LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

3 résultats trouvés pour empoté

AuteurMessage
Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: PRE-LIENS (famille)
Kylan Gilmore

Réponses: 16
Vues: 5779

Rechercher dans: LOVE ME DO   Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: PRE-LIENS (famille)    Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) EmptyLun 18 Avr - 18:24
FAMILLE GILMORE
   (F/M) 1/2 LIENS LIBRES

   


   “ Remember when we were kids and I run you over with my bicycle? ”

La famille Gilmore est ce qu’on peut appeler une famille recomposée. Jerry rencontra Matt peu de temps après son divorce et ce fut instantanément le coup de foudre. Son ex-femme était une alcoolique qui ne parvenait pas à se sortir de son addiction et par conséquent, il eut la garde de leur fille, Calliope autrement appelée Callie. Jerry et Matt emménagèrent rapidement ensemble et Callie se retrouva avec deux pères pour le prix d’un. Elle aimait profondément sa mère qui venait lui rendre visite en général une fois par semaine, mais elle adorait Matt et le considérait autant comme l’un de ses parents que sa mère ou son père. Quelques années plus tard, le couple Gilmore obtint sa licence pour être famille d’accueil, c’est ainsi qu’il y a vingt-quatre ans, ils accueillirent Silas et Kylan Nesbitt qui deviendront, un an plus tard, Silas et Kylan Gilmore, adopté par le couple et leur fille.
Jerry était un homme avec un cœur gros comme une pastèque. Il aimait aider les gens, c’était sa vocation. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est devenu ambulancier. A la maison, il était considéré comme le papa cool. Il ne se fâchait pas très souvent et était très à l’écoute. Il était celui qui cherchait toujours des solutions à tout. Ses enfants l’appelaient Pops.
Matt, lui, était un homme de loi, un procureur. C’était un homme droit et loyal. Souvent dit comme insensible, il montrait une toute autre facette de sa personnalité avec sa famille. Souriant et joueur, il était aussi relativement strict. Il avait tendance à s’énerver rapidement, et discuter avec lui dans ces moments-là n’était pas toujours évident. Ses enfants l’appelaient Popa.
Les parents Gilmore étaient très différents l’un de l’autre et c’est sûrement ce qui faisait que ça marchait aussi bien entre eux. Ils se sont mariés en 2014, juste après que le mariage homosexuel ait été légalisé au Royaume Uni.

( #famillerecomposée #adoption #pèresgays #aisée #soudée #blooddoesnotmatter )



▲ COMPOSITION DE LA FAMILLE.
❤️ Parents Jerry Gilmore (anglais) & Matt Gilmore (anglais)
- (M) SILAS GILMORE, 29 ANS. (pris)
- (F) CALLIOPE GILMORE, 30-32 ANS. (libre)

(M) SILAS GILMORE ⁞ 29 ans, activité pro, état civil
#adopté #gallois #chieur #empoté #libre #séducteur #clown
Choses à savoir (pour la cohérence): Sa mère est morte dans un accident de voiture quand il avait cinq ans. Il a été placé avec son frère chez une gentille dame à Cardiff, sa ville natale, en attendant des nouvelles de son père. Ce dernier a renoncé à ses droits parentaux et les deux frères ont été placés à Liverpool chez les Gilmore qui les ont adoptés un an plus tard.
propositions d'avatars ⁞ Jean-Luc Bilodeau


(F) CALLIOPE GILMORE ⁞ 30-32 ans, activité pro, état civil
#fleurbleue #forte #drôle #énergique #sportive #féminine #compliquée
propositions d'avatars ⁞ honnêtement, je n'ai pas d'idée. dans ma fiche, j'ai dit qu'elle était brune, mais elle peut aussi bien être blonde, chatain ou rousse -les cheveux, ça se teint Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) 3495014319. je me réserve juste mon véto, mais je ne suis pas trop difficile.  Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) 2337836605


   
©️ LOVE (AND OTHER BULLSHIT) / 2016
Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: Silas ○ Forever been lost with no way home (délai 26/04)
Silas Gilmore

Réponses: 22
Vues: 652

Rechercher dans: Validés   Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: Silas ○ Forever been lost with no way home (délai 26/04)    Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) EmptyMar 12 Avr - 19:46
SILASGILMORE
▸ JEAN-LUC BILODEAU/ EVERYDAY LOSERS
▶️ Prénoms ⁞ Silas, il n'a jamais cherché à savoir d'où ça venait, mais il trouve ça cool qu'on le retrouve dans une série ! Weeds la classe !
▶️ Nom ⁞ Gilmore, nom qui vient lui de ses parents adoptifs, il n'a pas posé d'objection. Du moment qu'il porte le même que son frangin, il s'en fiche.
▶️ Surnoms ⁞ L'ananas, faut pas chercher à savoir d'où ça vient, sinon faut demander à la frangine. Sinon la plus part du temps, les gens l'appellent Sil' l'as ou alors le chieur. Boulet parfois, ça dépend vraiment des gens en fait.

▶️ Âge ⁞ Là c'est la partie "sensible" lorsqu'on le regarde, on se doute pas qu'il va prendre 30 ans ... Et il redoute ce jour à tel point ! Il en a les poils qui s'hérissent rien qu'en y pensant.
▶️ Date de naissance ⁞ Un certain deux octobre y a déjà fort longtemps ! Il l'aime bien son anniversaire, mais là plus les années passent, plus il aimerait bien rester à son quart de siècle ! Bon pour l'année suffit de soustraire son âge actuel à l'année et vous trouverez.
▶️ Lieu de naissance ⁞ Il vous répondra quelque part, ou alors il vous dira dans la même ville que Kai. Évasif ? Du Silas tout craché ! Sinon quand il a envie de répondre vraiment, il vous dira, Cardiff soit au Pays de Galle ! Il se souvient peu de cette ville.
▶️ Profession ⁞  Actuellement il est barman. C'est un métier qu'il a fait pendant un an, simple et conviviale. Pas de prise de tête, tout ce qui lui fallait. Il n'est pas du genre à se prendre la tête, alors Tom Cruise n'a qu'à bien se tenir car les cocktails il les maîtrise !
▶️ Etudes ⁞ Silas, c'est celui qui n'a écouté personne et qui en a toujours fait qu'à sa tête. Pendant longtemps la photographie et le journalisme lui ont plu. C'est ce qu'il a d'ailleurs étudier à l'université, il a bossé en tant que reporter/photographe dans le journal de Liverpool. Puis y a un an, il a tout raccroché.

▶️ Etat civil ⁞ Éternel insatisfait et célibataire. Il se plaît à dire qu'il aime sa condition et être indépendant. Dans le fond, il ne sait juste plus où il en est. Il l'a aimé de tout son être, mais l'accident a tout changé. A présent, il sait plus. Est-il encore prêt à aimer à nouveau ? Qu'on se rassure il le cache bien, très bien. Il se plaît dans son rôle de séducteur.
▶️ Orientation sexuelle ⁞ Une chose est sûr, il aime la gente féminine. Il n'est pas prêt de changer de bord. Son baiser avec Ben l'a traumatisé ! Il veut des boobs, rien que des boobs.
 
❤️ Ton premier baiser : Si sa mémoire est bonne, c'était dans la cour de l'école élémentaire. Il jouait tranquillement, enfin aussi tranquille qu'un gamin de huit ans peut faire. Bon il jouait à cache-cache et s'est retrouvé dans la même planque que la petite Emma, une petite brune qui n'arrêtait pas de l'embêter. Ou c'était lui ? C'est un peu flou, toujours est-il qu'ils se sont embrassés derrière l'arbre ! Un baiser qui a traumatisé le jeune Silas, il n'était franchement pas prêt à ça, par contre sept ans plus tard, il ne quittait plus les lèvres de Maxine. Oh ça non, indécollable !
❤️ Ton premier amour :  La belle blonde répondant au doux prénom de Maxine. Son premier amour, ils ont été ensemble au collège. Un amour innocent, gamin, mais mignon. Simple, enfin ça dépendait des jours car ils étaient tous les deux casse-couille ! Elle, la chieuse par excellence et lui le mec chieur qui n'en fait qu'à sa tête. Autant dire que c'était électrique, mais mignon.
❤️ Ta première fois : Contrairement à ce qu'on pourrait croire, Maxine ne fut pas sa première fois. Pourtant tout le monde était persuadé qu'ils l'avaient fait ensemble. Et non ! Le petit Silas junior n'était pas prêt encore. C'était avec une demoiselle en vacances, qu'il perdit son pucelage. Une Debbie, un flirt de vacances, innocent, l'envie était surtout là ! Elle avait tout, et lui voulait oublier Max. L'alcool. La tension (elle avait deux bons gros arguments en sa saveur) et une tente, il n'en fallait pas plus pour qu'il cède à la tentation.
❤️ Ta première déception amoureuse : C'est qu'il serait partagé entre Max, leur rupture l'a bien détruit. C'était son premier amour après tout. Et la belle Kate. Ils ont été ensemble peu de temps, mais assez pour avoir de l'impact dans la vie du jeune homme. Elle avait réussi à le rendre dingue. Un peu trop même. Ce fut court, mais trop intense. Les deux femmes ont su marque l'adolescence du jeune Gilmore ! Qu'on se rassure, il s'en est bien remis ! Heureusement. Il a même vécu pire ...
❤️ Ton premier râteau : Et bien son premier râteau, il le doit à une certaine Clara. Une amie de Maxine, à l'époque. D'ailleurs c'est ainsi qu'ils se sont rencontrés. Il s'y est pris comme un manche, un pingouin aurait pu faire mieux. Ce qui a plus qu'amusé Max, qui n'a pas arrêté de le charrier avec ça par la suite. Depuis il s'est largement amélioré, une chance, ou pas.


Ta première cuite : Il avait quinze ans, l'âge de base. C'était avec un pote à l'époque. Il lui a suffit d'un peu trop de bière, de rhum peut-être pour qu'il finisse la tête la première dans les wc ! Une bonne migraine le lendemain, mais ça l'a pas calmé pour autant. Bien au contraire, il faut que jeunesse se fasse après tout !
Ta première clope : Le tabac c'est tabou, on en viendra tous à bout !!! Vous connaissez pas ? Il a appris cette phrase par son correspondant français. Il a testé la cigarette a l'âge de quinze ans, un peu pour tester, voir ce que c'était. Seulement ses poumons lui ont vite fait comprendre qu'il ne supporterait pas ce "truc". Et puis il n'arrête pas de dire que les filles détestent lorsqu'un mec les embrasse alors qu'il put la nicotine. Bon c'est sa première excuse, c'est surtout qu'il tousse à en crever après une taffe ...
Ta première prise de drogue : Vu qu'il n'arrête pas de dire qu'il a les poumons d'un sportif. Il n'ose pas fumer ou consommer autre chose. Il a testé une fois, lors d'un réveillon, il s'en souvient car il a passé la soirée à rire aux éclats. Sinon la drogue, qu'elle soit dure ou douce, ne l'a jamais tenté. Il préfère le chocolat, drogue moins destructrice !
Ta première discussion avec des policiers : Si sa mémoire est bonne ça remonte à loin. Très loin. Trop loin pour qu'il s'en souvienne correctement, il a plus mis de côté cette journée. Le policier s'est plus adressé à Kai. Il n'était pas spécialement en âge de comprendre. Sa vraie discussion remonte lors de sa majorité. Il avait trop bu et il a fini la nuit au poste ... Rien de plus normal après une soirée bien trop arrosé. Au moins, il aura appris que les officiers n'appréciaient pas spécialement qu'on les titille trop.
 
❤️ Ton dernier baiser : Il n'est pas fier de son dernier baiser. Pourquoi ? Parce qu'il se trouve qu'il s'agit d'un brun, grand, bouclé, intello et qu'il porte le même nom que lui ! Oui Silas a embrassé son frère ou plutôt le contraire. Depuis ce retour, Silas veut absolument retrouver le goût féminin.
❤️ Ton dernier amour : Une petite blonde qui a dû répondant. Il préfère ne pas y penser. Il l'a mis de côté en partant y a un an. Les choses étaient devenus ... compliqué. Il a préféré fuir, c'est ce qu'elle doit penser. Lui, il savait juste plus où il en était. Une chose en entrainant une autre, il a quitté le pays sans rien dire. Laissant sa petite blonde de côté, son dernier amour, répondant au doux nom de Lily... N'allait pas croire qu'il l'a oublié, il fait juste "genre".
❤️ Ta dernière fois : Une belle rousse, un soir à Paris. Juste avant son retour au bercail. Dernière petite soirée parisienne. Un dernier instant de plaisir. Ils étaient chauds tous les deux. Pas besoin d'images. Enfin si sa mémoire ne lui fait pas défaut, il faut dire qu'il a eu une année mouvementé, surtout auprès des filles ...
❤️ Ta dernière déception amoureuse : On ne peut pas vraiment parler de déception amoureuse. Il est techniquement toujours amoureux, mais il a enfoui tous ses sentiments. C'était plus facile. Il a tout plaqué, de peur de souffrir. Ils étaient pourtant bien ensemble, trop peut-être ? Elle lui manque, mais il l'avouera pas. C'est plus facile ainsi ...
❤️ Ton dernier râteau :Vous pensez vraiment qu'il va vous avouez ça ? Bon il a essayé de draguer un petit pingouin, il s'est vite retrouvé à rendre ses tripes derrière un poteau. Le pingouin en question n'était qu'une affiche ... Déception au réveil.


Ta dernière cuite : Il n'y a pas si longtemps, c'était la veille de son départ. On peut dire qu'il a pris l'avion avec une jolie migraine, mais quelle soirée ! Il n'est pas prêt d'oublier cette soirée de départ !
Ta dernière clope : Cela remonte à quelques mois, des potes en soirée ont voulu le voir fumer. Ils ont bien rigolé en le voyant tousser à plein poumon. Surtout le lendemain lorsqu'il avait sa voix rocailleuse.
Ta dernière prise de drogue : La première fois, remonte aussi à la dernière fois. On peut dire qu'il reste fidèle à ses principes. Pas de drogues. L'alcool en revanche ...
Ta dernière discussion avec des policiers : A l'aéroport, lors du contrôle de papier. Rien de bien méchant, il a tout fait pour garder son sérieux, autant dire que ce n'était pas gagné ...
 

« Tu rentres quand ? » Bientôt. Ton sourire s'agrandit en voyant ton vol qui s'affiche. Il ne sait rien. Absolument rien. Tu as su tenir ta langue et t'en es sacrément fier. De base, les secrets ce n'est pas ton fort, mais là. Là tu tiens le coup. « Gilmore ! » « Tu verras ! » Il souffle et toi t'éclate de rire. « T'es chiant ! Sérieux tu m'les casses ! Allez dis-moi, tu vas bien finir par rentrer ? Les français n'ont plus rien à t'apprendre puis/ »  « Tu t''fais chier sans moi, je sais ! » Oh oui, tu t'amuses à le rendre dingue. Tous les mois, il ne cesse de te demander « tu rentres quand ? » et tous les mois tu esquives la question. Seulement là, il ne sait pas que c'est pour bientôt. Plus que quelques heures. « Bon raconte. » « Va t'faire ! » Et voilà il boude. « M'force pas à te tirer les vers du nez. » Tu l'imagines croiser les bras sur son torse et lever les yeux au ciel. Oh ça oui tu le connais par coeur. Vous avez grandi ensemble. C'est un peu un second frère pour toi. Qu'on se rassure, il n'a jamais pris la place du meilleur. Et ouais, t'as la chance d'avoir un frère exceptionnel. Bon bien sûr, tu lui as  jamais dit ainsi. Faut pas déconner, ses chevilles ne passeraient plus sinon. Kai, c'est celui qui t'a le plus manqué cette année. Vous avez échangé des mails, mais c'était différent. Kai c'est ton Dean. Ton Yoda.  Il a toujours été ton roc. Vous vous êtes jamais séparés, depuis ce jour et pourtant … T'as tout plaqué après cette nuit. Ton lien avec Neal aurait pu changé après l'accident. Au début, tu voulais et puis il a insisté et un soir t'as craqué. « Ton frère a toujours le nez dans sa blouse. Ta sœur n'en parlons pas, toujours aussi bonne ! » Tu soupires. Il ne peut pas s'empêcher, tu sais qu'il se la fera pas. Enfin t’espère, il n'oserait pas. « J'ai mangé dimanche dernier avec les dadys, c'était cool ! Tu leur manques ! Ils ont appréciés ta carte et les macarons, mais j'crois qu'il préfère te voir que bouffer les délices. D'ailleurs ils sont où les miens ? » Et voilà il recommence. « J'crois pas avoir reçu un colis de merveille ou de je ne sais quelle douceur ! T'as perdu mon adresse ou ça s'passe comment ? » Tu souris. Il refait son speech. T'aimerais bien lui demander, mais tu le feras pas. Tu le demanderas pas, il le sait. Il te dira rien. Douze mois que tu n'as plus de ses nouvelles. C'était le mieux à faire. Pour elle, mais surtout pour toi. Vous ne pouviez plus continuer ainsi. L'accident a tout changé. Neal lui a repris sa routine, il est toujours aussi … Neal. Il s'est battu pour que vous restiez amis. Les meilleurs. C'est ce qu'il t'a fait comprendre. Il t'a fallu du temps, mais son insistance a eu raison de toi. Ce soir là, tu avais besoin de lui. Lui seul pouvait comprendre. Il était là. Vous avez parlé. Il a compris et depuis il te tanne pour que tu rentres. Jusqu'ici tu n'étais pas prêt. Ce n'était pas le bon moment, tu avais encore besoin de temps. Malgré tout, tu redoutes ce retour. Les revoir. Tes pères te manquent, ô ça oui ! Les blagues de Pops, mais surtout ses bons petits plats. On ne peut pas dire que durant ton voyage, tu as mangé à ta faim. Tu as goûté pas mal de plats, tous les plus étranges, mais rien n'égale ceux de pops ! D'ailleurs, l'une des premières choses que tu t'es juré de faire en rentrant : manger à la maison. Ton ventre te prie tous les mois pour ses délicieuses patates et ce lard … Et voilà, tu en saliverais presque. Ne parlons pas de popa, tu avais parfois l'impression qu'il s'était infiltré dans ta tête, tellement tu songeais comme lui. Ce qui te rendait dingue. Tu pesais le pour et le contre, comme il t'a appris à faire. Lui qui t'a toujours poussé, voulant le meilleur pour toi. Et toi, n'en faisant toujours qu'à ta tête. Les rendant dingue. On peut dire que tu leur en as fait voir de toutes les couleurs. « Ouais non la routine habituelle. Tu leur manques absolument pas, tu comprends à présent qu'ils m'ont moi, pourquoi s'encombreraient-ils d'un moche comme toi ! » Pringles te ramène à la raison. Tu éclates de rire. C'est plus fort que lui. Là tu le visualises parfaitement : grand sourire, satisfait de sa connerie ! « Mais bien sûr ! Et sinon tu as pris soin de papass ! » « Je suis dans le regret de te dire qu'il a pourri le mois dernier ! Too late ! Je n'ai rien pu faire ! Je songe ceci dit à adopter un vrai ! » Il est impossible, tu relèves les yeux, te dirigeant vers l'embarcadère. « Bon Pringles faut que j'te laisse ! Le devoir m'appelle ! » « Elle s'appelle comment ? » « Oignon et crème ! » « Les meilleures ! » Tu souris et ranges ta pomme. L'éteignant au passage. Oui il t'arrive de respecter les règles. Tu repenses à ta discussion avec Neal. Celle que tu viens d'avoir, une parmi tant d'autres, vu que vous avez la même tous les mois. Il a tué papas. Ton ananas, enfin celui que tu lui as envoyé d'Espagne ! Il n'aura pas fait long feu. Too bad ! Il va vraiment falloir que tu investis dans un vrai animal de compagnie. Un qui ne crève pas au bout de deux mois, ça serait pas trop mal. Sac sur l'épaule. Tu te places dans la file. Bloquant ton regard sur une silhouette devant toi. Le genre que tu aimes. Petite blonde. Un gabarit que tu adores… Ton esprit efface son image. Tu as rangé vos souvenirs au fin fond de ton esprit. Pourtant elle revient te hanter les nuits. Un coup, elle apparaît dans les bons moments, de jolis rêves et puis par moment … C'est juste le côté obscur qui surgit. Cette nuit. Leurs visages. La peur. La souffrance. Tout ce que tu as tenté de chasser en partant. C'était ça le but. Te retrouver. Oublier tout. C'était pas loin, et puis y a eu la prise de conscience. A présent, il est temps de faire face à la réalité. Tu sais que tu ne peux plus fuir. Tu dois affronter tout ce qui s'est passé. Ils te l'avaient tous dit, mais tu as nié en bloc. Ce n'était pas ce qu'il te fallait, du moins pas à l'époque. Là, au fond de toi, tu sais que tu es prêt. Tu l'espères. Pourtant rien qu'en voyant une silhouette qui lui est familière, tu paniques. Ton corps se crispe doucement, elle tourne la tête. Ce n'est pas elle. Tu le savais. Tes muscles se détendent et tu avances. Bientôt tu vas devoir te confronter à tout ça, mais surtout à elle
HORS-JEU | TAZ ⁞ France ⁞ inventé ⁞  Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) 1573139051 c'est Kai qui m'a ramené  Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) 1387402262

Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: kai ⁞⁞ a good night's sleep and a cab fare home
Kylan Gilmore

Réponses: 15
Vues: 547

Rechercher dans: Validés   Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: kai ⁞⁞ a good night's sleep and a cab fare home    Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) EmptyLun 11 Avr - 20:00
KYLANGILMORE
▸ JULIAN MORRIS / BOYFRIEND MATERIAL
▶️ Prénom ⁞ Kylan. Son prénom lui vient d'un prêtre irlandais.
▶️ Nom ⁞ Gilmore. Depuis plusieurs années maintenant, il porte le nom de ses parents adoptifs avec fierté même s'il craint de l'avoir entaché.  
▶️ Surnoms ⁞ Kai. Il lui a été donné très jeune, si bien qu'aujourd'hui, il se présente plus souvent comme Kai.
▶️ Âge ⁞ Trente-trois ans. Il n'a pas peur de prendre de l'âge. Le cap des trente ans n'a pas du tout été un challenge pour lui.
▶️ Date de naissance ⁞ Kai a vu le jour le treize janvier de l'année quatre-vingt-trois. Il se fout pas mal de son anniversaire et a même tendance à l'oublier.
▶️ Lieu de naissance ⁞ Cardiff, capitale du Pays de Galles. C'est là-bas qu'il a vu le jour et qu'il a grandi. Il y est resté jusqu'à la mort de sa mère. Il avait neuf ans.
▶️ Profession ⁞ Chirurgien traumatologue. Son père biologique le voyait dans l'armée, Kai, lui, se voyait suivre les traces de l'un de ses pères adoptifs. Il aime se rendre utile et avoir un impact quelconque sur les gens. Se vouer à les sauver -du mieux qu'il peut en tout cas- semblait être une bonne voie pour lui.
▶️ Etudes ⁞ Il a réalisé de longues et difficiles études au sein de l'Université de Liverpool, mais il a finalement réussi à atteindre son but.

▶️ Etat civil ⁞ Célibataire. Jusqu'à présent, il ne s'est pas vraiment donné le temps de s'engager -pour de vrai- avec qui que ce soit, mais peut-être n'a-t-il juste pas trouvé la bonne personne...
▶️ Orientation sexuelle ⁞ Hétérosexuel. Il ne s'est d'ailleurs jamais posé la question, ça a toujours été clair dans sa tête.
 
❤️ Ton premier baiser : Huit ans, en bas du toboggan duquel il descendait à toute vitesse. Son amoureuse de l'époque, Maggie, l'y attendait. Elle l'a eu par surprise, ce qui ne lui a pas plu du tout.
❤️ Ton premier amour : Melody, une fille de sa classe au lycée. S'il était plutôt pas mal physiquement, il était plutôt introverti à l'époque. Il faut dire que ses parents attendaient le meilleur de lui et qu'échouer n'était pas une option. Tout ça pour dire qu'il n'a jamais eu le courage d'aller lui parler, il préférait de loin rester le nez fourré dans ses bouquins.
❤️ Ta première fois : Camila. Il la trouvait belle, et Dieu sait à quel point elle l'était, seulement elle était également habitée d'une extrême folie. L'un des pères de Kai voyait cette relation d'un mauvais œil et c'est bien pour ça qu'il s'est jeté dedans sans se poser de question. Sa façon à lui de se rebeller contre l'autorité parentale.
❤️ Ta première déception amoureuse : Camila, toujours. Elle était impulsive, imprévisible, instable et la suivre était un immense challenge. Kai a tenu bon, il l'aimait et ne pensait pas avoir d'autre choix que de s'accrocher. Sauf qu'elle, elle ne partageait pas ses sentiments. Elle était éparpillée, incapable de se poser sérieusement avec quelqu'un, mais ça Kai ne le voyait pas. Trop jeune et trop inexpérimenté sans doute. Il est tombé de haut quand il s'en est finalement aperçu.
❤️ Ton premier râteau : Il avait vingt-deux ans. Son petit frère, Silas, l'a défié d'aller aborder une nana au bar avec une phrase d'accroche très limite, et elle lui a vidé son verre à la figure.


Ta première cuite : Malade, il avait la maison pour lui tout seul. Ses frangins étaient à l'école et ses parents au boulot. L'un de ses copains s'était foutu de lui la semaine précédente car il n'avait jamais bu une seule goute d'alcool, alors il s'est dit que c'était l'occasion... Ouais, mauvaise idée. Le point positif, c'est que ses pères ont cru que c'était juste un autre symptôme. Silas, lui, s'est bien amusé à faire le plus de bruit possible dans leur chambre qu'ils partageaient.
Ta première clope : Il avait dix-sept ans. Il a essayé juste comme ça et ça ne lui a pas plu du tout. Expérience qu'il pensait ne jamais réitérée.
Ta première prise de drogue : Il n'en a jamais pris. Pas qu'il soit parfait, mais les drogues dures ne le tentent absolument pas et l'odeur des joints le rendais nauséeux. Avec le temps, il a réussi à s'y habituer.
Ta première discussion avec des policiers : Il avait neuf ans. Un policier est venu les chercher à l'école, lui et Silas, pour leur annoncer la mort de leur mère et qu'une gentille dame allait s'occuper d'eux pendant quelques jours.
 
❤️ Ton dernier baiser : Silas, à son plus grand dam. Ce dernier venait tout juste de rentrer à Liverpool après un an passé on-ne-sait-où, et dans la cohue générale, les lèvres de Kai se sont retrouvées à frôler celles de son frère. bvrâââ... Il s'est d'ailleurs empressé d'aller se laver la bouche au savon. Ils sont fous chez les Gilmore.
❤️ Ton dernier amour : Son Emmett, sa Pupuce, toute sa vie dernièrement. Depuis que son regard a croisé celui de cette petite tortue naine à l'animalerie, le cœur du jeune médecin a fondu comme un bonhomme de neige au soleil...
❤️ Ta dernière fois : Pas avec Pupuce, et heureusement! C'était à la dernière soirée organisée par des amis à lui. Il a rencontré cette fille -dont il a oublié le nom- et ils ont tous les deux finis dans une chambre. Il n'en est pas très fier, les coups d'un soir ne sont pas vraiment son genre.
❤️ Ta dernière déception amoureuse : Je crois qu'il est juste de dire que depuis Camila, il ne s'est pas investi assez dans une relation pour pouvoir réellement souffrir lors de la rupture. Pas qu'il se soit créé une carapace ou quoi que ce soit, il n'est juste pas retombé amoureux depuis. Et puis bon, pour sa défense, avec ses études et son planning de ministre, il n'a pas beaucoup l'occasion de rencontrer de filles.
❤️ Ton dernier râteau : Pupuce, again. Il était tellement fatigué après une garde de 48 heures que lorsqu'il est rentré et qu'Emmett a refusé de manger sa feuille de salade, il l'a vécu comme un véritable râteau...


Ta dernière cuite : La pire nuit de sa vie. Avec le temps, Kai s'est découvert un tout nouveau caractère avec l'alcool. Il devient impulsif et plutôt violent. Il y a un peu moins d'un mois, il s'est battu avec un groupe de mecs derrière un bar et en a cogné un jusqu'à ce qu'il sombre dans le coma. Le dit gars ne s'est toujours pas réveillé et Kai, hanté par ses actions, n'a pas bu une seule goutte d'alcool depuis. Par chance, il ne s'est pas cassé un seul os de ses mains...
Ta dernière clope : Il y a trente minutes. Lui qui pensait ne jamais refumer une cigarette de sa vie, il avait bien tort. Il a réellement commencé à fumer l'an dernier quand Silas a quitté Liverpool.
Ta dernière prise de drogue : Jamais. S'il s'est mis à la clope, il n'a jamais rien testé de plus fort et vu comment il réagit avec l'alcool, il n'est pas près de prendre le risque.
Ta dernière discussion avec des policiers : Lors de la soirée de la fameuse bagarre. Après s'être rendu compte de sa connerie, il a appelé une ambulance qui est arrivée avec les flics. Les acolytes du gars inconscient avaient déjà filé depuis un moment et seul Kai était encore là. Il a répondu aux questions des policiers, mais ne leur a pas dit qu'il était celui qui avait mis KO l'homme emmené à l'hôpital. Avant même qu'il ne s'en rende compte, il avait menti. L'alcool a vraiment un mauvais effet sur lui.
 

Le soleil descendait tranquillement vers l’horizon et Kai, allongé par terre sur la terrasse, regardait attentivement le ciel. Dès qu’il voyait un avion faire la course avec les nuages, il s’imaginait que son père était à bord et qu’il rentrait à la maison. Seulement, ce n’était jamais le cas. Sa mère disait souvent que son mari aimait son job plus que n’importe quoi d’autre dans le monde. Je pense qu’à l’époque, elle n’imaginait pas à quel point elle avait raison. Sans un bruit, un petit truc sur pattes s’approcha de Kai et lui tomba lourdement sur le ventre. L’aîné des Nesbitt étouffa un juron, il savait que sa mère n’aimait pas quand il laissait échapper des gros mots, surtout devant son petit frère qui s’amusait à répéter tout ce qu’il entendait. « Tu peux lire ça ? » demanda le petit garçon qui tenait un tout petit livre dans ses mains. Depuis que Silas avait compris que son grand-frère savait lire et que quand sa maman était occupé, il y avait quand même moyen qu’on lui raconte une histoire, il ne loupait aucune occasion. Ça ne dérangeait pas Kylan. Faut dire qu’il aimait beaucoup lire et que ces livres-là, puisque c’étaient avant tout les siens, il les connaissait par cœur. « Celui-là, tu es sûr ? » Kai se redressa en poussant légèrement son frère sur le côté. Il agita sa tête dans tous les sens -sa façon à lui de dire oui- alors le jeune garçon de sept ans commença la lecture. Malgré les quatre ans qui les séparaient, les deux frères étaient très proches. Comme dans toute fratrie, ils avaient leurs hauts et leurs bas, mais de manière générale, ils s’entendaient plutôt bien. Leur mère les élevait seule puisque son mari était toujours quelque part au combat, mais elle était heureuse comme ça. Elle savait quand elle l’avait épousé que l’armée passerait toujours en premier et elle ne s’attendait pas à ce qu’il change pour elle.

Deux ans plus tard, alors que les frères Nesbitt attendaient leur mère assis sur les marches devant l’école, un monsieur habillé comme un policier s’approcha d’eux. « Kylan et Silas Nesbitt ? » avait-il demandé avant de s’accroupir devant les enfants afin de se retrouver à leur hauteur. Les garçons avaient, tous deux, hoché la tête. Kai, qui, malgré son jeune âge, avait un bon instinct, sentit très vite que quelque chose n’allait pas, et il avait raison. Le jeune homme leur annonça qu’il était arrivé un terrible accident de voiture et que leur mère n’avait pas survécu. C’était une nouvelle très dure à encaisser pour des enfants de cinq et neuf ans, si bien que dans leur cœur, ils avaient l’espoir de voir leur mère arriver pour leur dire que ce n’était qu’un malentendu ou une plaisanterie de très mauvais goût. Mais non. Le policier les emmena chez une dame relativement charmante qui leur expliqua qu’ils resteraient avec elle jusqu’à ce qu’un membre de leur famille vienne les chercher. Malheureusement, deux semaines passèrent et personne ne vint les délivrer de ce véritable cauchemar. L’arrivée de certains documents fit néanmoins bouger les choses. Monsieur Nesbitt renonçait à ses droits parentaux et acceptait donc l’adoption de ses deux garçons. L’armée avant tout, c’était son crédo et pas même la mort de sa femme ne changerait ça. Les jeunes Nesbitt furent placés à Liverpool dans une famille peu ordinaire. En effet, les Gilmore étaient un couple de deux hommes avec une petite fille, Calliope. Pour plusieurs raisons, ce fut assez déroutant pour les garçons au premier abord. Pour commencer, ils n’avaient jamais eu de figure paternelle à la maison et se retrouvaient à en avoir deux d’un coup. Ensuite, avec le temps, ils avaient formé une espèce de duo de choc, ils s’étaient habitués à être rien que tous les deux contre le reste du monde, et là, il y avait une fille dans leurs rangs… UNE FILLE ! Et à l’époque, c’était un assez gros challenge à surmonter. Enfin, ils avaient quitté leur ville natale pour se retrouver dans un tout nouvel endroit du Royaume Uni, l’Angleterre. Si le temps était assez similaire, ils mirent un peu plus de temps à se faire à l’accent Scouse. Plusieurs mois plus tard, les Nesbitt étaient enfin habituer à cette nouvelle famille, si bien que les Gilmore décidèrent de les adopter. Ils étaient chanceux et en avaient pleinement conscience. Ils avaient entendu parler de tous ces enfants qui se faisaient trimballer de foyer en foyer sans jamais avoir la chance de pouvoir rejoindre définitivement une famille. C’est ainsi que les deux garçons changèrent de nom et devinrent officiellement des Gilmore.

Le nez dans ses bouquins comme d’habitude, Kai révisait assidument quand la porte de sa chambre s’ouvrit tout doucement et qu’une petite tête brune se faufila à l’intérieur. Kai leva les yeux et découvrit sa sœur dans un sale état, on aurait dit un panda. Il posa son bouquin sur la table de chevet et se décala sur le lit pour faire un peu de place à sa sœur. « Qu’est-ce qui t’arrive ? » lui demanda-t-il un peu inquiet alors qu’elle s’asseyait à côté de lui. Elle posa sa tête sur son épaule et soupira. « Journée de merde et j’ai mes règles. » Kai redressa la tête perturbé, elle lui avait donné plus d’informations qu’il ne lui en fallait. « Tu veux en parler ? » demanda-t-il avant de préciser sa pensée… « De ta journée, j’veux dire. » Callie esquissa un sourire. Il était établi depuis quelques années déjà que Kylan était le gars à venir voir pour parler d’absolument tout et n’importe quoi, même des trucs de filles. Faut croire qu’il était le plus efféminé des mâles de la maison, et avec deux pères gays, ça brise les stéréotypes ! « Bof, pas vraiment. J’ai juste une question à te poser ? » Kai hausse les sourcils, curieux. « Tu pourras m’aider ce weekend en physique ? J’ai un devoir supplémentaire à rendre pour essayer de rattraper ma note… et j’y comprends rien. » Deuxième chose établie : Kai était aussi le gars à venir embêter en cas de problème sur le plan scolaire. Il était le meilleur élève de sa classe et l’avait toujours été. « Pas de souci. » répondit-il dans un sourire. Callie frappa dans ses mains et se décolla de l’épaule de son frère. « Bon maintenant, parlons bien, parlons peu ! T’en es où avec Melody ?! » Kai vira au rouge écrevisse et sa petite sœur explosa de rire. Il allait juste lui demander qui est-ce qui avait gaffé quand Cass, son meilleur ami, débarqua dans sa chambre suivit de Silas. Les deux jeunes gens se jetèrent sur le lit de Kai qui soupira. « J’savais pas qu’j’organisais des portes ouvertes ce soir. » lâcha-t-il. Lui qui comptait bosser, c’était raté. « Pops commande des pizzas et j’ai déniché la première saison de Friends en VHS ! » s’écria Silas, absolument fier de lui. « Tu d’vais pas voir tes potes ce soir ? » lui demanda Callie en lui sautant dessus et l’écrasant de tout son poids. « On a reporté la soirée ciné à demain. Ce soir, je suis tout à vous. » Cass s’empara du coffret de cassettes avant d’en enfoncer une dans le magnétoscope en dessous de la petite télé faisant face au lit. « C’est parti pour une soirée à la Gilmore ! » beugla-t-il en affichant une tête franchement débile.

« T’es vraiment bizarre. » Kai leva le nez de ses notes se demandant de quoi Cass pouvait bien encore parler. Il le regarda en attendant la suite. « Tu réalises que ta nana, avec qui t’es depuis plus d’un an et que t’aimes vraiment, n’a jamais pris votre relation au sérieux et s’est tapée on n’sait combien d’autres types… Et toi, t’es là, le nez dans tes cours comme si de rien était. » Cassidy marqua une courte pause. « J’te comprends pas. J’serais en train de péter des plombs à ta place. » Kai lâcha son surligneur et soupira un bon coup. « T'sais pas tout. Je l’ai vue hier soir, j’ai pété mon plomb comme tu dis et on a rompu. C’est fini et y’a rien de plus à dire. Maintenant, la vie continue, j’ai mes exams la semaine prochaine et j’n’ai pas l’intention d’les rater parce que j’suis déconcentré par toute cette histoire… il n’en est pas question. » Kai était très sérieux. Trop sérieux, même pour lui, et Cassidy se rendit compte qu’il avait fait une erreur. Kylan ne se comportait pas du tout comme si de rien était. Il était terriblement en colère et la seule façon qu’il avait trouvée pour la canaliser était de se plonger entièrement dans ses études de médecine et ses examens qui approchaient. Cass craignait les semaines à venir, il connaissait son meilleur ami et il savait qu’il exploserait tôt ou tard. Et il avait raison. Il n’a jamais été facile de surmonter un chagrin d’amour, mais Kai faisait partie des chanceux : il était bien entouré.

Quinze ans étaient passés depuis que Kai avait commencé ses études de médecine et ses efforts avaient enfin payé. Il était désormais chirurgien traumatologue. Il pouvait remercier sa rupture avec Camila qui l’avait poussé à se dévouer corps et âme à ses études, habitude qu’il n’avait pas perdue même après s’être remis de leur séparation. Pourtant, ce jour-là, s’il était à l’hôpital, c’était pour une tout autre raison. Vêtu de sa blouse blanche, il restait planté dans le couloir à regarder à travers la fenêtre intérieure de l’une des chambres. Un homme était allongé, inconscient, sur son lit d’hôpital. Ses proches étaient à ses côtés à attendre qu’il se réveille. Il avait le visage rouge et enflé, quelques côtes cassées et un bandage blanc lui entourait la tête. Cet homme était arrivé deux jours plus tôt aux urgences et malheureusement, Kai était celui qui l’avait mis dans cet état. Il avait toujours eu l’alcool mauvais et le savait très bien, pourtant, ce soir-là, il dérapa. Il but comme un trou avec ses amis et quand ceux-ci partirent, il lança une bagarre derrière le bar. Bagarre qui tourna visiblement très mal. Kylan fut celui qui appela finalement les secours après avoir réalisé ses conneries. Il n’eut cependant pas le courage d’avouer la vérité et mentit aux forces de l’ordre. Il leur raconta toute l’histoire, seulement il omit le fait qu’il était l’unique responsable pour l’état de cet inconnu. Il fut emmené en cellule de dégrisement et relâché le lendemain matin. Deux jours plus tard, l’inconnu n’était toujours pas réveillé et Kai attendait anxieusement que celui-ci ouvre les yeux. Il avait peur de ce qu’il pourrait dire à la police une fois conscient, mais il craignait encore plus qu’il ne réveille jamais. Kai garda toute cette histoire pour lui, personne d’autre n’était au courant et il comptait bien à ce que ça reste ainsi. Seulement, sa lâcheté et sa culpabilité finiraient bien par le rattraper…
HORS-JEU | marine ⁞ france ⁞ inventé ⁞  Tag empoté sur L O V E (and other bullshit) 3685026715

Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: