LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

Partagez | 
 

 are you really gonna love me when i'm gone? ➔ silas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 471 messages, depuis le : 28/04/2016
© AVATAR : alycia debnam-carey by .cranberry
PSEUDO : axelle.

Âge : vingt-six ans.
Adresse : #13 the keel, waterfront.

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist:
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
0/0  (0/0)

MessageSujet: are you really gonna love me when i'm gone? ➔ silas   Sam 7 Mai - 4:42


are you really gonna love me when i'm gone?
silas gilmore & aurore marshall
       Tu souffles d'exaspération en garant ta voiture sur le parking. Un coup d'œil sur le tableau de bord t'apprend qu'il est 19h23. Le seul endroit où tu as envie d'être actuellement c'est confortablement allongée sur ton grand lit, bien au chaud sous ta couette en train de grignoter en regardant des conneries à la télé. Pas du tout sur le parking du Sainsbury's de Ropewalks. Comme par hasard, il faut que le supermarché le plus proche de chez toi soit exceptionnellement fermé le soir où tu as besoin de sortir te racheter des tampons. Tu attrapes ton sac sur le siège passager et sors rapidement. D'une main tu verrouilles ta voiture, de l'autre tu mets ta paire de lunettes de soleil dans tes cheveux. À peine entrée dans le magasin, tu arrêtes de la main un petit garçon qui était à deux doigts de foncer dans tes jambes, courant sans regarder où il allait. Il s'excuse, tu lui souris. C'est cool un enfant qui est poli ; tu ne laisseras pas les tiens être vulgaires dès leur plus jeune âge. Enfin, pour parler enfants, il faudrait déjà être dans une relation stable. Et si possible pas bloquée dans un mariage avec un mari qui fugue au bout de six mois, et qui n'a toujours pas réapparu un an plus tard…
       Tu ne connais pas du tout ce magasin alors tu as un peu de mal à trouver le rayon que tu cherches. Une fois que tu as pris ce dont tu avais besoin le plus particulièrement, tu te dis que tant que tu es là, tu peux bien faire des petites courses. Au moins cela t'empêchera d'avoir à ressortir demain soir. Du coup, tu regrettes de ne pas avoir fait une liste de ce qu'il te faudrait. En traînant dans l'allée principale, tu aperçois le rayon petit-déjeuner. Ça tombe bien tu arrivais presque à bout de ton paquet de céréales. Tu souris en pensant à tes amis qui se foutent de toi parce que tu continues à manger des céréales « au lieu de » boire du café tous les matins. Le café c'est dégueulasse de toute façon, et les seules occasions où tu en prends, c'est quand tu as une garde de plus de vingt-quatre heures et que tu n'as pas encore trouvé le temps de dormir. Le thé est mille fois mieux, alors tu ne comprends pas comment des gens peuvent préférer la boisson caféinée. Qu'est-ce qu'il te faut d'autre ? Du jambon, du fromage de chèvre, une baguette de pain et des chips. Tu trouves facilement la viande et le fromage. Cependant tu fais tout le tour du magasin avant de trouver le rayon dans lequel sont entreposées les dizaines de différentes sortes de chips. Tu t'avances vers tes préférées – vinaigre, of course – que tu vois au bout de l'allée, mais une femme se retourne brusquement et te rentre dedans. Décidément… Elle s'excuse, tu lui souris. Tout cela est très répétitif. Un homme à l'air d'essayer de se décider quel paquet choisir. Tu ne vois pas son visage, mais d'après sa posture – quel corps, miam – il a l'air concentré. Sauf qu'il est devant TES chips. Arrivée derrière lui, tu attends quelques secondes pour voir s'il va bouger. Mais il ne semble pas t'avoir remarquée. « Excusez-moi. » Alors il se retourne vers toi. Et c'est le choc – ça fait le bruit d'une explosion dans ta tête et dans ton cœur. C'est absolument pas ce à quoi tu t'attendais, tu n'as rien demandé, tu es juste venue ici parce qu'il te fallait absolument des tampons – d'ailleurs tu as la boîte dans ta main droite. Tu te rends compte que ta bouche est ouverte en un oh de surprise seulement quand tu la refermes quelques instants pour cherche que dire. « Silas ?! »  »

emi burton


Code:
[color=#ff6699][/color]

_________________
    YOU SAID YOU'D ALWAYS BE THERE FOR ME, BUT YOU'RE NOT.
    roller coaster
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t682-doin-it-all-night-all-su
    HABITANT DE LIVERPOOL
    avatar

    : 239 messages, depuis le : 12/04/2016
    © AVATAR : JLB ♥ - angeldust
    DC : Luky chou ♥
    PSEUDO : TAZ

    Âge : 29 yo (trop proche des 30 à son goût)
    Adresse : Dans le lit de Kai, on y est trop bien, c'est trop confortable !

    ▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


    Feuille de personnage
    Playlist: CAN'T STOP THE FEELING ! J.T
    Répertoire des liens:
    Foi en l'amour:
    25/100  (25/100)

    MessageSujet: Re: are you really gonna love me when i'm gone? ➔ silas   Dim 8 Mai - 13:27


    Tell me where you've been ♪

    Aurore & Silas ♥

    « Silas tu peux aller faire des courses. » Hein. La voix de ton frère te sort de tes rêveries. Shit ! Tu as failli te couper. Quoique non, c'est fait ! Ah bah c'est malin. Tu sors de la salle de bain, vêtu de ta serviette. « Merci je viens de me couper. » Kai te dévisage de la tête au pied et éclate de rire. Quoi ? T'es devenu un clown à présent ? Tu lèves les yeux au ciel et retourne dans la salle de bain. Levant la main. « T'façon tu comprends rien toi ! » « Mais bien sûr en attendant magne ou je mange tes coco pops » Il n'oserai pas ? Tu te retournes, gros yeux en perspectives. Il te regarde. Tu le regardes. Bref vous vous regardez : il oserait ! Shit ! Tu retournes dans la salle de bain, te débarbouillant, attrapant tes affaires et les enfilant en deux deux. Il ne paye rien pour attendre penses-tu ! En plus tu t'es coupé, faut que tu soignes ça, bon un petit bout de coton pour enlever le sang. Un petit pansement. Paye la classe ! Toute façon, tu comptes croiser personne, pas en ce soir en tout cas. Pas avec cette tête. Tu choppes tes affaires. Une casquette et tes lunettes de soleil. Voilà tu es près. « Il faut quoi d'autre. » « Si tu comptes braquer une banque, équipe toi mieux ! » Ah ah ah ! Il se moque de ta tenue en plus de ça ! Décidément il ne comprend rien à rien. Tu fais semblant de t'esclaffer et attrapes la liste des courses. « Pour la peine je prendrais mes préférées ! » De chips bien sûr ! Puis franchement braquer une banque ? C'est dépassé ! Un regard à gauche, un regard à droite. RAS ! Tu peux sortir de l'immeuble. Tout en prenant GRAND soin de longer les murs. On ne sait jamais. Toi t'as pas l'impression d'être un braqueur, mais plus de faire partie de la Team Captain ! Ouais c'est ça, t'es sous couverture ! Bientôt Steve va débarquer et te dire quelle va être la mission. Bon quelque part tu es un peu un fugitif, mais trois fois rien ! Puis ça à la classe de faire partie de la Team Captain ! Sérieusement, tu combats au côté de Wanda, trop badass comme nana ! Bon ne parlons pas de Clint qui reste ton perso préféré, quoique tu te verrais bien en Ant-man ! Enfin bref, tout ça pour dire que tu as l'impression de faire partie de cette superbe Team ! Ils le savent juste pas encore. Le supermarché te sort de tes idées un brin héroïque. Voyons voir, par où commencer. Céréales, pain, beurre, chocolat … Merde c'est tout ce que tu manges. Oui bon si on regarde de plus près, on pourrait dire que cette liste est pour un enfant de dix ans et non un adulte de presque trente ans… ET ALORS ! C'est que nounou Kai te connaît bien. Ah non ça c'est pas pour toi. Il veut faire quoi avec de la laitue ? De la laitue ? Sérieusement ? Comme-ci tu avais une tête à acheter ce genre de chose. Tu décides de commencer par le plus important, soit les céréales, bah ouais tu connais tes priorités. La laitue peut attendre. Trop de choix à ton goût et pas les bons surtout. Un regard en haut et le Graal apparaît ! Halléhuah ! Tes yeux grossissent un peu plus. T'es sûr que tu dois avoir la tête d'un gosse ! En plus y a un jouet et le meilleur, c'est un jouet en rapport à Captain America ! La vie est génial. Tu attrapes une boîte, quoique deux ça ne serait pas mal. Va pour deux. Tu sors de ce rayon avant d'acheter tous les paquets de coco pops ! Chips à présent et tu choisis le parfum. Toute façon Kai il a pas de goût, la preuve il veut de la laitue ! Faut pas que tu l’oublies celle-là ! Tu otes tes lunettes, histoire d'avoir une meilleure vision des choses. Des pringles ? Pourquoi pas, mais celle oignon crème ! Neal serait là, il approuverait ! Les meilleures en soit! Bon et quoi d'autres ! Celle-ci, pas sûr qu'elles plaisent au Bro. C'est pas qu'il est délicat, mais … Ouais, de toute façon tu sais qu'elles ne sont pas géniales. Celles-ci en revanche. « Excusez-moi. » Hein ? Quoi ? Qué pasa ? Ah merde tu gênes. T'avais oublié que d'autres personnes pouvaient aimer les chips autant que toi… DOUX JÉSUS … Ta bouche s'ouvre en grand … C'est pas possible ! « Silas ?! » Tu rêves ou bien ? « AIE ! » Apparemment non. T'aurais peut-être dû te pincer moins fort … T'as pas l'air con ainsi. Tu fais quoi ? T'en sais rien. En même temps … Bah rien te vient, tu pourrais dire que tu étais imaginé pleins de scénarios, mais ça serait mentir. Tu ouvres la bouche et la referme aussitôt ! T'as vraiment l'air d'un con ! Et le pire c'est qu'elle te fixe, bon tu fais de même ! « Surprise ... » Finis-tu par dire, en levant presque les mains. Doublement idiot ! On pourrait t'enfermer à présent. Ouais bon pour la surprise on repassera. « T'as changé de couleur ! » WAIT ! T'es pas sérieux là ? Apparemment si ! Gifle mentale ! Dans le genre idiot, on fait pas mieux ! Mais quel boulet tu fais …

    _________________

    It's tearing me apart And she's slipping away I'm slipping away...Im I just hanging on to all the words she used to say? The pictures on her phone. I know when she looks me in the eyes. They don't seem as bright. No more, no more, I know. But she loved me at one time. Would I promise her that night ? Cross my heart and hope to die...
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t525-silas-forever-been-lost-
    HABITANT DE LIVERPOOL
    avatar

    : 471 messages, depuis le : 28/04/2016
    © AVATAR : alycia debnam-carey by .cranberry
    PSEUDO : axelle.

    Âge : vingt-six ans.
    Adresse : #13 the keel, waterfront.

    ▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


    Feuille de personnage
    Playlist:
    Répertoire des liens:
    Foi en l'amour:
    0/0  (0/0)

    MessageSujet: Re: are you really gonna love me when i'm gone? ➔ silas   Sam 14 Mai - 0:18


    are you really gonna love me when i'm gone?
    silas gilmore & aurore marshall
           Tu pensais qu'à cette heure-ci en pleine semaine, il y aurait peu de monde dans le magasin : c'est l'heure du dîner pour les vieux, et pour les familles avec des enfants. Ça englobe déjà pas mal de monde ; sauf qu'apparemment tout le monde a décidé de faire la grève de la faim et de venir faire ses courses en même temps que toi. Super. Génial. Excellent ! …C'est bon on a compris. Quand tu es entrée, c'était la fête aux caisses – et pas vraiment le genre de fête à laquelle tu veux participer  ; tu t'autorises donc à traîner un peu dans les différentes allées pour laisser aux gens le temps de s'en aller, histoire que tu n'aies pas à poireauter pendant douze ans derrière une vieille qui crie dans son téléphone, ou un gars qui rentre du sport et qui n'a pas encore pris sa douche. Forcément, tu es rapidement attirée par le rayon des bougies. Tu pourrais y passer une journée entière, tu n'arriverais sûrement pas à te décider sur lesquelles prendre sans te ruiner en une soirée – autrement dit, sans acheter toutes les bougies du magasin. Tu essaies de réfléchir rapidement à ce dont tu as besoin – genre vraiment ; bien que ça te dérangerai pas tant que ça, tu aimerais bien ne pas repartir avec quinze bougies différentes ce soir. Tu arrives à la fin de la rose qui est dans le salon, il faudrait que tu en reprennes une. Cependant, même si leurs étagères sont super bien garnies, impossible d'en trouver une aussi jolie, et qui sent aussi bon. Tu ne vas quand même pas mettre une bougie qui pue dans la pièce principale de ton appart'. Peut-être que tu pourrais prendre cette verte, là, sauf que le problème c'est qu'elle ne va pas vraiment avec tes murs… Enfin bref, t'as pas non plus envie d'y passer vingt ans, alors quitte à en racheter une, autant prendre la plus basique possible, et puis tu en reprendras plus tard, quand tu auras le temps. La blanche qui sent la vanille fera très bien l'affaire.
           Tu as maintenant les deux mains prises, mais il te reste quand même des choses à acheter. Tu aurais du prendre un sac – quel boulet… Il te faut absolument des chips parce que tu n'en as plus du tout. Tu t'en carres totalement que ça ne soit pas le truc le plus équilibré à manger en regardant la télé, de toute façon tu fais du sport et c'est pas comme si tu regardais TANT la télé que ça, en plus. Okaaay, où sont les chips au vinaigre ? Right thereee ! Tu y marches d'un pas rapide, en levant les yeux au ciel quand tu remarques un boulet devant le rayon qui n'a pas l'air décider à bouger ses jolies petites fesses. Lorsqu'enfin il se retourne – non sans que tu ne lui ai poliment demandé, il te faut une demi-seconde pour réaliser, et tu es à deux doigts d'avaler ton chewing-gum de travers. Tu n'as pas bu, et ça n'est pas la dernière clope que tu as pris qui va te provoquer des hallucination. Silas est devant toi. Le vrai Silas, ton Silas. Punaise. Ta première réaction est de poser ta main sur ton alliance, autour de ton cou. Elle est cachée par ton t-shirt, donc il ne peut pas la voir. Tant mieux. Aies l'air détach- attends, quoi ? Tes cheveux ? « Sérieusement ? Tu pars sans laisser un mot et en me laissant comme une merde, et la première chose que tu trouves à me dire c'est que j'ai changé de couleur de cheveux ? En tout cas, super Sherlock, tu as des yeux. » Tu lèves les yeux au ciel (encore?) ; après tout, pourquoi es-tu surprise de sa remarque ? C'est Silas, il est comme ça. « Attends, qu'est-ce que tu fais là ? Quand est-ce que t'es rentré ? » - et pourquoi tu ne m'as pas appelée ? Pourquoi tu ne m'as rien dit ? As-tu oublié que j'existais en un an ? Bien sûr tu ne lui poses pas ces questions là. Et tu tentes d'afficher un air neutre alors qu'à l'intérieur de toi c'est la foire.

    emi burton


    Code:
    [color=#ff6699][/color]

    yo c'est moi:
     

    _________________
      YOU SAID YOU'D ALWAYS BE THERE FOR ME, BUT YOU'RE NOT.
      roller coaster
      Revenir en haut Aller en bas
      Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t682-doin-it-all-night-all-su
      HABITANT DE LIVERPOOL
      avatar

      : 239 messages, depuis le : 12/04/2016
      © AVATAR : JLB ♥ - angeldust
      DC : Luky chou ♥
      PSEUDO : TAZ

      Âge : 29 yo (trop proche des 30 à son goût)
      Adresse : Dans le lit de Kai, on y est trop bien, c'est trop confortable !

      ▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


      Feuille de personnage
      Playlist: CAN'T STOP THE FEELING ! J.T
      Répertoire des liens:
      Foi en l'amour:
      25/100  (25/100)

      MessageSujet: Re: are you really gonna love me when i'm gone? ➔ silas   Lun 16 Mai - 15:00


      Tell me where you've been ♪

      Aurore & Silas ♥

      Hum… un coup à droite, puis à gauche. La réflexion devient dure. Trop de choix et tu dois en faire un. Dure décision, la plus dure de la journée. Tu dirais même plus : de la semaine. Ce n'est pas n'importe quoi, nous parlons de chips ! Tu dois choisir le bon goût, sinon ça va avoir un impact sur le reste de la soirée, voir semaine. Kai a des goûts assez basique, il n'est pas bien difficile, mais il arrive à te surprendre ! La preuve, il a mangé tes coco-pops ! Oui, c'était lui, t'en es sûr ! C'est pour ça que tu as pris deux paquets ! Il fait genre, j'ai dépassé l'âge, mais dans le fond, il en raffole ! Tu le vois dans ses yeux. C'est pour ça que la pression est plus grande. Tu peux pas prendre des chips, qui va pas apprécier. Une décision bien trop lourde mise sur tes épaules. Tu tends ta main vers les barbecues. Choix bien trop évident. Simplicité. Rectification, tu pars sur les oignons. Oui, mais non, tu as déjà pris des pringles au même goût ! Varions les plaisirs ! Tu as envie de pimenter la soirée, tiens pourquoi pas les pimentés … M'ouais, tu en gardes un mauvais souvenir de ce premier essai. Il n'était pas idyllique. On pourrait faire mieux. Fromage ? Bof, y a mieux, mais bon elles sont succulentes, surtout avec une petite bière. Rajoutons un bon film et la soirée sera parfaite. Oui pas de match ! Tu as eu ta dose de foot durant un an. C'est fou comme ce sport peut engendrer tellement d'engouement. T'as jamais vraiment compris ce délire, mais bon qui es-tu pour juger d'une passion ? Le sport ça n'a jamais été ton délire, tu laissais ça à Pringles. Toi tu préfères .. courir, oui t'aimes bien ou dormir. Manger aussi, bien que ça ne soit pas considéré comme un sport. Tellement dommage. C'est que tu t'égares et que tu en oublies les chips ! Ah bah tiens, vinaigre ! Elles sont cool celles-là ! Il fut un temps ou tu n'arrêtais pas d'en acheter, mais ça c'était avant. Ouais, évitons de ressasser le passé. Concentre toi sur le présent, soit sur le choix de chips et … Tu gênes ! C'était à prévoir. Les gens raffolent des chips, mais bon de là à insinuer que tu prends toute la place, faut pas déconner… Quoique. Bref ! BOUM ouais c'est à peu près ça qui se passe en ce moment même dans ta tête. L'effet d'une bombe qui vient d'éclater. Et pas n'importe quel bombe … C'est vrai que c'est une bombe, surtout avec cette nouvelle couleur de cheveux, mais, mais mais … Tu t'égares. D'ailleurs le premier truc que tu lui dis, c'est ça ! Bien joué ! Et là tu mérites l'oscar du pire crétin. Quoique, te connaissant tu es capable de faire pire. Oh ça oui. Tu vas fermer la bouche dans les minutes qui arrivent. Dire que tu pensais que tout étais RAS ! T'es loin d'être dans la Team Captain ! Très loin. Oh que oui ! « Sérieusement ? Tu pars sans laisser un mot et en me laissant comme une merde, et la première chose que tu trouves à me dire c'est que j'ai changé de couleur de cheveux ? En tout cas, super Sherlock, tu as des yeux. » Oui bon ça va, tu sais que t'es con, pas besoin de le souligner. Delà à dire que tu es aussi doué que Sherlock, faut pas pousser ! Il est doué lui, bon tu t'es jamais imaginé dans ce rôle. C'est vrai quoi, avoir Watson à tes basques, surveillant tes faits et gestes, ça doit être chiant … Et tu t'égares à nouveau. Tu ouvres la bouche et la referme aussitôt. Instant : gobage de mouche ! « Attends, qu'est-ce que tu fais là ? Quand est-ce que t'es rentré ? » T'as le droit de parlé ou bien ? T'en sais trop rien. « Bah j'achète des chips. » Et on applaudie Silas Gilmore, grand gagnant, mettant ses concurrents hors courses en une fraction de seconde. Là, mon vieux, tu touches le fond. Elle aurait une hache ou un flingue, tu serais déjà mort à l'heure qu'il est … Pauvre de toi. Amen. T'aimerais bien te passer une main derrière les cheveux, mais tu peux pas. T'as les coco-pops en main ! Et nous rappelons qu'il est interdit de laisser tomber un paquet de coco-pops. Rappelle toi l'été 98 ! « Y avait plus rien dans le frigo et Kai m'a envoyé … ça te va vraiment bien … non mais je suis pas aussi bien que Benedict Cumberbatch et puis j'ai pas de Watson. Non, sérieusement, t'es vraiment jolie. » Minute. Wait ! Ton cerveau te fait quoi là ? Il mélange tout, mixte et sort des trucs complètement incohérents. « Je suis désolé. » Ça en revanche, c'est clair. Tu plantes ton regard dans le sien, essayant de lui montrer que tu es sincère. Ce qui est vrai. Ceci dit tu ne sais pas comment répondre à ses questions. La réponse, tu ne l'as pas vraiment. Fin oui, tu sais pourquoi tu es parti, mais pas pourquoi tu as rien fait pour l'emmener avec toi ou pourquoi tu n'as rien dit. T'es qu'un lâche, doublet d'un con. Oh ça oui. « Y a certaines choses qui ne changent pas à ce que je vois ... » Mentalement tu te frappes le front : IDIOT ! Tu dis ça en désignant les chips. Bien sûr, vous allez taper la conversation comme-ci de rien n'était. Qu'on t'enferme et vite. Jetant la clef loin, très loin.

      _________________

      It's tearing me apart And she's slipping away I'm slipping away...Im I just hanging on to all the words she used to say? The pictures on her phone. I know when she looks me in the eyes. They don't seem as bright. No more, no more, I know. But she loved me at one time. Would I promise her that night ? Cross my heart and hope to die...
      Revenir en haut Aller en bas
      Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t525-silas-forever-been-lost-
      HABITANT DE LIVERPOOL
      avatar

      : 471 messages, depuis le : 28/04/2016
      © AVATAR : alycia debnam-carey by .cranberry
      PSEUDO : axelle.

      Âge : vingt-six ans.
      Adresse : #13 the keel, waterfront.

      ▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


      Feuille de personnage
      Playlist:
      Répertoire des liens:
      Foi en l'amour:
      0/0  (0/0)

      MessageSujet: Re: are you really gonna love me when i'm gone? ➔ silas   Lun 16 Mai - 19:42


      are you really gonna love me when i'm gone?
      silas gilmore & aurore marshall
             Tu ne sais pas vraiment ce que tu penses actuellement. De la surprise bien sûr, il est la dernière personne que tu pensais voir ce soir. Tu ne pensais même pas que tu allais le revoir un jour. Il t'a ignoré toute une année, en étant parti tu ne sais où dans le monde, alors tu étais loin d'imaginer que tu allais tomber sur lui un soir comme un autre, dans un magasin comme un autre. Si tu avais su que tu le verrais ce soir, tu aurais peut-être fais en sorte d'être plus présentable, d'avoir les cheveux mieux coiffés et de porter des habits plus repassés. Quoique, c'est Silas. Il t'a déjà vue avec les cheveux sales et encore moins bien démêlés, et puis avec et sans vêtements. C'est comme la boîte de tampons dans ta main, ça serait n'importe qui d'autre tu aurais fait en sorte de la dissimuler un minimum derrière ton dos, mais c'est pas comme si tu l'avais jamais envoyé en acheter pour toi. De toute façon, il est plutôt pas mal non plus avec ses deux paquets de coco-pops dans les mains. Tu te mords la lèvre inférieure pour retenir un sourire. Peut importe l'endroit où il a passé son année, il est resté le même. Il fait une remarque sur ta couleur de cheveux – c'est vrai que quand il est parti, tu étais encore blonde… Ça semble tellement loin mais tellement récent en même temps. En lui répondant, tu te rends compte que tu es également énervée. Ça n'est ni le moment, ni l'endroit pour t'énerver sur lui, Aurore, calmes-toi. Tu as de bonnes raisons de l'être, mais si tu veux t'expliquer avec lui – et bien sûr que tu le veux, tu as besoin de réponses -, tu attendras d'être dans un endroit plus privé.
             Il ne te réponds pas. Tes questions étaient plus rhétoriques qu'autre chose, donc c'est pas comme si ça posait vraiment problème. Par contre il a l'air un peu con à ouvrir la bouche pour la refermer un quart de seconde plus tard. Il cherche à attraper des insectes, ou quoi ? Tu lui demandes ce qu'il fait ici et depuis combien de temps est-ce qu'il est de retour sur Liverpool. Cette fois tu attends des réponses et tu espères bien qu'il va te les donner. « Bah j'achète des chips. » … Pourquoi tu ne t'es pas attendue à ça ? T'es rouillée, tu ne connais plus ton mari ? Ton mari… tu jettes un coup d’œil à sa main gauche. Bien sûr qu'il ne porte pas son alliance. Toi non plus techniquement tu ne portes plus la tienne. Du moins, pas de la façon dont se porte une alliance, en tout cas. « Y avait plus rien dans le frigo et Kai m'a envoyé… ça te va vraiment bien… non mais je suis pas aussi bien que Benedict Cumberbatch et puis j'ai pas de Watson. » Quoi ? Kai ? Mais, tu as vu Kylan aujourd'hui et… Non bien sûr qu'il ne balancerait pas son frère, même à toi. « Oh, tu as emménagé chez Kai ? Il y a combien de temps ? » Il a ignoré ta question la première fois, peut-être qu'il répondra cette fois-ci… « Non, sérieusement, t'es vraiment jolie. » Oh. On aurait presque dit des retrouvailles entre deux amis jusque là, mais ce commentaire et la façon dont tu réagis te rappelles que non – même si tu es loin d'avoir oublié que vous êtes – étiez ? - plus qu'amis. C'est Silas et lorsqu'il te fait un compliment, ton cœur s'accélère. Cela n'a pas changé et tu te demandes si ça changera un jour. « Merci, Silas. » Tu t'autorises à lui sourire en le regardant dans les yeux, jusqu'à ce que tu te rendes compte que tes yeux sont humides. Quoi ? Tu ne vas quand même pas pleurer ? T'as quel âge, bordel. « Je suis désolé. » Tu souris faiblement, ton regard toujours planté dans le sien. C'est sympa d'être désolé. Mais ça ne remontera pas le temps. Qu'est-ce que tu aimerais revenir un an en arrière pour pouvoir l'empêcher de partir, ou au moins en profiter d'autant plus sachant qu'il s’apprête à s'enfuir. « Tu aurais pu répondre à mes appels, ou au moins à mes messages. » Tu ne sais pas s'il va répondre, ou s'il va ignorer ta remarque. Que pourrait-il dire ? « Y a certaines choses qui ne changent pas à ce que je vois ... » Il montre les chips de la main. Changer de sujet, c'est plus facile. Tu te laisses emporter ; vous parlerez un autre jour. Tu sais où il habite, il sait où tu habites. « T’arrive pas à te décider ? Je te conseille d'en prendre au vinaigre ! Un, c'est les meilleures du monde - n'essaies même pas de me dire le contraire, et deux, vous aimez ça tous les deux ! » Tu es sûre qu'il se rappelle que ce sont tes favorites. Tu te détournes de lui, pour faire semblant de porter ton attention sur tous les paquets de chips à côté de vous.

      emi burton


      Code:
      [color=#ff6699][/color]

      _________________
        YOU SAID YOU'D ALWAYS BE THERE FOR ME, BUT YOU'RE NOT.
        roller coaster
        Revenir en haut Aller en bas
        Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t682-doin-it-all-night-all-su
        HABITANT DE LIVERPOOL
        avatar

        : 239 messages, depuis le : 12/04/2016
        © AVATAR : JLB ♥ - angeldust
        DC : Luky chou ♥
        PSEUDO : TAZ

        Âge : 29 yo (trop proche des 30 à son goût)
        Adresse : Dans le lit de Kai, on y est trop bien, c'est trop confortable !

        ▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


        Feuille de personnage
        Playlist: CAN'T STOP THE FEELING ! J.T
        Répertoire des liens:
        Foi en l'amour:
        25/100  (25/100)

        MessageSujet: Re: are you really gonna love me when i'm gone? ➔ silas   Lun 16 Mai - 23:16


        Tell me where you've been ♪

        Aurore & Silas ♥

        Boum. C'est vraiment l'effet qu'elle te fait. Et encore, c'est vaste. Tu pourrais dire que ton cœur a raté un battement. Qu'il bat en ce moment même à plus de cent à l'heure. Oui, c'est possible. Et surtout, tu as des papillons partout dans l'estomac. Il fait aussi chaud d'un coup. C'est ça être amoureux ? Apparemment. Pendant un an, t'as tout fait pour te souvenir d'aucun de ses éléments. Noyer le poisson, c'est exactement ça. C'était plus facile. Seulement là … Là tu ne peux plus fuir, elle t'encercle d'une certaine façon. C'est soit du abandonne et laisse les coco-pops, ce qui est improbable, inimaginable, inconcevable. Bref : impossible ! Donc tu dois faire face, mais au lieu d'avoir des paroles censées et bien … c'est tout le contraire. En même temps, on parle de toi. Le jour, où tu seras clair, autant dans tes têtes que dans tes actes, ce n'est pas gagné. Pourtant, elle te connaît, fin tu crois, tu oses espérer qu'elle n'a pas tout oublié d'un coup. Non, le bourrage de crâne, c'était à l'époque d'Hitler, mais plus de nos jours. Elle peut pas s'être fait lobotomiser le cerveau. Tu ne connais pas de Frankestein, quoique ? Non, impossible. Non, de toute façon, vu ses questions et surtout qu'elle a dit ton prénom : elle se souvient de toi. C'est bien mon con, à présent agit un peu moins bête. Aligne une phrase à peu près potable … Les mots sortent plus vite, t'as rien le temps de comprendre. Là elle va croire que c'est toi qui a subi une intervention. T'es vraiment impossible. « Oh, tu as emménagé chez Kai ? Il y a combien de temps ? » Hein ? Elle t'a coupé en plein dans ton monologue. Tu .. « Merci, Silas. »  rate un nouveau battement. Elle va sérieusement te tuer si elle continue. Ce qui serait mal venue de la part d'un futur chirurgien. Faut qu'elle revoit ses priorités et vite ! On ne tue pas ses patients. Allez, répond. Ou pas. Oui c'est ça, continue de bouffer de l'air, c'est bon pour la santé. Faut sérieusement que tu arrêtes d'ouvrir la bouche et la referme aussitôt. Elle va vraiment croire que tu es devenu barge entre temps. Non, elle le savait déjà, elle aurai refuser de t'épouser sinon. Quoique vous étiez tellement bourré que vous vous en rappelez à peine. L'alcool c'est mal ! Fin ça dépend des jours. Et voilà, tu es subjugué par son regard, elle a le don de te faire perdre les moyens, même avec un simple merci. En même temps, tu étais sincère. Elle est vraiment belle en brune, elle l'a toujours été, même au réveil. Vous vous êtes vu sous tous les angles, no tabou. « Tu aurais pu répondre à mes appels, ou au moins à mes messages. » Tu baisses les yeux à sa remarque. Oui tu aurais pu et tu réponds quoi ça ? Est-ce le moment pour s'expliquer ? Dans ce lieu ? Non, pas vraiment et puis tu ne trouves pas les mots. T'en sais rien. Tu sais pas quoi dire, elle te perturbe totalement. Tu lui aurais dit quoi ? Tu as préféré la mettre de côté car tu savais que rien qu'en entendant le son de sa voix, tu aurais pris le premier vol ! Et tu pouvais pas. Tu avais besoin de te couper de tout, au final, ça ne t'a pas apporté grand-chose … T'as pu faire ton deuil à ta façon. Bien qu'ils t'ont tous manqué. T'as profité … Ouais ça tu vas éviter de lui dire. Tu regardes d'ailleurs sa main, rien qu'en repensant à ses moments. Elle a fait comme toi : plus d’alliances. La tienne est rangée dans ton portefeuille. Bien au chaud, loin des regards, tu te voyais pas la porter et encore moins la jeter. T'as envie de lui dire quelque chose, mais rien ne sort. Tu ne vas pas t'excuser une nouvelle fois. Ça ne serait pas toi. Une fois, c'est déjà « beaucoup » pour toi. Surtout que tu étais sincère. Tu souffles et tentes de changer de sujet. Ça tu sais faire, très bien même, t'es l'idiot par excellence. Tu mérites vraiment cet oscar. Est-ce qu'elle va te tuer ou bien … « T’arrive pas à te décider ? Je te conseille d'en prendre au vinaigre ! Un, c'est les meilleures du monde - n'essaies même pas de me dire le contraire, et deux, vous aimez ça tous les deux ! » Tu esquisses un sourire et souffles intérieurement. Elle te tue pas. Au contraire, elle te connaît assez pour pas inciter. « Exactement, mais justement ce soir j'avais envie de pimenter, t'aurais pas une idée ? Et ne parles pas pour les vinaigres, tu n'es pas objective ! » Tu la regardes se servir, toujours aussi … Non, on arrête. « Tu sais c'était pas contre toi … vraiment … c'est moi ... » l'idiot le retour. Tu profites qu'elle détourne le regard pour sortir un truc qui te passe par la tête. « Et oui je vis chez Kai, je me suis dit que tu me tuerais si je franchissais le sol de l'appart'  et puis j'y ai plus ma place ... » Tu n'oses imaginer ce qu'elle a bien pu faire de tes affaires. Tu relances cette discussion sans même le vouloir. Tu voulais éviter ça et … « Non, mais je vais pas t'embêter longtemps. Je vais prendre les vinaigres quoique les fromages sont pas mal ! » Elle a sûrement des trucs à faire et puis tu te sens partir à la dérive … Ouais tu dis que des conneries, pour changer.  

        _________________

        It's tearing me apart And she's slipping away I'm slipping away...Im I just hanging on to all the words she used to say? The pictures on her phone. I know when she looks me in the eyes. They don't seem as bright. No more, no more, I know. But she loved me at one time. Would I promise her that night ? Cross my heart and hope to die...
        Revenir en haut Aller en bas
        Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t525-silas-forever-been-lost-
        HABITANT DE LIVERPOOL
        avatar

        : 471 messages, depuis le : 28/04/2016
        © AVATAR : alycia debnam-carey by .cranberry
        PSEUDO : axelle.

        Âge : vingt-six ans.
        Adresse : #13 the keel, waterfront.

        ▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


        Feuille de personnage
        Playlist:
        Répertoire des liens:
        Foi en l'amour:
        0/0  (0/0)

        MessageSujet: Re: are you really gonna love me when i'm gone? ➔ silas   Lun 6 Juin - 6:38


        are you really gonna love me when i'm gone?
        silas gilmore & aurore marshall
               « Tu aurais pu répondre à mes appels, ou au moins à mes messages. » Il baisse les yeux. Pas toi. Ton regard se perd dans son visage qui est maintenant tourné vers ses pieds. Tu essaies de ne pas penser à ce qu'aurait été votre vie s'il n'était pas parti. Tu sais pourquoi tu es parti, du moins tu te doutes que c'est pour ça. Tu espères qu'il n'y a pas d'autres facteurs qui étaient rentrés en jeux. Des facteurs te concernant, notamment. C'est vrai que vous vous êtes mariés sans être très sobres, et à Las Vegas qui plus est – vive le cliché. Mais vous sortiez déjà ensemble depuis un bon moment, avant cela. Et vous étiez heureux. Du moins toi tu l'étais. Lui aussi semblait l'être, mais peut-être qu'il était juste un très bon acteur. Ou peut-être que tu t'imagines trop de choses ; il était heureux avec toi aussi, mais il est parti parce qu'il avait besoin d'espace après ce qu'il s'est passé. C'est la solution la plus logique et la plus probable le connaissant. Tu pensais juste qu'il ne te rayerait pas de sa vie comme une vulgaire connaissance. Pas quand tu étais non seulement sa petite-amie, mais également – et surtout – sa femme. Il souffle, et tu sors de tes pensées. Tu ne t'étais même pas rendue compte que tu étais partie dans une rêverie aussi lointaine. Heureusement qu'il n'a pas remarqué. Reste impassible, Aurore. Sinon tu risquerais de te mettre à crier, ou à pleurer. Ou même les deux en même temps. Or tu ne veux ni l'un, ni l'autre. Il vaut mieux changer de sujet. Ça tombe bien vous êtes dans le rayon des chips, c'est un bon sujet de discussion. En plus, il avait l'air en pleine réflexion très intense quand tu es arrivée. « T’arrives pas à te décider ? Je te conseille d'en prendre au vinaigre ! Un, c'est les meilleures du monde - n'essaies même pas de me dire le contraire, et deux, vous aimez ça tous les deux ! » Bon, t'es vachement subjective à ce niveau là. Tu voues un amour inconditionnel à ces chips et toute personne qui te connaît en est au courant – lui d'autant plus. « Exactement, mais justement ce soir j'avais envie de pimenter, t'aurais pas une idée ? Et ne parles pas pour les vinaigres, tu n'es pas objective ! » Cramée. En un an il n'a pas oublié ça ; tu ne peux pas t'empêcher de sourire. Bon… Tes yeux balayent les dizaines de différentes sortes de saveurs, mais t'as pas vraiment d'idée, faut dire que depuis qu'il est parti, tu t'es pas trop aventurée à tester d'autres goûts – choses que vous vous amusiez à faire ensemble. Tu hausses les épaules distraitement. « Et oui je vis chez Kai, je me suis dit que tu me tuerais si je franchissais le sol de l'appart'  et puis j'y ai plus ma place ... » Tu pensais que le sujet était clôt ; que vous en reparleriez un autre jour, mais que ce soir vous étiez juste deux amis qui se recroisent dans un supermarché après une année sans se voir. Tu remarques qu'il n'a pas utilisé de déterminant possessif pour parler de l'appart. En soit, c'est toujours le vôtre. Mais ça fait un an que tu es seule dedans, alors ouais, c'est devenu le tien, et non plus le sien aussi. « Oh, d'ailleurs. J'ai mis toutes tes fringues dans la chambre d'amis… ça doit être un peu poussiéreux maintenant, mais si tu veux passer les récupérer… ou je peux te les emmener maintenant que je sais enfin où tu es. » Tu ne sais plus vraiment quoi dire. Le fait que vous soyez revenus sur le sujet, a rendu l'ambiance plus lourde. Ça serait le bon moment pour partir. « Non, mais je vais pas t'embêter longtemps. Je vais prendre les vinaigres quoique les fromages sont pas mal ! » Super, vous êtes synchros. Lui aussi a senti le blanc dans la conversation. Tu regardes l'heure à ta montre, vite fait. Oh crotte ! Le temps est passé vite. Il faut effectivement vraiment que tu rentres. « Il commence à être tard, et j'ai super faim, donc je vais te laisser, ouaip. C'était… sympa de te voir. Et un peu bizarre aussi, à vrai dire. Je pensais pas te revoir… un jour. »

        emi burton


        Code:
        [color=#ff6699][/color]

        _________________
          YOU SAID YOU'D ALWAYS BE THERE FOR ME, BUT YOU'RE NOT.
          roller coaster
          Revenir en haut Aller en bas
          Voir le profil de l'utilisateur http://lovebullshit.forumactif.org/t682-doin-it-all-night-all-su
          Contenu sponsorisé


          ▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


          MessageSujet: Re: are you really gonna love me when i'm gone? ➔ silas   

          Revenir en haut Aller en bas
           
          are you really gonna love me when i'm gone? ➔ silas
          Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
          Page 1 sur 1
           Sujets similaires
          -
          » are you really gonna love me when i'm gone? ➔ silas
          » gonna love myself. ► Aleksa
          » Absolarion Love.
          » Love me now or hate me forever!
          » « CENTRAL PARK » New York i love you .

          Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
          L O V E (and other bullshit) :: CITY OF LIVERPOOL :: ROPEWALKS :: Sainsbury's-
          Sauter vers: