LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

5 résultats trouvés pour romantique

AuteurMessage
Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: Markus Scharzfeld - Hello.
Markus Scharzfeld

Réponses: 21
Vues: 341

Rechercher dans: Validés   Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: Markus Scharzfeld - Hello.    Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) EmptyLun 16 Mai - 23:43
MarkusScharzfeld
▸ Chad Michael Murray / BOYFRIEND MATERIAL
Prénoms ⁞ Markus
Nom ⁞ Scharzfeld
Surnoms ⁞ Mark
Âge ⁞ 34 ans
Date de naissance ⁞ 24 août 1981
Lieu de naissance ⁞ Berlin, Allemagne.
Profession ⁞ Agent immobilier
Etudes ⁞ Réalisées

Etat civil ⁞ Célibataire
Orientation sexuelle ⁞ Hétérosexuelle à 100%
 
Ton premier baiser : J'avais douze ans. C'était avec une fille de ma classe, dans le parc de l'école. De ce que je me rappelle, ce n'était pas si extraordinaire que cela. Elle bavait beaucoup, donc, à l'époque, ça me dégoûtait.
Ton premier amour : J'avais seize ans. Elle s'appelait Emily et elle était nouvelle au lycée. Je suis allé lui parler et nous avons appris à se connaître et on a fini par sortir ensemble. Nous sommes restés ensemble une année. Ensuite, nous sommes restés en bons termes.
Ta première fois : Avec Emily, quand j'avais seize ans. J'avais peur, mais tout c'est bien passé. Je m'en rappelle encore.
Ta première déception amoureuse : J'aurais aimé rester plus longtemps avec Emily, mais elle m'a quitté, une année plus tard. Elle n'avait plus les mêmes sentiments qu'au début. J'ai été triste, mais ça s'est arrangé.
Ton premier râteau : Avant que je sortes avec Emily, je voulais sortir avec la plus belle fille de l'école et elle m'a jeté comme une chaussette. J'étais gêné.


Ta première cuite : À mes 17 ans. J'ai été chez des amis et nous avons bus jusqu'à plus soif. Quand je suis revenu chez moi, mes parents m'attendait de pieds fermes. Ils ont bien vu que j'étais ivre. Ils m'ont puni et ça m'a pris deux jours avant de m'en remettre totalement. Moment inoubliable.
Ta première clope : À la même soirée que mes dix-sept ans. J'ai essayé et je n'ai pas vraiment aimé cela, alors, après cette soirée, je n'ai plus jamais fumé.
Ta première prise de drogue : Pour certaines personnes, la drogue et un bon échappatoire, mais pas pour moi. Je n'ai jamais vu l'intérêt d'en prendre.
Ta première discussion avec des policiers : Je conduisais en état d'ivresse. Oui, c'est mauvais, je le sais bien. Ils ne m'ont donné qu'une amande salée. Par chance, j'aurais pu aller en prison. Cela ne s'est plus jamais passée.
 
Ton dernier baiser : Aussi surprenant que cela puisse paraître, c'était il y a trois mois, avec la femme que j'ai rencontré au bar.
Ton dernier amour : Il y a deux ans. Une magnifique femme qui s'appelait Elsa. Nous sommes restés ensemble une année. Ça ne marchait plus. Nous ne sommes pas restés en contact.
Ta dernière fois : Il y a trois mois. Une femme que j'ai rencontré dans un bar. Par la suite, je ne l'ai jamais revu.
Ta dernière déception amoureuse : Elsa. J'aurais vraiment voulu que ça fonctionne entre nous, mais il n'avait plus aucune alchimie amoureuse.
Ton dernier râteau : Il y a deux mois. J'ai voulu invité une fille à aller prendre un verre, mais son petit-ami est arrivé. Voilà.


Ta dernière cuite : Il y a une semaine. Quand je me suis réveillé, je ne me rappelais plus de la soirée de la veille. Une bonne cuite.
Ta dernière clope : À mes dix-sept ans. Par la suite, je n'y ai pas retouché.
Ta dernière prise de drogue : Je n'ai pas encore pris de la drogue.
Ta dernière discussion avec des policiers : À mon arrestation en état d'ivresse. Je me tiens loin des problèmes.
 

◄ En Allemagne, plus précisément à Berlin, la famille Scharzfeld est très respectée et pour de bonnes raisons. Le père est le maire et la mère est la plus grande agente immobilière de la ville. C'est dans les meilleures conditions que le fils unique de la famille, Markus, est né. Dès sa naissance, ce petit homme était connu de tout le monde. Il faut dire que cela n'est pas étonnant, quand on connaît sa famille. D'ailleurs, il n'y a personne à Berlin qui ne connaît pas cette famille. L'influence de cette dernière était immense et elle l'est encore. Le jeune homme était un enfant heureux, intelligent, drôle, souriant et très énergique. Partout où il allait, Markus apportait du bonheur. Il était ce petit rayon de soleil qui réconfortait tout le monde. Ses parents avaient de la difficulté à l'emmener dans de grandes soirées, puisqu'il bougeait sans arrêt, n'étant pas capable de rester assit à la même durant plusieurs heures. Malgré les emplois de ses parents, qui leur demandaient beaucoup de temps, ces derniers trouvaient toujours du temps pour leur fils. De temps en temps, Markus allait à la mairie avec son père pour le voir travailler et il allait aussi avec sa mère pour faire visiter des maisons aux clients de cette dernière. Bref, Markus vivait la vie rêvée, celle que tout le monde voudrait vivre. Il grandit et devint un adolescent très charmeur et sportif. Il avait toutes les filles à ses pieds, mais ce n'était pas pour autant qu'il jouait avec elle, bien au contraire. Malgré qu'il ait été le plus beau gars de l'école, Markus s'est fait rejeter par la plus belle, ce qui l'a un peu contrarié, mais tout cela a changé, quand il a rencontré Emily, une nouvelle. Elle arrivait de Londres. Il est allé vers elle et ils ont commencé à se parler et à se connaître. Markus était heureux et ses parents aussi, puisqu'elle venait du même monde que lui, alors toutes les chances étaient de son côté. Ils sont restés un an ensemble, mais Emily a décidé de rompre, n'ayant plus les mêmes sentiments qu'au départ. Évidemment, cela a blessé Markus, mais ils sont restés en de bons termes. Vint alors le choix de l'université. Évidemment, il n'était pas question que Markus ait dans une mauvaise université. Il devait aller dans la meilleure et c'est ce qui arriva. Le jeune homme avait décidé de faire des études comme sa mère, afin de devenir agent immobilier. Le jeune homme adorait le travail de sa mère et il voulait faire la même chose. À l'université, tout allait merveilleusement bien. Il avait de très bonnes notes et avait du succès auprès des femmes. Markus finit par obtenir son diplôme, pouvant exercer le même métier que sa mère. Il s'acheta donc une maison et devint agent immobilier de Berlin, faisant de très bonnes ventes. Il avait tout pour réussir ce métier. Il était excellent et tout le monde était d'accord pour le dire. Markus rencontra une femme. Elsa. Une magnifique femme aux longs cheveux blonds. Évidemment, il était amoureux et elle aussi. Ils ont vécu une belle histoire d'amour durant une longue et merveilleuse année, mais après ce temps, les choses ne marchaient plus entre eux. Ils ont dû mettre un terme à cette relation et Markus a décidé qu'il était temps de changer de ville, même de changer de pays. Il vit ses valises, démissionna de son travail et s'envola pour Liverpool, en Angleterre. Il s'installa dans un très beau quartier et devint agent immobilier pour la ville. Âgé de trente-quatre ans, Markus vit toujours sa vie et est célibataire. Il espère bien trouver le grand amour et peut-être fonder une famille.
HORS-JEU | Mannie/Marie-Noëlle ⁞ Canada ⁞ Inventé ⁞ J'ai hâte de jouer avec vous!

Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: Emma Ambroise, tout simplement.
Emma Ambroise

Réponses: 20
Vues: 927

Rechercher dans: Validés   Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: Emma Ambroise, tout simplement.    Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) EmptyVen 13 Mai - 6:02
EMMAAMBROISE
▸ FREYA MAVOR / BOYFRIEND MATERIAL
Prénoms ⁞ Emma
Nom ⁞ Ambroise
Surnoms ⁞ Emm’
Âge ⁞ 21 ans
Date de naissance ⁞ 3 octobre 1994
Lieu de naissance ⁞ Liverpool
Profession ⁞ Étudiante et professeure de ballet à temps partiel
Etudes ⁞ Elle étudie présentement en droit
Etat civil ⁞ Célibataire, mais pas pour bien longtemps: Papa et maman doivent déjà être à la quête de mon futur fiancé...
Orientation sexuelle ⁞ Hétérosexuelle
 
Ton premier baiser : À onze ans avec le garçon ''super trop cool'' de sa classe. Les autres filles étaient si jalouses!
Ton premier amour : À quatorze ans, avec un garçon de sa classe. Ah qu'il était beau, mais quel enfoiré...
Ta première fois : Avec Ryan Winters. Elle ne l'oubliera jamais.
Ta première déception amoureuse : Après quatre mois de relation, elle s’est fait laissée par son copain qui en fait, l’avait fréquentée que dans le cadre d’un pari…
Ton premier râteau : À dix-sept ans. Elle était complètement obsédée par le beau garçon qu'elle croisait souvent dans les corridors de l'école. Elle a fini par prendre son courage à deux mains et l'inviter à prendre un café. Leur histoire n'a pas duré longtemps: un seul rendez-vous et il ne lui a plus jamais reparlé. Aïe.


Ta première cuite : À dix-neuf ans. Si si, dix-neuf ans. Faut croire qu'elle avait trop peur de perdre de le contrôle...
Ta première clope : À quinze ans. Mais qu'est-ce que c'était dégueulasse!!
Ta première prise de drogue : Jamais touché... papa et maman n'aimeraient pas ça.
Ta première discussion avec des policiers : Très jeune, lorsqu’Emma s’est blessée à une compétition de ballet. Le père d’une des danseuses était policier et lui a porté assistance. Ça compte?
 
Ton dernier baiser : La semaine dernière dans un party de fin de session. Ce n'est pas son genre d'embrasser le premier venu, mais Emma ne se plaint pas d'être un peu plus ''rebelle''.
Ton dernier amour : Toujours et encore Ryan. Même si elle essaie de se cacher ses sentiments, elle ne pourra jamais réellement les nier. Ses semaines de vacances universitaires passées à Liverpool, elle ne les oubliera jamais. Emma sait que l'amour, ce n'est pas quelque chose dont elle peut se permettre. Vaut mieux rester loin de ce qui peut lui briser le coeur.
Ta dernière fois : L'été dernier, aux dernières vacances, peu avant qu'Emma ne retourne en France. C'était avec Ryan. La troisième fois. Elle s'en souvient comme si c'était hier. Si seulement c'était hier...
Ta dernière déception amoureuse : Une des dernières discussions sérieuses qu'elle a eues avec ses parents. "Ne perd pas de temps avec les hommes, Emma. Nous allons te trouver le bon'', et tout le blabla qui suivait. Emma serait fiancée à un homme parfaitement inconnu. Jamais elle ne pourra se permettre de tomber amoureuse, comme toute femme normale. Ce n'est pas une déception suite à une relation; c'est une déception amoureuse d'une vie.
Ton dernier râteau : Le même que la dernière fois. Les relations amoureuses, ça lui fait peur.


Ta dernière cuite : La semaine passée. Dur retour à Liverpool!
Ta dernière clope : À vingt ans. Elle avait dit que c'était dégueulasse? Ah oui, elle avait oublié. Maintenant, elle s'en souvient, hein!
Ta dernière prise de drogue : Jamais!
Ta dernière discussion avec des policiers : Après une soirée bien arrosée à l’université. Apparemment, les voisins n’ont pas trop apprécié le vacarme…
 

◄ Née d'une famille oeuvrant dans le domaine de l'hôtellerie, Emma est une grande rêveuse, mais elle demeure tout de même réaliste. Depuis son plus jeune âge, ses parents lui ont appris à viser haut et à ne jamais lâcher de vue ses rêves. Évidemment, les rêves d'Emma sont ceux de ses parents. Devenir une femme forte, riche et puissante, c'est ce à quoi elle devait aspirer. Jamais il ne sera permis de dévier de cet image de perfection à laquelle les Ambroise devaient se conformer.  Étudiante en droit à l’Université de Paris, elle a décidé de retourner finir ses études à Liverpool, ville où elle avait grandi. Elle avait toujours eu une attirance pour les langues étrangères et voulait à tout prix étudier à l'étranger. Son baccalauréat étant terminé, Emma s'est inscrite à la maîtrise à la grande fierté de ses parents. Une fille avocate qui compte se spécialiser en commerce international, comme cela est parfait! Rien ne peut réjouir plus papa et maman Ambroise qu'une petite fille modelée à leur image. xx Elle se souvient si bien de son enfance, des soirées mondaines où elle accompagnait ses parents et où elle cumulait les rencontres avec des personnes plus intimidantes les unes que les autres. Elle se devait toujours d'être la parfaite petite fille, calme et polie. Sa mère l'habillait, la coiffait et lui dictait les bonnes manières avant toute sortie remarquée. Emma devait être impeccable et c'est peut-être le comportement quasi-maniaque de sa mère qui l'a rendu si organisée dans sa vie. Et pourtant, Emma ne souhaiterait rien de plus qu'un peu de désordre, un peu de folie... xx C'est lorsqu'Emma avait dix ans qu'elle remarqua vraiment Ryan Winters. Elle qui croyait que la vie lui réserverait un prince charmant, elle eût toute une déception lorsqu'elle dit à sa mère, toute enjouée, qu'elle était ''amoureuse''. Sa mère rigola un peu et la prit dans ses bras et lui dit, se voulant gentille, que les jeunes princesses devaient épouser un prince. Et que le prince devait être noble... et qu'il serait choisi par ''papa et maman'' afin que ce soit ''le meilleur prince qu'une petite princesse puisse avoir''. En grandissant, elle réalisa que ce n'était pas dans un but de rendre Emma heureuse, mais plutôt de conserver une image, celle de la parfaite et riche famille Ambroise. xx
Emma a une grande soeur et un grand frère. Elle les aime plus que tout! Alors qu’ils bâtissent leur vie, Emma espère retrouver à Liverpool le courage de poursuivre ses études et de faire de sa vie le conte de fée qu’elle a toujours espéré, tout en s'assurant de suivre le chemin de vie préétabli par ses parents. Il serait beaucoup trop horrible de les décevoir!  xx Emma a un style de vie actif et sain. Elle mange très bien et fait beaucoup d'activités physiques. Elle fait du yoga, de la course à pied et enseigne le ballet à des fillettes de quatre à sept ans. La mère d'Emma faisait elle-même du ballet dans son plus jeune temps et l'a encouragée à essayer quand elle avait trois ans. Manquant de temps pour poursuivre ses cours (d'autant plus que ses parents ne veulent pas qu'elle songe en faire une carrière!), Emma donne plutôt des cours une fois par semaine à un petit groupe. C'est sa façon de rester connectée avec le ballet, tout en satisfaisant les attentes de papa et maman. xx  Fait important, Emma n’a jamais eu de relation sérieuse. À quinze ans, elle était follement tombée amoureuse d’un collègue de classe qu’elle a fréquenté pendant quatre mois. Ce dernier lui mettait souvent la pression pour que leur relation ait plus loin, ce qui ne la rendait pas très à l’aise. Devant son refus constant, son copain l’a laissée et elle a su, après quelques jours, qu’il ne la fréquentait que pour coucher avec elle afin de gagner un pari. Depuis, Emma manque de confiance en elle et a esquivé toute relation avec les hommes. Lorsque les choses vont trop loin, elle fuit. Il ne va pas sans dire que de développer une relation amoureuse avec un homme qui n'a pas été choisi par sa famille serait inacceptable. Néanmoins, cela ne lui a pas empêché de renouer avec son crush de jeunesse avec qui elle put combattre ses craintes et vivre des expériences comme vivent les jeunes femmes de son âge. Depuis son entrée à l’université, Emma se concentre sur ses études et veut réussir. Mais rien ne lui empêche de fêter une fois de temps en temps! xx
Quelques informations sur Emma
- La couleur préférée d'Emma est le vert;
- Emma est complètement fan de séries télé, elle en écoute beaucoup trop!;
- Emma adore également la lecture, plus précisément les classiques littéraires;
- Emma est très émotive et a un très grand coeur;
- Elle adore (trop) les animaux;
- Elle est végétarienne;
- Quelquefois, elle se dit qu'elle aimerait être plus ''fofolle'' et réaliser des choses beaucoup plus folles, qui sortent de l'ordinaire (et de la légalité);
- La plus grande peur d'Emma est de décevoir ses parents;
- Emma a une peur bleue des souris;
- Emma parle anglais, français et italien
HORS-JEU | Andréanne ⁞ Canada ⁞ Prélien ⁞

Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: life is a drink, and love's a drug (ezra) (délai 15/04)
Ezrael Hogg

Réponses: 27
Vues: 909

Rechercher dans: Validés   Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: life is a drink, and love's a drug (ezra) (délai 15/04)    Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) EmptyJeu 7 Avr - 15:09
EZRAELHOGG
▸ DAVID DUCHOVNY / FUCK-UPS
Prénomsezrael william. son prénom est inspiré de ezra, un prénom hébreux. d'après ce qu'on lui a dit, c'est sa mère qui a décidé de le modifier de la sorte. un père ukrainien juif qui a grandit aux états-unis et qui a changé son nom pour mieux s'intégrer. tout le monde le déformait dans tous les sens. sa mère était une femme originaire d'irlande ayant quitté son pays pour ses études. un sacré mélange. l'impression de n'appartenir à aucun endroit, de n'être nulle part à sa place.
Nomhogg. il n'est pas rare que les gens s'adressent à lui en l'appelant par son nom de famille. il s'en fout, pour lui ce nom ne représente rien, sauf peut-être un père absent de sa vie.
Surnomsezra. il est d'ailleurs rare qu'on l'appelle différemment. en général, quand les gens utilisent son prénom en entier lorsqu'il ont quelque chose à lui reprocher (c'est à dire souvent en fait).
Âgequarante-cinq ans. l'approche de la cinquantaine lui donne la nausée. il se torche la gueule lorsqu'il y pense pour oublier qu'il n'est qu'un gros bouffon qui n'a rien fait de sa vie et qui approche le demi-siècle. On peut dire qu'il le vit assez mal.
Date de naissance ⁞ il est né un jour d'été, le dix-huit juillet mille neuf cent soixante et onze.
Lieu de naissance ⁞ né à new-york, la ville de son cœur, celle qui ne cesse de l'inspirer, de l'appeler. ce n'est pas qu'il est triste d'être ici, mais sa ville lui manque affreusement.
Profession ⁞ il aime se considérer comme un artiste, mais pour être honnête, il essaye juste d'être bon dans quelque chose. ses rêves d'adolescent se sont écroulés lorsqu'il s'est rendu compte qu'être musicien n'était pas aussi simple qu'il le pensait. disons qu'il gribouille des poèmes par-ci par-là, il dessine de temps en temps, et il se produit dans les bars, la gratte à la main, lorsqu'il en a l'occasion. c'est un musicien dans la galère qui ne perd pas espoir dirons-nous.
Etudes ⁞ il a essayé l'université, mais s'est vite rendu compte que cela ne le mènerait pas où il le voulait. il a fait ça pour satisfaire sa mère, c'est tout. il a tout de même un master en littérature anglaise. certes, il ne lui servira sans doute jamais à rien, mais il n'en est pas peu fier.
Etat civilséparé de la mère de sa fille depuis un peu plus d'un an maintenant après de longues années de relation. il a tout foiré, elle l'a insulté, fait ses affaires et claqué la porte. il n'était pas ce qu'elle attendait, il n'a rien vu venir, ça lui a atterri dans la gueule comme ça. le problème, c'est qu'il n'a toujours pas tourné la page et tente encore et encore de la récupérer. sauf qu'en face de l'avocat richissime qu'elle a trouvé pour le remplacé, il se sent un peu comme de la merde. donc célibataire pour le moment.
Orientation sexuellehétérosexuel dans tous les coins de son corps et de son âme. ce sont bien les longues chevelures, les parfums fruités, les longues jambes et les silhouettes féminines et élancées qui font chavirer son pauvre cœur. il est assez faible devant la gente féminine.
 
Ton premier baiser : je devais avoir une douzaine d'années. ça ne devait pas être terrible, je ne m'en souviens pas vraiment. je ne me souviens même plus de la fille, ni du reste.
Ton premier amour : liv. la seule et l'unique. on se dit toujours que ce n'est qu'un coup d'un soir pour s'amuser, que l'amour c'est des foutaises, que ça n'existe pas comme les licornes, puis ça t'arrive. tu n'as pas eu le coup de foudre pour elle, mais au fur et à mesure que tu apprenais à la connaître, tu commençais enfin à comprendre de quoi parlaient ces romans à la con lorsqu'ils évoquaient l'âme sœur. ça n'a pas forcément bien commencé pourtant : tu es rentré dans sa voiture par maladresse. elle a commencé à t'insulter de tous les noms en criant que ça te coûterait cher. tu n'arrives toujours pas à saisir comment ton humour douteux et tes blagues pourries l'ont poussé à accepter de boire un verre avec toi. depuis, tu ne la lâches plus.
Ta première fois : pas forcément un bon souvenir. je me demande d'ailleurs sincèrement s'il existe des gens qui se souviennent de leur première fois comme un évènement positif. de la maladresse, de la sueur, des crampes, de la gêne, rien de très chouette. je devais avoir seize ans, c'était à l'arrière de ma voiture. rien de romantique. j'ai honte rien que d'y repenser. quoi que non en fait, c'est plutôt drôle.
Ta première déception amoureuse : ma rupture avec liv. c'est la seule à t'avoir brisé le cœur. je l'ai aimé pendant plus de dix ans, je l'aime encore. apparemment, je ne suis pas ce qu'elle veut réellement dans sa vie, je suis un blaireau. elle voulait la maison, la famille, le mariage. ce dont rêve toutes les femmes, du moins je crois. j'ai été tellement préoccupé par moi-même que je ne voyais même pas que je fonçais dans le mur. un trou du cul, voilà ce que je suis. et maintenant, elle est officiellement en couple avec ce coincé du cul d'avocat de mes deux.
Ton premier râteau : aussi étonnant que cela puisse paraître, c'était y a une quinzaine de jours. une femme mariée qui a repoussé mes avances. je comprends pas, j'aurais rien dit, ça aurait été notre secret.


Ta première cuite : j'avais invité quelques amis à la maison un soir. on a vidé le bar de mon père. je ris rien que d'y repenser. il était tellement furieux. la pire gueule de bois de mon existence. ça aurait dû me vacciner, mais c'est tout le contraire. première cuite à treize ans, papa aurait dû être fier que son fils marche dans ses pas.
Ta première clope : depuis que ma grande sœur m'a fait essayé. je devais avoir une quinzaine d'années. elle qui voulait m'en dégoûter.
Ta première prise de drogue : à dix-huit ans, lors d'un concert avec des amis. depuis, il lui arrive de fumer un joint de temps en temps, mais il ne touche plus trop à ces conneries depuis que sa fille est née.
Ta première discussion avec des policiers : à dix-sept ans, pour exhibitionnisme. j'avais un peu trop bu. connerie de gamin.
 
Ton dernier baiser : hier soir après une sortie au bar. je me souviens encore de ce vide que j'ai ressenti quand elle est partie après s'être rhabillée. je vis assez mal la solitude, même si j'ai du mal à l'avouer.
Ton dernier amour : toujours la même. liv, toujours et encore elle. ses longs cheveux blonds, son parfum à la lavande, son rire ridicule.
Ta dernière fois : hier soir aussi, après ma sortie au bar.
Ta dernière déception amoureuse : liv.
Ton dernier râteau : aucun souvenir.


Ta dernière cuite : y a deux mois quand mon paternel est décédé. tellement de choses que j'aurais dû lui dire. non pas que j'ai été triste, c'était plus comme une délivrance. le poids qui m'oppressait, qui m'étouffait, depuis ma naissance, s'était soudainement envolé. ça se fête, je me suis dit.
Ta dernière clope : y a cinq minutes.
Ta dernière prise de drogue : je n'y ai pas touché depuis des mois. la dernière fois, ça devait être avec milos, ton ami de toujours. j'en avais vraiment besoin de soir-là.
Ta dernière discussion avec des policiers : y a trois semaines pour bagarre dans un bar. c'est liv qui a payé ma caution, enfin, plutôt son connard de copain.
 


en vrac.
il fume comme un pompier, au moins un paquet par jour + il est un véritable désastre aux fourneaux + c'est un fan de rock, de jazz et de blues. il est assez curieux en ce qui concerne la musique et ne jamais non pour découvrir d'autres horizons + il a une peur bleue des insectes, en particulier des araignées + il a plusieurs tatouages + il aime un peu trop la boisson ce que déteste son ex, Liv + il joue du piano, de la guitare, un peu de batterie à l'occasion. il est rare de l'entendre pousser la chansonnette mais ça lui arrive + c'est un attrape-emmerdes. il se croit même maudit parfois, dès qu'une catastrophe ou une connerie doit arriver, ça lui tombe sur le coin de la gueule + il a une fille de seize ans qui compte plus que tout pour lui. il a réussi à négocier avec son ex pour l'avoir trois jours dans la semaine + il est toujours amoureux de son ex, la mère de sa fille. leur relation a toujours été compliquée, mais il est bien déterminé à vouloir la récupérer + il est le seul représentant du sexe fort d'une fratrie de quatre enfants. il est très proche de ses sœurs + il a quitté new-york lorsqu'il avait douze ans. ses parents ont divorcé et il est parti en angleterre, à liverpool avec sa mère. il l'a assez mal vécu au début + il fait une petite crise d'approche de la cinquantaine : il fait un peu trop la fête, dépense un peu trop d'argent. il a du mal à accepter son âge et le fait que les choses changent + il a une chienne, blue, qu'il a acheté pour sa fille, il y a de ça six ans + on dit souvent que c'est sa fille qui le garde et pas le contraire.
HORS-JEU | maëlle ⁞ france ⁞ inventé ⁞ je vous kiffe déjà les enfants !

Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: - it's where my demons hide
Zia Hawkins

Réponses: 16
Vues: 491

Rechercher dans: Validés   Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: - it's where my demons hide    Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) EmptyLun 4 Avr - 22:22
ZIAHAWKINS
▸ PHOEBE TONKIN / EVERYDAY LOSERS
▶️ Prénoms ⁞ Anastasia, mais plus personne ne t'appelle comme cela
▶️ Nom ⁞ Hawkins, un nom hérité de ton défunt père
▶️ Surnoms ⁞ Zia depuis toujours, c'est d'ailleurs le nom que tu emprunte désormais
▶️ Âge ⁞ vingt cinq printemps
▶️ Date de naissance ⁞ un dix sept avril
▶️ Lieu de naissance ⁞ londres, en angleterre
▶️ Profession ⁞ barmaid dans une boite de strip-tease, juste histoire de gagner ta vie
▶️ Etudes ⁞ diplômée d'un master de littérature

▶️ Etat civil ⁞ célibataire, tu vogues entre deux océans dirons-nous
▶️ Orientation sexuelle ⁞ les dos musclés et le fessier moulés par un caleçon, rien de tel pour se divertir
 
❤️ Ton premier baiser : tu devais avoir huit ans, et lui un peu plus, un baiser chaste évidemment
❤️ Ton premier amour : il s'appelait Logan, tu te serais damner pour lui et ses jolis yeux, tu avais quatorze ans, lui pareil. votre amour a duré quelques mois tout au plus, pas une véritable histoire en soit
❤️ Ta première fois : tu avais dix-huit ans, ça reste un très mauvais souvenir
❤️ Ta première déception amoureuse : Logan, qui t'as quitté pour l'une de tes meilleures copines, la pire des trahisons qu'on puisse faire à une adolescente de quatorze ans
❤️ Ton premier râteau : à douze ans, avec Paul, ton voisin, apparemment vous étiez "trop amis" pour que ça se transforme en relation amoureuse


Ta première cuite : à seize ans, tu ne connaissais pas trop tes limites et tu as fini rapidement la tête dans les chiottes.
Ta première clope : le même jour que ta première cuite.
Ta première prise de drogue : à dix-sept ans, avec ton meilleur ami.
Ta première discussion avec des policiers : tu devais avoir dix-huit ans, tout ça à cause d'un ami à toi un peu trop bourré sur la voie publique.
 
❤️ Ton dernier baiser : il y a une semaine avec le beau brun qui t'attendait à la sortie du boulot
❤️ Ton dernier amour : il y a bien trop longtemps, tu ne saurais même pas dire quand
❤️ Ta dernière fois : il y a quelques mois, rien de bien sérieux
❤️ Ta dernière déception amoureuse : tu avais dix-huit ans, il était beau et gentil, bien trop gentil pour être sincère
❤️ Ton dernier râteau : à dix-huit ans, avec le même


Ta dernière cuite : il y a deux semaines, apparemment tu ne connais toujours pas tes limites.
Ta dernière clope : il y a deux heures.
Ta dernière prise de drogue : quand tu avais vingt ans, on peut dire que ça remonte.
Ta dernière discussion avec des policiers : il y a un mois, pour excès de vitesse.
 

petites infos Zia c'est un océan de tendresse de douceur, une demoiselle câline et souriante, et un visage angélique derrière lequel se cache cependant une véritable tigresse au caractère difficile. Il est difficile de la cerner Zia, parce qu'elle est secrète et ne montre que ce qu'elle souhaite (+) il y a dix ans ses parents sont morts d'un accident de voiture dont elle est en partie responsable. elle porte encore les séquelles de cet accident, aussi bien physiquement que psychologiquement, elle voit régulièrement un psychiatre pour état de stress post-traumatique. Elle est hantée presque tous les soirs par des cauchemars de cet accident, et possède de nombreuses cicatrices (+) elle rêve d'enseigner la littérature, c'est sa passion depuis toujours. elle écrit même parfois, quand l'inspiration lui vient (+) elle déteste le sport mais en fait régulièrement pour garder la ligne afin de conserver son boulot, parce qu'en tant que barmaid, elle se doit de porter des tenues assez courtes (+) accro à la technologie, à ses cigarettes, au café et aux beaux fessiers (+) elle croit dur comme fer à l'amour véritable, elle pense qu'il y a quelque part un Roméo qui saura la rendre heureuse, mais en attendant, elle s'amuse avec les garçons, elle leur fait miroiter monts et merveilles en attendant que le bon se présente  (+) c'est une très bonne amie, toujours à l'écoute, mais elle peut se montrer agressive, arrogante et impulsive. elle est très rancunière également et déteste qu'on touche à ce qui lui appartient. Elle a tendance à se montrer franche, tout en essayant de ne pas blesser les gens, et ça ne fait pas toujours bon ménage (+) véritable garçon manqué quand elle s'y met, elle adore boire des bières devant un match de foot, les voitures en tout genre, et les jeux vidéos. Elle jure comme un charretier à longueur de temps, et pour rien (+) pour se calmer lorsqu'elle est angoissée elle a l'habitude de compter tout en respirant calmement, c'est une technique de médiation que lui a fournit son psychiatre. (+) elle a passé un an dans un centre psychiatrique après l'accident, et ne parle jamais de cette période de sa vie. Elle se sent responsable de cet accident et n'a pas touché à un seul centime de l'héritage de ses parents. Elle travaille dur pour avoir une vie décente alors qu'elle possède un compte en banque bien rempli. (+) malgré les cicatrices qui parsèment son corps, elle n'est pas du tout pudique et adore se balader en sous-vêtements dans son appartement. Quand on lui demande d'où viennent ses cicatrices, elle ment toujours, trouvant une excuse plus ou moins valable (+) c'est une très mauvaise cuisinière, cependant elle est excessivement gourmande, le beurre de cacahuète est son péché mignon (+) elle a horreur des animaux, ils lui font peur, et elle est allergique aux poils de chat (+) elle a déménagé à Liverpool après son internement, il y a neuf ans environ. Elle a été prise en charge par son oncle, un homme adorable qui faisait tout pour la rendre heureuse. (+) elle évite le plus possible de parler de son passé, elle profite de la vie, de ses amis, des garçons, tout en essayant de garder le sourire, afin de préserver les apparences. Elle se dit que si elle arrive à prétendre être heureuse, elle le deviendra peut-être un jour

once upon a time, Née d'une cuillère en or dans la bouche, petite princesse. T'as toujours eu ce que tu désirais, tu ne fais pas parti de ces gens qui ont galéré pour avoir la vie qu'ils ont. Papa, responsable d'une chaîne d'hôtel dans le centre de Londres et maman, propriétaire d'une galerie d'art. Fille unique, tu as reçu tout l'amour qu'un père et une mère pouvaient te donner. Jusqu'à ce jour maudit. Jour ancré à jamais dans ton esprit, sur ton corps par de nombreuses cicatrices.
La route défile devant tes yeux grands ouverts tandis que ta tête remue au rythme de la musique passant à la radio. Tu fredonnes les paroles doucement, tandis que tu entends tes parents discuter. Vous devez vous rendre à l'anniversaire d'un de leurs amis, à quelques heures de route. Tu détestes faire de la route, tu détestes attendre patiemment d'arriver à destination. « Papa, on arrive bientôt ? » ton père ne répond pas, trop occupé à se concentrer sur le chemin et tu lèves les yeux au ciel. Tu l'appelles plusieurs fois, aucune réaction. Ça t'insupporte, tu as horreur qu'on t'ignore, c'est terrible. « Bon, puisque c'est comme ça. » Tu te lèves de ta place pour avancer ton buste entre les sièges de tes parents afin de regarder le temps qu'il reste sur le gps. « Anastasia, qu'est-ce que tu fais ? Rassied toi ! » Tu ignores les commentaires de ton père et t'avance un peu plus. Plus qu'une heure et demie..
Après cela, tu ne te souviens que des sirènes, de toutes ces parties de ton corps qui te faisaient souffrir tandis que tu sentais le sol froid sous toi.


« réveille toi ! réveille toi ! » cris lointain qui te font émerger. Ta peau luit d'une couche de transpiration. Ta respiration est rapide. Et tu sens ton cœur battre à la chamade. Saletés de cauchemar qui te pourrissent la vie depuis désormais dix ans. Dix années d'un sommeil hanté par cet accident. Dix années à te trimballer ces cernes immondes. Tu pousses un soupire et passe ta main sur ton front. On te frotte le dos, doucement tout en te murmurant des paroles apaisantes. Mais les images ne disparaissent pas de ton esprit. Elles ne disparaîtront jamais réellement. « tu devrais en parler, Zia. » tu hausses un sourcil et tes lèvres se couvrent d'un sourire ironique. « en parler ? Mais que veux-tu que je dise au juste ? Que c'est de ma faute s'ils sont morts, que je ne devrais même pas être là aujourd'hui ? »
Culpabilité, chagrin, haine de toi-même. C'est ce qui te caractérise. Princesse des bas fonds. Fille fragile, un peu trop naïve, un peu trop brisée. Rancœur au bord des lèvres, au bord des doigts. Mais tous ces sentiments trop puissants cachés derrière un sourire rêveur, angélique. Tes pensées divaguent parfois, vers d'autres contrées. Vers un monde où tu n'aurais plus besoin de travailler dans ce vieux bar, où tu n'aurais plus à subir le regard de tous ces hommes et où tu pourrais enseigner. Mais tu sais parfaitement que tu n'es pas faite pour une belle vie. Tu y es habituée désormais, tu connais ton destin. Et tu l'acceptes malgré tout.
HORS-JEU | alexa ⁞ le pays du camembert, du champagne, du vin ⁞ inventé ⁞ j'attends mon lap dance  Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) 3931938352

Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: broken oath.
Vale Sanchez

Réponses: 19
Vues: 447

Rechercher dans: Validés   Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: broken oath.    Tag romantique sur L O V E (and other bullshit) EmptyDim 3 Avr - 20:19
VALENTINASANCHEZ
▸ EMERAUDE TOUBIA / BOYFRIEND MATERIAL
Prénoms ⁞ Valentina, prénom représentant le souvenir de la tante disparue.
Nom ⁞ Sanchez, les origines impossibles à dissimuler.
Surnoms ⁞ Vale, depuis gamine, le nom entier fait souffrir les parents.
Âge ⁞ vingt-cinq années éparpillées sur deux continents différents.
Date de naissance ⁞ trois juillet.
Lieu de naissance ⁞ Veracruz, Mexique.
Profession ⁞ organisatrice de mariages, faiseuse de rêve, démolition des libertés.
Etudes ⁞ communication et événementiel.

Etat civil ⁞ veuve, l'annonce officielle encore trop récente, la plaie encore ouverte.
Orientation sexuelle ⁞ bisexuelle, plus de différence, pas d'utilité.
 
Ton premier baiser : huit ans, cachée dans la cabane dans l'arbre, la maladresse avec Oscar.
Ton premier amour : le turbulent du voisinage, l'aîné du premier baiser, Hernando.
Ta première fois : toujours Hernando, abandonnée dans ses bras à seize ans.
Ta première déception amoureuse : la disparition, emporter par une force inconnu, le premier amour emporté elle ne sait où.
Ton premier râteau : jamais, la timidité trop importante.


Ta première cuite : quinze ans, la quinceañera, cachée sous la table avec son amie.
Ta première clope : vingt-deux ans, combler le stress, la faire penser à autre chose.
Ta première prise de drogue : vingt-deux ans, peu après la clope, la nausée violente.
Ta première discussion avec des policiers : vingt-deux ans, l'inquiétude trop importante face à l'absence d'Hernando.
 
Ton dernier baiser : enivrée, elle s'est laissée séduire par un inconnu en soirée il y a une semaine.
Ton dernier amour : le fantôme qui contrôle encore son existence.
Ta dernière fois : il y a bien trois mois, toujours cette culpabilité qui la ronge.
Ta dernière déception amoureuse : le seul et l'unique.
Ton dernier râteau : son caractère timide n'a pas changé avec les années.


Ta dernière cuite : cette même soirée au baiser.
Ta dernière clope : dix minutes, pause café.
Ta dernière prise de drogue : première nausée, arrêt direct. elle n'est passée qu'une seule fois dans son organisme.
Ta dernière discussion avec des policiers : un mois, l'appel au doux son du pays, la nouvelle qui la brise.
 

Valentina Sanchez, tu es la femme la plus phénoménale que j’ai rencontré dans ma vie. J’me souviens encore de ton visage de poupée, quand tu venais jouer avec mon frère. Cette joie de vivre sur ton visage. T’as toujours ce sourire sur tes lèvres, encore aujourd’hui. Te voir dans cette robe ça me fait vraiment perdre mes mots là. Pardonnez-moi mon père. J’ai vraiment du mal à croire qu’on est là, prêt à officialiser. J’vois bien la tête d’Oscar, qui s’dit qu’il était grand temps. J’pense la même chose. J’voudrais vraiment faire beau discours qui ferait pleurer ma mère, mais j’pas trop envie de dévoiler des détails qui sont pas fait pour être écoutés de tous. Encore une fois, pardonnez-moi monsieur le prêtre. Vale, en acceptant de devenir ma femme, tu fais de moi l’homme le plus heureux du monde.

Elle a le regard perdu, les ongles qui pianotent sur la table. Le souffle court, sans effort. La main sur son épaule qui se veut rassurante. Son corps tremble. Sa vie tremble. « On va le chercher. On y va maintenant. » Les jambes veulent se lever, mais le corps reste installé sur la chaise. La main rassurante qui devient protectrice. Oscar se baisse, croise son regard sombre. « C’trop dangereux Vale. J’sais que c’est dur, mais on doit attendre. » Les bras croisés, elle tente même pas de cacher les larmes qui déferlent sur ses joues.

On a beaucoup réfléchi avec ton père Vale. Ça fait cinq mois et on pense qu’il est temps que tu tournes la page. Ne va pas imaginer n’importe quoi, on ne veut pas te présenter le premier homme venu pour te faire oublier Hernando. Loin de là, malgré ce qu’il était, on sait que tu l’aimais énormément. Alors, on a décidé de prendre l’argent qu’on avait mis de côté pour votre premier enfant pour t’offrir une seconde chance. On a contacté les organisations nécessaires, pour que tu puisses t’installer à l’étranger pour un temps. Tout le temps qu’il te faut à vrai dire. Tout ce que tu as à faire, c’est nous dire où tu veux aller et tu pourras commencer une nouvelle partie de ta vie.

La vie reconstruite à nouveau brisée. Le petit coin de paradis infecté par l’enfer. Le numéro de téléphone étranger, l’espagnol qui sort du haut-parleur. La nouvelle qu’elle redoutait tant, qu’elle pensait loin derrière elle, impossible. Retrouvé dans le désert, Hernando. Règlement de compte entre cartels, elle pouvait rien y faire. Elle y croit pas. Y’a toujours quelque chose à faire. Découvrir plus tôt, lui faire comprendre que c’était pas une vie. Ne pas l’épouser. Ne pas le fréquenter. L’existence chamboulée. Dernier saut chez elle pour un dernier au revoir, l’officialisation.
HORS-JEU | wendy, le cri du dinosaure ⁞ crêpes et gros cailloux ma gueule ⁞ inventé ⁞ parasaurolophus

Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: