LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

2 résultats trouvés pour entraide

AuteurMessage
Tag entraide sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: Phoebe ▶ Friendship and family are worth more than love
Phoebe Hamilton

Réponses: 19
Vues: 665

Rechercher dans: Validés   Tag entraide sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: Phoebe ▶ Friendship and family are worth more than love    Tag entraide sur L O V E (and other bullshit) EmptyJeu 21 Avr - 22:20
PHOEBEHAMILTON
▸ Britt Robertson / Boyfriend material
▶️ Prénoms ⁞ Phoebe Alexandra, en l'honneur de ma soeur jumelle. Elle est décédée à la naissance et ma mère a décidé d'utiliser son prénom pour mon deuxième prénom.
▶️ Nom ⁞ Hamilton, comme les propriétaires du Liverpool One. Je suis issue d'une famille très riche, mais je ne nage pas dans l'argent, car j'ai refusé mon héritage en quittant le domicile familial, ce qui m'a value d'être boudée par mes soeurs pendant quelques semaines.
▶️ Surnoms ⁞ Phoebs, à pronnoncer Fibz.
▶️ Âge ⁞ 26 ans.
▶️ Date de naissance ⁞ Le 15 septembre, une date banale qui coincide avec celle de mon meilleur ami.
▶️ Lieu de naissance ⁞ Liverpool. Je suis née dans cette ville et je ne la quitterai jamais.
▶️ Profession ⁞ Travailleuse sociale, je suis chargée d'intervenir auprès des familles ayant des problèmes quelconques. Je suis aussi la gardienne de la petite Lily-Rose et bénévole à l'hôpital. Je rends donc souvent visite aux enfants malades et j'essaie d'améliorer leurs journées du mieux que je le peux, souvent en me déguisant.
▶️ Etudes ⁞ Études en travaille social, terminées depuis quelques années.

▶️ Etat civil ⁞ Célibataire, je n'ai pas vraiment été en couple depuis ma rupture avec mon meilleur ami, Louis, mai ce n'est pas l'envie qui manque! D'ailleurs, je suis secrètement amoureuse...
▶️ Orientation sexuelle ⁞ Attirée par les hommes. Enfin.. Par un homme en particulier.
 
❤️ Ton premier baiser : En première année de collège, j'ai embrassé mon partenaire de labo. Un baiser chaste, biensûr.
❤️ Ton premier amour : Lorsque j'avais 10 ans, j'étais follement amoureuse de mon voisin. Sauf qu'il avait 12 ans, alors ça n'a pas fonctionné.
❤️ Ta première fois : Pendant le bal de fin d'année au lycée. J'étais bourrée, alors je me suis lancée avec mon copain du moment. C'était bien, mais sans plus.
❤️ Ta première déception amoureuse : Louis. J'avais beau l'aimer plus comme un meilleur ami que comme un amoureux, ça m'a quand même fait quelque chose lorsqu'il m'a laissé. 
❤️ Ton premier râteau : Mon premier râteau était aussi mon voisin. Il n'a pas voulu de moi et ça m'a brisé le coeur pendant au moins une heure, jusqu'à ce que je retourne jouer avec mes poupées et que j'oublie toute cette histoire.


Ta première cuite : Au bal de fin d'année. J'avais déjà bu auparavant, mais jamais autant...
Ta première clope : En première année de lycée. Je voulais avoir l'air cool, faire partie de la bande. Mais je n'aurais jamais du, car maintenant, je suis malheureusement incapable de me débarasser de cette cochonnerie.
Ta première prise de drogue : Je n'ai jamais pris de drogue de toute ma vie. Et oui, je suis une enfant modèle!
Ta première discussion avec des policiers : Au collège, lors d'une journée 'exploration des métiers'.
 
❤️ Ton dernier baiser : En même temps que ma dernière fois. Depuis, je n'ai embrassé personne, à part Louis, mais c'était seulement un baiser sur la joue pour le remercier de m'avoir payée un café.
❤️ Ton dernier amour : Si on ne le compte pas, Louis. Car depuis ma rupture avec celui qui est maintenant mon meilleur ami, je n'ai pas vraiment eu de relation sérieuse.
❤️ Ta dernière fois : Je ne sais plus trop. La semaine dernière? Ou celle d'avant?
❤️ Ta dernière déception amoureuse : Le type dont je suis amoureuse, tout simplement. Parce que je ne crois pas que mes sentiments soient réciproques et ça me tue.
❤️ Ton dernier râteau : Hier soir, je suis sortie en boîte. J'ai abordé un homme que je trouvais de mon goût, mais il était en couple, alors...  


Ta dernière cuite : Hier soir, mais comme je suis plutôt résistante à l'alcool, je n'ai pas la gueule de bois aujourd'hui. C'est génial, non?
Ta dernière clope : Il y a quelques jours. J'ai encore craqué. Mais c'est fois c'est la bonne. J'arrête pour de bon.
Ta dernière prise de drogue : Je n'en ai jamais pris.
Ta dernière discussion avec des policiers : Je discute avec eux à peu près tous les jours à cause de mon boulot. Du coup, je ne sais plus trop.
 

PART I ▶️ in love with my best friend
Jamais je n'aurais cru qu'une telle chose arriverait. Pour dire vrai, si quelqu'un m'avait prévenu en 2005 que je finirais par sortir avec Louis, mon partenaire de laboratoire que je considérais comme un très bon ami, je lui aurais probablement rigolé au nez. Sauf que j'aurais eu tort, parce que c'est arrivé. Je suis tombée amoureuse de lui l'année de mon dix-huitième anniversaire. Je venais à peine de sortir d'une relation et il était là pour me consoler. Comme il l'avait toujours été et comme il le serait toujours. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à croire que je l'aimais. Et comme de fait, quelques jours à peine plus tard, nous étions ensembles. Nous avons vécu trois années de bonheur, de complicité et... d'amitié. Parce qu'au final, nous n'étions que de simples amis qui croyaient s'aimer d'une autre manière. Du coup, lorsqu'il m'a laissé et qu'il m'a avoué son secret, ça ne m'a pas trop attristée, car je savais que nous resterions en contact malgré tout. Bien sûr, j'étais un peu choquée par la nouvelle et ça m'a pris un peu de temps pour l'accepter, mais j'ai fini par le faire. Parce qu'il avait toujours été là pour moi et que c'était à mon tour d'être là pour lui. Encore aujourd'hui, je fais mon possible pour l'écouter et l'aider. Il m'arrive même très souvent de jouer les entremetteuses pour lui. Afin qu'il oublie sa soeur.

PART II ▶️ in love with my work
Depuis ma rupture avec Louis, j'ai préféré me concentrer sur mon travail plutôt que de me mettre à la recherche de l'âme soeur. J'ai donc terminé mes études en vitesse, obtenant même une note finale très supérieure à la moyenne qui m'a tout de suite value un stage en centre d'intervention familiale. Un an à peine plus tard, j'étais promue travailleuse sociale et je devais déjà gérer mes propres dossiers. Une promotion assez rapide dont j'étais plutôt fière, mais ça ne me suffisait pas. Je me suis donc mise à faire de bénévolat dans les hôpitaux, auprès des enfants malades. Je leur rends donc visite un dimanche sur deux, souvent déguisée en fée ou en princesse. J'adore voir leurs sourires illuminer leurs visages. D'ailleurs, c'est mon moment préféré de la semaine.

PART III ▶️ in love with someone I can't tell
Récemment, en me rendant à l'hôpital, je suis tombée sur un type assez canon. En fait, il correspondait trait pour trait à l'image que je me faisais de l'homme idéal. Seulement, j'étais beaucoup trop gênée pour l'aborder. Je me suis donc mise à le suivre un peu partout, afin d'en apprendre plus sur lui, histoire de trouver le meilleur moyen d'engager la conversation sans me prendre un rateau. Sauf que mon plan a complètement échoué lorsque j'ai renversé la poubelle derrière laquelle je me cachais, révélant ainsi ma présence à l'inconnu. Puis, histoire de me ridiculiser encore plus, j'ai commencé à ramasser les déchets un à un tout en essayant d'éviter son regard, mais ça n'a pas vraiment fonctionné. Il est venu m'aider et j'ai bien été forcée de lui parler. Depuis, nous sommes devenus de bons amis. Le seul problème, c'est qu'il ne sait toujours pas que j'aimerais qu'on soit plus que des amis...

HORS-JEU | ALIBI/Lydia ⁞ Canada ⁞ Prélien de Louis Tag entraide sur L O V E (and other bullshit) 1095463034  ⁞ Je vous aime! Tag entraide sur L O V E (and other bullshit) 957270507

Tag entraide sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: Vicky ▶ How to fix a broken heart
Phoebe Hamilton

Réponses: 20
Vues: 522

Rechercher dans: Validés   Tag entraide sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: Vicky ▶ How to fix a broken heart    Tag entraide sur L O V E (and other bullshit) EmptySam 9 Avr - 14:54
VICTORIAROCHEMORE
▸ ALYCIA DEBNAM-CAREY / BOYFRIEND MATERIAL
▶️ Prénoms ⁞ Victoria, un prénom signifiant victoire et Angela, le prénom de mon arrière-grand-mère.
▶️ Nom ⁞ Rochemore.
▶️ Surnoms ⁞ Souvent, on m'appelle Vickie. Mais les plus paresseux m'appellent simplement Vic.
▶️ Âge ⁞ J'ai 25 ans.
▶️ Date de naissance ⁞ Le 4 juillet aux alentours de 11 heures. Quand je suis née, il y avait des feux d'artifice un peu partout dans la ville. Sympa, non?
▶️ Lieu de naissance ⁞ Miami.
▶️ Profession ⁞ Comme je viens à peine d'arriver, je n'ai pas encore eu l'occasion de me trouver un boulot. Par contre, je garde assez souvent Lily-Rose, l'adorable fillette de l'une des premières amies que je me suis faite en Angleterre.
▶️ Etudes ⁞ En arrivant à Liverpool il y a quelques mois, j'ai décidé de reprendre mes études en médecine pédiatrique là où je les avais laissées quelques années plus tôt.

▶️ Etat civil ⁞ Célibataire, je me remets à peine d'une rupture.
▶️ Orientation sexuelle ⁞ 100% hétéro, mais je suis très ouverte d'esprit.
 
❤️ Ton premier baiser : En dernière année de lycée, avec celui que je croyais être l'homme de ma vie. Nous étions meilleurs amis depuis quelques années, mais il m'a embrassé le soir du bal de fin d'année. C'était magique!
❤️ Ton premier amour : Toujours lui. Il a été mon seul véritable amour.
❤️ Ta première fois : Encore une fois, c'était le soir du bal de fin d'année. Certains pourraient dire que c'était rapide, puisque nous n'étions en couple que depuis quelques heures, mais nous nous connaissions depuis des années.
❤️ Ta première déception amoureuse : Lui. Toujours et encore lui. Toutes mes premières fois se sont déroulées avec lui et j'ai longtemps pensé que mes dernières fois seraient avec lui. Sauf que ça n'a pas été le cas.
❤️ Ton premier râteau : Au début du lycée, j'étais tombée amoureuse de l'un de mes professeurs. Il approchait la trentaine, mais ça m'était égal. Je le voyais comme un prince charmant, mais lui me voyait comme une gamine. Et au fond, j'en étais encore une.


Ta première cuite : Le soir de ma rupture avec mon copain, il y a environ un an. Bien sûr, j'avais déjà bu auparavant, mais jamais au point de me réveiller avec une horrible gueule de bois.
Ta première clope : Je n'ai jamais fumé. Je suis persuadée que ces saloperies ne sont bonnes qu'à apporter la mort.
Ta première prise de drogue : À mon entrée à l'université, j'ai fumé un joint avec ma coloc. Je n'avais pas aimé l'effet que j'avais ressenti, alors je n'en avais pas repris depuis ma récente rupture.
Ta première discussion avec des policiers : Je devais avoir dans les alentours de 12 ans. Deux flics étaient venus faire une conférence au collège que je fréquentais et je leur avais posé quelques questions après.
 
❤️ Ton dernier baiser : Ce matin, j'ai embrassé mon frère sur la joue avant de me rendre en cours. Est-ce que ça compte?
❤️ Ton dernier amour : Mon dernier et unique amour pour le moment, ça s'est terminé aussi rapidement que ça a commencé. Pour lui, ça avait l'air simple, facile. Mais pour moi, ça a été difficile. Très difficile. Et même aujourd'hui, je ne m'en suis toujours pas remise.
❤️ Ta dernière fois : Il y a quelqes jours, j'ai rencontré un type dans un bar et je l'ai ramené chez moi. Il était beaucoup plus âgé, mais bon. C'était une expérience comme une autre. Quoi que je ne suis pas certaine de vouloir recommencer...
❤️ Ta dernière déception amoureuse : Je ne veux même pas répondre à ça. De toute façon, je crois que vous connaissez déjà la réponse.  
❤️ Ton dernier râteau : Je n'ai pas l'habitude de me prendre des râteaux, mais la semaine dernière, un type que j'ai abordé dans une soirée m'a carrément envoyé bouler. Je crois qu'il était en couple.


Ta dernière cuite : Samedi dernier. J'ai beau être beaucoup moins coincée qu'avant, je reste responsable. Je ne bois que les jeudi, vendredi et samedi. De toute façon, j'ai pas envie de gâcher mes études pour lui.
Ta dernière clope : Jamais je ne toucherai à ça. Je n'ai rien contre ceux qui en prennent, mais ce n'est pas pour moi. Je tiens à ma vie et à ma santé.
Ta dernière prise de drogue : Samedi dernier, encore une fois. J'ai fumé du pot, en quantité modérée. De toute façon, je préfère l'alcool.
Ta dernière discussion avec des policiers : En arrivant à Liverpool, j'ai eu une contravention pour mauvaise conduite. J'avais oublié qu'ici les gens conduisaient à gauche, alors je roulais en sens inverse. Heureusement, il n'y avait personne dans les parages...
 

"What time is it?" ▶️
Finally summer's here
Good to be chillin' out
I'm off the clock, the pressure's out

Été 2001, 10 ans.
« Non! Je ne veux pas y aller et je n'y irai pas. Vous ne pouvez pas me forcer à y aller, quand même? » Protestai-je en vidant la valise que ma mère venait tout juste de préparer pour moi. De toute façon, je n'avais pas l'intention de partir en colonie, alors elle serait inutile, puis j'étais plutôt gentille. Je lui évitais d'avoir à tout défaire par elle-même plus tard. « Victoria Angela Rochemore! » S'exclama mon père en entrant dans le salon sous le regard amusé de mon grand frère, Logan. « Ton comportement dépasse les bornes! Et de toute façon, tout est déjà payé, alors tu y iras que tu le veuilles ou non! » Je levai les yeux au ciel sans arrêter de défaire ma valise, morceau par morceau. Ils avaient peut-être payés, mais c'était ma vie, non? Ce n'était pas à eux de choisir et je préférais rester ici, avec Sara. « Vicky... Je te promets que tu t'amuseras là-bas. » Me dit ma mère en se penchant pour être à ma hauteur avant de m'adresser un petit sourire rassurant.  « Maman a raison, petit monstre. Je suis déjà allé à ce camp d'été et c'est marrant, tu verras. » Affirma mon frère qui observait la scène depuis quelques minutes sans parler, l'air amusé. « C'est vrai? » Demandai-je en arrêtant soudainement de retirer mes vêtements de ma valise.

Au départ, je n'avais aucune envie de me rendre à ce stupide camp de jour. Pour moi, ce n'était qu'une expérience dégradante et gênante. Pour moi, les camps de jour étaient des inventions idiotes pour que les parents puissent prendre temporairement congé de leurs enfants. Je m'y étais donc rendue à contre cœur, acceptant d'y aller uniquement par curiosité. Pour voir si Logan avait raison. Dans les premières minutes, je me souviens m'être emmerdée solide. Je trouvais ridicule de voir tous mes camarades si excités pour un rien, alors je restais en retrait. De toute façon, j'étais bien trop gênée pour aller me présenter, alors ça m'arrangeait. D'ailleurs, j'avais l'intention de passer le mois en solitaire. Sauf que mes plans ont été chamboulés lorsqu'il est venu me voir deux jours après mon arrivée. Il s'appelait Kyle. Il venait tout juste d'arriver en Floride et il voulait qu'on devienne amis.

"Lucky" ▶️
Lucky I'm in love with my best friend
Lucky to have been where I have been
Lucky to be coming home again

Printemps 2008, 17 ans
« Allez, Vicky! Fais un effort, s'il-te-plait! Je te promets qu'on s'amusera. » J'esquissai un petit sourire avant de me retourner vers Kyle. Je lui avais dit que je n'avais pas l'intention d'aller au bal de fin d'année il y a quelques jours et depuis, il ne me lâchait pas. Il passait son temps à essayer de me convaincre d'y aller et ça me faisait rire. « Je n'irai pas, un point c'est tout! Et de toute façon, je n'ai aucun cavalier, vu que Sara a accepté d'y aller avec Matt. » Répondis-je, sous le regard désespéré de mon meilleur ami. « Et alors? Moi non plus, je n'ai pas de cavalière, mais je m'en fiche complètement. Et de toute façon, tant qu'on est tous les deux ensembles... Oh, je sais! Et si je te demandais d'être ma cavalière? » Proposa-t-il en m'adressant un de ses regards atrocement mignons auxquels je ne pouvais jamais résister. « Non, mais t'es con? C'est comme si j'allais au bal avec Logan ou Théo, t'imagines? » Dis-je en éclatant de rire tellement je trouvais l'idée ridicule. Moi et Kyle au bal? C'était comme d'arriver à la soirée avec les mots ''aucun mec n'a voulu de moi'' tatoué au milieu du front. « Et si je te suppliais? » Ajouta-t-il avant de s'agenouiller devant moi, ce qui m'arracha un autre éclat de rire. « Bon, d'accord! Mais relèves toi, les gens commencent à nous regarder de travers! »


Je me suis donc rendue au bal de fin d'année avec mon meilleur ami de toujours et je n'ai pas regretté mon choix une seule seconde! Et en y repensant, je crois que c'était encore mieux que si je m'y étais rendue avec n'importe quel autre garçon. Car si je n'avais pas accepté d'être la cavalière de Kyle, nous n'aurions probablement jamais dansé ensembles ce soir-là. Il n'y aurait donc jamais eu de premier baiser super romantique au milieu de la piste de danse. Il n'y aurait jamais eu d'éclats de rire gênés, de regards enflammés et de mains qui se frôlent timidement pour le reste de la soirée. Si je n'avais pas été sa cavalière, nous n'aurions surement jamais formé de couple et nous n'aurions jamais  vécu une histoire d'amour aussi merveilleuse. Nous serions restés de simples amis.

"All I want" ▶️
When you said your last goodbye
I died a little bit inside
I lay in tears in bed all night

Été 2015, 25 ans.
« Alors ça y est? C'est terminé? » Demandai-je les yeux pleins d'eau, brisant ainsi le lourd silence qui régnait. Nous étions assis sur ce fichu banc de parc depuis déjà plusieurs minutes et aucun de nous deux n'avait osé prononcer une seule parole. Mais c'était normal, après tout. Qui aurait eu envie de revenir sur ce qui venait tout juste de se passer? Il m'avait trompé, je l'avais découvert et maintenant, il semblait honteux voir même un désolé, mais il n'avait pas l'air de regretter son geste. « Mais bon sang, Kyle! Tu peux me dire ce qui t'es passé par la tête? Coucher avec ma meilleure amie? » Demandai-je d'une voix forte tout en me levant d'un bond pour  me mettre face à lui. « Si tu ne m'aimais pas, tu n'avais qu'à me le dire... » Ajoutai-je doucement avant de baisser les yeux pour qu'il ne voit pas mes larmes. « Vicky...Ce n'est pas parce que je ne t'aimais pas. C'est juste que... » Je relevai la tête vers lui, un peu perdue, tandis qu'il se levait lentement. « C'est comme ça que tu montres aux filles que tu les aimes, toi? » Répondis-je, haussant le ton. Pour une fois, je me fichais de ce que les passant pouvaient bien penser de nous. « On est trop jeunes, Vic. Je me sens prisonnier. Je ne veux pas m'engager. Pas tout de suite. » À la fois furieuse et déçue, je m'éloignai en courant presque. « Vas te faire foutre. » Criai-je en prenant la fuite. Cette fois, je ne pouvais plus contenir mes larmes.

Ce soir-là, j'étais rentrée chez moi en pleurs. J'avais complètement ignoré mes parents et j'étais montée m'enfermer dans ma chambre pour m'étendre dans mon lit que je n'avais pas quitté pendant plusieurs jours. J'étais une vraie loque. Mes parents montaient me voir toutes les heures. Ma mère me donnait souvent des nouvelles du monde extérieur. Elle me disait que Kyle avait appelé à plusieurs reprises. Que Sara, ma meilleure amie, était même passée me voir. Elle s'en voulait terriblement. Mais ça m'était égal. Le mal était fait et je ne pouvais pas leur pardonner. Je souffrais beaucoup trop pour ça. Je passais donc mes journées sous la couette, pour le plus grand désespoir de mes parents. Mon père en vint même à soupçonner une dépression. Mais je m'en fichais complètement. Jusqu'au jour où mon cellulaire sonna et comme mes parents n'étaient pas là pour répondre, je fus forcée de me lever moi-même pour éteindre la sonnerie qui me dérangeait. Sauf qu'au lieu de raccrocher directement, un miracle se produisit. Je décrochai pour parler avec mon frère. Logan. Ce fut les premiers mots que j'avais prononcé depuis au moins deux semaines.

"Eye of the tiger" ▶️
Rising up, back on the street
Did my time, took my chances
Went the distance, now I'm back on my feet

Printemps 2016, 25 ans.
« C'est ça. Il m'a trompé, alors je suis partie vivre ma vie. J'avais besoin de changement. Mais maintenant, je vais rejoindre Logan. Je suis prête à reprendre ma vie là où je l'avais laissée. » J'étais assise dans un avion, en direction pour l'Angleterre. Assise en classe économique, je ne cessais de gigoter sur mon siège. On aurait pu croire que mon agitation était due à l'inconfortabilité de l'endroit où j'étais assise, mais ce n'était pas le cas. Si j'étais aussi énervée, c'était uniquement à cause de la raison de mon voyage. Je rentrais enfin à la maison après des mois passés à l'étranger. D'ailleurs, j'étais complètement épuisée, mais je ne pouvais pas me reposer à cause de ma voisine qui ne cessait de me questionner. La pauvre semblait s'ennuyer pour mourir et malheureusement pour moi, elle avait décidé que j'allais la divertir. « Donc, si j'ai bien compris, tu vas rendre visite à ton frère? » Demanda-t-elle d'une petite voix. « Ce n'est pas une simple visite. Je m'en vais vivre avec lui. À Liverpool. Parce qu'après ma rupture, j'ai eu besoin d’un moment pour me retrouver. Mais maintenant, je vais mieux. Alors je suis prête à rentrer à la maison, en quelque sorte. » Expliquai-je patiemment à la vieille dame assise à mes côtés. « Mais tes parents habitent en Floride, alors tu ne rentre pas réellement chez toi? » Je levai les yeux au ciel. Le vol risquait d'être long. Mais heureusement, il ne m'en restait plus pour longtemps avant de revoir enfin mon frère.

D'ailleurs, c'était un peu à cause de lui si j'avais ainsi pris la fuite. À l'époque, son appelle m'avait fait longuement réfléchir et après quelques jours, j'en étais venue à la conclusion que j'avais besoin de faire un peu de ménage dans ma vie. De repartir sur de nouvelles bases. J'avais donc fait mes adieux définitifs à la Floride. J'avais acheté des billets pour Vancouver et je m'étais envolée pour cette ville olympique quelques jours plus tard. J'y avais passé quelques mois, jusqu'à ce que je tombe sur le site web d'une agence de voyages humanitaires. J'avais alors posté ma candidature sur un coup de tête et je m'étais envolée pour Haïti quelques semaines plus tard. J'y avais passé une vingtaine de jours avant de repartir aussitôt pour l'Angleterre, décidée à reprendre mes études en pédiatrie après avoir passé de merveilleux moments avec tous ces enfants Haïtiens. Mon inscription pour la session d'été à l'université de Liverpool avait été acceptée, j'avais un endroit où dormir et mon billet d'avion était acheté. Il ne me restait plus qu'à retrouver Logan.
HORS-JEU | ALIBI/Lydia ⁞ Canada ⁞ Prélien du beau Logan Tag entraide sur L O V E (and other bullshit) 2096748811 ⁞ Je vous adore Tag entraide sur L O V E (and other bullshit) 1153953018

Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: