LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

Partagez | 
 

 Without music, life would be a mistake. ϟ Emilia Lindley et Nathanaël Callaway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


▶ FEUILLE DE PERSONNAGE


MessageSujet: Without music, life would be a mistake. ϟ Emilia Lindley et Nathanaël Callaway   Lun 20 Juin - 0:42

Without music, life would be a mistake.
Emilia Lindley et Nathanaël Callaway;

Passant une main tremblante dans ses cheveux, Aiden s'autorisa un coup d'œil rapide sur l'horloge électronique au fond du restaurant. 21h17. Il avait commencé à jouer il y avait à peine dix minutes et pourtant le jeune homme était déjà en sueur. Sa fidèle casquette était tombée par terre, la faute à ses mouvements sauvages et exaltés, et c'était son débardeur qui allait bientôt suivre s'il continuait à se déchainer comme ça : il faisait vraiment trop chaud ici, sous la lumière aveuglante des projecteurs couplée à la chaleur lourde des fins de soirées d'été. Il s'emportait peut-être un peu trop aussi, mais au moins personne ne pouvait se plaindre d'un manque de volonté de sa part. C'était dans sa façon d'être mais Aiden était surtout tout simplement incapable de se contenir, lui et cette énergie fougueuse qui l'animait à chacune de ses représentations. Pour le moment, il n'était jamais tombé de son siège, ni trébuché ou autre maladresse du genre, merci à son sens de l'équilibre ; mais il avait déjà envoyé voler ses baguettes dans le décor par exemple. Surtout dans le public, en fait, et le gentil grand-père qui avait failli recevoir le bout de bois dans la tête venait la lui rendre après son spectacle avec un sourire amusé, mais Aiden en avait toujours plusieurs paires à sa disposition. Balancer ses baguettes était devenu une habitude, et ça plaisait à ceux –et particulièrement celles– qui le connaissaient bien et venaient le voir jouer régulièrement. Ils les attrapaient au vol comme on attrape le bouquet de fleurs de la mariée. Aiden ne s'en plaignait pas, ça l'amusait même, et puis revoir les mêmes visages lui faisait plaisir. Ça signifiait qu'il parvenait à fidéliser des gens et c'était vraiment gratifiant.

Ce soir, il n'avait reconnu personne dans l'assemblée mais ça ne faisait que le motiver encore plus à leur offrir le meilleur dont il se savait capable. Chassant le flot de pensées qui se bousculaient dans sa tête, Aiden profita de cette courte pause d'à peine trente secondes pour saisir sa bouteille d'eau et en boire une longue gorgée. Puis il reprit position derrière son instrument, les bras levés, guettant la reprise du prochain morceau. Smells Like Teen Spirit, Nirvana. Moins de deux minutes d'extrait avant de passer à la suite, Can't Stop des Red Hot Chili Peppers. C'était du pur mashup au rythme dynamique. Et bordel, Aiden adorait ça. Il pouvait frapper, bouger, se mouvoir en harmonie avec la musique. Sans faire tournoyer les baguettes entre ses doigts –il préférait s'abstenir à ce petit jeu– il laissait son corps s'exprimer librement. Emporté par l'adrénaline et le plaisir de jouer, les écouteurs dans les oreilles et un grand sourire aux lèvres, il se contentait de frapper les peaux et les cymbales de sa batterie sans vraiment faire attention à son langage corporel. Il ne pouvait pas s'en empêcher, et puis, pas mal de filles lui disaient que c'était… sexy ? Ça le rendait si mal à l'aise lorsqu'elles se mettaient à le complimenter sur son physique et ses mimiques. Ne vous méprenez pas, ça lui plaisait, mais c'était juste gênant et un peu déplacé parfois.

Complètement perdu dans son univers, il n'aperçut pas Emilia dans la foule, ni le jeune homme qui se tenait a côté d'elle. Il avait vaguement conscience des voix, de la lumière et de son écouteur gauche qui avait lâché, mais ça ne l'empêcherait pas de jouer, il connaissait les morceaux par cœur. De toute façon, il n'avait pas l'occasion de le ramasser.

Quarante minutes plus tard, le mashup enchaina sur Centuries, de Fall Out Boy. Les yeux étincelants, Aiden se redressa. Il allait tout donner sur ce morceau.

"Some legends are told,
Some turn to dust or to gold,
But you will remember me
Remember me for centuries,
And just one mistake,
Is all it will take,
We'll go down in history
Remember me for centuries
He-e-e-ey ya, ohh he-e-e-ey
He-e-e-ya ya
Remember me for centuries…"

Aiden frappa une dernière fois sa crash et sourit un peu timidement sous les applaudissements de la foule, extenué. Plusieurs années auparavant, il ne se serait jamais imaginé dans cette position, acclamé par le public, et ça lui faisait toujours de l'effet. Il était si heureux d'avoir la chance de vivre de sa passion.

La gorge sèche, le batteur se redressa et salua l'assemblée d'une petite révérence. Il lâcha sa paire de baguettes au sol, saisit sa casquette et sauta d'un mouvement souple quoique un peu fatigué hors de la scène, se dirigeant d'un pas rapide en direction du petit local dans lequel il avait patienté avant le début du show. Remerciant d'un signe de tête l'employé qui lui tendait une serviette, il la passa dans ses cheveux et dans son cou, enleva ses écouteurs et changea de débardeur. Il n'était pas assez famous pour se permettre de se balader dans la foule en étant si poisseux, et là tout de suite, il avait surtout besoin de boire quelque chose de très rafraichissant. Il se saisit de sa bouteille et traversa la salle, longeant le bar et remerciant sur son passage les personnes impressionnées par sa prestation qui venaient le voir. La soirée n'était pas encore finie. Le restaurant restait ouvert tard le soir, surtout en été, Aiden devrait patienter avant de pouvoir démonter son instrument et partir se reposer.

Encore frémissant d'adrénaline, Aiden se dirigea vers la sortie. Il avait besoin de calme et de reprendre son souffle. Le jeune homme s'adossa au mur et se contente d'écouter son environnement, les yeux fermés, un doux sourire aux lèvres.

code by lizzou × gifs by tumblr

Revenir en haut Aller en bas
 
Without music, life would be a mistake. ϟ Emilia Lindley et Nathanaël Callaway
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Music is my life •
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L O V E (and other bullshit) :: CITY OF LIVERPOOL :: BALTIC TRIANGLE :: Blundell Street Restaurant-
Sauter vers: