LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

Partagez | 
 

 I knew one day I'll screw up everything | Taliel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HABITANT DE LIVERPOOL
avatar

: 82 messages, depuis le : 02/04/2016
© AVATAR : louis tomlinson ; anaëlle & tumblr.
DC : daisy.
PSEUDO : bloodstream/marion.

Âge : 24 ans.
Adresse : #26, Leopold Rd, Kensington.

▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


Feuille de personnage
Playlist:
Répertoire des liens:
Foi en l'amour:
50/100  (50/100)

MessageSujet: I knew one day I'll screw up everything | Taliel   Mar 7 Juin - 18:51

.I knew one day I'll screw up everything. #TALIEL
Tallulah Fitzmartin & Ezekiel Freeman
Sous le choc, tu regardes le dos de ton petit ami passer la porte de derrière. Tu le regardes disparaitre de ta vie comme ça en un instant. Qu’est-ce que t’as fait ? Pourquoi t’as pas réagi quand il t’en a laissé la chance ? Ses mots tournent en boucle dans ton esprit. « Si tu ne veux plus de moi, dis-le clairement au lieu de m'éviter pendant des jours ! » Pourquoi tu n’as pu rien dire pour le contredire, pour lui dire que tu ne voulais pas le quitter, que tu voudrais qu’il vive avec toi pour le restant de vos jours ? Pourquoi a-t-il fallut que tu restes planté comme un con devant lui à espérer qu’il reste alors que tu savais très bien qu’il ne le ferait pas ? Tu l’as perdu. Enfin, ce n'est pas vraiment le cas. Si tu avais écouté ses paroles au lieu de rester focalisé sur son départ, tu aurais compris que tout ce qu'il cherchait à faire c'était te secouer un peu. Au lieu de ça, tu as complètement occulté ses dernières paroles de ton esprit et tu penses qu'il t'a largué. C’est fini, tu le sens. Il ne fera pas marche arrière pour te prendre dans ses bras, te demander pardon et te dire à quel point il t’aime. Vous êtes pas dans un putain de film romantique. Ce genre de chose n’arrive que dans les fictions et vous vous vivez dans la réalité. C’est juste que tu t’es tellement laissé emporter par tes sentiments que tu n’as pas réalisé qu’un jour ou l’autre, ce serait lui qui te quitterait. Parce que ce n’est clairement pas toi qui l’aurait quitté. Toi tu subis tout cette situation, vivre cachés à cause de son père, ce foutu mariage avec le cœur en miettes, mais tu sais que dès l’instant où tu le verras, ton visage s’illuminera, tu seras plus heureux. Mais aujourd’hui, ça n’a pas été le cas. Aujourd’hui, tu n’avais qu’une envie le foutre à la porte et ne plus jamais le revoir. C’est ce qui va d’ailleurs arriver puisque Cory a quitté ta maison sans plus de cérémonie. Tu aurais pensé qu’il se retournerait une dernière fois, mais non ce n’est pas le cas. Il s’en va comme ça, comme s’il n’avait jamais existé dans ta vie. La chute n’en est que plus douloureuse que tu te rends compte qu’il est à peine parti qu’il te manque déjà atrocement. Tu tombes alors à genoux et tu laisses les larmes couler sur ton visage en fixant comme un abruti cette porte qui se referme petit à petit sur l’homme de ta vie. T’es vraiment qu’un con fini. Au lieu de lui courir après, de le rassurer en lui disant que tu ne veux pas le quitter, comme tu ne veux pas qu’il te quitte, tu t’apitoies sur ton sort. T’es pathétique, tu le sais mais tu ne peux rien y faire. Tu pleures dans cette position pendant quelques minutes qui te paraissent être des heures avant d’être capable d’aligner deux mots. Tu prends alors ton téléphone et appelle la première personne qui sera te réconforter après cet épisode tragique. Trois sonneries et elle décroche. « Tal, j’ai merdé. » sanglotes-tu. Tu l’entends te parler mais tu n’arrives pas à comprendre le sens des mots. Tu supposes qu’elle te demande ce que tu as fait pour être dans cet état. Tu pourrais lui raconter tout ce qui s’est passé. Votre dispute, la façon dont tu lui as parlé, ses derniers mots. Mais tu n’as pas envie de le faire au téléphone. Tu veux simplement qu’elle vienne te réconforter. Tu as besoin d’un câlin et elle est la mieux placée pour ça. Tu renifles fortement et de manière peu élégante avant de reprendre la parole. « Cory m’a quitté… » C’est tout ce que tu arrives à dire avant que les larmes et les sanglots bloquent tes mots dans ta gorge. T’as l’impression d’être un enfant qui a un chagrin d’amour. C’est exactement ce que c’est un chagrin d’amour. C’est la première fois que tu expérimentes un sentiment si fort et si dévastateur. Ça te fait mal, ça t’opprime le cœur, te le déchire pour ensuite l’envoyer dans les airs en de milliers de pièces. Tu as le cœur brisé et ça ne te plait pas. Tu ne veux plus jamais ressentir quelque chose comme ça.  C’est trop fort, trop puissant. Tu sais que tu ne survivras pas une nouvelle fois à ce genre de chose. Tu voudrais ouvrir ta cage thoracique et en extraire ton cœur pour devenir comme les gens que tu vois autour de toi et dont on dit qu’ils ont un cœur de pierre. Au moins eux, tu sais qu’ils ne souffrent pas d’avoir perdu l’être qu’ils aiment. « Tallulah, qu’est-ce que je vais faire ? » Le téléphone est toujours vissé sur ton oreille et tu fixes toujours la porte qui maintenant s’est complètement refermée. Tu n’as pas le force de faire grand-chose. Ta vie est maintenant finie. Sans Cory elle n’a plus le même goût. Tu te sens vide, comme si le voir partir t’a drainé de toute ton énergie. Tout ce que tu voudrais, c’est remonté le temps et faire en sorte de ne jamais tombé amoureux de lui. Ça fait trop mal et tu veux tout oublier.


_________________

everybody wants you

how many nights does it take to count the stars, that's the time it would take to fix my heart. oh, baby, i was there for you. all i ever wanted was the truth. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I knew one day I'll screw up everything | Taliel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h
» IF ONLY YOU KNEW...
» 04. Happy Birthday, Cat.
» ghosts that we knew (posy)
» 02. Because I knew you I have been changed for good.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L O V E (and other bullshit) :: CITY OF LIVERPOOL :: KENSINGTON :: Logements-
Sauter vers: