LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

Partagez | 
 

 Une invitation déguisée [Cory & Cassandre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 89 messages, depuis le : 03/04/2016
© AVATAR : Kaya Scodelario, Midnight Shadow
PSEUDO : fireproof

Âge : 24 ans
Adresse : #28, Leopold Rd, Kensington

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


MessageSujet: Une invitation déguisée [Cory & Cassandre]    Mar 5 Avr - 17:50

Depuis que Joelynn avait fait une bourde, après notre journée de travail, en me révélant la vérité à propos de la relation entre Cory et Zeke, je n’arrêtais pas de penser à ceci. Elle n’avait pas répondu à mes questions ou bien très vaguement et ça m’occupait l’esprit tout le temps. Ce n’était pas le fait que mon frère soit gay, même si ça me surprend beaucoup, qui m’occupe l’esprit, mais plutôt le fait qu’il doit se marier avec une fille prochainement et qu’il n’en a jamais fait allusion de cette relation. Nous ne sommes pas très forts sur le plan des confidences, mais je pensais tout de même qu’il m’aurait avoué une chose du genre. J’étais perdue dans tout ceci. Il est supposé se marier, mais il est en couple avec le voisin, tout pour me mélanger. Puis, je n’arrête pas de me demander qui est au courant. Surement pas nos sœurs puisqu’il est encore moins proche d’elles que de moi, puis surement personne dû à la réputation qu’il a en dehors de la maison. Bref, je dois lui en parler, je ne peux pas rester comme ça à me poser mille et une questions, sinon je vais finir par devenir folle.

C’est avec ce raisonnement que je sors de ma chambre une fois que j’ai entendu ce qui me sert de père sortir de la maison. Je me fais discrète voulant prendre par surprise mon petit frère –espérant qu’il ne fasse rien que je ne veux pas voir – et entre silencieusement dans la chambre de Cory avec un petit sourire malicieux sur mes lèvres. Le voyant sur son lit, je marche jusqu’à mon frère et me laisse tomber sur ce dernier me mettant à rire doucement.

- Cory tu veux sortir ce soir?

Lui dis-je d’une voix petite voix douce accentuant la dernière syllabe du prénom de mon frérot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 733 messages, depuis le : 02/04/2016
© AVATAR : Harry Styles ©life burns
DC : Louis l'enfant kidnappé
PSEUDO : Life Burns/CeL

Âge : 22 ans
Adresse : #28, Leopold Rd, Kensington

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist:
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une invitation déguisée [Cory & Cassandre]    Mer 6 Avr - 0:16

Cela fait plusieurs jours que Zeke t'évite, que ce soit de te voir, d'ailleurs, il semble avoir passé la consigne à toute sa fratrie, personne ne te laisse approcher et encore moins entrer chez eux. Mais il évite aussi tes coups de téléphone, tes messages. Tu as beau lui laisser ce que tu penses sur son répondeur, t'es même pas certain qu'il les écoute et le plus dur pour toi, c'est qu'il ne répond absolument à rien. Puis, il y a eu ce coup de fil inespéré, fausse joie. Si c'était bien le numéro de ton homme affiché sur l'écran, de l'autre côté, la voix qui a résonné, c'était celle de Joelynn, te demandant de venir rapidement chez eux, voir son frère, parce qu'elle n'en pouvait plus de le voir comme ça. Comme ça, comment ? Tu n'en savais rien, mais tu en avais une légère idée. T'as pas posé de question, t'as foncé à côté. Évidemment, Ezekiel a moyennement apprécié ta présence, tu ne lui as pas dit que c'est sa sœur qui t'a demandé de venir, tu sais qu'ils sont tous très proches, que chez eux la famille s’est sacrée, bien plus que chez vous en tout cas, et tu ne voulais pas créer d'histoire entre eux, parce que oui, cela t'arrive de ne pas être égoïste parfois. Malheureusement, ta venue n'a servi à rien, c'est qu'une discussion de sourd et tu finis par t'en aller sans avoir arrangé quoi que ce soit, bien au contraire, tu as probablement empiré votre situation plus qu'autre chose, mais bon, au moins, tu as pu le voir un peu et c'est déjà mieux que rien. Puis juste après, tu croises l'ainée Freeman, qui à priori a entendu votre conversation, t'as le droit à un sermon, parfait, il ne te manquait plus que ça. Quand enfin, votre discussion prend fin, tu fonces chez toi, t'as qu'une envie, t'enfermer dans ta chambre et faire comme Zeke, ne plus en sortir. Tu passes quand même à la douche avant, t'en as bien besoin, ça te détend, enfin un peu au moins. T'enfiles un caleçon propre et un simple t-shirt et te jettes sur ton lit, sans penser à fermer à clé la porte de ton antre. Erreur.

Allongé sur le dos, bras croisés derrière la tête, tu fixes à nouveau le plafond, à la recherche de LA solution, mais tu n'en vois pas. T'as bien essayé de juste faire le vide dans ta tête, tu as même mis en route ta chaine hifi, espérant que la musique en fond t'aiderais à ne plus penser à rien. Peine perdue. Ezekiel, votre histoire, votre situation actuelle, tout, absolument tout, continue inlassablement de tourner encore et encore dans ton cerveau que tu n'arrives pas à mettre ne serait-ce que cinq petites minutes sur off. T'es à deux de t'endormir, quand une tornade que tu aimes appeler affectueusement cassonade, et ce, depuis que vous êtes gamins, débarque dans ta chambre, et se laisse tomber sur toi. « Merde Cass, on ne t'a pas appris à frapper avant d'entrer ? » Tu la repousses un peu, mais en voyant son sourire malicieux sur le visage, finalement tu te calmes. Elle n'a rien fait de méchant, elle n'y peut rien si t'es dans la merde, elle n'est même pas au courant. Tu n'as pas le droit de lui faire payer ta frustration. « Excuse-moi cassonade, je suis un peu à cran en ce moment. » Tu te redresses en position assise et réfléchie en même temps à sa proposition. Peut-être que tu devrais oui après tout, ça te changerait peut-être plus les idées que de rester enfermer là. Tu as essayé, mais le résultat n'est pas des plus probants. « OK, mais alors on va carrément en boîte, on ne rentre pas avant le petit matin et on ne met la tête à l'envers. » Elle n'a pas besoin de savoir pourquoi tu lui dis ça. De toute façon, ce n’est pas comme si cela pouvait paraitre bizarre, généralement quand vous sortez ensemble, c'est exactement comme cela que ça se passe. « Laisse-moi cinq petites minutes, le temps de m'habiller. » Tu te lèves, vas dans ta commode et en tires un de tes jeans noirs troués aux genoux, que tu enfiles sur toi, avant de prendre des chaussettes dans le tiroir du dessous et de faire pareil. Tu fais tout ça devant ta soeur, tu t'en fiches, d'une là, t'étais déjà en partie habillé, donc y'a rien à cacher, et puis même, elle t'a déjà vu à poil quand vous étiez gosse, ça changerait quoi ? T'es pas pudique pour un rond de toute façon. « Tu ne vas pas être HS demain pour le boulot ? » Tu balances ça comme ça, percutant qu'elle va enchainer sa journée de taf avec une sortie, puis une nouvelle journée de boulot. T'es égoïste, mais ce n’est pas pour autant que tu ne t'inquiètes pas à ta manière de tes frangines. Tu regardes Cassandre, cherchant à savoir si elle ne va du coup pas changer d'avis. Tu ne sais pas trop d'ailleurs, pour toi, si tu préfères qu'elle change d'avis ou pas. T'es partagé entre l'envie de te vider vraiment l'esprit, et l'envie de juste te rouler en boule sous ta couette et d'hiberner plusieurs jours.

_________________
you had me wrapped around your finger
Just one touch and I was a believer Every day it gets a little sweeter It’s getting better Keeps getting better all the time. They don’t know about the things we do They don’t know about the I love you’s They don’t know about the up all night’s They don’t know I've waited all my life Just to find a love that feels this right. They don't know about us.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t358-cory-tell-me-that-i-m-wr
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 89 messages, depuis le : 03/04/2016
© AVATAR : Kaya Scodelario, Midnight Shadow
PSEUDO : fireproof

Âge : 24 ans
Adresse : #28, Leopold Rd, Kensington

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


MessageSujet: Re: Une invitation déguisée [Cory & Cassandre]    Mer 13 Avr - 22:37

J’avais eu une longue journée aujourd’hui à l’hôtel. Pas que ça avait été dur, car nettoyer des chambres - lorsque les clients n’y faisait pas n’Importe quoi, était pas la chose la plus dur à faire - c’était simplement que ça avait été long avant que ma journée se termine surtout que Joe ne travaillait même pas, donc ça avait fait que rendre ma journée encore plus pénible. Bon, aussi, je n’avais pas été très intelligente non plus en étant sortie en boite avec cette dernière puisqu’elle avait eu un pourboire généreux de Monsieur chaud lapin. On y avait peut-être pas passé la nuit, mais assez longtemps pour être ressortir de l’endroit en ayant dépensé la totalité du pourboire et du miens après avoir fait maintes conneries, donc en bref ma nuit avait été très courte, que quelques heures de sommeil. Par contre, ce n’était pas comme si c’était la première fois que ça m’arrivait une nuit aussi courte entre deux journées de travail alors j’y étais habitée. En plus, dès que j’avais eu terminé, vers les 16h, j’étais rentrée pour faire une petite sieste et je me réveillai il était tout juste 17h30, donc j’étais en forme pour attaquer une nouvelle nuit à me virer la tête en envers. En fait, cette nuit j’allais plutôt essayer de tirer les vers du nez de mon frère pour qu’il réponde à mes questions à propos de sa relation avec le voisin et sa supposé mariage avec la meilleure amie de ce dernier. Et le meilleur moyen que j’avais trouvé était de le faire sortir en boite, avec quelques verres et autres ça allait surement être plus facile à le forcer à se confier.
C’est comme ça que je me levais de mon lit et alla prendre une douche pour être fraîche ce soir et retourna à ma chambre où j’enfilais des sous-vêtements, un jeans délavé bleu troué, un débardeur noir ample et ma veste en faux cuire avant de mettre une vieille pair de vans. Une fois que je fus habillée, je me maquillai rapidement en me faisant un make up comme que j’en ai l’habitude; smokey eye noir et rouge à lèvre rouge avant de coiffer légèrement et rapidement mes cheveux. En réalité, je voulais simplement être prête lorsque j’allais aller voir mon frère pour ne pas qu’il ait réellement le choix de refuser. C’est donc pour ça que, lorsque mon géniteur eu quitté la maison pour se rendre très probablement au bar un peu plus loin, je me dirigeais vers la chambre de Cory silencieusement.
Par contre, je ne m’attendais pas à la voir sur le dos sur le point de s’endormir, mais je me laissai tout de même tombé sur lui amuser. Mais, je ne m’attendais réellement pas à sa réaction, qu’il me repousse et me parle de cette façon, j’en perdis même mon sourire tellement j’étais surprise et choquée de sa réaction. Mais, je n’arrivais pas à lui en vouloir, car, même si je ne savais pas vraiment ce qui se passait entre Cory et Zeke, je me doutais que ce n’étais pas tout rose, surtout avec le comportement de mon frère. Alors je lui répondis quelque peu sarcastiquement en souriant en coin.

- Non, je n’ai pas appris, ma mère s’est barrée et mon père, n’en parlons même pas.

Dis-je finalement en souriant en coin, pour finalement lui sourire doucement lorsqu’il s’excuse avant de lever les yeux au ciel toujours en souriant amusé.

- Arrêtes de m’appeler cassonade, on a plus 6 ans, dis-je en riant, même si j’aimais bien lorsqu’il me surnommait comme ça, ça me rappelait l’époque où tout allait un peu mieux dans cette maison. T’inquiètes Cory, je vois bien que ça va pas super c’est temps-ci.

Avant même que Joe ne s’échappe sur la relation un peu boiteuse et secrète qu’avait mon frère, j’avais bien remarqué qu’il n’allait pas super bien, mais je n’en avais simplement pas fait de réel cas ne sachant pas ce qui n’allait pas.

- À vos ordres chef! Comptes sur moi ! On ne se souviendra même plus de la soirée.
Riais-je en me relaissant tomber sur le lit de mon frère le laissant se redresser pour finir de s’habiller tout en lui disant « parfait » et j’en profitai pour regarder la chambre de mon frère en me mordant la lèvre. Je me retenais pour lui poser une question à propos de son mariage et jusqu’à maintenant je tenais bon. À sa question, je ne pu m’empêcher de rire doucement en tournant le regard vers lui.

- C’est gentil de t’inquiéter Cory, mais ne t’inquiètes pas, je ne serais pas HS demain. Ça ne sera pas la première fois que je fais ça, puis je ne fais que nettoyer des chambres, c’est moins exigeant que ton job. C’est plutôt moi de m’inquiéter pour toi, en plus je suis la plus vieille.

Lui répliquais-je en riant doucement restant allongée dans son lit. Puis, je ne pu m’empêcher de lui parler tout de suite de son mariage. Je ne sais pas pourquoi, mais ça m’inquiète de savoir qu’il va se marier, même si ce n’est pas un vrai mariage.

- Cory..? Veux-tu réellement te marier? Vas-tu réellement te marier?

Lui demandais-je maladroitement. Je ne savais pas comment lui demander autrement, mais j’avais besoin d’une réponse et, même si je me doutais qu’il n’allait peut-être pas me répondre honnêtement, je m’étais risquée tout de même.

_________________
❝ A little party never hurt anybody! ❞
Never forget that the best memories come from the craziest ideas and bad decisions make better stories, so party like there is no tomorrow. ×
signature BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 733 messages, depuis le : 02/04/2016
© AVATAR : Harry Styles ©life burns
DC : Louis l'enfant kidnappé
PSEUDO : Life Burns/CeL

Âge : 22 ans
Adresse : #28, Leopold Rd, Kensington

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist:
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une invitation déguisée [Cory & Cassandre]    Dim 10 Juil - 14:31

La réponse de Cassandre le fait un peu tiquer, elle n’a pas tord, les bonnes manières, ce n’est clairement pas de leurs parents qu’ils les tiennent, pourtant, ils n’en sont pas dépourvus, Shelley a été là, elle, pour jouer ce rôle. Mais Cory, il n’est pas du genre moralisateur, alors au lieu de reprendre sa frangine sur ce point, il se contente de s’excuser de la manière dont il lui a parlé. Ca non plus ce n’est pas vraiment son genre généralement, mais parfois, il sait faire l’effort comme présentement, parce que la miss, elle n’y peut rien s’il est dans cet état, ce n’est que sa faute à lui et il n’y a qu’à lui-même qu’il peut, qu’il a le droit de s’en prendre. C’est pourquoi finalement il accepte la proposition de sortir de sa sœur et se lève de son lit pour se préparer. Il ne le montre pas, comme à son habitude, il ne montre jamais rien ou presque, mais il est étonné par les mots de sa frangine, il est étonné par le fait qu’elle dit avoir remarqué qu’il ne va pas bien. Cory doit bien admettre, qu’il ne pensait pas qu’elle ou aucune de ses sœurs ne s’intéressait suffisamment à lui pour pouvoir le remarquer. Il ne s’en offusquait pas, ce n’est pas comme s’il était le frère idéal non plus.

Le grand bavard qu’il est — vive l’ironie — ne relève pourtant pas ce détail. Au contraire, il embraye sur sa propre inquiétude concernant le fait que Cassandre va une nouvelle fois enchainer une soirée entre deux journées de boulot, ignorant que c’était déjà le cas la veille, sans quoi, il aurait déjà probablement changé d’avis pour la soirée à venir. Il n’a pas l’air comme ça, mais il tient bien plus à ses frangines, Cassandre en première ligne, que ce qu’il ne veut faire croire. « Plus vieille ou pas, j’ai aussi le droit de m’inquiéter pour toi. C’est peut-être pas la première fois que tu le fais, et ton taf est peut-être pas aussi exigeant que le mien, ça n’empêche qu’enchainer comme ça, c’est pas facile, je sais de quoi je parle. Et ne t’en fais pas pour moi, j’ai besoin de cette sortie, et de toute façon, je ne bosse pas demain, je suis en repos, d’ailleurs, je dois voir Shelley avec Tal pour les préparatifs du mariage. » S’il avait su la question qui allait suivre, il se serait abstenu de parler de ce foutu mariage auquel il pensait que tout le monde avait fini par adhérer, bien que surpris par la nouvelle. Ce qu’il peut comprendre, étant donné qu’il ne s’est jamais montré en couple avec qui que ce soit et là, tout à coup, a à peine vingt-deux ans, il annonce qu’il va se marier à une fille qu’il n’a même jamais présentée à sa famille. Il aurait dû s’y attendre aux questions de Cassandre, ils se connaissent trop pour qu’auprès d’elle ça passe aussi facilement.

Cory détourne un peu le regard, sans savoir s’il doit être honnête avec sa sœur ou pas. Il aime Cassandre, il tient à elle, et au fond, ça l’emmerde de lui mentir, mais lui répondre honnêtement, c’est prendre le risque de devoirs lui donner plus d’explications, de dévier sur le sujet Ezekiel Freeman et il n’est clairement pas encore prêt pour ça. « Écoute Cass, je t’adore, mais ça ne te regarde pas. Et, oui, je vais vraiment me marier. » OK, pour l’honnêteté on repassera. Il a failli lui dire que non, il n’a absolument pas envie de se marier, mais il ne lui a pas dit le contraire non plus et son ton sec, laisse entendre que le sujet l’emmerde, qu’il cache quelque chose, mais ça, le bouclé n’en a pas vraiment conscience. Il lui a seulement répondu à la seconde question et il espère que ça suffira pour contenter son ainée, bien qu’il sache qu’elle n’est pas du genre à lâcher le morceau si facilement. Cory ne lui laisse pas vraiment le temps de commenter ça, et sort simplement de sa chambre, puisqu’il est prêt, la plantant sur son lit sans l’attendre. Une fois devant l’entrée de la maison, il l’appelle. « Bon, cassonade, c’est pour aujourd’hui ou pour demain, on a nos têtes à se mettre à l’envers. » Très bonne technique d’esquive, bien qu’il se doute qu’il ne fait que repousser l’échéance, maintenant qu’elle s’est engagée dans cette conversation, il la connait suffisamment bien pour qu’elle compte bien la mener à son terme. Quand elle est arrivée à son niveau, il l’attrape par le bras et l’entraine dehors avec un semblant d’enthousiasme. « Et toi alors, comment ça va en ce moment ? Mauvais frère que je suis, je ne t’ai même pas demandé. » Bien évidemment, ce n’est qu’une parade de plus pour éviter qu’elle n’embraye à nouveau sur le sujet précédent. Ce n’est pas qu’il se fiche de comment elle va, ça l’intéresse, mais pour le coup, oui, c’est une esquive. Le pire dans tout ça, c’est qu’en descendant le perron et avant de tourner pour aller vers le lieu de leur soirée, Cory ne peut s’empêcher de jeter un rapide coup d’œil vers la maison des Freeman, juste dans l’espoir d’entrapercevoir peut-être Zeke.

_________________
you had me wrapped around your finger
Just one touch and I was a believer Every day it gets a little sweeter It’s getting better Keeps getting better all the time. They don’t know about the things we do They don’t know about the I love you’s They don’t know about the up all night’s They don’t know I've waited all my life Just to find a love that feels this right. They don't know about us.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t358-cory-tell-me-that-i-m-wr
Contenu sponsorisé


▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


MessageSujet: Re: Une invitation déguisée [Cory & Cassandre]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une invitation déguisée [Cory & Cassandre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SORTIE] L'Abîme invitation chez Kanaxai [Terminé]
» Cassandre
» Invitation au Chat
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» Une noble invitation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L O V E (and other bullshit) :: CITY OF LIVERPOOL :: KENSINGTON :: Logements-
Sauter vers: