LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

4 résultats trouvés pour sensible

AuteurMessage
Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: Louis ✘ who i really am ?
Louis Evans

Réponses: 11
Vues: 930

Rechercher dans: Validés   Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: Louis ✘ who i really am ?    Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) EmptyDim 17 Avr - 19:44
LOUISEVANS
▸ FABIAN WOLFROM / EVERYDAY LOSERS
▶️ Prénoms ⁞ Il n'a qu'un seul et unique prénom, ses parents prétextant que de toute façon, un seul est utilisé dans le quotidien, ils ne voyaient donc pas l'intérêt de lui en donner d'autre que Louis, qu'ils ont choisi très simplement, en référence à bon nombre de grands rois français.
▶️ Nom ⁞ Son nom de famille Evans, celui qu'il porte aujourd'hui n'est en réalité pas son nom de naissance, mais ça, il l'ignore totalement pour le moment.
▶️ Surnoms ⁞ Principalement, il s'agit de Lou, le diminutif de son prénom que les gens utilisent. Il y a aussi King qui est employé par certains de ses amis qui sont au courant que Louis est en référence aux rois de France, ou alors tout simplement Evans. Et puis il y a Shou qui est le surnom exclusif à Daisy, elle l'appelle comme ça depuis qu'elle est en âge de parler, car c'est le premier son qu'elle a réussi à produire en parlant de Louis.
▶️ Âge ⁞ A vingt-six ans, le quart de siècle est dorénavant atteint et passé pour Louis.
▶️ Date de naissance ⁞ La date à laquelle il fête son anniversaire est le 14 septembre et il est né en 1989, tout en ignorant qu'en réalité le jour et le mois correspondent à la date à laquelle il a été enlevé à ses parents biologiques.
▶️ Lieu de naissance ⁞ Il est né à Birmingham, mais il vit à Liverpool depuis qu'il a six ans peu après la "naissance" de sa petite soeur.
▶️ Profession ⁞ Passionné d'escalade, de hauteur, de montée d'adrénaline, il s'est rapidement dirigé vers le métier de cordiste, métier à risque qui lui plait réellement et dont il n'a aucune envie d'en changer.
▶️ Etudes ⁞ Afin de pouvoir devenir cordiste, il a suivi une formation pour obtenir un certificat de qualification professionnelle. Il a passé sans encombre les trois niveaux proposés pour avoir un statut de professionnel expert.

▶️ Etat civil ⁞ c'est un célibataire en attente d'un miracle, car il est amoureux de la mauvaise personne, mais qui ne désespère pas de rencontrer celle qui lui permettra de tourner la page de cette histoire qu'il ne pourra jamais vivre et qui met tout en oeuvre pour y arriver, sans grand succès jusque-là.
▶️ Orientation sexuelle ⁞ Louis n'a d'admiration et de désir que pour les courbes féminines, hétérosexuel pur et dur, cela ne lui viendrait même pas à l'esprit d'essayer avec un homme, mais il n'a absolument rien contre la différence et l'accepte sans soucis chez les autres.
 
❤️ Ton premier baiser : Il avait dix-sept ans, c'était à la soirée d'anniversaire d'un ami, ils étaient très nombreux, il y avait pas mal de personnes qu'il ne connaissait même pas et il y avait pas mal d'alcool aussi. Un des garçons, il ne se souvient plus lequel, a eu la bonne idée de proposer le jeu action ou vérité, Louis a l'un de ses tours a choisi action, et il a dû embrasser une des filles présentes. Il n'est pas mal tombé, c'était l'une des plus jolies de la soirée, Tamara qu'elle s'appelait.
❤️ Ton premier amour : Une fille de sa classe, une jolie blonde prénommée Phoebe, il pensait l'aimer sincèrement, et leur histoire a duré presque trois ans, mais il l'a quittée quand il s'est rendu compte qu'il avait en réalité des sentiments pour une autre. Depuis, Phoebe est devenue sa meilleure amie, sa confidente, parce qu'en réalité, c'est ce qu'elle a toujours été, plus qu'une petite amie en fait.
❤️ Ta première fois : Avec Phoebe bien évidemment. Louis étant assez réservé, voir timide et plutôt pudique, il n'a jamais osé franchir le pas avant d'être en couple avec elle, et cela faisait déjà bien six mois qu'ils étaient ensemble quand enfin ils ont fait l'amour ensemble et encore, c'était à l'initiative de la miss, qui elle, n'était déjà plus vierge. C’était chouette, le fait qu'elle soit expérimentée ça a aidé et il en garde un bon souvenir.  
❤️ Ta première déception amoureuse : C’est un peu avant ses vingt-et-un ans, quand il a quitté Phoebe, mais non pas à cause de leur rupture, mais parce qu'il la quittait pour des sentiments pour une fille qu'il ne pourra jamais avoir, et le savoir ça rend la prise de conscience de ses sentiments encore plus difficile.
❤️ Ton premier râteau : C’était Tamara, après la fameuse soirée d'anniversaire. La demoiselle lui avait bien plu, le baiser échangé aussi et il s'était dit que peut-être il pourrait tenter sa chance avec elle, seulement Louis, la drague ou même la séduction, ce n’est pas son point fort, et il s'est pris un râteau monumental, la fille s'est même mise à rire de sa maladresse, et lui ne savait absolument plus ou se mettre. Il n'est pas reparti en pleurant, mais c'était limite tant il s'est senti humilié. C’est pour ça qu'il a énormément de mal depuis à faire le premier pas quand une fille lui plait.  


Ta première cuite : Encore une soirée d'anniversaire, la sienne, pour fêter sa majorité, et il s'est mis la tête à l'envers. Le lendemain, il a été malade comme un chien, il n'est pas sorti de sa chambre et y est resté enfermé dans le noir, jurant qu'il ne recommencerait jamais.
Ta première clope : C’était à un concert, un petit groupe local qu'il apprécie et après la prestation, il a eu l'occasion de passer un peu de temps avec les membres du groupe, l'un d'entre eux lui en a proposé une et comme souvent, il n'a pas osé dire non. Depuis, il fume, mais que très rarement, plutôt en soirée ou quand il est stressé.
Ta première prise de drogue : C’était avant une compétition importante d'escalade, son coach lui avait proposé de prendre des cachets soi-disant pour l'aider à se détendre, car il n'avait jamais été aussi stressé que ça avant une compétition, c'était une de haut niveau déjà pour lui, l'enjeu était grand. Mais il s'est avéré que c'était des stéroïdes, il s'est fait pincé et a été disqualifié, lui ne savait pas et depuis il n'a plus jamais touché à ce genre de chose, pas même d'autres substances illicites, ça ne l'intéresse pas.
Ta première discussion avec des policiers : C’était à cette fameuse compétition, forcément, il a été interrogé sur son dopage et assez rapidement, ils ont vite compris qu'il disait la vérité et il a été lavé de tout soupçon.
 
❤️ Ton dernier baiser : C’était en rêve, il embrassait enfin Daisy. Quoi ça ne compte pas ? OK, c'était une jeune femme rencontrée en soirée le weekend dernier, Jules de son prénom, c'était l'amie d'un ami de la personne qui organisait la soirée et le feeling étant passé entre eux, ils se sont embrassés au cours de la soirée.  
❤️ Ton dernier amour : Son dernier et seul véritable amour, c'est Daisy, la seule personne qu'il ne peut pas avoir, parce que c'est interdit, parce qu'elle est sa soeur et qu'il ne peut aller contre l'éthique. Pourtant il l'aime et il n'arrive pas vraiment à en aimer une autre depuis qu'il en a pris conscience. Louis essaie de faire disparaitre ce qu'il ressent pour elle, sans grand succès.  
❤️ Ta dernière fois : Avec Jules après la soirée où ils se sont rencontrés. Louis n'est pas forcément friand des coups d'un soir et à vrai dire, vu comment le courant est passé entre eux, il n'envisageait pas vraiment la demoiselle comme étant juste un one night stand.
❤️ Ta dernière déception amoureuse : Jules encore, il pensait que ce qui avait commencé à la soirée et s'était poursuivi dans la nuit aurait pu déboucher sur un peu plus. Il n'espérait LA grande histoire d'amour, bien trop tôt pour penser aussi loin, mais il pensait qu'ils auraient au moins pu entamer quelque chose ensemble, malheureusement ça ne s'est pas fait et Louis n'a toujours pas compris pourquoi.
❤️ Ton dernier râteau : Encore et toujours la même Jules. Justement, il lui avait proposé de se revoir, notamment le weekend qui suivait, et la jeune femme s'est mise en colère, lui a collé une baffe mémorable en lui hurlant qu'il ne devait plus jamais l'approcher. Il ne sait pas ce qu'il a fait pour mériter ça, ignorant que c'est sa petite princesse adorée qui est derrière ça, comme souvent lorsque ses histoires foirent à priori sans raison.  


Ta dernière cuite : La première a été la dernière. Il ne s'est jamais remis de cette gueule de bois. C'était tellement horrible, il a été tellement malade qu'il s'était juré de ne plus jamais recommencer et il a tenu parole. Ça ne l'empêche pas de boire de temps à autre un peu d'alcool, juste qu'il se modère pour ne jamais en arriver à un état comme il avait été lors de ses dix-huit ans.
Ta dernière clope : Celle qu'il a fumée après s'être violemment fait rembarrer par Jules. Il essayait d'analyser ce qui venait de se produire tout en tirant frénétiquement sur sa clope. Il n'a pas pour autant réussi à comprendre.
Ta dernière prise de drogue : OK, depuis l'histoire des stéroïdes, il n'a jamais été attiré par d'autres prises de drogues, mais, parce qu'il y a toujours un mais, il lui arrive quelques fois, très rarement de fumer un joint avec des potes et sa dernière fois, remonte à plus d'un mois, c'est assez occasionnel, il n'est pas accro et n'accepte pas chaque fois que ses amis lui en proposent.
Ta dernière discussion avec des policiers : Deux semaines plus tôt, il s'est encore fait arrêter sur le bord de la route pour excès de vitesse avec sa moto. Il a tenté de négocier, mais rien à faire, son amende il l'a eu. C'est dans ces cas-là que dès fois, il regrette de ne pas être une fille, ça aiderait sûrement à amadouer les flics pour éviter le ticket.
 

◄ Cette cicatrice sur la pommette droite, Louis lui-même ne sait pas qu'elle en est la réelle cause, ou plutôt, il l'a oubliée. Selon les personnes qu'il appelle ses parents, et donc la version qu'il donne en riant de lui-même quand on le questionne à propos de sa cicatrice, c'est qu'il a voulu faire le grand en vélo, alors qu'il n'était pas encore vraiment prêt à enlever les petites roues. Il a foncé droit devant lui, l'excitation et la montée d'adrénaline lui donnant plus de confiance en lui que nécessaire, il a encore accéléré et a lourdement chuté près d'un banc, n'arrivant pas à freiner à temps. La cicatrice est ainsi le résultat de la rencontre de sa joue avec le coin du banc en question. Très jolie anecdote amusante avec le recul, et la raconter le fait plus rire qu'autre chose. Ce n’était qu'un gamin intrépide, aucune honte à raconter cette petite chute qui arrive à bon nombre d'enfants.

Seulement, derrière cette jolie histoire inventée de toutes pièces, se cache une raison à cette cicatrice bien plus sombre et moins glorieuse à raconter. En réalité Louis ne s'appelle Louis Evans, mais lui, il ne le sait pas, et ses parents ne sont pas ses parents biologiques. Adoption ? Ce serait bien plus facile à apprendre et à admettre. Non, la réponse est encore pire que ça. Louis a été kidnappé alors qu'il avait un peu plus de trois ans, il n'a donc absolument aucun souvenir de cette époque, qui pour lui aujourd'hui, n'a jamais existé. C'est là, quelque part caché loin dans sa mémoire, et rien jusqu'à aujourd'hui, n'a créé le déclic qui lui permettrait de se rappeler de tout ça, de sa vraie vie, de ses parents. Il était trop jeune pour se souvenir plus tard de tout ça, quand après ce jour on lui a remonté en boucle qu'il est Louis Evans, fils aîné des Evans, et tout un tas de souvenirs qui n'ont en réalité jamais existé. C'était la fête foraine, Louis de son vrai prénom Harold, enfin appeler Harry par tout le monde était avec son grand frère Liam et leur maman. Une envie pressante, elle demande à son ainé de surveiller le cadet, quelques minutes toutes au plus. Quelques minutes de trop. Liam n'était qu'un gamin de cinq ans, au beau milieu d'une fête foraine, son regard ne pouvait être qu'attiré partout sauf sur son emmerdeur de petit frère, un battement de cils, c'est tout ce qu'il aura fallu aux Evans pour attraper Harry, et l'emmener avec eux. Liam a vu la scène, il a vu son petit frère se débattre quand ils l'ont forcé à monter dans leur voiture, c'est d'ailleurs à ce moment-là, que Harry depuis devenu Louis s'est fait la cicatrice. Sa joue n'a pas rencontré un coin de banc, mais montant d'une porte de voiture. Liam était trop petit, il ne savait pas quoi faire et quand enfin il a réagi en appelant à l'aide, c'était trop tard, la voiture était déjà loin. De ce moment, Louis en a fait bien des cauchemars depuis, pas aussi net, pas aussi précis, plus une sensation d'arrachement que de réelles images, c'est pourquoi il n'a jamais compris que ça avait été réel, que c'est ce qu'il a vécu, pour lui, c'est juste un cauchemar qui revient souvent.

Hormis ce passage de sa vie dont il n'a aucun souvenir, pour Louis, sa vie c'est juste un long fleuve tranquille, dans lequel il aime mettre du remous. Il aime quand sa bouge, quand sa va vite, et surtout quand ça va haut. Il a découvert l'escalade lors d'une séance de sport à l'école, depuis il en est complètement accro et a demandé à ses parents de l'inscrire dans un club. C'est un garçon prometteur, passionné dans tout ce qu'il entreprend, il se donne à fond pour son sport et atteint rapidement de très bons résultats. L'école par contre, ce n’est pas vraiment son fort, lui c'est vraiment dans le sport et la recherche d'adrénaline qu'il est au meilleur de lui-même, mais il est bien obligé de s'y soumettre, d'une c'est obligatoire et de deux, avoir au moins la moyenne est la condition sine qua non pour les Evans si Louis veut continuer de pratiquer l'escalade, alors le garçon s'y est résout un peu à contrecœur, mais fait suffisamment bonne figure, se contentant du strict minimum pour ne pas se faire priver de ce qu'il aime le plus. Son autre passe-temps favori, c'est surveiller sa princesse comme il l'appelle depuis qu'elle est arrivée dans sa vie. Daisy, sa petite soeur, de cinq ans sa cadette. Certains enfants sont jaloux quand arrive une fratrie, lui était plus qu'heureux, et même carrément fier de devenir grand-frère. C’est même avec les yeux pétillants qu'il avait affirmé solennellement à ses parents qu'il jurait de toujours la protéger. Et Louis n'a jamais dérogé à sa promesse, peut-être même parfois un peu trop. C'est une enfance on ne peut plus normale que les Evans leur ont offerte, comme s'ils étaient réellement leurs enfants, comme s'ils étaient une vraie famille et jamais rien n'a trahi le lourd secret qui les entoure pourtant. C'est d'ailleurs pour éviter tout risque de se faire prendre, qu'après avoir enlevé Daisy, qu'ils ont quitté Birmingham pour Liverpool, prétextant à Louis qui était triste de quitter ses copains à l'école, qu'ils devaient partir pour le travail de monsieur Evans. Louis n'avait pas encore tout à fait six ans, il n'avait pas l'esprit de pouvoir remettre en cause les dires de ses parents, il n'avait déjà même pas remarqué que le bébé n'était plus vraiment un nourrisson. Mais à cinq à peine, un bébé est un bébé, qu'il ait quelques jours ou quelques mois impossible de faire la différence à cet âge-là.

Là où la vie s’est un peu corsée pour Louis, c'est quand est arrivée l'adolescence de sa petite soeur. Un baiser volé, une nuit où elle pensait qu'il dormait, et tout a changé. Louis était réveillé, il a senti les lèvres de Daisy sur les siennes, il n'a pas osé lui montrer qu'il ne dormait pas, parce que ce qu'il a ressenti à ce moment-là n'est pas normal pour un grand-frère. Le problème étant que ce simple contact lui a fait ressentir un sentiment bien plus intense et puissant que tout ce qu'il avait connu jusque-là. Il n'avait pas le droit, Daisy avait quatorze ans à ce moment-là, lui dix-neuf, et en plus il était en couple avec Phoebe depuis plus d'un an déjà, il n'avait pas le droit, et pourtant, à part de cette nuit-là, il n'a jamais plus réussi à regarder Daisy autrement qu'avec du désir dans les yeux. Il s'en voulait de la regarder de cette façon, mais sa petite fleur devenait une femme belle et désirable et ses sentiments pour elle grandissaient de jour en jour. C'est là qu'il a décidé de prendre son indépendance, de quitter la maison familiale pour se prendre un vieil atelier qu'il a transformé en loft. C'est là aussi, qu'il a commencé à se mettre à la guitare. La musique a toujours fait partie intégrante de sa vie, mais jusque-là, il se contentait de l'écouter et d'aller à des concerts. Louis avait besoin de quelque chose de nouveau à apprendre, dans lequel se concentrer, pour ne plus penser à Daisy, ou du moins tenter de ne plus penser à elle de cette manière, peine perdue, ça n'a fait qu'accentuer ce qu'il ressentait. La musique reflétait ses sentiments. Quand il a vraiment compris qu'il aimait Daisy comme un homme aime une femme et pas comme un frère aime sa soeur il a mis un terme à sa relation avec Phoebe. Ca lui a pris du temps à vraiment réaliser, à vraiment l'admettre surtout et son ex petite-amie est au courant de tout. Car en plus d'être sa petite amie, elle était et est avant tout sa meilleure amie. Louis sait bien que c'est peine perdue, c'est pour ça qu'il essaie de rencontrer d'autres filles, peut-être qu'une saura lui faire oublier cet amour impossible qui le ronge. Seulement, chaque fois qu'il entame une histoire qui à priori pourrait fonctionner, ça capote, et la plupart du temps, il n'en comprend pas les raisons, ignorant que derrière ces ruptures inexpliquées se cachent les manigances de Daisy.

Ça le ronge au point qu'il ne supporte pas de voir un mec tourner autour de sa princesse. Louis fait passer sa jalousie maladive pour le grand-frère un peu trop protecteur, limite étouffant, et c'est ce qu'il est devenu à force, étouffant, d'autant que la miss ne se prive pas de papillonner à droite à gauche sous le regard désapprobateur et le coeur en miette de son frère. Il ne peut pas lui dire pourquoi il agit de la sorte, elle ne comprendrait probablement pas et puis il a trop peur qu'elle le rejette, alors il préfère profiter de ce qu'elle lui donne. D'ailleurs, Daisy a le double des clés de son loft, elle sait qu'elle peut venir y dormir quand elle le veut et ça lui plait à Louis, parce qu'elle a gardé cette petite manie de venir se faufiler sous ses draps quand il y a de l'orage ou qu'elle fait un cauchemar. Il aime se sentir utile pour elle, à défaut de pouvoir être plus que ça. Pour pouvoir passer plus de temps avec elle, il s'est même mis à la moto quand elle a décidé de passer son permis moto, ça leur faisait un point commun de plus à partager et heureusement que ça correspond à ce qu'il aime déjà habituellement, du coup, il y a pris goût et ne pourrait plus se passer de se déplacer autrement qu'avec son bolide, même s'il possède tout de même une voiture, plus pratique dans certains cas.

Entre son métier de cordiste, pratique d'allier l'utile à l'agréable, ça lui permet d'avoir un salaire tout en pratiquant en quelque sorte sa passion. Entre sa passion de l'escalade justement dans laquelle il se débrouille plutôt bien et qu'il continue de pratiquer à un haut niveau, ce qui implique beaucoup d'entrainements et de compétitions, il n'a que peu de temps à consacrer à la recherche de l'amour. Il essaie bien sûr, il ne se ferme pas aux rencontres quand elles se présentent, mais il ne prend pas vraiment le temps de chercher, peut-être qu'il n'en a pas vraiment l'envie non plus, même s'il sait que c'est le mieux pour lui et pour Daisy, s'il arrive à se caser, il sera moins sur son dos et elle pourrait elle aussi, faire sa vie, même si ça l'emmerde royalement de se dire qu'elle finira avec quelqu'un d'autre que lui. Récemment, sa meilleure amie lui a conseillé de s'inscrire sur un site de rencontre que s'il n'a pas le temps d'aller en soirée ou en boîte, parce qu'il faut l'admettre, les boites de nuit, ce n’est pas trop sa tasse de thé, il pourrait rencontrer des personnes plus facilement par ce biais. Louis est assez sceptique, les rencontres virtuelles, il a un peu de mal à concevoir que ça puisse déboucher sur du sérieux, mais Phoebe lui a parlé de Loverpool.com, lui faisant les éloges du site, que c'est formidable et qu'il doit à tout prix essayer, ne serait-ce que pour le fun, elle, elle y est, et elle adore. Alors il se laisse doucement convaincre, songeant de plus en plus à franchir le pas de l'inscription. Il doit à tout prix de sortir Daisy de la tête, ça fait déjà six ans que ça dure, et à long terme, il n'arrivera plus à supporter la situation, il le sait. Et à moins d'un miracle qui lui apprenne qu'elle n'est pas réellement sa soeur, il ne voit pas comment ça pourrait s'arranger, ignorant que le miracle en question arrivera peut-être plus tôt qu'il ne le pense.
HORS-JEU | Pseudo/Prénom : Life Burns/CeL ⁞ Pays : France ⁞ Prélien/inventé : inventé encore une fois, pourtant y'a tellement de pré-liens qui donnent envie  Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) 2193988422  ⁞ Un petit mot ? Hakuna Matata  Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) 1573139051

Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: PRE-LIENS (famille)
Cory Morgan

Réponses: 16
Vues: 5728

Rechercher dans: LOVE ME DO   Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: PRE-LIENS (famille)    Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) EmptyDim 3 Avr - 0:48
FAMILLE MORGAN
(4F/2M) 4/6 LIENS LIBRES



“ I know you don't trust me. I know you want to punish me, and I get it. I want to punish myself. I have no way to prove myself to you or anyone.  ”



♂ Jacky Morgan => 54/55 ans (libre)
♀ Shelley Morgan => 32/34 ans (libre)
♀ Blake Morgan => 27/29 ans (libre)
♀ Adele Morgan => 24 ans (libre)
♀ Cassandre Morgan => 24 ans (prise)
♂ Cory Morgan => 22 ans (pris)


Les Morgan au départ c'est une famille modeste, avec deux parents qui s'aimaient et qui aimaient leurs enfants. Mais les années passant ont raison du couple et de la famille. C'est juste après la naissance du petit dernier, Cory, le bébé accident, que tout est parti en vrille. Madame Morgan quitte mari et enfants pour partir avec un autre homme, aucun membre de la famille n'aura plus aucune nouvelle. Jacky Morgan sombre dans la dépression, l'alcool et devient violent, uniquement avec le plus jeune, qu'il tient pour responsable de la situation, mais ne s'occupe pas vraiment plus des filles pour autant. Il perd son emploi, et les revenus déjà modestes s'amenuisent plus encore, obligeant l'aînée de la famille à prendre le relai dans le rôle de parent.

♠ chacun des Morgan pourra avoir un lien avec chacun des Freeman (pour le moment, il n'y a que Ezekiel (petit ami de Cory) et Alexe de présent), qui sont leurs voisins depuis toujours. Ainsi qu'avec Tallulah (pré-lien autre) qui est la future femme de Cory.

( #modeste #décousue #nombreuse #violence #soutiencaché #secrets )



(M) JACKY MORGAN ⁞ 54/55 ans, enchaine les petits jobs entrecoupés de longues périodes de chômage, divorcé
#violent #égoïste #homophobe #fier #conservateur #impulsif #colérique
propositions d'avatars ⁞ Gary Oldman, Johnny Depp, Robert Downey Jr ou un brun/châtain aux yeux clairs dans la tranche d'âge.

Jacky Morgan est né à Liverpool et il y a toujours vécut. Son enfance, sa rencontre avec sa femme, tout est laissé libre. Il s'est marié avec la mère de ses enfants très jeune. Il était flic (un grade en bas de la hiérarchie) et a toujours été dans une situation financière modeste, même dans son enfance. C'était un homme plutôt correcte, avec son caractère de cochon, mais un homme bien, droit, jusqu'au départ de sa femme après la naissance de Cory. C'est là qu'il a sombré dans la dépression, qu'il s'est mis à boire. Son comportement à changé, il s'est désintéressé de tout, de ses enfants et est même devenu violent avec son fils qu'il tient responsable du départ de sa femme. Il a perdu son job, et depuis soit il ne travaille pas, soit il alterne périodes de petits jobs et sans emploi. Bien évidemment, vous pouvez très bien lui donner quelque chose de positif dans sa vie actuelle, une nouvelle rencontre qui l'aidera à remonter enfin la pente etc... il peut tout à fait ne pas être que ce côté très sombre que j'en ai fait  Libre à vous de le construire à votre sauce sur ces bases-là et sur les liens.

Lien avec Shelley => Shelley le déteste pour avoir lâché prise quand leur mère est partie. Elle le comprend, certes, c'est pas facile de se retrouver seul du jour au lendemain, avec cinq enfants à charge dont un nourrisson et plusieurs en bas âge, mais quand-même, elle lui en veut, parce qu'en plus d'avoir baisser les bras, de lui avoir laisser prendre le relai, il est devenu quelqu'un d'autre. Et depuis, elle lui reproche la terre entière.
Lien avec Blake => Ca fait bien longtemps que ces deux-là ne se parlent plus. Blake passe tellement peu à la maison qu'il a presque limite oublié son existence, ou tout du moins c'est ce qu'il laisse croire. Il fait l'indifférent, mais au fond, ça le fait chier de ne plus du tout voir Blake. Elle, elle lui en veut de ce qu'il est devenu. Elle était assez grande quand tout est partie en vrille, pour ce souvenir de l'homme bien qu'il a pu être, alors elle lui en veut d'avoir autant changer et elle lui fait payer en ayant disparu de la circulation, en ne lui parlant plus, même les rares fois où ils se retrouvent dans une même pièce.
Lien avec Adele => Adele est probablement celle qui en veut le moins à leur père. Elle est tellement gentille qu'elle lui trouve encore des excuses. Au fond d'elle, elle est certaine qu'il peut encore changer, qu'il peut redevenir l'homme bien qu'il était avant le départ de leur mère. Et peut-être parce qu'elle est celle qui montre le moins d'animosité à son égard, Jacky se montre plus doux avec elle, ou tout du moins, moins agressif, moins cassant. Elle est celle qui, si elle ne reçoit aucun compliment, ne reçoit aucun reproche non plus. Morgan senior n'est pas aveugle, il voit bien qu'Adèle est celle qui pourra devenir quelqu'un, se sortir de ce mode de vie modeste dans lequel ils sont tous enfermés.
Lien avec Cassandre => Son père, elle le déteste. C'est de sa faute s'ils en sont là aujourd'hui. Elle lui en veut d'avoir baisser les bras aussi facilement, elle lui en veut de s'en prendre à Cory, de s'être laisser happer par l'alcool de la sorte. Pour elle, il n'est qu'un lâche qui ne mérite pas l'attention de ses enfants. De tout façon, pour ce qu'il s'est occupé d'eux, il ne mérite même pas le nom de père. Jacky le lui rend bien. S'il ne la touche pas, il passe son temps à la blesser verbalement. Pour lui, elle n'est qu'une moins que rien, elle ne fera jamais rien de sa vie, et il n'arrête pas de la comparer à sa jumelle, ce qui exaspère la miss.
Lien avec Cory => Leur relation est assez complexe. Ils se détestent depuis toujours, surtout parce Jacky est violent avec Cory qu'il tient responsable du départ de sa femme. En même temps, comme Cory est son seul fils, il met énormément d'espoir en lui. Il est d'ailleurs très fier de voir que son fils a réussi ses études, bien que courtes puisqu'il a fait un apprentissage et qu'aujourd'hui, il a un emploi fixe. Du côté de Cory, il hait son père, et bien qu'il joue les durs hors du domicile familial, il est très soumis à son père et n'ose pas aller contre ses ordres et ses envies. S'il ne part pas, c'est pour protéger ses soeurs, car Jacky sait que les menacer, tout comme menacer le petit ami de Cory, est un bon moyen de voir le bouclé rester docile.
Lien avec Daxon Fletcher => le lien sera à voir plus en détail avec le joueur. Mais pour info, alors que Jacky était flic, il y a 27 ans, il était proche de la mère de Dax qui était une jeune femme paumée qu'il a voulu aider. A cause d'une phrase dite par Cory a Daxon, Dax va un temps penser que Jacky pourrait être son père biologique et ainsi chercher à savoir la vérité.

(F) SHELLEY MORGAN ⁞ 32/34 ans, organisatrice de mariage, état civil au choix#mature #réfléchie #organisée #dévouée #protectrice #maternellepropositions d'avatars ⁞ Katie McGrath, Eva Green, Tara Lynn, Jenna Dewann-Tatum, Ksenia Solo ou une brune aux yeux clairs dans la tranche d'âge.

Shelley est née à Liverpool. Si la famille était modeste, elle n'a manqué de rien ses premières années et surtout pas d'amour. Cela s'est corsé au départ de madame Morgan alors qu'elle avait une dizaine d'années (entre 10 et 12 ans selon l'âge que vous lui donnerez.) après la naissance du petit dernier. Elle était encore bien jeune, et pourtant elle a pris le relai de ses parents sans broncher, c'était assez naturel pour elle. Elle a dû très vite mettre ses études en stand-by pour travailler et subvenir aux besoins de la famille, puisque ce n'est pas avec ce que ramener leur père qui a fini par perdre son emploi de flic et enchainer des petits boulots, qu'ils avaient suffisamment pour tous les six. Elle peut tout à fait ne plus vivre actuellement sous le toit familial, et avoir fait sa vie de son côté, mais elle veille toujours sur sa fratrie et passe régulièrement s'assurer que "tout va bien". Pour son emploi, je l'imagine au départ avoir fait des boulots comme serveuse, femme de ménage etc... jusqu'à lancer il y a quelque temps, sa propre petite entreprise en auto-entrepreneuse. J'ai mis organisatrice de mariage, dans l'idée qu'elle serait celle qui se charge d'organiser le mariage Cory/Tal, mais ce n'est pas du tout obligatoire, si vous avez une autre idée vous pouvez tout à fait changer ce point.

Lien avec Jacky => Shelley le déteste pour avoir lâché prise quand leur mère est partie. Elle le comprend, certes, c'est pas facile de se retrouver seul du jour au lendemain, avec cinq enfants à charge dont un nourrisson et plusieurs en bas âge, mais quand-même, elle lui en veut, parce qu'en plus d'avoir baisser les bras, de lui avoir laisser prendre le relai, il est devenu quelqu'un d'autre. Et depuis, elle lui reproche la terre entière.
Lien avec Blake => Les deux filles s'adorent, elles étaient très proches fut un temps, parce que Blake a énormément aider Shelley dans l'éducation des trois plus jeunes. Pourtant, elles sont souvent en conflits, car Shelley reproche le manque de sérieux de Blake et aussi son éloignement, le manque de nouvelles.
Lien avec Adele => C'est deux-là sont très proches, sans aucun doute les deux plus proches de cette famille décousue. Shelley remuerait ciel et terre pour Adele, et plus particulièrement pour qu'elle aille au bout de ses études, ce dont Adele a bien conscience et fait tout pour faire honneur à cette confiance et ce dévouement dont fait preuve son ainée.
Lien avec Cassandre => Le jour et la nuit, l'incompréhension est le maître-mot entre ces deux-là. Ce n'est pas qu'elles s'aiment pas, mais Cassandre n'en fait qu'à sa tête, et Shelley ne sait plus comment la gérer et la faire revenir sur le droit chemin. L'ainée a peur de voir Cassandre dériver de trop et finir comme leur père, elle la flique un peu trop au goût de cette dernière qui ne le supporte plus et envoie bouler Shelley dès qu'elle essaie d'entrer en discussion.
Lien avec Cory => Avec dix ans d'écart, la compréhension entre ces deux-là n'est pas toujours évidente et rend leur relation parfois un peu conflictuelle. Leurs caractères très opposés n'aide pas non plus à les rapprocher. Pourtant Ivy aime profondément son petit frère, et lui, lui est reconnaissant des sacrifices qu'elle a fait pour lui, pour eux. Elle veille sur lui, le protège, d'ailleurs, elle a plus eu et a encore un rôle de mère tout particulièrement auprès de Cory, dont elle s'est occupé quasiment dès sa naissance. Ce qu'elle n'apprécie pas chez lui, c'est son comportement à l'extérieur, alors que c'est exactement ce qu'il reproche à leur père. Au fond, elle ne le connait que très peu, elle ne sait d'ailleurs pas qu'il est en couple avec un des fils des voisins Freeman et le pense comme la plupart des gens, coureur de jupons.

(F) BLAKE MORGAN ⁞ 27/29, activité pro au choix, état civil au choix#indépendante #optimiste #franche #tête en l'aire #solitaire #spontanée #susceptible #casse-coupropositions d'avatars ⁞ Alexandra Daddario, Katie McGrath, Ana de Armas, Phoebe Tonkin ou une brune aux yeux clairs dans la même tranche d'âge.

Blake c'est l'indépendante, le garçon manqué, la tête brûlée. Pas aussi débauchée que Cassandre ou Cory, elle aime cependant l'aventure. Elle a toujours été la plus distante et la plus solitaire de la famille, même si elle aidait Shelley dans l'éducation des plus jeunes. Elle aime tester ses limites, trainer dehors, la nature. Petite, il n'était pas rare de la voir revenir à la maison cheveux emmêlés et genoux écorchés. Elle non plus, les études, ça jamais été son fort, elle préfère le sport, l'adrénaline, c'est une manuelle, qui était toujours en train de bricoler quelque chose dans le jardin, cage à oiseau, planche de skateboard système 3D etc...) et a donc arrêté ses études dès la fin du secondaire avec tout de même son diplôme en poche. Elle arrêté les études et a quitté aussi vite le nid, elle avait besoin de cette indépendance, elle avait besoin de quitter cette ambiance pourrie qui règne chez les Morgan. Du coup, elle s'est trouvé un petit boulot (au choix, dans un domaine manuel (garagiste, ébéniste ou ce genre de métier plutôt masculin) pour pouvoir se payer le loyer de son appartement et ses factures. Elle se débrouille seule et en est très fière.

Lien avec Jacky => Ca fait bien longtemps que ces deux-là ne se parlent plus. Blake passe tellement peu à la maison qu'il a presque limite oublié son existence, ou tout du moins c'est ce qu'il laisse croire. Il fait l'indifférent, mais au fond, ça le fait chier de ne plus du tout voir Blake. Elle, elle lui en veut de ce qu'il est devenu. Elle était assez grande quand tout est partie en vrille, pour ce souvenir de l'homme bien qu'il a pu être, alors elle lui en veut d'avoir autant changer et elle lui fait payer en ayant disparu de la circulation, en ne lui parlant plus, même les rares fois où ils se retrouvent dans une même pièce.
Lien avec Shelley => Les deux filles s'adorent, elles étaient très proches fut un temps, parce que Blake a énormément aider Shelley dans l'éducation des trois plus jeunes. Pourtant, elles sont souvent en conflits, car Shelley reproche le manque de sérieux de Blake et aussi son éloignement, le manque de nouvelles.
Lien avec Adele => Adele est sans doute celle qui a le plus de contact avec Blake de la famille, surtout parce que c'est elle qui prend les nouvelle de sa soeur, il ne faut pas compter sur Blake pour le faire. Adele est le lien entre le reste des Morgan et la 2ème fille de la famille. C'est elle qui pense à l l'inviter, à lui rappeler les anniversaires et autres fêtes. Sans Adele, ce n'est pas certain que Blake ferait encore vraiment parti de la famille. Blake ne lui montre pas qu'elle apprécie que sa cadette ne lâche pas l'affaire avec elle. Parfois même, elle a repousse, lui disant qu'elle a soule à toujours vouloir avoir des nouvelles, mais au fond, elle lui ai reconnaissante d'être ce trait d'union entre elle et la famille.
Lien avec Cassandre => Petite, Cassandre voyait en Blake un modèle. Elle voulait lui ressembler et passait beaucoup de son temps à la suivre, à l'imiter. Blake était fière de voir sa petite soeur vouloir être comme elle, mais ça l'agaçait un peu de l'avoir toujours dans ses jambes, mais elle trouvait ça plus amusant que dérangeant, alors elle l'a laissé faire. Puis Blake est partie, donnant que peu de nouvelle et Cassandre encore adolescente, l'a très mal vécut. Elle a souffert de ce qu'elle a vécut comme un nouvel abandon, même si elle n'en a rien laissé paraitre. Seulement aujourd'hui, en plus d'ignorer Blake, elle le méprise, c'est limite si elle ne la considère comme ne faisant plus partie de la famille. Blake, ça lui fait mal de voir sa soeur réagir comme ça, mais ne sait pas comment faire pour se rattraper et se faire pardonner.
Lien avec Cory => Il n'y a pas plus étrangers que ces deux-là. Tous les deux forts caractères, depuis l'enfance ils passent leur temps à se chercher, se chamailler, pas de façon vraiment gentille, on est loin de la taquinerie. Trop semblables, trop différents, ils n'ont jamais vraiment su communiquer et c'est encore plus vrai aujourd'hui que Blake ne vit plus à la maison. Quand ils se voient, ils ne savent pas quoi se dire, les banalités, ça n'a jamais été leur truc.
Lien avec Daxon Fletcher => elle a eu une aventure avec Dax, c'est à ce moment-là qu'elle a parlé de lui à Cory puisque le jeune homme est tatoueur et que son frère tatoué. Depuis, Dax a cause d'une phrase dite par Cory, pense que papa Morgan serait possiblement son père biologique, et que du coup, il aurait peut-être couché avec sa propre soeur. Jacky n'est pas le père biologique de Dax, c'est juste pour le moment ce que Dax croit, car Jacky a été proche de sa mère à l'époque, mais seulement en tant que flic. Le lien sera à voir plus en détail avec le joueur. =)

(F) ADELE MORGAN ⁞ 24 ans, étudiante (filière au choix), état civil au choix#studieuse #réservée #calme #attentionnée #sensible #réfléchie #ambitieusepropositions d'avatars ⁞ Kaya Scodelario, Phoebe Tonkin, Lucy Hale, Alejandra Alonso, Kristen Stewart, Willa Holland, Emily Ratajkowski. (comme Adele et Cassandre sont jumelles, à voir aussi si vous souhaitez jouer des vraies ou des fausses jumelles.)

Adele, c'est un peu l'enfant modèle. Celle qui malgré les difficultés ne renoncent pas à ses rêves. Elle est plus forte que ce que son caractère très doux laisse penser. Adele, c'est l'enfant sage, celle qui est studieuse, qui ne fait pas de vagues. Elle a des rêves, des objectifs qu'elle met tout en oeuvre pour les atteindre. Les études, ça a toujours été quelque chose qu'elle aime. Si elle n'est pas première de la classe, elle a toujours fait partie des bons élèves. Elle sait ce qu'elle veut et elle, elle ne concevait pas sa vie sans grandes études, sans métier honorable. C'est une grande rêveuse romantique, qui veut du cliché du mariage, des enfants et de l'emploi stable. Ce n'est pas parce que le mariage de ses parents a été un échec, ce n'est pas parce que sa mère a trompé son père et est parti avec un autre les laissant tous derrière elle, que tout le monde est comme ça, que tous les couples finissent mal. Elle croit au bonheur et se donne les moyens pour le vivre pleinement. Les jumelles vivent encore au domicile familial.

Lien avec Jacky => Adele est probablement celle qui en veut le moins à leur père. Elle est tellement gentille qu'elle lui trouve encore des excuses. Au fond d'elle, elle est certaine qu'il peut encore changer, qu'il peut redevenir l'homme bien qu'il était avant le départ de leur mère. Et peut-être parce qu'elle est celle qui montre le moins d'animosité à son égard, Jacky se montre plus doux avec elle, ou tout du moins, moins agressif, moins cassant. Elle est celle qui, si elle ne reçoit aucun compliment, ne reçoit aucun reproche non plus. Morgan senior n'est pas aveugle, il voit bien qu'Adèle est celle qui pourra devenir quelqu'un, se sortir de ce mode de vie modeste dans lequel ils sont tous enfermés.
Lien avec Shelley => C'est deux-là sont très proches, sans aucun doute les deux plus proches de cette famille décousue. Shelley remuerait ciel et terre pour Adele, et plus particulièrement pour qu'elle aille au bout de ses études, ce dont Adele a bien conscience et fait tout pour faire honneur à cette confiance et ce dévouement dont fait preuve son ainée.
Lien avec Blake => Adele est sans doute celle qui a le plus de contact avec Blake de la famille, surtout parce que c'est elle qui prend les nouvelle de sa soeur, il ne faut pas compter sur Blake pour le faire. Adele est le lien entre le reste des Morgan et la 2ème fille de la famille. C'est elle qui pense àl l'inviter, à lui rappeler les anniversaires et autres fêtes. Sans Adele, ce n'est pas certain que Blake ferait encore vraiment parti de la famille. Blake ne lui montre pas qu'elle apprécie que sa cadette ne lâche pas l'affaire avec elle. Parfois même, elle a repousse, lui disant qu'elle a soule à toujours vouloir avoir des nouvelles, mais au fond, elle lui ai reconnaissante d'être ce trait d'union entre elle et la famille.
Lien avec Cassandre => Elles sont à l'opposé l'une de l'autre, et pourtant leur gémelléité les rapproche. Elles sont fusionnelles comme on s'imagine des jumelles l'être. Comme le Yin et le Yang, chacune est l'équilibre de l'autre. Adèle apaise et calme un peu Cassie, quand Cassandre elle déride un peu Adele.
Lien avec Cory => Cory la voit comme le bébé fragile de la famille, peut-être parce qu'elle est la plus douce, la plus réservée de toutes. Il n'a pas spécialement d'affinité avec elle, mais il n'a rien contre elle non plus. Il trouve juste qu'elle n'a pas assez de caractère et aimerait bien la voir s'affirmer un peu plus. Outre ça, et même s'il ne le dit pas et ne le montre pas, il veille sur elle, justement pour les raisons citées au-dessus et il est fier qu'elle soit la seule à faire de véritables études, qui a vraiment une chance de réussir et d'avoir une vie meilleure.

(F) CASSANDRE MORGAN ⁞ 24/25 ans, femme de ménage, état civil au choix (même si je la vois plutôt célibataire, refusant de se caser.)#impulsive #vulgaire #attachiante #têtue #souriante #fêtarde #tête brûléepropositions d'avatars ⁞ Kaya Scodelario, Phoebe Tonkin, Lucy Hale, Alejandra Alonso, Kristen Stewart, Willa Holland, Emily Ratajkowski. (comme Adele et Cassandre sont jumelles, à voir aussi si vous souhaitez jouer des vraies ou des fausses jumelles.)

Cassandre, c'est Cory au féminin. Nonchalante, je m'en foutiste, fêtarde. Elle se fiche de tout et de tout le monde. Elle ne prend rien au sérieux et en veut un peu à la terre entière pour sa situation familiale. Elle a une vision très négative de l'amour, de la famille, elle préfère vivre sans attache. Ses études, elle est a lâché dès qu'elle a pu le faire et se retrouve à être femme de ménage. C'est pas vraiment le plan de carrière rêvé de la miss, mais d'une, la famille n'a pas vraiment les moyens financiers pour que plusieurs membres de la famille fassent de longues études, alors comme elle et l'école ça faisait deux, elle a laissé ce privilège à sa jumelle. Elle est plus douée et studieuse qu'elle. Cassandre, elle vit sa vie au jour le jour, et ça lui va bien comme ça. Les jumelles vivent encore au domicile familial.

Lien avec Jacky => Son père, elle le déteste. C'est de sa faute s'ils en sont là aujourd'hui. Elle lui en veut d'avoir baisser les bras aussi facilement, elle lui en veut de s'en prendre à Cory, de s'être laisser happer par l'alcool de la sorte. Pour elle, il n'est qu'un lâche qui ne mérite pas l'attention de ses enfants. De tout façon, pour ce qu'il s'est occupé d'eux, il ne mérite même pas le nom de père. Jacky le lui rend bien. S'il ne la touche pas, il passe son temps à la blesser verbalement. Pour lui, elle n'est qu'une moins que rien, elle ne fera jamais rien de sa vie, et il n'arrête pas de la comparer à sa jumelle, ce qui exaspère la miss.
Lien avec Shelley => Le jour et la nuit, l'incompréhension est le maître-mot entre ces deux-là. Ce n'est pas qu'elles s'aiment pas, mais Cassandre n'en fait qu'à sa tête, et Shelley ne sait plus comment la gérer et la faire revenir sur le droit chemin. L'ainée a peur de voir Cassandre dériver de trop et finir comme leur père, elle la flique un peu trop au goût de cette dernière qui ne le supporte plus et envoie bouler Shelley dès qu'elle essaie d'entrer en discussion.
Lien avec Blake => Petite, Cassandre voyait en Blake un modèle. Elle voulait lui ressembler et passait beaucoup de son temps à la suivre, à l'imiter. Blake était fière de voir sa petite soeur vouloir être comme elle, mais ça l'agaçait un peu de l'avoir toujours dans ses jambes, mais elle trouvait ça plus amusant que dérangeant, alors elle l'a laissé faire. Puis Blake est partie, donnant que peu de nouvelle et Cassandre encore adolescente, l'a très mal vécut. Elle a souffert de ce qu'elle a vécut comme un nouvel abandon, même si elle n'en a rien laissé paraitre. Seulement aujourd'hui, en plus d'ignorer Blake, elle le méprise, c'est limite si elle ne la considère comme ne faisant plus partie de la famille. Blake, ça lui fait mal de voir sa soeur réagir comme ça, mais ne sait pas comment faire pour se rattraper et se faire pardonner.
Lien avec Adele => Elles sont à l'opposé l'une de l'autre, et pourtant leur gémelléité les rapproche. Elles sont fusionnelles comme on s'imagine des jumelles l'être. Comme le Yin et le Yang, chacune est l'équilibre de l'autre. Adèle apaise et calme un peu Cassie, quand Cassandre elle déride un peu Adele.
Lien avec Cory => Ces deux-là sont copains comme cochons. Ils s'entendent à merveille, sont sur la même longueur. Ils sont les mêmes. Cassie est peut-être même un peu plus trash que Cory encore. Mais quoi qu'il en soit, ils ne se jugent pas, trainent souvent ensemble, surtout si c'est pour faire la fête. Après, Cory ne se confie pas vraiment à sa soeur, parce qu'il a peur qu'elle parle à Adele, elles sont jumelles, elles sont proches, alors oui, même Cassandra ne sait pas qu'il est gay, même elle ignore qu'il sort en réalité avec Ezekiel.

(M) CORY MORGAN ⁞ 22 ans, peintre en bâtiment, officieusement en couple avec Ezekiel, officiellement fiancé à Tallulah. #impulsif #vulgaire #sportif #dynamique #influençable #égoïste #franc #bagarreur #fier #travailleur #souriantpropositions d'avatars ⁞ Harry Styles.

Cory c'est le petit dernier, le bébé accident. Celui qui n'était absolument pas prévu au programme et qui a semble-t-il déstabilisé tout l'équilibre familial. En tout cas, c'est comme ça qu'il est perçu par le paternel qui le tient pour responsable du départ de sa femme. Depuis petit, Cory subit les coups de son père, et si à l'époque par peur de lui, aujourd'hui, il reste de ça, mais c'est aussi sa manière de protéger ses soeurs. Tant qu'il peut s'en prendre à lui, il ne s'en prend pas aux filles et c'est aussi un peu pour cette raison qu'il ne quitte pas le domicile familial, alors qu'il pourrait, puisqu'il a un emploi. En effet, Cory est peintre en bâtiment, métier appris par apprentissage, pas vraiment le rêve de sa vie, mais il n'a pas vraiment eu d'autres choix que de passer par ce biais. Au fond il s'en fou, il n'a pas vraiment de rêve lui. Il joue les durs, les connards finis, il est bagarreur, fêtard, tout ça pour cacher ce qu'il subit à la maison, il a bien trop honte de servir de punching ball à son père. Il joue les hétéros purs et durs, critique et attaque même les homos, sa première cible et sa préférée, Ezekiel Freeman, le voisin qu'il reluque depuis des années et qui a fini par le faire céder. Parce que oui, Cory est gay mais ne l'assume pas du tout. Manque de bol, papa Morgan a eu vent de la liaison entre les deux garçons et veut maintenant obligé Cory à se marier pour sauver les apparences et que personne n'apprenne pour sa relation homosexuelle, car même ses soeurs ne sont pas au courant de ça.

Lien avec Jacky => Leur relation est assez complexe. Ils se détestent depuis toujours, surtout parce Jacky est violent avec Cory qu'il tient responsable du départ de sa femme. En même temps, comme Cory est son seul fils, il met énormément d'espoir en lui. Il est d'ailleurs très fier de voir que son fils a réussi ses études, bien que courtes puisqu'il a fait un apprentissage et qu'aujourd'hui, il a un emploi fixe. Du côté de Cory, il hait son père, et bien qu'il joue les durs hors du domicile familial, il est très soumis à son père et n'ose pas aller contre ses ordres et ses envies. S'il ne part pas, c'est pour protéger ses soeurs, car Jacky sait que les menacer, tout comme menacer le petit ami de Cory, est un bon moyen de voir le bouclé rester docile.
Lien avec Shelley => Avec dix ans d'écart, la compréhension entre ces deux-là n'est pas toujours évidente et rend leur relation parfois un peu conflictuelle. Leurs caractères très opposés n'aide pas non plus à les rapprocher. Pourtant Ivy aime profondément son petit frère, et lui, lui est reconnaissant des sacrifices qu'elle a fait pour lui, pour eux. Elle veille sur lui, le protège, d'ailleurs, elle a plus eu et a encore un rôle de mère tout particulièrement auprès de Cory, dont elle s'est occupé quasiment dès sa naissance. Ce qu'elle n'apprécie pas chez lui, c'est son comportement à l'extérieur, alors que c'est exactement ce qu'il reproche à leur père. Au fond, elle ne le connait que très peu, elle ne sait d'ailleurs pas qu'il est en couple avec un des fils des voisins Freeman et le pense comme la plupart des gens, coureur de jupons.
Lien avec Blake => Il n'y a pas plus étrangers que ces deux-là. Tous les deux forts caractères, depuis l'enfance ils passent leur temps à se chercher, se chamailler, pas de façon vraiment gentille, on est loin de la taquinerie. Trop semblables, trop différents, ils n'ont jamais vraiment su communiquer et c'est encore plus vrai aujourd'hui que Blake ne vit plus à la maison. Quand ils se voient, ils ne savent pas quoi se dire, les banalités, ça n'a jamais été leur truc.
Lien avec Adele => Cory la voit comme le bébé fragile de la famille, peut-être parce qu'elle est la plus douce, la plus réservée de toutes. Il n'a pas spécialement d'affinité avec elle, mais il n'a rien contre elle non plus. Il trouve juste qu'elle n'a pas assez de caractère et aimerait bien la voir s'affirmer un peu plus. Outre ça, et même s'il ne le dit pas et ne le montre pas, il veille sur elle, justement pour les raisons citées au-dessus et il est fier qu'elle soit la seule à faire de véritables études, qui a vraiment une chance de réussir et d'avoir une vie meilleure.
Lien avec Cassandre => Ces deux-là sont copains comme cochons. Ils s'entendent à merveille, sont sur la même longueur. Ils sont les mêmes. Cassie est peut-être même un peu plus trash que Cory encore. Mais quoi qu'il en soit, ils ne se jugent pas, trainent souvent ensemble, surtout si c'est pour faire la fête. Après, Cory ne se confie pas vraiment à sa soeur, parce qu'il a peur qu'elle parle à Adele, elles sont jumelles, elles sont proches, alors oui, même Cassandre ne sait pas qu'il est gay, même elle ignore qu'il sort en réalité avec Ezekiel.
© LOVE (AND OTHER BULLSHIT) / 2016
Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: patron saint of the lost causes.
Teddy Fearing

Réponses: 16
Vues: 511

Rechercher dans: Validés   Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: patron saint of the lost causes.    Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) EmptyMer 30 Mar - 3:26
THEODORA"TEDDY"FEARING
▸ BRYDEN JENKINS / FUCK-UPS
▶️ PrénomsTheodora, ce prénom qui semble appartenir à une autre. Don de Dieu qu'il signifierait. Un prénom si loin de toi et de tes vices.
▶️ NomFearing certainement la seule chose que tu partages avec ton père aujourd'hui. Un nom dont la signification t'a toujours interpellée. Avoir peur... Mais de quoi donc?
▶️ SurnomsTeddy tout le monde t'appelle ainsi. Tu es Teddy. Tu n'es pas Theodora.
▶️ Âge24 ans
▶️ Date de naissance ⁞ 03 fév. 1992
▶️ Lieu de naissanceLiverpool et tu en es fière. Tu as toujours vécu dans cette ville. Tu connais tous ses recoins et tu portes fièrement les couleurs des reds.
▶️ Professionserveuse à mi-temps dans un bistrot ou le job qui correspond le mieux à ton manque de qualification. Une sempiternelle routine. Les mêmes gens installés sur les mêmes tables tous les midis. Mais il faut bien que tu gagnes ta vie.
▶️ Etudes ⁞ tu as laissé tomber dès la première année. L'université ça n'était pas pour toi.

▶️ Etat civilcélibataire. Seule un jour, seule toujours. Tu es cette fleur dont les pétales se laissent porter au gré du vent. Tu aimerais te poser mais tu n'y arrives pas. Des histoires sans lendemain, tu n'en connais que trop. Tu es l'éternelle muse de ces hommes qui ne cherchent rien d'autre qu'à assouvir un désir trop longtemps contenu. Et pourtant tu rêves de fleurs et de chocolats.
▶️ Orientation sexuellehétérosexuelle elle suppose. Elle ne s'est jamais vraiment posée la question.
 
❤️ Ton premier baiser : tu étais cette jeune fille téméraire, beaucoup trop curieuse de découvrir les tourments de la vie adulte à seulement treize ans. Il en avait deux de plus. C'était mou. Humide. Tu t'en rappelles avec dégoût.
❤️ Ton premier amour : tu l'attends encore. À ton compteur aujourd'hui, ce ne sont que des déceptions, des amourettes de jeunesse, des histoires sans lendemain.
❤️ Ta première fois : tu avais seize ans. L'appréhension, la peur, l'excitation t'avaient tellement engourdi le corps que tu peines à t'en rappeler clairement.
❤️ Ta première déception amoureuse : des déceptions tu en as connu énormément. Amoureuse? Tu en doutes. Tu te fais souvent des films. Tu vois souvent des coeurs là où il n'y en a pas. Tu attends les chocolats et les fleurs qui n'arrivent jamais.
❤️ Ton premier râteau : tu ne t'en souviens pas très bien. Peut-être au pub, cet homme qui a flirté avec toi pendant quelques minutes avant de s'en aller en t'annonçant qu'il était marié.  


Ta première cuite : tu étais certainement très jeune. La preuve: tu ne t'en rappelles plus.
Ta première clope : au collège, comme beaucoup de monde.
Ta première prise de drogue : tu n'as jamais vraiment touché à cela. Enfin pour ce qui est des drogues dures. Il t'arrive de fumer un joint de temps à autres.
Ta première discussion avec des policiers : lorsque tu as fait le mur à seize ans.
 
❤️ Ton dernier baiser : la veille avec un homme dont tu ne te souviens plus.
❤️ Ton dernier amour : il faudrait peut-être trouver le premier d'abord. Le vrai.
❤️ Ta dernière fois : la veille avec le même homme.
❤️ Ta dernière déception amoureuse : chez toi, les déceptions c'est tous les jours.
❤️ Ton dernier râteau : le premier.


Ta dernière cuite : il y a une semaine.
Ta dernière clope : il y a tout juste quelques heures avant de commencer ton service.
Ta dernière prise de drogue : jamais, mis à part le joint que tu as fumé il y a quelques jours.
Ta dernière discussion avec des policiers : tu ne les croises pas souvent sur ta route. Et tant mieux.
 

◄ Teddy est née à Liverpool, un matin de novembre. Sa mère est tombée enceinte très jeune, à l’âge de 16 ans, de jumeaux. Lorsque ceux-ci ont vu le jour, le père n'a pas assumé et s'est envolé quelques temps plus tard. Teddy ne l'a jamais réellement considéré comme son père bien qu'elle porte son nom aujourd'hui, ce qui n'a tellement pas de sens pour elle. Elle a vécu chez ses grands parents, avec son frère jumeau, jusqu’à ce que sa mère trouve un emploi stable. Mais de façon générale, elle a eu une enfance plutôt banale. Dès son plus jeune âge, elle était déjà assez turbulente, insupportable, un peu casse-couilles comme petite fille. Ce qui n'a pas vraiment changé au fil du temps. Aujourd'hui sa famille se résume à sa mère et son frère jumeau. Elle est très proche de sa mère même si elle la voit peu. Avec son frère, les relations sont un peu plus compliquées. Il a construit sa vie. Il a réussi ce qu'elle n'a pas su faire. Où se trouve-t-il actuellement ? Elle n'en sait pas grand chose. Il voyage beaucoup, il rencontre du monde. Lui, c’est vraiment quelqu’un. Et Teddy, elle vit de façon modeste. Voire même très modeste. Elle gagne sa vie en travaillant comme serveuse dans un bistro de la ville. Ça ne rapporte pas tellement. Mais elle arrive à en vivre et n'en est pas pour autant malheureuse. Du moins elle essaye de s'en persuader. Elle a laissé tomber ses études dès les premiers mois à l’université. Elle ne s'est jamais sentie à sa place. Ça n'était pas pour elle.
La jeune blonde est photographe à ses heures perdues. C'est un des plaisirs qu'elle s'accorde. Se balader à travers la ville et capturer tout ce qu'elle voit avec son appareil.
À 15 ans, on lui a diagnostiqué une tumeur au cerveau. Une saloperie. Une fois le choc du début passé, la jeune Fearing l'a pris avec beaucoup de philosophie. C'est quelqu'un d'assez pragmatique, qui n’aime pas se miner le moral même pour beaucoup. Elle n'en parle pas beaucoup de sa maladie, voire pas du tout. En réalité, elle se dit que c’est certainement pour cette raison qu’elle n'a pas encore trouvé la bonne personne. Celle avec qui elle pourrait construire une vraie histoire. Malade pour ne pas être le fardeau de quelqu’un d’autre. Teddy, elle est seule. Depuis bien longtemps. Trop longtemps à son goût. À leurs yeux, c'est la bonne copine. À leurs yeux c'est celle que l'on ramène chez soi pour la nuit et que l'on oublie le lendemain. Celle avec qui les relations ne sont jamais sérieuses. Et Teddy, tous les jours, elle arbore le même sourire. Elle prétend qu’être célibataire est une des meilleures choses qui soient. Et pourtant sous ses airs de fille dure, elle en rêve de l’âme soeur. Elle rêve de romance.


Teddy est une fille une fille excentrique qui peut faire peur au premier abord. Elle parle beaucoup, elle aime rire, faire le pitre et donc ne se prend pas vraiment au sérieux. Elle déteste se prendre la tête et malgré ça, elle se trouve souvent mêlée à toutes sortes d'histoire. Et étant de nature assez téméraire et un peu arrogante sur les bords, cela n'arrange pas grand chose. Depuis qu'elle est jeune, elle a plus tendance à trainer avec les garçons qu'avec les filles. C’est un peu un garçon manqué sur les bords. Mais au fond, c'est une fille assez sensible au delà de son apparence excentrique. Qui derrière son rire et ses réflexions, cache une fille qui a grandement besoin d’attention. Elle ferme les yeux à chaque fois que son regard se pose sur ces couples main dans la main ou encore sur ceux qui échangent des baisers dans le métro. Ceux qui se sont trouvés. Elle ferme les yeux car elle sait qu’elle n’y a pas droit. Le seul plaisir qu’elle s’octroie, ce sont les nuits passées à chaque fois dans le lit d’un homme différent. Elle aime se perdre le temps de quelques heures dans ces étreintes qui lui donnent l’impression, voire l’illusion qu’elle n’est finalement pas destinée à être seule. C’est son vice. Un vice qu'elle tente de cacher tant bien que mal. Les hommes. Elle s’offre à eux pour se donner l’impression d’exister. D’être importante. Un homme pour une nuit.
HORS-JEU | anonymous pour cette fois Wink ⁞ Hauts-de-France (lol) ⁞ Inventé ⁞ Il m'a l'air bien sympa ce forum. Je croise les doigts pour qu'il tienne debout longtemps Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) 2855311056



Je suis à la recherche de liens en tous genres les cocos Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) 1407418332 Si la p'tite Teddy vous inspire quelque chose n'hésitez pas Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) 2458459768 Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) 2128290131
Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: (rowan) + walk in the dark.
Rowan O'Lawlor

Réponses: 22
Vues: 451

Rechercher dans: Validés   Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: (rowan) + walk in the dark.    Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) EmptyDim 27 Mar - 12:57
ROWANO'LAWLOR
▸ GRANT GUSTIN / FUCK-UPS
▶️ PrénomsRowan. Ce sont ses origines irlandaises qui ont fait qu'il ait ce prénom. Seulement, Row', il s'en fout. Pour lui, ça ne signifie rien, pour lui, il reste ce gars sans réelle identité. Il pourrait brûler sa carte d'identité, mais il a apprit qu'elle servait, cette carte.
▶️ NomO'Lawlor. Tu peux aussi l'entendre, cette consonance irlandaise. Son nom de famille, il le hait comme il haissait son géniteur. Pour lui, les O'Lawlor ne sont que des incapables, des connards. La peuvre en est : regarde-le.
▶️ SurnomsRow. Il se fait souvent appeler ainsi, c'est plus simple et puis, pour une fois qu'un surnom n'est pas ridicule, il accepte. Même s'il porte peu d'attention aux autres.
▶️ Âge23 ans. Ces années pourries qui embelissent sa vie font qu'il est cette personne aujourd'hui. Années de souffrance, années dures mais surmontables.
▶️ Date de naissance21 juin. C'est le commencement de l'été, les oiseaux, la lumière, sauf qu'il n'est rien de tout cela. C'est le froid, la distance, le mal.
▶️ Lieu de naissanceIrlande, Dublin. Cinq années passées là-bas avant de venir ici. Tu n'as jamais été tenté de bouger, rencontrer le reste de ta famille. Pour la simple et bonne raison que tu les hais.
▶️ ProfessionTatoueur. Il frotte cette aiguille contre les peaux, pour cette cicatrice, pour ce dessin tant voulu. Membre d'un gang. Le rapide, le vif mais le malade dès qu'il voit le sang des victimes.
▶️ EtudesEtudiant en langues. Ses études, il les a arrêté brutalement. Il avait le cerveau, mais pas l'envie. Il a tout arrêté et est vu comme ce simple tatoueur, désormais. Ses parents s'en foutaient de son parcours scolaire, royalement. Il suffit de voir quel genre de parents il avait, on comprend vite. Irresponsables, saouls, shootés, ce genre de parents. Des camés.
▶️ Etat civilCélibataire. Il n'a jamais été en couple; il a utilisé des filles pour arriver à ses fins mais jamais il n'a aimé quelqu'un de cette manière. C'est un bâtard. Il a certainement gardé ce côté de son père. Encore un truc de prit chez son connard de paternel. Il sait qu'il en est un et cela l'amuse même. Ouais, il en faut peu pour l'amuser, le gars.
▶️ Orientation sexuelleBisexuel. Il a déjà couché avec des filles ainsi qu'avec des gars et il se trouve que ça ne le dérange pas. Au contraire. Il fut un temps où il ne s'assumait pas bisexuel, puis il s'est rendu compte qu'il n'en avait rien à foutre et qu'il le veuille ou non, il l'était. Son père n'a pas apprécié et la vie était dur chez-lui, jusqu'à ce qu'il se casse quand son père a été emprisonné.
 
❤️ Ton premier baiser : C'était quand il avait dix ans. C'était ces défis à la con en primaire, la guerre filles/garçons. Un gars l'a défié d'embrasser une fille de ta classe et il l'a fait. Elle l'a frappé, mais il l'a fait. Ensuite, il a commencé à coller sa bouche sur tout le monde dès ses seize ans. Il trouve que cette action ne représente rien, c'est comme se coller la main, ce sont des lèvres au lieu des mains, mais c'est pareil. Pour lui, ça n'a aucun sens, aucun impact. Il pourrait embrasser un(e) inconnu(e) dans la rue juste pour se foutre de leurs gueules.
❤️ Ton premier amour : C'est simple : il n'en a jamais eu. Il n'a jamais aimé personne, préférant rester sur le côté. Il ne s'approche que des autres pour avoir ce qu'il veut, il se sert des autres, souvent. C'est sa gueule d'ange qui vous fera douter mais il en est bien capable. En fait, ça fait partie de lui, il traîne avec les autres, les mauvais et pour lui, c'est comme normal de faire ce qu'il fait. Pour lui, c'est normal de ne pas aimer les autres, il ne suit pas le mouvement.
❤️ Ta première fois : Il avait seize ans. Il n'aimait pas la fille mais il a juste voulu se débarrasser de ce titre de puceau aux yeux de ses potes, montrer que c'était un mâle régnant qui pouvait se taper toute sa classe s'il le voulait. Seulement, il a juste couché avec cette fille, elle était bien, physiquement parlant. Il n'a pas cherché à la connaitre, elle était d'accord. Des rumeurs disaient qu'elle l'aimait bien, Row. Le garçon mystérieux, le gars mauvais de la classe comparé aux autres, celui qui ne parlait pas de sa vie.
❤️ Ta première déception amoureuse : Il n'en a pas eu, puisqu'il n'a même pas connu l'amour encore. C'est un peu le débutant niveau amour. Il ne sait pas ce que cela fait d'être mal à cause d'un ou d'une débile. Il ne veut pas paraître faible aux yeux des autres car il s'est attaché à telle ou telle personne. Le gars, il aimait même pas ses parents alors imagine le truc.
❤️ Ton premier râteau : En primaire, à ses dix ans, si on peut appeler ça un râteau. Il a embrassé une fille de sa classe et de toute grâce, il a reçu une claque dans sa gueule comme il faut. Ouais, à dix ans, il avait déjà raté sa vie.


Ta première cuite : C'est à ses seize ans, toujours et encore. Il avait été invité à cette soirée, tout le monde pensait qu'il allait ne pas venir, qu'il allait traîner seul dans les rues, seulement, il est venu, avec un sourire angélique sur ses lèvres. Il est venu pour la bouffe, les boissons et peut-être même les filles. Il n'assumait pas encore son côté bisexuel, il n'allait pas se mettre à coucher avec un garçon à une fête étudiante. Il a abusé de l'alcool et il l'a senti passé le lendemain quand il s'est réveillé dans la chambre des parents, qui ont fini par rentrer plus vite que prévu et que tout le monde était déjà parti. Sauf lui.
Ta première clope : C'était quand il avait dix sept ans, en soirée. Il a toujours vécu dans cette fumée qu'il trouvait irrespirable et puis, il s'est mit à la fumer, cette clope. Pour suivre le mouvement, pour ne pas sembler con devant les autres fumeurs de la salle.
Ta première prise de drogue : C'est aussi à cette soirée, quand il était âgé de dix sept ballets. Il a réellement suivi le mouvement, jusqu'à fumer de la drogue, se tuant de l'intérieur.
Ta première discussion avec des policiers : C'était quand il avait seize ans et qu'il s'amusait à faire des conneries dans les rues. Il a tagué certains murs, il a cassé ces vitres de voitures et un jour, on l'a surpris entrain de taguer des insultes sur la façades des murs, près de son lycée. Il s'en est sorti.
 
❤️ Ton dernier baiser : Certainement ce matin, pour faire chier un couple. Ou hier, lorsqu'il s'est amusé avec cette personne, dans son lit. C'gars, il embrasse trop de monde, c'est désespérant.
❤️ Ton dernier amour : Il n'en a toujours pas eu. Espérez pas, ça n'arrivera pas de si tôt. L'amour, c'est con, c'est faible, pour lui. Il ne s'attache pas et reste distant, le plus possible, de préférence.
❤️ Ta dernière fois : Hier. Avant hier. Et les jours précédents. C'est un petit con qui couche avec tout ce qu'il croise, pour les utiliser, les avoir dans leurs poches. C'est toujours utile, on le lui a apprit.  
❤️ Ta dernière déception amoureuse : Il n'en a pas eu. Jamais. Il s'amuse à voir les gens mal à cause de cela mais n'en a toujours pas vécu.
❤️ Ton dernier râteau : Tu as vu sa gueule ? La question c'est : Est-ce que tu peux vraiment foutre un râteau à un gars comme lui ? Même une femme mariée avec des enfants pourrait lui dire oui. Alors, les râteaux, il les emmerde.


Ta dernière cuite : Hier. Il en crève de mal à la tête, mais on vit avec, comme on dit.
Ta dernière clope : Y'a même pas quelques minutes. Il fume de temps en temps, mais se fume plusieurs clopes par jour.
Ta dernière prise de drogue : Hier. Quand il était à cette soirée pour vendre sa drogue et être payé. Les affaires du gang, il les respecte. Il ne prend pas dans les affaires du gang sans payer, mais il va prendre ça chez les autres, c'est gratuit.
Ta dernière discussion avec des policiers : Il y a certainement une semaine de cela. La police le connaît, mais pour de petites affaires, ils ne savent pas ce qu'il fait secrètement. C'est le gamin sans parents, l'orphelin. Sans famille.
 

(seize ans.) tu passes l'encadrement de la porte, tu sens déjà la tornade arrivée, tu sens la violence qui se prépare à la maison, tu sens cette odeur d'alcool qui ne t'as pas encore crever l'odorat, ces paquets de clopes et de bières dispersés dans tout les coins de la maison, tu sens, tu entends, les cris de tes géniteurs. tu sens l'ambiance aussi pourrie soit elle de ce que tu appelles famille devant les autres, mais qui n'en est rien. tu as cette image de la famille qui est différente des autres : tes parents t'ont eus très tôt, ils n'ont pas pu se débarrasser de toi, ils regrettent, t'es pas un enfant voulu, t'as ruiné leurs vies, ils ont ruinés la tienne, ils se gueulent dessus, se frappent, se droguent et boivent plus qu'un adolescent à une fête par heure. c'est dingue, c'est ton enfer et tu arrives à le surmonter.

tu sens cette main, cette force, attraper ton haut et te pousser plus loin. ton cher père. tu fronces les sourcils et ne répliques pas, tu sais que ce n'est pas la solution, tu sais que c'est une mauvaise idée. tu ne veux pas d'une énième guerre. « bah oui, vas-y, pousse-moi, j'dirais rien. » tu jettes ta veste sur le canapé quand il vient te pousser de nouveau, en réponse à tes mots.  « me parle pas comme ça, gamin. ou tu vas le regretter.» tu roules des yeux, ces menaces, tu les entends quotidiennement, c'est lassant. t'es un gars blasé à cause de tes parents et du fait de vivre dans de telles conditions.  « je devrais avoir peur ? tu vois, ça va pas être le cas. j'ai pas peur des incapables et gros cons dans ton genre. » tu n'as jamais compris tes parents, tu n'as jamais compris pourquoi ils t'ont gardés, ils auraient pu te donner à un orphelinat mais comme des doués, ils t'ont gardés. ils t'ont donnés cette vie pour te la pourrir bien comme il faut. ton paternel pose sa canette et écrase sa cigarette avant de te foutre la baffe de ta vie, enfin, une parmi tant d'autre. sur le coup, ta tête se penche suite à la force utilisée. ta mâchoire se serre et fièrement, ton regard se pose sur lui. tu lui montres que tu n'as pas mal, que ses coups ne sont rien, qu'ils ne t'atteignent pas. jamais.  « salopard. » tu lui grognes ça avec tant de haine qu'on sent que tu as envie de lui fracasser le crâne sur le coin de la table, encore et encore. malheureusement pour toi, tu ne peux pas. tu ne supportes pas la vue du sang et rien que de le faire, ça te rendrais malade. très malade. t'esquives le deuxième coup de ton père en faisant un pas en arrière, ta mâchoire se serre à nouveau. tu viens le pousser fortement pour te casser. t'as pas la force d'une mouche, t'es capable de pousser ce tas de conneries pour t'en aller.

▶️ (seize ans. p'2) tes avec ces gars louches dans un parc, il fait sombre, personne ne passe si ce n'est qu'un vieillot avec son chien. tu prends la clope qu'on te tend et tu te l'allumes, les yeux rivés devant toi. tu ne parles pas, ils se marrent et toi, tu restes là. figé. « eh! row! » ta tête se tourne vers le gars qui t'interpelles, tu hausses un sourcil te demandant ce qu'il te veut. ce ne sont pas tes amis, juste des pigeons avec qui tu traînes. « tu nous accompagnes ? » tu ne comprends pas où il veut en venir car tu n'as rien suivi à leur conversation. « où ? » un sourire se dessine sur ses lèvres, loin d'être innocent, ce sourire, d'ailleurs. « s'faire d'l'argent, du con. on joue pas aux cartes, ici.» tu hoches ta tête et suis la bande d'amis - de pigeons, pour toi, spécialement -. c'est quand tu comprends leur plan que tu commences à retrousser chemin, seulement, à cet âge, t'es vite dans le feu de l'action. ils te forcent à rester et tu vois cet homme se faire tabasser pour un simple porte-feuille. seulement, ce que ces pigeons n'avaient pas prévus, c'est les alentours. t'entends les flics arriver et tout ce qu'ils font, c'est fuir. tu fais pareil, tu cours. t'es le plus rapide de tous et pourtant, c'est toi qui te fais choper quand les gars te bloquent et te font tomber. ces lâches. tu n'as même pas touché l'homme et tu te fais choper. connerie sur connerie. et toi, tu as fini par donner tout les noms, un par un. t'as été sonner aux portes avec les flics et t'as souris à ces petites tafioles. on ne te fait pas ce coup, t'es déjà assez dans la merde comme ça. tu peux tout aussi être un salopard qu'un bon ami et acolyte. là, t'as été le salopard.

(dix-huit ans) tu rentres chez-toi, rien n'a changé, c'est toujours aussi merdique dès que tu passes cette porte, ta vie n'est que misère, encore. tu persistes, t'en as marre, mais tu continues d'avancer avec ces deux imbéciles de parents. tu rentres et tu entends d'énormes cris, t'entends que c'est mal, vraiment mal. tu entends des objets tombés des étagères, tels que des cadres, des vases, des bouteilles. tu fronces les sourcils et refermes la porte derrière toi, histoire de ne pas partager vos drames avec tout le voisinage. tu entends ta mère gémir, ouais, ta mère. la seule personne que tu as apprécié durant ta vie car elle supportait ton con de père. et là, tu assistes au spectacle. tu vois ton père attraper ta mère et la frapper. « hey hey hey, stop ! arrête putain ! » ton père ne fait même pas attention à ce que tu dis et il vient, de nouveau, la cogner. tu assistes à cela et tu te rends compte de ce que c'est, ici. tu te précipites sur ton père pour qu'il arrête, mais tu te prends un bonne patate et tu te cognes la tête la tête contre le sol, brusquement. t'es sonné. sauf que cela ne suffit pas à ton père pour qu'il arrête. il vient attraper la bouteille de verre d'un alcool inconnu et l'écrase sur le crâne de ta mère. tu entends le verre se casser, mais tu ne peux rien faire.

c'est le lendemain que tu te réveilles dans ce lit d'hôpital, tu t'es cogné la tête et tu t'es blessé. résultat, ils t'ont emmenés ici. qui, tu n'en sais rien, sûrement pas ton paternel.  plus tard, t'as appris qu'il a été emprisonné. t'as été heureux de le savoir. seulement, t'as moins apprécié quand tu as appris le décès de ta mère.

▶️ (vingt ans) tu rejoins le gang. bon ou mauvais choix, tu y es. tu restes distant. ils sont là, t'es avec, réunis en tant que trafiquants de drogues et de tatoueurs dans un même temps pour vous faire une couverture. t'as arrêté tes études dès lors que ton père a été enfermé et que ta mère fut décédée. tu as commencé vendre de la drogue, histoire de te faire de l'argent et mew est venu, créant le gang, t'en fais parti, entièrement. t'es ce gars trop maladroit et fragile à la vue du sang, mais t'es aussi ce gars rapide et vif, trop rapide et trop vif, d'après toi. t'es mal, parfois. t'es mal quand tu les vois torturer d'autres gens, ceux qui ne payent pas à temps, ils saignent et tu ne supportes pas cela. tu tombes malade. t'es sensible à la vue du sang, beaucoup trop et depuis gosses. ensuite, tu es vu comme le plus faible du gang. tu te mets dans la merde, tout le temps. tu sens que tu n'es pas comme eux, pas fort mentalement parlant, t'es pas crédible et pourtant, tu restes là car c'est la seule solution. c'est ton gang. tes semblables pas si semblables que ça.

(vingt-trois ans) toujours dans l'gang, ils ne t'ont pas encore lapidés. ton père est toujours enfermé, sans argent pour se payer un avocat et d'après ce que tu as entendu, il ne veut pas sortir de là. il s'en veut. tu n'y crois pas pour un sous, tu sais qu'il veut sortir et qu'il manipule les autres pour sortir de cette manière. de toutes manières, ils auront besoin de ton témoignage et tu le laisseras pourrir de cette cellule jusqu'à la fin de ses jours. tu le regarderas crevé bien comme il faut et tu brûleras son cadavre sur une place pour montrer aux gens toute la haine que tu éprouves à son égard, même mort. ils t'ont vidés de tout ton être, ton coeur et même ta façon de penser en a prit un coup à cause d'eux. t'es pas un gars bien, tu ne le seras jamais.

t'es pas un gars bien. ils le sont pas. vous êtes mauvais.
  
HORS-JEU | md., Pauline ⁞ Belgique ⁞ Pré-lien de Mew ⁞  Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) 2238743702  Tag sensible sur L O V E (and other bullshit) 495916850


©️ LOVE (AND OTHER BULLSHIT) / 2016
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: