LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

Partagez | 
 

 It's where we forget about our problems for a little while / Nath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 327 messages, depuis le : 28/04/2016
© AVATAR : Lucy Hale (c) Ashtoons
DC : Caitlin, la blonde qui cuisine mieux que toi.
PSEUDO : Lenaira (Aria)
Like a flower made of iron
Âge : vingt trois ans
Adresse : 11 Duke St | ROPEWALKS

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: Wild things - Alessia Cara
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
45/100  (45/100)

MessageSujet: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Mer 4 Mai - 4:32

Bright light almost blinding,
black night still there shining

LIA & NATH


Vendredi soir. Les soirées sont encore fraiches pour cette période de l’année, mais les gens entourant la brunette pourraient laisser croire qu’on est en pleine canicule. Les gars à sa droite sont en train de discuter et plusieurs d’entre eux sont en t-shirt. La brise nocturne ne semble pas moindrement les déranger, tandis que Lia garde ses mains dans ses poches afin de s’en protéger. À sa gauche, il y a des filles aux longues jambes fines portant seulement une petite blouse et une veste qui n’a pas l’air chaude du tout, les cheveux ébouriffés qui donnent un air «I woke up like this», quand en réalité, il doit y avoir beaucoup de préparation derrière tout ça. Certains ont une cigarette au bord des lèvres, d’autres s’esclaffent avec leurs amis avant le début du concert. L’ambiance est un tantinet excitée, fébrile. La majorité des spectateurs entrent directement dans la salle, tandis que d’autres préfèrent s’attarder à l’extérieur jusqu’à la toute dernière minute. Emilia souffle et remonte un peu sa veste en faux cuir sur ses épaules avant de regarder l’heure sur son téléphone pour la troisième fois en deux minutes. L’heure dite de son rendez-vous arrive lentement et son cœur bat un peu plus vite. Peut-être qu’elle est excitée de revoir Nath ou d’enfin voir ce groupe qu’elle aime en concert. Les émotions se mélangent et elle ne cherche pas à les distinguer : elle est heureuse et fébrile, c’est tout. C’est en se posant des questions que tout peut devenir compliqué pour rien et ça, ça ne lui plait pas du tout.

Sa première rencontre avec Nath remonte à quelques semaines déjà, ce rendez-vous qui aurait tellement pu facilement terminer en booty call a finalement eu beaucoup de potentiel. Leur discussion s’est étalée longtemps, sur tout et n’importe quoi, en passant obligatoirement par la musique. C’est là qu’ils ont réalisés qu’ils avaient les mêmes goûts et s’intéressaient aux mêmes groupes. Enfin, ce n’est que l’un des multiples points communs qu’ils ont découverts cette journée là. Depuis, ils ont gardé contact et quand Nath lui a proposé de l’accompagner ce soir pour voir le groupe, Lia a accepté dans la seconde. Si elle peut le revoir et passer un moment aussi agréable que la première fois, elle est partante. Pas de «tu dois faire mariner le garçon en ne lui répondant pas vite» ou encore de «tu dois avoir l’air occupée.» Ce n’est pas un jeu de séduction entre eux, il n’y a pas de règles. Elle a envie de le voir, alors elle le voit, c’est simple, non ? De toute façon, elle a bien senti qu’après de leur rencontre, les deux ne cherchaient pas à aller plus loin dans cette voie. Du moins, pas maintenant.

D’autres spectateurs arrivent et la salle devient de plus en plus bruyante, elle l’entend depuis l’extérieur. Ce n’est pas grave, le concert ne débute pas avant un moment encore. Lia regarde encore une fois l’heure et enfin, elle n’est plus en avance. Pile poil au moment où Nath arrive.

« Hey! » lui lance-t-elle, faute de trouver quelque chose de plus original. Elle s’approche de lui et le prend rapidement dans ses bras afin de lui faire une accolade doublée d’une bise rapide. Le geste est peut-être un peu trop direct pour la situation, mais il n’y a rien de pire que d’hésiter lorsqu’on a l’autre en face de soi. Une seconde d’hésitation, c’est ce qu’il faut à Lia pour perdre ses moyens, bafouiller et lui faire un high five pour lui dire salut. Pas top quoi. C’est mieux de se faire confiance et de prendre les devants, quitte à passer pour quelqu’un de trop formel. Au moins, elle ne passe pas pour une imbécile.

« Merci encore de l’invitation » ajoute-t-elle après quelques instants, alors que les deux se dirigent vers l'entrée de la salle de spectacle.   

_________________

Yes, no, maybe ?
She loves the smell of warm coffee, bloomed roses & new beginnings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t681-that-s-rough-buddy
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 481 messages, depuis le : 23/04/2016
© AVATAR : Niall Horan (anaelle).
DC : aucun.
PSEUDO : Ally
Âge : 22 y.o
Adresse : 21 Westmorland DR.

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: flume - say it.
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Jeu 5 Mai - 17:55





Nathanaël & Emilia


Nathanaël terminait de se préparer à la hâte chez lui lorsque son téléphone vibra, lui indiquant qu'il était l'heure pour lui de partir s'il ne voulait pas être en retard - et par extension, faire attendre la personne qui l'attendait. Il dévala aussitôt les escaliers, s'emparant de son blouson et de son porte-feuille d'une main rapide (le strict nécessaire en soit). Il ne faisait pas si froid que ça dehors, il faisait même plutôt bon pour un début de soirée selon le blondinet mais en bon londonien qu'il était, il était toujours paré à l'éventualité qu'il se mette à pleuvoir d'un coup : la météo bipolaire, il y était habitué depuis son enfance. Ceci dit, il passerait les prochaines heures de sa soirée enfermée dans une salle de concert, le Cavern Club, une salle d'ailleurs tellement mythique que ça en rajoutait à son excitation.

Lorsqu'il arriva au bout de la rue (pile à l'heure), Nath pouvait déjà voir la foule sur le trottoir rentrer doucement à l'intérieur de la salle. Il lui fallu quelques instants avant de repérer la jeune femme à qui il avait donné rendez-vous juste ici, à l'entrée de la salle. Un léger sourire se forma sur ses lèvres lorsqu'il la vit plus distinctement, alors qu'il s'approchait d'elle d'un pas léger.

« Hey, » lance-t-il à son tour. Il avait le sourire aux lèvres, alors que Emilia l'attirait vers lui pour une rapide accolade et une bise rapide. Nath était plutôt content qu'elle se soit jetée à l'eau la première car, on n'allait pas se mentir, il s'était bien demandé sur le chemin ce qui était de mise pour saluer quelqu'un avec qui on avait eu un rendez-vous (c'en était un, non ?) mais pendant lequel il ne s'était rien passé de plus qu'une longue et très animée conversation. Il devait bien y avoir un protocole, ou quelque chose à ne pas faire, mais il avait vite arrêté de chercher.

Quoiqu'il en soit, Nathanaël n'était pas le genre de garçon à se poser des milliers de questions dans ce genre de situation : se prendre la tête, très peu pour lui. Surtout si ça risquait de tout compliquer, en plus de ça. Il avisa malgré tout la jeune femme d'un regard chaleureux, il était sincèrement content de la revoir. Après leur première rencontre, ils étaient restés en contact. Et, d'accord, ils ne passaient pas non plus leurs journées accrochés au téléphone et à discuter non-stop tous les deux, mais ils avaient assez discutés pour que Nath ne réfléchisse pas plus de dix secondes avant de proposer à Emilia de l'accompagner à ce concert. L'avantage d'avoir les mêmes goûts musicaux. « Merci d'avoir accepté, surtout ! C'est toujours plus fun à deux. » Nath assistait malgré tout souvent seul à des concerts, en particulier depuis qu'il était à Liverpool étant donné qu'il ne connaissait pas grand-monde ici, et il aimait ça. Mais s'y rendre à plusieurs, ou du moins à deux, rendait l'expérience d'un show différente.

« D'habitude, je vais toujours voir ce groupe avec ma meilleure amie lorsqu'ils passent à Londres » lança-t-il à l'intention de la jeune femme. « J'avais pas trop envie d'y aller seul, du coup, et j'ai tout de suite pensé à toi. » Effectivement, Nath et Lorelei en avait fait une tradition : si xxx passait à Londres, alors ils devaient tous les deux assister au show en question. Et Lorelei avait très bien résumé la situation un jour où ils attendaient de rentrer dans la salle. Mon groupe préféré avec ma personne préférée au monde dans la même pièce, jamais je ne raterai ça. Dommage que Nathanaël n'ai quitté Londres du jour au lendemain, mais ça, c'était encore une autre histoire.

Il se trouve que Emilia était un bon public, selon Nathanaël. Il aimait beaucoup discuter avec elle parce qu'elle semblait toujours l'écouter avec attention, et il n'avait pas l'impression de l'ennuyer même lorsqu'il parlait de sa vie londonienne, avec un brin de nostalgie parfois. Evidemment, Nath était une bonne oreille aussi, toujours à l'écoute lorsque l'on en avait besoin mais parfois, se remémorer quelques souvenirs avec quelqu'un d'autre faisait aussi du bien. « Tu les as déjà vu jouer en live ? Et oh, tu peux me demander de me taire quand tu veux. » Il rit un peu, alors qu'un employé du Cavern Club les laissa passer après avoir vérifié la validité de leurs billets. Nath le remercia et passa la dernière porte qui les séparait de la salle, la tenant au passage afin de laisser Emilia rentrer. Oui, il était bavard, et oui, il avait tendance à un peu trop s'épancher lorsque le sujet de discussion lui plaisait : il avait toujours eu du mal à se canaliser.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t650-nathanael-over#11749
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 327 messages, depuis le : 28/04/2016
© AVATAR : Lucy Hale (c) Ashtoons
DC : Caitlin, la blonde qui cuisine mieux que toi.
PSEUDO : Lenaira (Aria)
Like a flower made of iron
Âge : vingt trois ans
Adresse : 11 Duke St | ROPEWALKS

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: Wild things - Alessia Cara
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
45/100  (45/100)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Ven 6 Mai - 18:14



Let the night begin
NATHANAËL & EMILIA
C’est rassurant de voir que tous les petits scénarios de malaises ne se sont toujours pas réalisés. Oui, bon, Emilia n’aime pas se poser des questions mais elle est humaine et souvent, ça lui arrive de s’imaginer des choses. Heureusement pour elle, Nath tout aussi sympathique, voir plus, que dans ses souvenirs. Son sourire chaleureux a tout de suite suffi à faire fuir les petites insécurités de Lia qui s’étaient accrochées sans qu’elle le veuille. Bon débarras.

« Et bien, je suis contente que tu aies pensé à moi » Répond-t-elle avec un léger signe de tête pour le remercier de lui avoir ouvert la porte. Galant, c’est certain que ça fait plaisir, comme quoi les hommes ne sont plus tous des connards aujourd’hui. Ok, cette généralisation est beaucoup trop large, mais les petits gestes de galanterie sont encore très appréciés au 21e siècle.

« Non, je n’ai pas eu la chance de les voir en live encore, mais j’ai lu beaucoup de critiques leur faisant des hommages. J’ai hâte de voir par moi-même ! » Et c’était vrai, les groupes qui ne sont pas au premier plan de la scène musicale sont souvent plus motivés par la passion et la fougue, vivant l’euphorie de leurs premières années. Les mauvais côtés de l’industrie ne semblent pas les atteindre et c’est ce qui rend leur performance unique. Il n’y pas de drame, juste eux, leurs instruments et la foule. On se sent un peu comme une grande famille pendant quelques heures, le tout étant plus intime et personnel que d’autres concerts. C’est cette intimité qui attire Emilia vers la musique moins connue, parce qu’ici tu ne te sens pas comme la 25 499 personne tout au fond de l’O2 Arena.  Ça semble être le cas de Nath aussi, qui lui parle de ses habitudes londoniennes en matière de spectacles, celle de revoir le même groupe avec sa meilleure amie à chaque passage dans leur ville. C’est exactement le genre de truc que Lia aurait fait si elle aussi avait eu une amie proche.

« Et non, arrête, si c’est pas toi qui meuble la conversation, c’est moi qui va se mettre à raconter des histoires toutes plus inintéressantes les unes que les autres. » Et c’était vrai. Dans les films, dans les concerts où toute autre situation où le silence est normalement de mise, la brunette ne se gêne pas pour parler. Bien heureuse qu’il ne l’ait pas invité au cinéma d’ailleurs, il n’aurait pas pu profiter du film avec tous les commentaires non pertinents qu’elle passe. Espérant qu’il puisse quand même profiter du concert, mais vu la différence de taille entre eux et le bruit, Lia risque de garder ses anecdotes pour elle et de toutes les déballer à la fin de la soirée. Quoique rendu là, elle n’aura peut-être plus de voix à force de crier les paroles des chansons.

Une fois dans la salle, les gens s’éparpillent vers le bar, le merch, le vestiaire ou le balcon. Un coup d’œil rapide à sa montre lui confirme que la première partie ne débute pas encore avant un moment, alors aussi bien prendre ça tranquille d’ici là. « Je t’offre à boire ? C’est la moindre des choses si tu m’invites au concert » Propose-t-elle à Nath en se dirigeant vers le bar au fond de la salle. Et c’était vrai, elle compte bien faire sa part dans cette soirée, lui payant un t-shirt s’il le faut, quoiqu’elle ne pense pas qu’il soit vraiment du genre à collectionner les t-shirt de groupes de musique. Sinon, il lui faudra une nouvelle occasion pour lui rendre la pareille.



© Pando

_________________

Yes, no, maybe ?
She loves the smell of warm coffee, bloomed roses & new beginnings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t681-that-s-rough-buddy
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 481 messages, depuis le : 23/04/2016
© AVATAR : Niall Horan (anaelle).
DC : aucun.
PSEUDO : Ally
Âge : 22 y.o
Adresse : 21 Westmorland DR.

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: flume - say it.
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Ven 6 Mai - 22:04





Nathanaël & Emilia


« Je confirme, ils sont vraiment excellents en live, » Il pouvait en attester personnellement. Et pour cause, si ça n'était pas au moins le cas, nul doute que Nathanaël ne se prendrait pas la peine de les revoir et encore moins d'inviter la jeune femme à les voir à ses côtés. Quoique, il lui était déjà arrivé de se rendre aux concerts de groupes qu'il n'aimait pas vraiment ou qui s'avéraient être une mauvaise surprise. Mais en général, c'était surtout parce qu'il accompagnait un ou une amie qui ne souhaitait pas s'y rendre seul, bref, pour leur faire plaisir en somme. Enfin, il y avait aussi eu de jolies surprises dans ce lot de concerts improvisés, il n'avait pas à se plaindre.
Toujours était-il que le groupe de ce soir allait tout déboîter et les critiques qu'avaient lu Emilia à leur sujet étaient bien dans le vrai.

Nath esquissa un sourire doublé d'un léger rire lorsqu'elle expliqua qu'il valait mieux pour eux qu'il se charge de la conversation ; c'est ce qu'elle disait là, mais nul doute qu'il valait mieux qu'il se canalise malgré tout. Nath n'avait pas de filtre lorsqu'il discutait, ou presque, il était toujours assez doué pour adapter sa conversation à son vis-à-vis. Il était rarement gêné et n'hésitait pas à se tourner lui-même en ridicule si c'est tout ce qu'il fallait pour mettre les autres à l'aise. Le second degré et l'auto-dérision, c'est ce qu'il maîtrisait le plus !

« Nan, je serais quand même curieux d'entendre ce que tu as de si inintéressant à raconter. » Et de toute façon il y aurait bien un moment où il faudrait qu'il s'arrête de parler, vraiment, ce mec était un moulin à parole une fois lancé, et si on ne l'arrêtait pas... L'avantage lorsqu'il sortait avec Clark, c'était qu'ils étaient complètement opposés à ce niveau-là ; elle était toujours d'un calme à toute épreuve et très discrète, le contraire du blondinet qui parlait beaucoup plus facilement et n'avait rien contre un peu de bruit. Mais c'était positif, car ils avaient su trouver le parfait équilibre : à la fin, chacun avait fini par piocher un bout de l'autre.

La seconde où ils rentrèrent dans la salle, Nath su tout de suite que ce serait une bonne soirée. Il y avait quelque chose dans ce genre de petites salles, une ambiance assez intimiste et chaleureuse qui s'instaurait dès lors que vous aviez passé le pas de la porte. De la décoration au public qui s'installait progressivement, tout en se promenant un peu partout dans la salle, l'ambiance se posait peu à peu et le blondinet trouvait ça... électrisant. Il était doublement satisfait car de ce qu'il voyait, ils étaient quasi-sûr d'avoir une bonne vue sur la scène, peu importe où ils se placeraient. Enfin, pour Nath en tout cas, c'était sûr d'avance - il était plutôt grand et était rarement gêné par la taille des autres en concert ou même au cinéma. Pour Emilia, en revanche... il y avait quand même une nette différence de taille entre eux deux. Nathanaël rangea l'information dans un coin de sa tête. Au pire, il pourrait toujours lui proposer de la prendre sur son dos ou ses épaules pendant la soirée, si il se rendait compte qu'elle ne voyait rien ou qu'elle s'en plaignait - ce serait franchement dommage qu'elle rate un bout du concert et puis, ce ne serait pas la première fois qu'il ferait ça pour une... amie ? un peu petite de taille.

La jeune femme lui proposa alors de lui offrir une boisson - pas besoin de lui répéter deux fois !  « Avec plaisir ! Juste une bière pour moi. » Si elle insistait... hehe. Il avait soif, ceci dit. Une bière, c'était parfait, et soft en plus de ça. Il ne se risquait pas à raconter quoique ce soit d'embarrassant avec ce genre de boisson. Quoiqu'il lui aurait fallu un sacré nombre de verres, avant d'en arriver à là - c'est qu'il avait de l'entrainement derrière lui. Nath accompagna la jeune femme jusqu'au bar puis lui demanda, alors qu'ils attendaient le serveur. « Alors, quoi de nouveau depuis notre dernière conversation ? Liverpool te plaît toujours ? » C'était assez fun en soit, de savoir qu'ils venaient tous les deux du même endroit. Et ça avait aussi quelque chose de réconfortant, pour ne rien cacher.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t650-nathanael-over#11749
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 327 messages, depuis le : 28/04/2016
© AVATAR : Lucy Hale (c) Ashtoons
DC : Caitlin, la blonde qui cuisine mieux que toi.
PSEUDO : Lenaira (Aria)
Like a flower made of iron
Âge : vingt trois ans
Adresse : 11 Duke St | ROPEWALKS

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: Wild things - Alessia Cara
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
45/100  (45/100)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Lun 9 Mai - 4:38



Let the night begin
NATHANAËL & EMILIA
Bon, cinq minutes se sont écoulées depuis leur rencontre et tout baigne, ça s’annonce bien pour le reste de la soirée. La seule chose qui prend plus de temps pour diminuer, c’est le niveau de stress de la petite qui reste élevé même si tout va pour le mieux, mais chaque seconde la met plus en confiance. Nath n’a rien de stressant, la situation non plus vu qu’elle ne cherche pas à l’impressionner. Enfin, c’est l’histoire superficielle, parce qu’il s’agit quand même d’un match internet... Une fois dans la salle, les deux jeunes se dirigent vers le bar au fond de la salle et déjà, Emilia se sent toute excitée. Elle n’avait encore jamais eu la chance de venir voir un concert depuis son arrivée à Liverpool, par manque de temps et d’occasion. Son cercle social n’étant pas très développé, elle s’en tient encore aux sorties à un caractère plus formel avec ses amis, comme des cafés et des restos. Cela lui manquait un peu cette ambiance de folie. À vrai dire, mis à part ses lunchs hebdomadaires avec Sarah et sa rencontre avec Nath, rien ne pimente la vie de Lia depuis un moment. Métro, boulot, série sous la couette, dodo. C’est pourquoi elle est un mix d’émotions ce soir, en espérant que cela se transforme en une belle énergie.

« Tu ne souhaites vraiment pas entendre mes histoires nulles » dit la brunette en riant. Probablement que Nath ne l’a pas entendu, mais bon, il risque fortement d’en être témoin au cours des prochaines heures.

Une fois accoudée au bar, elle fait signe à la serveuse de lui apporter deux bières. Un petit hochement de tête plus tard, les jeunes gens se retrouvent en possession de leur boisson.

« Liverpool… Je pense que je m’y plais bien. Au début, je ne savais pas si j’allais aimer, la ville grouillant clairement moins que Londres ou New York, mais finalement, ça me plait. Je commence à prendre mes marques, je pense y faire un bout de chemin. Rien de nouveau toutefois, juste la routine! »

Étant arrivée ici il y a quelques mois seulement, Emilia n’avait pas de plan précis mis à part trouver du travail et survivre, la base quoi. Elle ne faisait aucun plan à long terme prenant sa présence ici comme temporaire, mais tranquillement les temps ont changé. La brunette se plait de plus en plus dans sa routine et son envie de parcourir le monde diminue à chacune de ses rencontres. Son cœur se serre à l’idée que ce n’est pas le cas du blondinet, qui lui est simplement en sabbatique. C’est dommage de rencontrer des gens avec qui on s’entend aussi bien, sachant qu’ils finiront par partir un jour ou l’autre. C’est ce qu’assume Emilia, ne sachant pas trop comment va la vie de Nath ni ce qui l’attend à Londres. Les raisons ayant menées à sa sabbatiques n’ont été que vues en surface –besoin de changement, déception amoureuse, les classiques, name it – et c’est d’ailleurs leur plus gros point commun.

Les deux finissent par quitter le bar, maintenant qu’ils ont leur consommation afin de laisser la chance à d’autres spectateurs de passer leurs commandes. La foule est de plus en plus dense, merci à eux d’être arrivés en avance. Bon, la salle offre une bonne vue à presque tous les endroits, l’avantage des petites salles ! Ok peut-être pas pour Emilia qui fait minimum une tête de moins que Nath, mais pour le moment sa petite taille ne lui a jamais posé préjudice. Les gens sont normalement sympathiques avec les petites personnes, ça leur permet de se faufiler au devant de la scène sans occasionner de gêne pour les autres. Être petite dans un concert, c’est la vie, je vous le garantis.

« Et toi, comment se passe ton année sabbatique ? Tu comptes retourner à Londres ? »

Emilia s’arrête à la limite de la salle, où les gens vont prendre place lentement. La foule devant la scène grossit de minutes en minutes, faudrait bien que les deux se trouve un endroit où regarder le show, eux aussi. Bon, pas le fond, c'est trop loin. Pas le balcon, c'est souvent un monde à part et l'ambiance n'équivaut pas celle du plancher. Un rapide balayage permet à Emilia de trouver un endroit un peu en retrait, un genre d’alcôve, où se trouve seulement une dizaine de personne, sur le côté et près de la scène. Quelques tables hautes y sont disposées ce qui permet à ceux qui ne veulent pas se coller aux corps inconnus de profiter de la soirée plus tranquillement. Rien ne dit que les deux ne finiront pas plus tard au cœur de la foule à chanter, faire du crowd surfing ou je ne sais quoi, mais c’est certain que pour la première partie avec une bière à la main, un petit recoin tranquille est plus approprié, surtout pour maintenir la conversation.

© Pando

_________________

Yes, no, maybe ?
She loves the smell of warm coffee, bloomed roses & new beginnings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t681-that-s-rough-buddy
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 481 messages, depuis le : 23/04/2016
© AVATAR : Niall Horan (anaelle).
DC : aucun.
PSEUDO : Ally
Âge : 22 y.o
Adresse : 21 Westmorland DR.

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: flume - say it.
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Mar 10 Mai - 0:12





Nathanaël & Emilia


A écouter Emilia lui raconter comme elle se sentait bien à Liverpool et comme son nouveau train de vie semblait lui plaire, le sourire sur les lèvres de Nathanaël s'élargit peu à peu. C'est vrai que Liverpool était une ville différente de Londres, il était plutôt content d'avoir suivis la proposition de Cory jusqu'au bout et d'emménager ici. Pour le moment, sa routine à lui était assez simpliste et peu fatigante, il est vrai : c'était surtout beaucoup de promenades, de procrastination, de visites et de rencontres. Nath ne travaillait pas, non, mais il prévoyait de se lancer dans du bénévolat ; c'est une idée qui lui était venu il y a peu de temps, et il n'avait à présent plus que quelques papiers à signer à l'hôpital de la ville avant de se lancer. Il avait du temps à donner, alors, autant le donner à ceux qui avaient besoin qu'on leur en accorde le plus possible. Et en ce qui concernait le travail, eh bien, il verrait bien. Ce n'était pour l'instant pas à l'ordre du jour, il avait encore ce besoin constant de faire la vide, se vider la tête.

Les deux compagnons quittèrent le bar afin de retourner vers la foule qui se tassait peu à peu devant la scène. Le show ne tarderait pas à débuter, avec en première partie un groupe inconnu de Nath. Il était allé se renseigner rapidement sur Internet, et les quelques recherches qu'il avait fait lui avait appris que le groupe qui jouerait en première partie ce soir se produisait sur scène pour la première fois. Apparement, il s'agissait d'un groupe local et pour tout dire, Nath était assez curieux de voir ce dont ils étaient capable en live. C'était toujours intéressant d'assister aux débuts de nouveaux talents et de petits groupes tels que celui-ci. Et puis, qui c'est, peut-être que d'ici quelques années ils seront de grandes stars internationales et que Nath pourrait alors se vanter d'avoir été à leur premier show britannique ever (en vérité, ce n'était pas le genre de Nath, mais vous voyez).

Emilia et Nathanaël se dirigèrent vers un coin de la salle un peu vidé de monde, avec quelques tables hautes et surtout une très bonne vue sur la scène, même depuis là où ils étaient placés. Le blondinet commençait à ressentir cette fameuse sensation pré-concert, vous savez, ce mélange de joie et aussi, d'excitation ?

Il hocha la tête à la question de la jeune femme. « Ca se passe plutôt bien, à vrai dire, je ne fais pas grand-chose si ce n'est que je me repose. J'avais besoin de... me recentrer sur moi-même. » Oui, voilà, c'était une bonne conclusion à tout ce qui l'avait motivé à venir jusqu'ici. S'il avait vaguement expliqué les raisons de son année sabbatique à Emilia, le blondinet s'était bien gardé de tout lui raconter en détails. Ce n'était pourtant pas l'envie qui lui manquait, en fait - Nath se confiait assez facilement lorsqu'il se sentait en confiance. Il n'avait simplement pas envie de l'ennuyer ou de la faire fuir, avec ses états d'âmes un peu trop tristes pour vraiment être lui. Il préférait se montrer comme il l'avait toujours été avant que sa vie prenne un tournant un peu catastrophique, il y a un an de cela - un garçon heureux de vivre, sociable, amusant, pas prise de tête. Et il l'était toujours, il ne faisait pas semblant. Il n'allait juste pas imposer ses sentiments un peu tristounets, en sachant qu'il s'en débarrasserait bien.

Mais c'est vrai que de se retrouver tout seul, lui laissait souvent le temps de remettre les points sur les I dans sa vie, et essayer de grandir aussi positivement qu'il le pouvait. En faisant définitivement le deuil de son père, déjà - et en arrêtant de s'en vouloir pour avoir ruiné sa relation avec son ex petite-amie.
Bref, voilà à quoi la vie de Nathanaël se résumait en ce moment - beaucoup de remise en question, de moments un peu déprimants, de souvenirs nostalgiques. Mais ça allait bien, mieux - il en voyait le bout.

« Pour Londres, on verra bien. Je ne m'impose rien pour le moment. Je compte bien rester encore un bout de temps ! »

C'est vrai que Nath n'était pas du genre à prévoir les choses sur le long terme. Je veux dire, évidemment que de savoir où on il serait dans un an serait réconfortant - mais c'est en s'imposant les choses qu'on ratait parfois de belles opportunités. Il laissait faire le futur. Pour l'heure, il était toujours là, pour bien des mois à venir, la ville l'avait bien accueillie et il l'aimait chaque jour un peu plus. Et puis, il était là, avec Emilia, au concert de l'un de ses groupes préférés - on pouvait difficilement faire mieux comme situation.

« Ne t'inquiète pas, je pourrais continuer de t'embêter avec mes texts un peu idiots pendant un moment encore ! » Heu, Nath, pas sûr que c'est ce qu'elle voulait entendre, loulou. Il sourit gaiement, oui, ça, tant qu'elle ne l'envoyait pas bouler... Il fallait l'excuser, aussi, il fallait bien qu'il puisse partager ses réflexions et ses aventures un peu loufoques avec quelqu'un au moins de temps en temps (enfin, on se rassure, ce n'était rien de bien méchant ni rien d'intrusif, il n'était pas lourd non plus, blondichou). Il leva son verre de bière et trinqua avec celui de la jeune femme, tout sourire. Cheers !

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t650-nathanael-over#11749
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 327 messages, depuis le : 28/04/2016
© AVATAR : Lucy Hale (c) Ashtoons
DC : Caitlin, la blonde qui cuisine mieux que toi.
PSEUDO : Lenaira (Aria)
Like a flower made of iron
Âge : vingt trois ans
Adresse : 11 Duke St | ROPEWALKS

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: Wild things - Alessia Cara
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
45/100  (45/100)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Mar 10 Mai - 23:06



Let the night begin
NATHANAËL & EMILIA

L’ambiance et l’effervescence commence à se faire sentir. Les conversations sont fortes et on peut voir que la foule au devant de la scène se compacte de plus en plus. L’effet de foule anime Emilia qui se met à faire le rythme de la chanson diffusée dans la salle avec son doigt sur son verre. C’est certain que son rythme est nul, mais voilà, elle s’essaie quand même. Elle a hâte, elle se sent bien en compagnie du blond dans cette salle de concert. Tous les soucis de la vie quotidienne sont restés à la porte et c’est tant mieux. En plus, la conversation garde un ton léger, c’est bien, c’est ce qu’il faut. Enfin, jusqu’à ce que Nath lui dise qu’il est parti pour se recentrer sur lui-même. Oh, cette petite quête personnelle, s’il y a bien quelqu’un qui peut comprendre l’envie de partir pour se découvrir, c’est bien Emilia. Il ne lui a pas raconté toutes les raisons qui ont poussé vers son départ et rien ne l’y oblige, mais Lia peut facilement s’imaginer avec le peu d’informations qu’elle a reçues. Quand il sera prêt, il lui racontera, c’est tout. La réaction de Lia se passe de mot et juste pour faire comprendre à son ami qu’elle est là pour lui, elle pose rapidement sa main sur son bras et effectue une petite pression. Un genre de geste qui se veut rassurant.

Quant à l’intention de Nath à rester en ville, c’est pas Emilia qui va s’en plaindre.

« T’en fais pas, pour les sms j’ai un forfait illimité. Ça me ferait vraiment plaisir d’avoir de tes nouvelles régulièrement. »

L’accro du texto, c’est la petite brune. En même temps, elle est gestionnaire de communauté, du coup c’est elle qui est responsable des médias sociaux pour l’entreprise où elle travaille. Instagram, Snapchat, Facebook, plus rien n’a de secret pour elle.

Leur bières terminées, Emilia ouvre la bouche pour se proposer pour aller en chercher d’autre, mais les lumières se ferment et les spectateurs commencent à hurler. Ça y est ! Le premier groupe arrive sur scène et le chanteur fait rapidement les présentations des autres membres du groupe. La foule applaudit et la première chanson commence.

Bon. C’est pas excellent, mais ça peut se rattraper ? Ils ne jouent que depuis une minute, le reste de la chanson doit être meilleur, non ? Emilia n’ose pas regarder Nath, de peur que ce-dernier soit à fond dans la musique. Après tout, c’est lui qui l’a invité, c’est impoli de dire qu’on apprécie pas. Les accords sont boiteux et Lia qui n’a jamais touché à une basse de sa vie est prête à jurer qu’elle serait capable de tenir le rythme mieux que le bassiste. Elle se dit que ça doit être voulu, ce rythme lent et ces paroles saccadées. Bref, pas son genre, et à voir la les spectateurs, les gens n’apprécient pas vraiment non plus. C’est certain que lorsqu’on sait que le groupe suivant est X Ambassadors, un groupe connu avec des chansons rythmées et balancées à la perfection, ce mix de rock/lent n’est pas la tasse de thé du public.

La première chanson se termine et tout ce que Lia pense c’est que les neuf prochaines risquent d’être trooooop longue.

« Heu… ils sont…»

Elle ne trouve pas les mots lorsqu’elle se rapproche de Nath dans l’interlude pour lui donner son avis. Mal à l’aise, elle ne sait pas si elle doit mentir ou dire qu’elle trouve ça vraiment ennuyant. À voir l’air de son ami, lui non plus n’a pas l’air vraiment dedans. Bon, tant pis, elle va pas lui mentir ça serait complètement débile. C’est pas Nath qui a choisit la première partie anyways, alors il n’a pas à se sentir mal si son invitée n’en est pas fan.

« À vrai dire, c’est vraiment pas mon style ! »

Avance la brunette en riant. C’est une façon polie de dire qu’elle trouve ça boring as fuck. Sur scène, le chanteur continue de chanter sans se soucier de créer un lien avec la foule. On pourrait fermer le rideau que ça ne changerait pas grand chose. Les conversations recommencent même un peu partout dans la salle. Malaise.

« Tu sais quoi ? Si on doit encore endurer huit chansons, on va avoir besoin de bière. Beaucoup plus de bière. »

Sans laisser le temps à Nath de se proposer pour y aller, Lia prend leurs verres vides et se dirige vers le bar, le laissant seul à leur table haute. Oui, elle l’invite encore, à mort les stéréotypes où le gars doit payer pour la fille lors des sorties ! Emilia c’est elle qui a un travail et qui est posée, ça lui fait donc plaisir de noyer son ennuie dans des litres de liquide ambré avec le joli blondinet.

Rapidement, elle commande deux bières à la serveuse. Cette dernière doit avoir pitié de Lia parce qu’elle lui donne quatre bières pour le prix de deux. Les deux jeunes femmes échangent quelques mots où la rouquine lui dit qu’elle se sent limite obligée de lui faire un prix vu que le divertissement est de si mauvaise qualité. Après quelques minutes, Emilia revient avec les quatre consommations à la table et y retrouve Nath à regarder son téléphone.

« On a eu un prix de la maison, pour le divertissement de qualité moindre, ils nous font un prix sur l’alcool ! » dit-elle en riant une fois de retour à la table.

Et Lia sait pas pour Nath, mais elle il n’y a rien de pire que de la bière chaude. Elle va donc falloir descendre ses deux boissons rapidement! À voir l’air surpris de Nath, Lia ne sait pas trop si elle a fait la bonne chose, mais tant pis. La troisième chanson se termine et le chanteur ne prend même pas la peine de parler au public. Quel mauvais animateur de foule. Lia prend une gorgée de sa bière et fait une moue en regardant la scène.

« Et tu sais quoi ? Je pense même qu’il va nous falloir du fort. »

Termine Emilia en riant à nouveau. Oh, mais quel groupe ! Leur premier concert devant public et sûrement leur dernier avant un moment encore.

© Pando

_________________

Yes, no, maybe ?
She loves the smell of warm coffee, bloomed roses & new beginnings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t681-that-s-rough-buddy
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 481 messages, depuis le : 23/04/2016
© AVATAR : Niall Horan (anaelle).
DC : aucun.
PSEUDO : Ally
Âge : 22 y.o
Adresse : 21 Westmorland DR.

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: flume - say it.
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Mer 11 Mai - 10:34





Nathanaël & Emilia



Finalement, Nath n'irait sûrement pas se vanter d'avoir assisté aux débuts du groupe sur scène. Ce n'était pas foncièrement mauvais, mais...

A la première chanson, Nath leur laissa le bénéfice du doute. Peut-être que c'était simplement le stress qui leur donnait un tel air de débutant, ou que leurs instruments sonnaient mal. Et qu'ils se rattraperaient ensuite, lorsqu'ils auraient pris leurs aises sur la scène. Ou peut-être qu'il s'avérait que Nath n'avais aucun goût musical mais ça, c'était déjà moins probable.

Sauf que non, c'était vraiment, vraiment pas bon du tout. Le blondinet essayait d'être clément dans son jugement mais quand on s'ennuie autant en écoutant un groupe, et qu'on ne ressent rien, c'est définitivement mauvais signe. Sans compter qu'il n'y avait aucun contact avec le public, aucune connexion, le groupe semblait jouer pour lui plutôt qu'avec son public et Nath détestait ce genre d'attitude. Il ne savait pas trop ce qu'en pensait Emilia, et si elle aimait, ce qu'il pourrait bien lui dire si elle lui demandait son ressenti.

Le plus drôle fut probablement le moment où Emilia se retourna justement face à lui, semblant juger l'expression faciale du blondinet afin d'éviter de dire quelque chose de malaisant. Il la regarda un instant, faisant de même... Elle non plus n'avait pas l'air convaincu et Nath parti dans un micro fou-rire.

« Tu me rassures ! C'est carrément naze, » rajouta-t-il en riant à son tour. Pas besoin d'y aller par quatre chemins, et de toute façon une bonne partie de la salle semblait être de leur avis au vu des conversations qui reprenaient sans se soucier de la présence du groupe. De toute façon, eux-mêmes ne semblaient pas se soucier de leur public. Mauvaise stratégie lorsque l'on monte sur scène pour la première fois, merde, ils n'avaient pas un communicant dans leur équipe pour leur souffler l'idée ?

Alors lorsque la brunette propose d'aller leur chercher de nouvelles boissons afin de survivre au reste de la set-list, Nath ne peut que hocher la tête avec avidité - sauf qu'il n'a pas le temps de se lever que Lia est déjà debout, direction le bar. C'est décidé (comme si ça ne l'était pas déj) - le prochain round sera pour lui, et le suivant aussi, tiens. Il lui devait bien ça pour se pardonner de cette première partie qui est vraiment très nulle, même si ce n'est pas lui qui l'avait choisi, c'est vrai.

Il extirpa son portable de sa poche le temps du voyage de la brunette jusqu'au bar et envoya aussitôt un message à sa meilleure amie, un mélange de pire première partie du siècle et de pas d'autre choix que de boire pour oublier ma peine assez équivoque. Lorsqu'il releva le nez de son téléphone, la brunette retournait à leur table avec non pas deux mais bien quatre boissons. Il se attrapa deux verres de ses mains afin de la libérer, l'accueillant avec des yeux rieurs et un large sourire.

« Cool, voilà de quoi noyer notre souffrance dans l'alcool ! Si j'avais su que ce serait un tel massacre, je t'aurai proposé de zapper la première partie ! Mes oreilles saignent, sérieusement » Et dire qu'ils n'en n'étaient même pas encore au milieu de la set-list. Il suivit l'exemple de la jeune femme et commença sa boisson sans plus attendre - lui non plus n'aimait pas la bière chaude. Au moins, il était en bonne compagnie !

Emilia dit quelque chose au sujet de boissons plus fortes et Nath hocha vigoureusement le visage. Oh ça oui, il leur faudrait bien plus fort si ça continuait comme ça ! « La prochaine tournée est pour moi, et la suivante aussi ! Je te dois au moins ça, pour me faire pardonner de ce spectacle » Vivement que X Ambassadors arrive, vraiment, mais ils en avaient encore pour un moment avant leur montée sur scène. Nath songea que c'était dommage, d'habitude il aimait beaucoup les premières parties car elles permettaient de le plonger doucement mais sûrement dans l'ambiance et de créer une certaine tension, assez électrique, en attendant que les vraies stars du show ne débarque sur scène. Au moins, l'arrivée du groupe principal leur sauverait la mise.

Le chanteur fit alors une pause, comme s'il semblait réaliser le tournant que prenait la situation (ou plutôt, qu'elle avait prise depuis un moment déjà mais qu'il ne semblait pas avoir remarqué). Nath le regarda et eu un élan de peine pour lui, le pauvre. Il marmonna quelques paroles rapides, une espèce de tirade philosophique à deux balles comme on en trouvait souvent en parcourant les tumblr de pseudo-poètes maudits. Son empathie envers le chanteur quitta Nath aussi vite qu'elle était survenue. « Je sais pas ce qui est pire, si c'est quand il chante ou quand il parle. » lança-t-il à la brunette, reprenant une longue gorgée de sa bière au passage. Et puis une nouvelle chanson débuta, un peu plus lente que les autres. Le blondinet entendit quelqu'un assis vers une table derrière eux jurer. Alors il concentra son attention sur la jeune femme assise en face de lui. « Au moins, j'ai l'avantage d'être avec toi. » Il lui sourit.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t650-nathanael-over#11749
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 327 messages, depuis le : 28/04/2016
© AVATAR : Lucy Hale (c) Ashtoons
DC : Caitlin, la blonde qui cuisine mieux que toi.
PSEUDO : Lenaira (Aria)
Like a flower made of iron
Âge : vingt trois ans
Adresse : 11 Duke St | ROPEWALKS

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: Wild things - Alessia Cara
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
45/100  (45/100)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Jeu 12 Mai - 20:19



Let the night begin
NATHANAËL & EMILIA

Est-ce vraiment possible qu’un groupe aussi mauvais soit encore pire lorsque vient le temps de communiquer avec son public ? Parce que le manque de talent ou de pratique, c’est excusable (quoique…) Mais le manque de passion dans un domaine artistique, ça, c’est pas excusable du tout. Pour répondre à Nath, non, Lia ne sait pas ce qui est pire entre entendre le groupe jouer et le chanteur parler au public. Quelqu’un éclate même de rire dans le fond de la salle, ce qui a pour effet de jeter un silence sur la salle, que le guitariste rompt avec un premier (mauvais) accord.

« Je suis d’accord, on aurait facilement pu arriver plus tard pour rater ce carnage. »

D’ailleurs, c’est une illusion ou le fond de la salle commence même à se vider ? Probablement la réalité. Bon, allez, faut faire avec ce qu’on a. Au moins elle est en bonne compagnie, comme son ami vient de lui faire remarquer. Parce que supporter cette nullité avec quelqu’un d’ennuyant… ça le ferait pas du tout.

« Là-dessus, je suis d’accord. Une chance que je suis avec toi, parce que si j’avais été avec quelqu’un d’autre je serais probablement partie pour ne revenir qu’au début de l’acte principal. »

Ouais, faut pas trop en rajouter non plus, mais Lia a tendance à devenir un peu plus mélodramatique lorsqu’elle boit. Oh, rien de bien difficile à supporter. Elle sort juste plus de blagues pourries qu’à l’habitude, rit encore plus, a de mauvaises idées et peut parfois devenir colleuse si l’occasion se présente. Note à elle-même : ne pas coller Nath au risque de passer pour une désespérée. D’ailleurs, elle entame déjà sa troisième bière, comme quoi la Emilia décrite précédemment va sûrement faire son entrée en scène dans un futur proche. Premier exemple : à voir leurs gobelets vides, elle a un bref regret que la table soit trop petite pour y faire une partie de beer-pong. Heureusement que l’idée n’a été que passagère, mais au moins on comprend comment elle résonne avec un taux d’alcoolémie plus élevé.

Maintenant, le dilemme : ils restent à cette table (qui pour le moment est trop près de la scène) ou ils bougent ? Pour regarder le concert de manière posée, c’est vraiment l’endroit idéal, ça y’a pas à dire. Par contre, pour le moment c’est surtout pénible d’y être. Elle pourrait envoyer Nath chercher d’autres consommations, mais à quoi bon ? Quand le concert va commencer, c’est toujours plus agréable dans l’action et malgré sa petite taille, Lia n’est pas apeurée par les foules dans les concerts. Elle danse, elle chante, elle rie, elle crie, elle se ramasse souvent près de la scène à force de se faufiler.

« Je propose qu’on aille au bar, le temps que la première partie termine, t’en penses quoi ? »

Un rapide coup d’œil vers le fond de la salle et elle voit qu’il n’y a pas trop de monde. Bon sang, vraiment beaucoup doivent avoir quitter alors. Emilia relève les yeux vers Nath le temps qu’il lui réponde. C’est vrai, si lui aime mieux rester ici pour discuter, c’est une toute aussi bonne option qui va juste impliquer des vas-et-viens vers le bar, mais qui leur assure une bonne place pour regarder le spectacle. C’est clair que lorsqu’ils quittent, leur table ne leur appartient plus!

© Pando

_________________

Yes, no, maybe ?
She loves the smell of warm coffee, bloomed roses & new beginnings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t681-that-s-rough-buddy
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 481 messages, depuis le : 23/04/2016
© AVATAR : Niall Horan (anaelle).
DC : aucun.
PSEUDO : Ally
Âge : 22 y.o
Adresse : 21 Westmorland DR.

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: flume - say it.
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Dim 15 Mai - 2:35





Nathanaël & Emilia


Nath avait quasiment terminé sa dernière bière (la troisième, donc) lorsqu'il acquiesça à la proposition de Emilia qui consistait à s'installer au bar le temps que la première partie prenne fin. Il pensa que c'était une très bonne idée, déjà pour épargner leurs oreilles et puis, aussi parce que ça les rapprocherait forcément nettement du bar - et des boissons qu'ils commanderaient. « Très bonne idée, » répondit-il avant d'ajouter gaiement « Noyons notre malheur dans l'alcool ! » A ne pas reproduire à la maison, bien évidemment. Il avait conscience qu'ils s'apprêtaient probablement à dire adieu au spot qu'ils avaient trouvé, mais tant pis, ils en trouveraient bien un autre. Peut-être même qu'ils pourraient se glisser dans la foule, plus tard, plutôt que de rester en retrait comme jusqu'à présent. De toute façon, il ne savait pas pour Emilia, mais si il aimait partager ses impressions et ses commentaires lors de concerts, il préférait garder les débats et longues discussions pour les fins de concert. Tout était question de savourer l'instant présent et d'en profiter un maximum.

Ils n'eurent pas à jouer des coudes pour rejoindre la bar, étant donné qu'une bonne partie de la foule qui était debout au fond de la salle s'était déplacée, ou du moins, semblait avoir désertée le lieu du crime. Dommage, songea Nath, en voilà un groupe qui ne rejouerait pas en public de sitôt.

« On passe au niveau du dessus ça te dit ? C'est ma tournée, » lança Nathanaël. Il jeta un coup d'oeil rapide aux panneaux qui énonçaient ce qu'il était possible de commander niveau alcool fort et en quelle quantité - il ne s'agissait pas de se mettre mal non plus. Il y avait quand même un concert qui suivait, un bon concert, et Nath n'avait pas envie d'en manquer un bout parce qu'il avait beaucoup trop abusé sur les shots de vodka. Par exemple. Pas qu'il comptait en prendre un, là, maintenant. ... Quoique. Il regarda Emilia, comme pour jauger de son idée. Nan... peut-être qu'elle n'aimait même pas ça, en plus. Il commanda une margarita "bien dosée", comme il l'avait gentiment demandé à la barman lorsque le son d'une corde de guitare l'avait fait plisser des yeux, et il invita Emilia à choisir sa boisson.

Pas mal de monde semblait avoir eu la même idée qu'eux en se retranchant au bar. S'ils avaient réussis à y accéder facilement, les deux compères allaient devoir rester debout pour le moment, vu comme c'était blindé de monde. Heureusement pour eux, le dit-bar était assez large et quelques tables hautes supplémentaires étaient disposés juste à côté afin de faciliter les aller-retours des consommateurs. Coup de chance, quelques personnes quittèrent leur chaise au bar après avoir récupéré leurs boissons. Nath en tira une vers eux afin que Emilia puisse s'y glisser, tandis qu'il en fit de même avec celle d'à côté. La barman, qui venait de leur donner leurs verres, était justement en train de leur raconter que ce genre de mauvaise surprise avait au moins le mérite d'augmenter le taux de consommation de boissons. Nath songea que ce genre de mauvais groupe pouvait faire une mauvaise pub pour la salle, surtout à l'ère des réseaux sociaux : une simple critique postée en ligne pouvait parfois détruire une bonne réputation en quelques secondes. Enfin, le Cavern Club restait malgré tout un lieu chaleureux, le staff était très sympathique (la preuve !) et puis après tout, si c'était eux qui étaient en charge de la programmation musicale, avec ce type de groupe en tête d'affiche ce n'était pas forcément eux-mêmes qui choisissaient qui en ferait la première partie.

La barman les quitta afin de s'occuper des commandes d'autres clients. Sa Margarita était très bonne, vraiment, pas mal dosée mais c'est comme ça qu'il les aimait. C'était peut-être pour ça qu'il s'entendit dire, la seconde suivante, « On devrait peut-être demander à la barman si il y a moyen de les remplacer, en fait. Je me charge de la guitare, la batterie ça te dit ? » Il la voyait bien jouer un instrument aussi bruyant que la batterie, bizarrement, allez savoir pourquoi. Emilia ne donnait en rien une impression de fragilité, elle semblait plus être du genre à taper avec énergie sur ce qui bougeait. Peut-être que le blondinet avait tort de raisonner comme ça, et qu'elle lui sortirait qu'elle se voyait plus au violoncelle ou quelque chose comme ça. « A moins que tu ne préfères le triangle, » - lança-t-il sur un air taquin. Nath commença à fredonner un air de rock connu, le riff d'une guitare, et les yeux fermés, il joua à prétendre qu'il était sur scène un instant. Quelque chose comme du AC/DC, avec des riff et des rythmes emblématiques, qui n'ennuyaient jamais personne. Ca avait tellement longtemps été son rêve... et ça l'était toujours.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t650-nathanael-over#11749
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 327 messages, depuis le : 28/04/2016
© AVATAR : Lucy Hale (c) Ashtoons
DC : Caitlin, la blonde qui cuisine mieux que toi.
PSEUDO : Lenaira (Aria)
Like a flower made of iron
Âge : vingt trois ans
Adresse : 11 Duke St | ROPEWALKS

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: Wild things - Alessia Cara
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
45/100  (45/100)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Jeu 19 Mai - 21:00



Let the night begin
NATHANAËL & EMILIA

Maintenant que les deux jeunes gens se trouvent au fond de la salle, l’ambiance s’est considérablement allégée. Il n’y a plus de malaise comme au devant, où tout le monde ne fait qu’attendre la partie principale et consulter son téléphone. Non, au fond, avec un verre et en bonne compagnie, on se sent tout de suite mieux. Après trois bières, le gin tonic a pour effet de revigorer Emilia qui se sent de plus en plus excitée. Avec sa petite taille, disons que les effets de l’alcool ne prennent pas trop de temps à se faire sentir. Même si la musique qui joue est médiocre, elle ne peut pas s’empêcher (d’essayer) de soutenir le rythme en bougeant un peu les épaules ou en tapant légèrement du doigt sur la table.

Quand Nath lui propose de prendre la batterie pour remplacer le groupe sur scène, Emilia manque de s’étouffer. Heureusement, la catastrophe est évitée, mais un peu de tonique remonte dans son nez. Ça lui picote, ce qui a pour conséquence de la faire rire encore plus. Elle, derrière une batterie, ah ! La bonne blague ! Depuis tout à l’heure qu’elle tape du doigt, mais elle n’a probablement eu aucune percussion sur le bon rythme. La seule manière où elle peut suivre une certaine mélodie, c’est en dansant, ce qui ne serait vraiment d’aucune utilité avec le plan de Nath.

« Je crois que le triangle est la seule chose qui me permettrait de surpasser significativement le groupe sur scène. Encore, il faudrait que je joue qu’une seule note. »

Elle prend une gorgée avant de continuer.

« En plus, je pense pas que je suis assez grande pour bien atteindre toutes les cymbales si on me mets derrière une batterie.»

#shortgirlproblems

« Non, non, en musique je ne suis pas d’une grande utilité, sauf lorsque je chante parfois sous la douche, et même à ça…»

Je vous avais dit que l’alcool rendait Emilia bavarde ? Oui ? En voici la preuve. Une nouvelle chanson se termine et quelques applaudissements parvienne du devant de la salle. Le groupe doit achever, enfin, tout le monde l’espère. En plus, un certain silence envahit la salle puisqu’il y a un délai avant le début de la prochaine chanson. On pourrait dire que le malaise augmente, mais non, le plafond du malaise a été atteint il y a un moment déjà. Depuis leur première chanson en fait.

« Toi par contre, la guitare. Je sais que tu en joues et un jour, je veux entendre ce que tu sais faire ! »

C’est vrai, Nathanaël a mentionné lors de leur première rencontre qu’il en jouait depuis un moment et que pour lui, percer dans le domaine de la musique serait l’une de ses ambitions. Emilia ponctue ses propos d’un petit poke sur le bras de son ami, avant de terminer son verre. Elle devrait ralentir la cadence, mais l’excitation du début du vrai concert devient de plus en plus fort et elle ne tient plus en place.  

© Pando

_________________

Yes, no, maybe ?
She loves the smell of warm coffee, bloomed roses & new beginnings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t681-that-s-rough-buddy
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 481 messages, depuis le : 23/04/2016
© AVATAR : Niall Horan (anaelle).
DC : aucun.
PSEUDO : Ally
Âge : 22 y.o
Adresse : 21 Westmorland DR.

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: flume - say it.
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Lun 30 Mai - 21:39





Nathanaël & Emilia


Apparement l'idée de rejoindre la batterie faisait bien rire Emilia et au vu de ses explications, Nath la suivit joyeusement dans son amusement. « Moi non plus c'est pas trop ça niveau chant, je risquerais de faire fuir le reste du public en quelques secondes, » lança-t-il avant d'avaler une longue gorgée de sa boisson. C'était sacrément bon, tiens !

Nan, en vrai, sa voix n'était pas si mauvaise que ça. Elle passait même plutôt bien mais Nath était clairement plus à l'aise avec une guitare entre les mains plutôt qu'un micro, ou une pomme de douche, pour ce que ça vaut. Lui aussi avait tendance à prendre sa salle de bain et la cabine de douche pour une vaste scène de concert, vous savez, c'était le genre de type qui laissait sa voix partir en vrille et imaginer la foule en délire l'acclamer pour sa prestation alors que, franchement ? Non. C'était un peu n'importe quoi mais ça avait le mérite de l'amuser, et tout ce qui était amusant était bon à prendre dans la vie. Ne pas se prendre au sérieux, ça, Nath savait faire.

Emilia était plutôt drôle, avec ses petites réflexions piquantes, et Nath était bien content qu'ils aient choisis de battre en retrait le temps de cette première partie catastrophique. Elle était bien plus divertissante que le groupe et ça n'avait même pas à voir avec la vitesse à laquelle le blondinet vidait ses verres.

Evidemment, Nath sourit comme pas permit lorsque Emilia lui parla de lui et de sa guitare, et forcément, le sourire qu'il arborait ne pouvait qu'être éclatant. Ca lui faisait toujours plaisir de parler musique avec quelqu'un, qu'il s'y connaisse très bien ou pas du tout, et puis que l'on parle de lui et de sa guitare le mettait toujours en joie. Il hocha vigoureusement la tête, trahissant l'excitation montante, puis déclara après avoir reposé son verre - qu'il venait maintenant de terminer, oops. « Quand tu veux, » déclara-t-il d'un air presque solennel tant la demande lui faisait plaisir. « Je ne suis pas un pro, hein ! Mais ça fait longtemps que je n'ai pas joué pour quelqu'un, alors j'avoue que ça me manque. » Merveille, il avait reprit les compositions il y a quelques semaines. Après le décès de son père, il avait connu un passage à vide, comme s'il était trop vide de l'intérieur, trop endeuillé pour réussir à reprendre une vie normale et à pencher sur ses cordes. Non seulement il n'avait plus connu l'inspiration pendant un moment mais en plus de ça, il n'avait même plus ressentit l'envie de jouer.
Liverpool lui avait rendu ça, aussi : l'envie. L'envie de passer à autre chose, de se reprendre en main et d'avancer. Doucement mais sûrement. Ce pourquoi il était là ce soir, d'ailleurs !

Il releva la tête de son verre - vide, damn it - afin de trouver le regard d'Emilia, et de déclarer. « Je t'aime vraiment bien, toi, » C'était peut-être la margarita qui était chargée, mais ça lui permettait au moins de balancer une telle phrase, qu'il pensait sincèrement, sans avoir peur du sous-entendu que certains y verraient. Non, vraiment, la brunette lui plaisait bien - amicalement parlant, j'entend. Enfin, elle lui plaisait tout court aussi oui, mais ce n'était pas le sujet. Elle savait tenir une conversation et Nath s'était sentit soulagé en constatant que la plus ou moins mauvaise tournure qu'avait prit ce début de soirée ne l'avait pas rebutée, ni qu'elle ne lui en tenait pas rigueur. Avec certain-es, ça aurait pu jeter un froid, ou un espèce de malaise palpable, mais pas avec elle. Et ça c'était plutôt un bon point ! « Et maintenant - je nous repaye un verre ! J'ai entendu la barman prononcer Happy Hour et shots dans la même phrase. Coincïdence ou pas, ça te tente ? » Il lui sourit franchement, la proposition était trop tentante pour la garder pour lui. Roh, allez, soyons fous !

« Enfin, sinon je te reprend la même chose, ou ce que tu veux vraiment. Dans tous les cas tu ne bouges pas, c'est moi qui invite, » songea-t-il à préciser. On ne sait jamais, je veux dire, il ne la forçait à rien mais c'est vrai qu'il ne connaissait pas la limite de la jeune femme lorsqu'il s'agissait d'alcool, peut-être que lui s'était laissé emporter et qu'elle était du genre à danser sur les tables au bout de trois verres ? Ah, merde - enfin, si jamais c'était le cas, ça promettait d'être amusant en tout cas. Pas parce que Nath était le genre de sale type qui profitait de l'état d'ébriété des autres pour se payer leur tête d'une manière peu recommandable, mais plus parce qu'il était le premier à se jeter tête la première dans les situations un peu honteuses afin de mettre tout le monde à l'aise. Au mieux, il l'aiderait à en redescendre sans qu'elle ne tombe, au pire, il se sentirait l'âme d'un prof de danse et la rejoindrai en souriant largement, comme le grand enfant qu'il était.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t650-nathanael-over#11749
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 327 messages, depuis le : 28/04/2016
© AVATAR : Lucy Hale (c) Ashtoons
DC : Caitlin, la blonde qui cuisine mieux que toi.
PSEUDO : Lenaira (Aria)
Like a flower made of iron
Âge : vingt trois ans
Adresse : 11 Duke St | ROPEWALKS

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: Wild things - Alessia Cara
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
45/100  (45/100)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Lun 6 Juin - 2:27



Let the night begin
NATHANAËL & EMILIA

Nath commence à enchainer les verres un peu plus rapidement qu'Emilia, mais heureusement pour elle, ça ne la dérange pas. À vrai dire, elle se sent bien en compagnie de son ami, n'étant pas intimidée du tout par sa consommation ou son changement d'attitude. C'est toujours un peu risqué de boire avec quelqu'un qu'on ne connait pas vraiment, on ne sait pas trop comment ils vont réagir. Certains deviennent violents, ou juste plus marrants. Heureusement pour Nath, il devient bavard, drôle et bon public pour les blagues toujours aussi nulles de la brune. Un match made in heaven.

La voilà qui prend une gorgée et qui sourit à voir le visage de Nath s'illuminer lorsqu'il parle de sa guitare. Il est évident que la musique c'est une partie intégrante de lui, de sa vie, de sa personnalité. Le genre de passion qui ne s'éteint jamais, mais qui nous garde sur le droit chemin dans les moments durs. Dans un geste de tendresse, la brune pose son avant bras sur le sien et le serre légèrement pour rassurer son ami dans sa lancée.

« Je suis certaine que tu joues merveilleusement bien, j'ai vraiment hâte de t'entendre. »

Pendant un instant, tout devient plus silencieux. Limite, si on les regarde de loin, on pourrait croire à un moment romantique, celui où les deux protagonistes se regardent dans les yeux et réalisent à quel point ils se sentent bien avec l'autre personne, mais bon, on parle d'Emilia et Nathanaël, il...

« Je t'aime vraiment bien, toi. »

What ? Heureusement que Lia ne partageait pas la vision précédemment décrite. Sûrement comme le blond, parce que bien que ses mots soient empreint d'une tendresse qui pourrait être mal interprétée, Lia ne fait que sourire. Elle sait que le blond ne vient pas de lui déclarer sa flamme, faut pas abuser. Disons qu'avec l'alcool, on a simplement tendance à dire plus facilement ce à quoi l'on pense.

« Je t'aime bien aussi, Nath. » ajoute Lia peu de temps après. Pour elle qui a vécu une très grosse déception sentimentale, il est encore difficile de s'ouvrir aux gens qu'elle rencontre. Trop souvent, la relation est brève, une nuit, voir une semaine. Jamais elle n'a eu d'amis très sincères à qui elle pouvait dire tout ce qui lui traversait l'esprit sans craindre d'être jugée. Mis à part sa mère, les gens ont tendance à entrer dans sa vie et en ressortir trop rapidement, souvent en laissant son petit coeur de plus en plus meurtrit. Liverpool lui apporte une nouvelle vision des relations interpersonnelles: celle où ce n'est pas tout le monde que tu rencontres qui peut te faire du mal. Laisser tomber les murs, les barrières, vivre, se relever après les coups, voilà ce que fait la brune depuis son arrivée. Elle se sent vivante et ça lui fait un bien fou.

La petite pause sentimentale prend fin lorsque Nathanaël se redresse pour lui proposer un énième drink.  Ils en sont à leur combientième consommation ? Emilia a perdu le compte, mais tant que les verres continuent d'arriver, elle ne trouve rien à redire. «Allons-y pour les shots ! » choix judicieux lorsque l'on souhaite augmenter son niveau d'alcoolémie tout en comptant passer les prochaines heures au centre d'une foule. Heureusement et contrairement à presque la totalité de la gente féminine, Lia sait que sa vessie ne la trahira pas lors de ce genre de moments critiques. Elle est forte, la petite.

Les prochaines minutes semblent passer beaucoup trop vite. Quand Nath décide de se lever pour aller au bar, Emilia lui emboite le pas. Elle n'a pas envie de rester seule, n'y d'attendre trop longtemps. L'alcool lui donne envie de bouger, mais aussi de se coller. Oups. Ce n'est pas le moment de la laisser seule, elle aime mieux suivre son ami de près et faire les shots avec lui sur le bar. La même barman rousse vient leur parler et les joint même lors de leur deuxième shooter. La conversation entre les deux amis s'animent et c'est quand Lia est en train de raconter la fois où elle est tombée en bas de la scène dans son récital de ballet lorsqu'elle avait 7 ans que le premier groupe termine enfin de jouer.

« Fiou, il était plus que temps que le massacre de termine. » confit Lia à Nath sur un ton très soulagé. Sans terminer son histoire de ballet qui avait été initié comme quoi pendant un long moment dans son enfance, Lia avait une peur bleu des salles de spectacles, elle commence une autre anecdote tout aussi ridicule sur son passé. Normalement, elle a honte de raconter ce genre d'histoires et c'est sa mère qui a trop de plaisir à les étaler lorsque des gens viennent visiter, mais allez savoir pourquoi, Lia se tourne elle-même au ridicule. Elle sait que son interlocuteur doit avoir exactement le même genre d'évènements dans son passé ou qu'il sait très bien pratiquer l'auto-dérision. Le temps passe encore beaucoup trop vite et enfin, les lumières se ferment une nouvelle fois, annonçant le début de l'acte principal. Aussitôt éteintes, Emilia se redresse et attrape le lien de son compagnon qui a à peine le temps de saisir son verre avant de se faire tirer dans la foule par la brune surexcitée. Là voilà qui saute partout et se faufile comme une souris entre les corps qui se rapprochent, s'arrêtant au milieu du parterre. D'ici, ils voient toute la scène, enfin, surtout Nath qui dépasse Emilia d'au moins une tête. Par chance, en face d'elle se trouvent un groupe de filles pas très grandes qui ne lui bloque pas la vue. Tout est parfait.

La première chanson débute et ensuite, tout se confond et elle perd la notion du temps. Par moment elle danse, d'autre elle chante, elle se retourne vers Nath, lui sourit, se hisse sur la pointe des pieds pour le remercier mille fois de son invitation, rit, hurle les paroles, se fait amie avec une autre brune à côté d'elle. Son corps bouge au rythme des chansons, attendant toujours la prochaine avec impatience. Ils n'en sont pas à la moitié du concert qu'elle a mal aux mains à force d'applaudir le groupe. Chaque nouvelle note lui apporte une nouvelle dose d'énergie. Heureusement pour elle, la nuit n'est pas encore terminée.   

© Pando

_________________

Yes, no, maybe ?
She loves the smell of warm coffee, bloomed roses & new beginnings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t681-that-s-rough-buddy
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 481 messages, depuis le : 23/04/2016
© AVATAR : Niall Horan (anaelle).
DC : aucun.
PSEUDO : Ally
Âge : 22 y.o
Adresse : 21 Westmorland DR.

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: flume - say it.
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Sam 18 Juin - 17:09





Nathanaël & Emilia


Emilia le suivit jusqu'au bar et c'est probablement à ce moment-là que la soirée prit un tout nouveau tournant. Ils enchainèrent les shots d'alcool avec rapidité et on sentait l'expérience derrière - ça faisait bien des années que Nath ne grimaçait plus après un shot de vodka avalé avec avidité. La barman de tout à l'heure se joint même à eux à un moment donné et comme l'avait prédit Nath, elle était franchement sympa. Les deux amis parlaient avec entrain, enchaînaient les anecdotes un peu ridicules mais si il y a bien quelque chose qui ne faisait pas peur à Nathanaël, c'était de se mouiller la chemise (pas au sens littéral du terme) et de se tourner en dérision. Surtout que des histoires un peu embarrassantes sur lui-même, il en avait à la pelle ! Comme cette fois où il avait beaucoup trop bu avec son ami Alan, et qu'ils s'étaient retrouvés dans les rues de Londres à courir après un pigeon, en essayant désespérément de l'attraper. En tout cas Emilia avait bien ris (il faut dire que c'était ridicule comme histoire et que Nath avait le don de les raconter de manière à ce qu'il soit impossible d'y rester impassible). Ils en étaient ensuite arrivés à parler musique, récital et autres spectacles d'enfants parfois un peu embarrassants - Emilia avait de sacré choses à raconter aussi à ce sujet, et entre deux shots bien chargés, Nath riait vraiment beaucoup.

La première partie se termina, enfin, pensa Nath. Ils avaient encore un peu de temps devant eux avant que X Ambassadors ne débarque sur scène, ce qui par conséquent, laissait la place à de nouvelles histoires de la jeune femme, qui était devenu bien bavarde avec l'alcool. Ce qui n'était évidemment pas un problème, et Nath riait beaucoup avec ce qu'elle lui racontait. Il avait un peu l'impression de la connaître depuis longtemps, en réalité : c'était probablement comme ça que ça se passait, lorsqu'on avait beaucoup en commun avec quelqu'un.

La lumière baissa soudainement, entraînant avec elle des acclamations chaleureuses : le groupe allait enfin monter sur scène ! Nath eu à peine le temps de lever et d'avaler son énième shot (il avait arrêté de les compter dès le troisième) qu'Emilia était déjà debout et l'attrapait afin de l'entraîner avec elle vers la foule. Inutile de préciser que Nath la suivait de près, parce qu'elle était tellement excitée qu'elle bougeait sans cesse et très rapidement, il avait presque du mal à la suivre mais ne voulait pas la perdre. En plus de ça, il commençait à sentir l'alcool tambouriner dans ses veines et lui monter doucement. Il se laissa donc guider jusqu'au milieu de la foule, en plein milieu de la salle, de là où ils avaient une vue imprenable sur la scène. Du moins c'était le cas du blondinet qui n'avait pas à se plaindre, vu sa taille - il dépassait facilement Lia d'une tête et il verrait parfaitement les musiciens sur la scène. D'ailleurs, les voilà qui rentraient, et Nath ne se retint pas non plus.

Le concert était absolument génial. Nath ne s'était pas tant amusé depuis longtemps, vraiment - depuis combien de temps n'avait-il pas remis les pieds dans une salle de concert, maintenant qu'on en parlait ? La chaleur lui avait manqué, la sensation de cohésion avec la foule, sauter partout, applaudir, crier, chanter - tout ce qui rendait un concert unique lui avait profondément manqué. Et il s'en rendait compte seulement maintenant, alors que son regard oscillait entre la scène, les musiciens, et la jeune femme à ses côtés. La brunette semblait d'ailleurs passer un très bon moment, elle aussi, si on en croyait la manière dont elle sautait dans tous les sens, complètement surexcitée. Nath lui sourit tellement fort lorsqu'elle le remercia pour la énième fois de l'avoir emmené ce soir, que ses joues lui firent mal. Merde, ça lui avait tellement manqué.

Ca devait faire une bonne heure maintenant que le groupe était sur scène lorsqu'ils firent une courte pause afin de papoter avec le public. Personne ne se privait de crier, d'ailleurs, lorsqu'ils demandèrent à la foule s'ils aimaient leur nuit jusque-là. La foule cria tellement fort qu'il semblait à Nath que les murs de la salle en tremblèrent.
C'est lorsqu'ils jouèrent sa chanson favorite que Nath se laissa définitivement aller, s'accrochant à Emilia au passage. Simple réflexe, comme lorsqu'un enfant trop impatient ou trop content attrapait la main de quelqu'un, sans réfléchir. « J'adore cette chanson, » s'exclama-t-il à l'encontre de la jeune femme. C'était l'une de ses favorite et pour cause, elle lui rappelait bien des souvenirs et une tonne de moments passés avec des personnes qu'il aimait plus que tout. C'était une chanson un peu plus calme que les autres, mais empreinte d'émotions. Nath ferma les yeux et se laissa envahir par les sensations, laissant chaque note de musique s'infiltrer en lui. Il n'écoutait plus, il ressentait la musique.

Nath applaudit la fin de la chanson avec tant de ferveur qu'il en eu mal au main sur la fin, mais peu importe. Il sentait la chaleur de l'alcool qui s'était répandu dans son corps. Il passait un super moment, son groupe favoris était sur scène, il était en bonne compagnie : et avec un peu de chance, le groupe ferait deux ou trois rappels afin de ne pas mettre fin au concert de manière trop abrupte. Il n'avait cessé de sourire depuis le début du show et n'était pas près de s'arrêter.

La fin du show approchait, cependant, et ça se ressentait dans la salle. Le groupe tout comme le public donnait tout, plus que jamais, en sachant que les dernières chansons s'apprêtaient à être jouées. Nath songea que le temps passait beaucoup trop vite lors de moments pareils.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t650-nathanael-over#11749
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 327 messages, depuis le : 28/04/2016
© AVATAR : Lucy Hale (c) Ashtoons
DC : Caitlin, la blonde qui cuisine mieux que toi.
PSEUDO : Lenaira (Aria)
Like a flower made of iron
Âge : vingt trois ans
Adresse : 11 Duke St | ROPEWALKS

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist: Wild things - Alessia Cara
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
45/100  (45/100)

MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   Dim 3 Juil - 1:03



Let the night begin
NATHANAËL & EMILIA

Autant le temps de la première partie, les minutes semblaient en durer une dizaine, maintenant le temps va beaucoup trop vite. Les chansons s'enchainent à un rythme effroyable, toutes meilleures les unes que les autres. Dans un effet vain de retenir le temps qui passe, la brunette tend la main vers la scène essayant d'attraper quelque chose. Qu'est-ce? Elle ne ne sait pas, elle est très bourrée aussi alors ses réflexions ne font plus vraiment de sens. Elle saute, danse, accroche son voisin assez violemment mais ne ressent aucune douleur. Toutes ses sensations sont altérées, elle se sent engourdie et transportée par la musique. C'est un état second résultant de son haut taux d'alcoolémie et de l'envoutement que lui procure le concert. Ouep, dans un concert, on se sent vivant. Tous nos petits soucis, nos petits problèmes, rien n'a d'importance pour le moment. Il y a le band, la foule, la passion, le plaisir, le reste du monde n'existe plus.

Quand Nath se penche vers son oreille pour lui dire qu'il s'agit de sa chanson favorite, Emilia sourit encore. À vrai dire, elle ne fait que ça depuis... combien de temps? Depuis au moins la fin de la première partie terrible, parce que là, il n'y avait pas le plaisir qu'elle ressent en ce moment. Cette fois, la brunette cesse de fixer la scène et en profite pour regarder Nath, juste comme ça. Il est très heureux, ça se voit et ça attendrit la jeune femme de le voir comme ça. Un sourire sincère, des étoiles dans ses yeux, un bonheur égal à celui de la brune, voilà ce qu'il dégage. Il n'y a rien à dire: ces deux là étaient faits pour se rencontrer. Après ce soir, disons qu'Emilia ne s'imagine pas vraiment se passer de la présence réconfortante et amusante de son nouvel ami. Elle va lui coller au basket comme une gomme. Oui, cette comparaison est minable, mais la brunette n'a pas vraiment dégrisé depuis le début du concert, même si elle n'a pas pris un nouveau verre depuis un moment. À force de sauter partout, l'alcool n'a pas l'air d'être éliminé de son sang. Bref, on connait pas la raison mais le fait est que Lia reste pompette, voilà.

Vient alors le moment de la dernière chanson, celle juste avant le rappel. Il s'agit d'un des hits du groupe, mais pas leur plus gros qu'ils risquent de jouer dans quelques minutes. La foule ne tient plus en place, quand la chanson se termine et les musiciens quittent la scène, tout le monde leur hurle de revenir pour une dernière chanson. Tout comme Nath il y a un moment, la brunette tape si fort dans ses mains qu'elles sont rapidement rouge et douloureuses. Ça ne l'empêche pas de continuer à démontrer son enthousiasme pour les longues minutes d'attente. Enfin! Le groupe revient sur scène et la foule l'acclame encore plus fort qu'il y a quelques instants. Bien évidemment, leur finale est grandiose et satisfait les attentes de tous ceux qui sont présents. Juste devant Emilia, une petite blonde a des larmes de mascara sur les joues, faut croire qu'elle est véritablement fan!

Quand les lumières se rallument, on dirait qu'un peu de magie part avec elle. Lentement le parterre se vide, mais Emilia reste où elle est. Ce soir, elle a envie de s'attarder, elle souhaite encore une fois retenir le temps qui semble lui filer entre les doigts. Lentement, elle se faufile entre les gens qui sortent de la salle pour s'approcher de la scène où elle s'appuie sur la barrière juste devant. Rien d'intéressant à voir, juste des techniciens qui rangent les instruments et démontent le tout pour la prochaine date de la tournée

« C'était... Wow. » C'est tout ce qu'elle trouve à dire à Nath lorsqu'il rendu à son niveau. Cette fois, c'est pas l'alcool qui lui rend la conversation laborieuse, mais bien l'émotion. « Vraiment, je sens que je vais m'en souvenir longtemps de cette soirée » ajoute-t-elle en regardant son ami à nouveau. Un vigile au loin leur fait signe de partir, parce que bah, le concert est terminé. Encore beaucoup trop heureuse, la brune fait tant bien que mal son chemin vers la sortie, titubant par moment. Non, mais pourquoi il y en a qui laissent leur bouteille d'eau vide par terre?? Parce que non, si on mets accidentellement le pied dessus, on peut tomber et de faire trèèèèès mal. Avant de passer la porte menant hors de la salle, la jeune femme se retourne pour faire un grand signe de la main à son amie barman en train de compter sa caisse. D'un geste incompréhensible, elle tente de lui faire comprendre qu'elle a passé une superbe soirée et qu'elle aimerait bien la revoir. La rousse rit devant son état et lui répond par un pouce en l'air, tout sourire. «Je crois qu'on s'est fait une amie en plus! » renchérit la brune une fois la porte passée.

© Pando

_________________

Yes, no, maybe ?
She loves the smell of warm coffee, bloomed roses & new beginnings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t681-that-s-rough-buddy
Contenu sponsorisé


▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


MessageSujet: Re: It's where we forget about our problems for a little while / Nath   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's where we forget about our problems for a little while / Nath
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past
» || Come save me, unbreak me, cause I just can't forget you ;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L O V E (and other bullshit) :: CITY OF LIVERPOOL :: CITY CENTRE :: Cavern Club-
Sauter vers: