins de bruit possible car, paisible, il dort encore du sommeil du juste et elle ne souhaite pas le réveiller. Son téléphone dans la poche arrière de son pantalon, elle prie pour qu'il ne se mette pas à vibrer ou à sonner quand elle s'approche de la porte, le bois du parquet craquant doucement sous ses pas de velours. Tendue, elle jette des coups d'oeil furtif vers le garçon qui gigote un peu, et elle abaisse lentement la poignée. " Tu pars déjà ? " maugrée-t-il encore à moitié endormi. Charlie écarquille les yeux, ahurie, et lâche " Merde! " de façon à peine audible, plus pour elle que pour lui. Elle se retourne pour le regarder et affiche un sourire faussement désolée " Je dois m'en aller, je voulais pas te réveiller, " explique-t-elle et il se redresse un peu, l'observe, s'étonne qu'elle soit déjà toute habillée et prête à lever le camp. " T'es ce genre de nana, alors... " souffle-t-il, un sourire en coin sur les lèvres, mais elle devine qu'il est plutôt sarcastique. La blonde hausse les épaules " Ouais... " elle assume, elle se fiche pas mal d'être ce genre de nana ou pas, elle sait ce qu'elle veut, " Pas de café alors... Tu vas au moins me laisser ton numéro ? " elle se mord la lèvre inférieure et grimace. MERDE. MERDE. MERDE. PUTAIN. DE. MERDE. Il rit en voyant sa réaction, ça l'amuse et ça l'agace en même temps, elle peut le sentir, il ne s'attendait pas à ça. " J'hallucine, " souffle-t-il en se levant. Charlie penche la tête et attrape à nouveau la poignée " T'as... un tatouage tribal, désolée, c'est juste... On est pas compatible, c'est un truc rédhibitoire, ça, et le fait que tu crois pouvoir donner un orgasme juste avec ton pénis, ce qui est physiquement impossible, désolée de te l'apprendre, " elle ouvre la porte de la chambre " Bonne chance pour la suite ! " s'exclame-t-elle avant de s'en extraire et de se diriger le plus vite possible hors de l'appartement.

caractère
libérée délivrée, impulsive, blasée, créative, imprévisible, originale, drôle, communicative, spontanée, franche, sans complexe, audacieuse, impudique, frôle l'indécence, distraite, dissipée, téméraire, forte, courageuse, déterminée, de mauvaise foi (quand ça l'arrange), fêtarde, facilement excessive, indélicate, méfiante, anxieuse, peur de l'abandon, rancunière, farouche, direct, désintéressé, indépendante, sociable, cool, égoïste, pas très fiable, mal organisée, pas ponctuelle, insolente, intelligente, modeste, mélomane, ouverte d'esprit, optimiste (pour les autres), passionnée, impatiente, insomniaque, souvent irrationnelle, fatigante, hyper-sensible, insoumise, tolérante, indifférente.

misc.
Elle possède un gros chat roux qui s'appelle Tourist + Elle fait très bien la cuisine + Elle n'aime pas vraiment la musique électronique + Elle a peur de finir seule + Elle est passionnée par l'art sous toutes ses formes, particulièrement la photographie, la peinture, et la musique + Elle dort très peu la nuit + Elle est d'un naturel anxieux même si ça ne se voit pas + Elle a toujours l'air plutôt cool et décontractée + Elle déteste porter des talons + Elle est toujours accrochée à son téléphone + Elle aime danser + Elle n'est pas spécialement pudique et se sent plutôt à l'aise avec son corps + Elle ne porte jamais de soutien-gorge le dimanche + Elle adore les sushis + Elle est plutôt franche et entière, passionnée et direct, elle réfléchit rarement avant de dire ou faire quelque chose + Elle aime les films en noir et blanc + Elle aime se balader pendant des heures dans Liverpool + Elle boit entre trois et huit cafés par jour + Elle boit chaque matin un verre de jus de citron mélangé à de l'eau tiède + Elle a tendance à tutoyer directement les gens sans penser à les vouvoyer + Elle dit trop souvent "merde" ou "putain" + Elle se rend chaque semaine chez son psychiatre qui la suit depuis maintenant un an + Elle a cassé le nez d'un de ses ex petit ami après qu'il lui ait dit qu'elle était " aussi folle que sa mère " + Elle connait pleins de blagues racistes et adore les raconter + Elle aime les insectes + Elle n'est pas très ponctuelle et arrive souvent en retard + Elle a une assez forte tendance au comportement addictif sous toute ses formes + Elle sait très bien rapper et elle est assez fan du rap des années 90 (l'âge d'or, selon elle) + Elle tient assez bien l'alcool + Elle finit souvent en after avec des gens totalement random + Elle joue de la guitare et chante, elle a d'ailleurs participé au casting de la saison 5 de The X Factor, et est allée jusqu'à l'étape des primes en direct, elle s'est cependant faite éliminer après quelques semaines + Elle conduit une vieille Audi 100 2.0e qu'elle a acheté à 400£ à un type qui souhaitait s'en débarrasser +
HORS-JEU | Pseudo/Prénom ⁞ Pays ⁞ Prélien/inventé ⁞ Un petit mot ?


_________________

Ta tristesse... elle sort quand même, elle trouve toujours la sortie. C'est ce qui fait ton charme : tu souris tout le temps, mais tes yeux appellent au secours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t28-le-chant-des-sirenes
 
Have you fucked before? Where is she buried?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» buried deep within there's a human (dennis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L O V E (and other bullshit) :: CHARACTER BOARD :: CAN'T BUY ME LOVE :: Validés-
Sauter vers: