LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

1 résultat trouvé pour Peu

AuteurMessage
Tag peu sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: Aide-toi, le ciel ne t'aidera pas ~ Ellen
Ellen Hamilton

Réponses: 14
Vues: 342

Rechercher dans: Validés   Tag peu sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: Aide-toi, le ciel ne t'aidera pas ~ Ellen    Tag peu sur L O V E (and other bullshit) EmptyMar 31 Mai - 22:21
ELLENHAMILTON
▸ JULIANNE MOORE / BOYFRIEND MATERIAL
Prénoms ⁞ Ellen
Nom ⁞ Hamilton
Surnoms ⁞ Ellen
Âge ⁞ 48 ans
Date de naissance ⁞ 08/03/1968
Lieu de naissance ⁞ Londres
Profession ⁞ Chirurgien Obstétrique
Etudes ⁞ Médecine

Etat civil ⁞ Mariée
Orientation sexuelle ⁞ Bisexuelle
 
Ton premier baiser : En Cm2, avec un certain Johnny, le beau gosse de la cour de récré, qui ne s’est franchement pas amélioré par la suite…
Ton premier amour : Johnny, qu’est-ce-que vous croyez, j’embrasse pas pour rien ! Le CM2, comme premier amour, ça tient la route non ?
Ta première fois : Laissez-moi simplement vous dire que je suis un peu en retard sur les choses de la vie, en ce qui concerne une fille normalement constituée en tout cas. J’étais en première année à la fac et j’étais… Morte de trouille, donc un peu alcoolisée, mais du peu de souvenirs qu’il me reste… C’était pas mal !
Ta première déception amoureuse : Johnny, on en revient toujours à lui, quand il est allé embrasser la petite Marissa, la semaine d’après. Quel goujat !
Ton premier râteau : J’étais pleine de boutons, 14 ans à peine et une centrale électrique à la place de la bouche, vous comprenez mieux ? Moi aussi.


Ta première cuite : Rien de glorieux, j’ai voulu faire la belle avec mes copines autour d’un feu de camp. Une demie bière dans la canette de Katheryn et il en était fini de mon état conscient.
Ta première clope : Avec ma meilleure amie Katheryn, lors d’une soirée pyjama assez foireuse pour ce que je m’en rappelle. La glace avait fondue et Kate était effondrée par que son petit copain du moment, et ne me demandez pas le nom parce qu’il changeait chaque semaine, venait de la plaquer.
Ta première prise de drogue : Un joint, à la fac, classique, mais je suis une fille classique et j’étais plutôt fière de moi sur le moment, beaucoup moins pendant la nuit suivant le délit, ceci-dit.
Ta première discussion avec des policiers : A tout juste 8 ans, le jour où toute une équipe de police est venu nous expliquer leur métier à l’école. En rentrant chez moi, j’étais déterminée, je serais flic ! Mais papa avait décrété que médecin, c’était quand même mieux… Je suis devenue médecin.
 
Ton dernier baiser : A mon mari, hier soir, on ne s’est pas croisés depuis
Ton dernier amour : Mon mari, ça me semble logique, encore que je me pose singulièrement la question
Ta dernière fois : Si je vous dis ce matin en salle de garde, vous vous rappellerez que je n’ai pas revu mon mari depuis deux jours, ce qui fait de moi quoi… une pute ? Non, juste une femme malheureuse.
Ta dernière déception amoureuse : Mon mariage en est une.
Ton dernier râteau : Trop loin pour que je m’en souvienne, je suis mariée depuis presque 25 ans !


Ta dernière cuite : Thanksgiving. J’adore cuisiner avec un verre de vin. J’ai BEAUCOUP cuisiné.
Ta dernière clope : Au moment où je vous écris.
Ta dernière prise de drogue : Elle remonte à la fac, une grosse soirée un peu trop arrosée, sans aucune limite, le spring break, un rail de coke, vous comprenez tout seul ?
Ta dernière discussion avec des policiers : Cette nuit, pendant ma garde, parce qu’une des gamines que j’ai accouché était recherchée, et je déteste ça si vous voulez tout savoir, cette partie de mon job…
 
#Peu Conventionnelle #Engagée #Déçue #Esseulée #Passionnée #Sur le point d’imploser #Brillante

◄ Née rouquine, imaginez ce que ça peut donner à l’école, un vrai carnage les premières années, jusqu’à ce que je me découvre une âme de petite bagarreuse
◄ Elève brillante, de qui on attendait beaucoup, surtout mes parents bourgeois, pour lesquels je n’ai jamais vraiment collé à l’image de gamine modèle
◄ Un petit côté casse-cou et garçon manqué, que je n’ai pas manqué d’exploiter et de travailler étant enfant, sans nulle doute pour éprouver la patience de mes parents
◄ Mes années collèges ne furent pas glorieuses. Lunettes, appareil dentaire, et acné, la totale, le bon Dieu ne m’avait donc rien épargné
◄ Je serais médecin, je n’aurais pas le choix, et je n’ai pas le droit de discuter. Seulement j’ai 15 ans et je veux juste sortir m’amuser
◄ J’ai toujours 15 ans, je suis amoureuse, c’est un connard, un parmi tant d’autre et je me fais prendre à mon propre piège. Je veux un petit copain pour faire comme les copiiiiiines !
◄ 16 ans, je pique une ou deux bouteilles dans le bar de mon père, que ma mère boit comme du petit lait pour oublier qu’elle est si seule, c’est triste et moi aussi je noie mon chagrin dans la vodka. J’ai mal à la tête, je me réveille aux côtés de mon petit copain du moment, je ne me souviens de rien mais je le flatte par principe. Je me déteste.
◄ Bosse pour ton diplôme Ellen, tu as 17 ans, et tu obtiens le tout avec un an d’avance, ce n’est pas encore assez ! Je sais papa, rien n’est jamais assez pour toi…
◄ 17 ans, entrée en fac, au revoir la maison, au revoir l’Europe et bonjour Stanford !
◄ A force de soirées étudiantes, de révisions intenses, de beuveries et de coucheries, me voilà diplômée ! En tout cas prête pour mon internat
◄ La compétition des internes est une jungle sans nom, il ne faut pas jouer des coudes, mais donner de grands coups de dents, on m’y a forcé, je voulais rester gentille au début !
◄ Et le grand docteur Hoper, il vient de me tomber sur le coin du nez. J’ai attrapé un coup de soleil, un coup d’amour, un coup de je t’aime. La différence d’âge ? Je n’en n’ai plus rien à faire…
◄ C’est le mariage, en grandes pompes, je suis tout juste résidente et déjà on me propose de construire ma vie, mais tant que c’est avec lui, je dis oui !
◄ Et le mariage est un bout de papier qui vous bouffe la vie et tout ce qui s’y passe. Le prince charmant ? Le roi queutard oui ! Je suis cocue, depuis le début, mais maintenant je le sais…
◄ Les cas s’enchainent et je deviens de plus en plus douée dans ce que je fais, ma spécialité est toute trouvée, l’obstétrique est ma passion, et je ne me vois pas passer à côté
◄ Pas d’enfants, pas le temps, pas l’envie, et puis lui offrir un père aussi volage et absent, à quoi bon ?
◄ Ma vie est LOOOONG et interminable fleuve tranquille
◄ C’est terminé les efforts, chacun pour soi, la bague au milieu et la morale pour tous ! (Et les cinq à sept en salle de garde…)
HORS-JEU | Félicity ⁞ France ⁞ Inventé ⁞ Nice to meet you !

Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: