LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

4 résultats trouvés pour ambition

AuteurMessage
Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: PRE-LIENS (famille)
Lolita Sempers

Réponses: 16
Vues: 5094

Rechercher dans: LOVE ME DO   Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: PRE-LIENS (famille)    Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) EmptyVen 22 Avr - 15:45
FAMILLE SEMPERS
(F/M) 3/3 LIENS LIBRES



“ that's what people do who love you. they put their arms around you and love you when you're not so lovable. ”

On connait la famille pour son nom mais aussi pour sa très grande richesse. Parents tout deux issus de milieux modestes, ils étaient destinés à suivre le même chemin que leur ancêtres et pourtant..  La famille Sempers-Scamander est composée de sept membres. Indiana Sempers, la mère, grande auteur de trois best-sellers ainsi que d’une biographie vendue dans le monde entier. On la connait pour ses livres inspirés de faits réels, créant toute une histoire profonde aillant toujours une morale. Son premier livre fut un énorme succès. On la considérait comme une écrivaine sincère et sans tabou, et c’est sans langue de bois qu’elle abordait des sujets d’actualités tout en dédramatisant le monde dans lequel elle vie. James Sempers, un homme qui créa un empire en investissant d’abord de manière maladroite mais la chance du débutant lui apporta des milliers de dollars. Issue d’une famille modeste, il se contentait d’investir ses fins de mois dans des sociétés qui ont fini par lui rapporter énormément. Et il devint riche de cette manière, apprenant de plus en plus, capable de reconnaître les sociétés prometteuses. Aujourd’hui, il est devenu un très gros investisseur dans des firmes Américaine et détient, à lui tout seul, les trois plus grands stades de Liverpool, sa ville natale. Le couple, amoureux depuis toujours, préservant une flamme intacte ont eu quatre enfants. L'aîné, âgé de 27 ans, avec qui ils ont eu quelque difficulté. Leur second fils âgé de 24 ans est surement celui qui a été le plus facile de manier. Ensuite vient Lolita, âgée de 21 ans. Elle est surement leur plus grande fierté. Elle n’a jamais défié leur autorité, se pliant à toutes les règles, les appliquant et les respectant. Bien que ce soit une tête brûlée, elle n’en reste pas moins une fille de bonne famille qui tient aux apparences et qui respecte l’héritage qu’elle grâce à son nom. L’argent, elle le dépense, sans pour autant l’exposer au monde entier. Elle aime la mode, les bijoux et les choses qui brillent mais elle dépense pas sans compter. Enfin, vient la dernière âgée de 20 ans. C’est la plus douce, la plus tolérante. Et finalement, le dernier membre est un chien, un spitz loup nommé Jack par Lolita, sa propriétaire. Elle le considère comme son enfant, son meilleur ami.

Je vous recommande de lire ma fiche pour connaître quelques petits détails qui sont très important pour chacun. Ou n'hésitez pas à m'envoyer un mp pour plus de précisions. Vous aurez aussi des possibilités de liens avec l'autre branche de la famille par Marcus Sempers qui est leur cousin du côté du père.

. (M) PRENOM SEMPERS ⁞ 27 ans, activité pro, état civil (libre)
. (M) PRENOM SEMPERS ⁞ 24 ans, étudiant en rapport avec les affaires, état civil (libre)
. (F) PRENOM SEMPERS ⁞ 20 ans, étudiante au choix, état civil (libre)


( #richesse #apparence #amour #soudés #ambition )



(M) PRENOM SEMPERS ⁞ 27 ans, activité pro, état civil
#thefearless L’ainée, âgé de 27 ans, avec qui ils ont eu quelque difficulté. Très peu enclin à obéir et se laisser mener par l’autorité parentale, il s’est finalement raisonné avec l’âge et est devenu un homme accomplit, réussissant tout ce qu’il entreprend. Cependant, il compte réussir sans se servir du nom de sa famille bien trop connu. Très proche de sa famille, il n’est pourtant pas du genre à exposer la fortune familiale. C’est aussi pour cette raison qu’il a quitté la maison familiale, en plus de son âge avancé. Lola a toujours été plus proche de son frère le plus proche en âge. Ils se ressemblent énormément et on peut parfois les prendre pour des jumeaux. Et presque de manière involontaire, imposant un équilibre, la dernière était beaucoup plus proche du plus vieux des frères. (lien d'amitié avec miles ambroise à définir)
propositions d'avatars ⁞ je n'ai pas de préférence mais il faut qu'il soit blond ou chatin. Et assez mûre du visage.

(M) PRENOM SEMPERS ⁞ 24 ans, étudiant en rapport avec les affaires, état civil
#thelimitless Leur second fils âgé de 24 ans est surement celui qui a été le plus facile de manier. Très proche de son père, il compte très bientôt prendre la relève et faire comme son père, et peut-être même un jour hériter de tout ce qu’il a. Son but ultime est de devenir comme lui et l’opulence, il aime ça. Il expose son argent, en use et en abuse. Et le fait qu’il habite encore dans la demeure familiale l’aide énormément à profiter de la vie. Lola a toujours été plus proche de son frère le plus proche en âge. Ils se ressemblent énormément et on peut parfois les prendre pour des jumeaux. Et presque de manière involontaire, imposant un équilibre, la dernière était beaucoup plus proche du plus vieux des frères. Aujourd’hui, les trois enfants encore présents dans la demeure familiale sont devenu un trio inséparable.
propositions d'avatars ⁞ je n'ai pas de préférence mais il faut qu'il soit blond ou chatin. et j'imaginais un visage plutôt dur et mesquin.

(F) PRENOM SEMPERS ⁞ 20 ans, étudiante au choix, état civil
#thekind Enfin, vient la dernière âgée de 20 ans. C’est la plus douce, la plus tolérante. Elle n’a jamais défié l’autorité et tient beaucoup à sa place de petite protégée car c’est ce qu’elle a toujours été. Cadette, aillant trois frères et sœurs, elle a toujours été couvée par tout le monde et adore l’attention qu’on lui porte. Elle est douce, simple, discrète et pourtant, elle semble renfermer des envies qui ne conviennent pas aux attentes des parents, alors se contente de les garder pour elle, un peu comme sa soeur lola qui elle ne se gêne pas mais le fait à l'abri des regards. Lola a toujours été plus proche de son frère le plus proche en âge. Ils se ressemblent énormément et on peut parfois les prendre pour des jumeaux. Et presque de manière involontaire, imposant un équilibre, la dernière était beaucoup plus proche du plus vieux des frères. Aujourd’hui, les trois enfants encore présents dans la demeure familiale sont devenu un trio inséparable.
propositions d'avatars ⁞ je n'ai pas de préférence mais il faut qu'elle soit blonde ou chatin. et je vois un visage très doux et délicat. presque angélique.

© LOVE (AND OTHER BULLSHIT) / 2016
Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: once i was 7 years old
Tom Barlow

Réponses: 6
Vues: 225

Rechercher dans: Validés   Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: once i was 7 years old    Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) EmptyDim 10 Avr - 18:27
TOMBARLOW
▸ ALEX LIBBY / GROUPE
Prénoms ⁞ Tom
Nom ⁞ Barlow, un nom que vous avez déjà entendu quelque part, sans aucun doute.
Surnoms ⁞ Tommy, TB, Barster
Âge ⁞ 22 ans, bientôt 23
Date de naissance ⁞ 21 juin 1993
Lieu de naissance ⁞ Liverpool
Profession ⁞ sportif professionnel (joueur de football pour l'équipe de Liverpool et d'Angleterre), accessoirement on le paye aussi pour de juteux contrats publicitaires.
Etudes ⁞ il a arrêté les études à 17 ans.

Etat civil ⁞ en relation libre avec une drama queen.
Orientation sexuelle ⁞ hétéro pour ce qu'il en sait, il n'a jamais été attiré que par les femmes
 
Ton premier baiser : cloé, on avait 8 ans, c'était ma voisine. elle se faisait embêter par un "grand" de 10 ans et après que je me sois retrouvé le nez en sang en voulant la défendre, elle m'a gentiment récompensé pour mon courage !
Ton premier amour : cloé, étonnant hein. on avait 15 ans quand on a commencé à sortir ensemble. mais je crois que dans le fond, j'étais amoureux d'elle depuis bien plus longtemps.
Ta première fois : j'avais 15 ans aussi, et c'était encore avec la même. c'était pas ultra romantique ou parfait. c'était juste comme ça devait être: pas très glorieux, mais plutôt drôle.
Ta première déception amoureuse : elle a décidé d'aller faire ses études à Londres et au début, ça fonctionnait plutôt bien à distance. on se voyait les week-ends. jusqu'au jour où elle m'a annoncé qu'elle avait rencontré quelqu'un. c'était un matin de décembre et il neigeait.
Ton premier râteau : jamais. true story.


Ta première cuite : j'avais 17 ans, c'était le soir de mon anniversaire. total black out. je ne me rappelais de rien. même pas d'avoir vomi dans mes chaussures. je vous laisse imaginer ma surprise en voulant les mettre.
Ta première clope : aucune idée, probablement quand j'avais 16-17 ans, j'ai essayé juste comme ça, mais je n'ai jamais vraiment fumé.
Ta première prise de drogue : je n'ai jamais essayé aucune drogue. à l'époque au centre de formation nous avions des tests sanguins assez régulièrement. et puis, même sans ça, ça ne m'a jamais tenté.
Ta première discussion avec des policiers : je m'en rappelle j'étais gosse, mon père conduisait et on s'est fait contrôler. ils m'ont demandé comment je m'appelais et ce que voudrais faire plus tard. j'avais répondu que je ne serais pas policier car mon père m'avait dit qu'ils étaient tous des cons. oui. ça ne les a pas fait rire. et mon père non plus.
 
Ton dernier baiser : Tout à l'heure, avant de partir à l'entraînement. Elle a les lèvres douces et savoureuses.  
Ton dernier amour : Helen, ma dernière petite amie en date. Ce n'était pas l'amour fou, mais c'était quand même de l'amour, pour le temps que ça a duré.
Ta dernière fois : ce matin. le sexe au réveil, y a rien de mieux.
Ta dernière déception amoureuse : Helen probablement, sans que ça ait été réellement douloureux, notre relation s’essoufflait, mais c'est toujours compliqué et décevant d'une certaine façon de réaliser que ça n'a pas marché.
Ton dernier râteau : toujours pas.


Ta dernière cuite : il y a quelques semaines.
Ta dernière clope : ça va faire plusieurs mois je pense, je n'ai pratiquement jamais fumé de ma vie.
Ta dernière prise de drogue : jamais.
Ta dernière discussion avec des policiers : il y a quelques mois, en voiture, je me suis fait arrêter pour excès de vitesse. par chance le policier était un fan de l'équipe de Liverpool et il m'a laissé partir en échange d'une promesse de lui envoyer des places pour le prochain match.
 

jour 0. Nous étions là tous les 4 quand maman nous a annoncé la nouvelle : nous devrions rester toute la semaine, c’était le dernier désir de notre père. Célébrer la shiv’ah. Il nous avait souvent parlé de ses origines juives, mais il n’avait jamais été un pratiquant assidu, au contraire, il ne nous avait jamais obligé à faire Shabbat, à aller à la synagogue ou à manger des produits respectueux de cette confession. Il était en fait un bien piètre juif, quand on y pensait, mais il était un emmerdeur de compétition, et même après sa mort, il avait trouvé le moyen de nous faire une dernière petite blague. Mon frère et ma sœur commencèrent à s’agiter mais notre mère décida de rester ferme, et elle s’adressa à nous avec autorité, comme si nous étions encore ces gamins de 10 ans qu’elle grondait. « Je me fous que vous travailliez ou que vous aillez des obligations. Votre père est mort. Et sa dernière volonté était que nous soyons réunis tous les quatre, une dernière fois, pour célébrer la shiv’ah et rendre hommage à son âme. » Lily et David se regardèrent un moment et j’en profitai alors pour prendre part à la discussion « Du coup… Y a pas un bordel comme quoi on ne doit pas avoir de relation sexuelle pendant toute la semaine ? » Demandai-je, provoquant chez ma mère un soupir d’exaspération alors que David se levait d’un coup « QUOI ? UNE SEMAINE SANS SEXE ? » s’exclama-t-il, et Lily se chargea de rétorquer avant que je n’ai pu le faire « Fait pas comme si tu n’avais pas l’habitude, Dave… D’ailleurs, il me semble que la shiv’ah demande également à ne pas se raser ou se couper les cheveux pendant trente jour. Pour toi Tom ça devrait aller, je suppose… » J’haussai les épaules avant de dévisager ma sœur « Tu vas avoir l’air d’une sacrée lesbienne avec des poils sous les bras »

jour 1. Des amis de la famille vinrent nous rendre visite. Chris, le mari de ma sœur, arriva dans la soirée. Ma mère ne cacha pas son agacement en le voyant débarquer. Elle n’avait jamais vraiment pu le supporter. C’était de sa faute si Lily avait quitté Liverpool. Elle lui en vaudrait probablement toujours, à tort ou à raison. Mais s’il y eut une seule chose sur laquelle elle se trouva avoir vu juste concernant Chris, ce fût qu’il était bel et bien un trou du cul de première catégorie.

jour 2. Dave tournait en rond dans la maison, il détestait autant que moi le fait d’être enfermé. Nous n’avions pas le droit de quitter le domicile familial et après seulement quarante-huit heures, nous commencions déjà à en avoir marre. Je me rendais chaque matin au sous-sol, ancienne chambre de David, pour faire de l’exercice, à défaut de pouvoir me rendre aux entraînements. « Il faudrait que je me remette au sport, » souffla mon frère vautré sur le canapé alors que je sautais à la corde. « Tu vois, j’approche de la trentaine et je commence à le sentir… M’man arrête pas de me dire que je ressemble de plus en plus à papa. On ne peut pas dire que c’était le mec le plus sportif du monde… J’crois que je vais devenir pareil, je vais me réveiller un jour et j’aurais du ventre, et ce sera trop tard, mais bon, P’pa au moins tu vois, il avait de la chance, il avait un travail qu’il aimait, une famille aimante, ce genre de trucs… Il pouvait bien se permettre d’avoir un peu de ventre, j’imagine… Il était heureux, » disait-il. Je détestais quand il faisait ça, et c’était bien ce pour quoi il était le plus doué. David passait son temps à se plaindre et à sa lamenter sur son sort tout en niant le fait qu’il était un véritable branleur. C’était toujours de la faute des autres. Je m’arrêtai, m’essuyai le front avec le bas de mon t-shirt et posai les yeux sur mon aîné « David, ferme-la, » soufflai-je, agacé. Il sourcilla, se sentant évidemment offensé par ma réplique. Oui, parce que David était incapable de mettre les choses en perspective. « Oh, évidemment, Tom, tout va bien pour toi alors qu’est-ce que t’en as à foutre que j’ai un boulot de merde et que je commence à avoir du ventre. AH ! ET MELISSA M’A LARGUE ! » Un silence s’installa après les derniers mots criés par David. Melissa l’avait largué. Tout était plus clair. « Merde. »

jour 3. Ma sœur et Chris avaient décidé de ne pas respecter les règles de la shiv’ah et je pouvais les entendre baiser de l’autre côté du mur. Fucking Chris.

jour 4. Helen pénétra dans le salon et illumina la pièce de cette lueur naturelle qui émanait toujours d’elle. Elle dégageait une forme de gentillesse et de bienveillance, elle était belle sans artifice. Elle salua tout le monde mais fut surprise de ne recevoir aucune réponse alors qu’elle s’asseyait en face de moi, « ça fait partie des règles… On ne peut saluer personne, » lui expliquai-je, et elle se mit à rire, se trouvant ridicule de ne pas l’avoir su. Elle prit mes mains dans les siennes et posa sur moi un regard enveloppant et incroyablement rassurant. « Comment ça se passe ? Tu veux que je reste ce soir ? » Me demanda-t-elle. Ma mère s’installa près de nous avant que j’ai pu répondre quoi que ce soit, « Ohhh ! Ça nous ferait vraiment plaisir que tu restes là ce soir, Helen. Mais le sexe est interdit pendant la semaine de la shiv’ah. Tom te l’a dit ?
- Maman…
- Et bien quoi ? Je préfère le rappeler, vu qu’apparemment ça n’a pas été intégré par tout le monde. » Silence. Lily et Chris haussèrent les sourcils sous les regards accusateurs de ma mère. Lily s’indigna et en profita pour quitter le salon. Suivie par ce trouduc de Chris.
« - Ils devraient avoir honte. Sept jours. Ce n’est rien sept jours, et ça n’est pas capable de se retenir pour faire honneur à son vieux père MORT.
- Maman. Ils essayent d’avoir un enfant. Arrête.
- Je suis sûre que c’est lui qui a un problème. Elle n’aurait jamais dû se marier avec lui.
- Peu importe.
- Mais toi, Helen, tu es la bienvenue bien sûr. Et je serais ravie que toi et Tommy ayez de beaux enfants. Mais pas pendant la semaine de la shiv’ah. »

jour 5. Chris et Lily se disputaient depuis plus d’une heure, il était tard, probablement deux heures du matin, et je me levai pour aller à la salle de bain, laissant Helen qui avait réussi à s’endormir malgré les nuisances sonores. Ma mère sortit de sa chambre au même moment et elle s’étonna de me voir en face d’elle. « Toi aussi tu n’arrives pas à dormir ? Tu voudrais boire une tisane avec ta vieille mère ? » Il y avait quelque chose de triste dans sa voix et nous descendîmes les escaliers pour nous installer dans la cuisine avec deux grosses tasses de thé. Elle n’était pas très bavarde, et ça ne lui ressemblait pas. « Ton père me manque, » se confia-t-elle après de longues minutes de silence.

jour 6. Helen se tenait devant moi, dans l’encadrement de la porte d’entrée, « C’est cool que tu sois venue…. Merci…. J’crois que ça m’a fait du bien de voir quelqu’un, parce qu’entre mon frère qui déprime, ma sœur qui s’engueule avec son mec et ma mère qui se mêle des affaires de tout le monde... » lui dis-je, et elle m’adressa un sourire. Je restai un instant là à la contempler et je me penchai pour l’embrasser sur la joue. « La shiv’ah se termine demain soir, alors… Je t’appellerai pour qu’on fasse un truc, » Helen pinça les lèvres avant d’articuler avec hésitation « Justement… à ce propos... Je sais que c’est pas vraiment le bon moment, mais… Fallait que je t’en parle et je pensais pas que… ton père, enfin… » je fronçai les sourcils en l’écoutant et décidait de la couper, « et tu pouvais pas attendre deux jours ?
- C’est juste que j’ai l’impression de ne pas être honnête avec toi,
- Je t’en aurais pas voulu, de pas être honnête, j’veux dire, j’avais pas spécialement envie d’honnêteté là tout de suite, j’avais juste besoin de penser à autre chose.
- Je sais, je sais, Tom… Mais… Il m’a mis la pression pour que je t’en parle au plus vite.
- Quoi ? De qui tu parles ? Tu vois quelqu’un d’autre ?
- J’suis désolée, je voulais pas que tu l’apprennes comme ça…
- Tu viens de passer deux jours avec ma famille et moi, et tu m’annonces qu’en fait tu vois quelqu’un d’autre,
- Oui, mais je tiens à toi, vraiment, c’était sincère,
- Va te faire foutre »
Je refermai la porte et trouvai ma mère en face de moi en me retournant. Elle pinça les lèvres et s’éloigna pour aller s’installer dans le salon avec Lily et David. Je les rejoignis dans le plus grand des calmes et des silences. Ma mère n’effectua aucun commentaire quant à la scène à laquelle elle avait assisté.

jour 7. Lily toqua à la porte de ma chambre et entra, elle s’installa au bord du lit et m’observa longuement avant de se mettre à sourire et de me frapper de son poing dans l’épaule. « C’était sympa, en fait… ça m’a fait du bien de vous revoir, confia-t-elle.
- Tu devrais revenir plus souvent, tu nous manques aussi.
- J’crois que si papa nous voit de là où il est, il a du bien se marrer toute la semaine.
- Tu m’étonnes… Sauf quand Chris était en train de te sauter.
- Mon Dieu… Désolée, encore…
- C’est pas grave.
- Alors toi et Helen ?
- Je vois que maman a répandu la nouvelle…
- Tu la connais.
- Je crois que ça lui a fait du bien de nous voir. Elle était chiante, comme d’habitude, mais elle avait besoin de ça, je crois… Elle va se retrouver toute seule.
- Tu seras là, toi. David, aussi.
- Ouais… Je serais là. »
HORS-JEU | Diktat/Elise ⁞ France ⁞ inventé ⁞ c'est encore moi, les chats ! et je cherche des liens, alors harcelez moiiii.

Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: PRE-LIENS (autres)
LeAnn Zajac

Réponses: 19
Vues: 7886

Rechercher dans: LOVE ME DO   Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: PRE-LIENS (autres)    Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) EmptySam 2 Avr - 14:31
LIENS DE LeAnn
(M) 1/1 LIENS LIBRES



“ Le futur est prêt à être créé et le passé est une page déjà tournée ”

Ce lien est un lien di l'amouré! Si si! Mais attention, par n'importe lequel! Ce lien est pour le moment secret, ils opèrent en tout intimité. Ce lien promet des rps rythmé, passionné, déchirant, sans oublier que le mari psychopathe de LeAnn va venir se mêler à cela, mari qu'elle a quitté il y a plus de 5 ans mais le divorce n'est toujours pas prononcé (il était en prison blabla quoi!) Bref, on va rire quoi! Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) 1319992710 #nouvellevie #ambition #changement #passion

(M) JORAH ⁞ 40/45 ans, chirurgien/médecin, divorcé/veuf/célibataire...#passion #secretlovers
Il est arrivée à Liverpool il y a  six mois environ. Au départ, il ne venait que pour quelques mois avant de reprendre la route, puis il serait finalement rester. C'est un homme meurtrie par l'amour, abandonné ou trompé. Homme ambitieux et passionné, il veut reconstruire sa vie, redémarrer à zéro.
#loversonthesun ⁞ C'est là qu'il est arrivé. Jorah. L'intimidation, le désir, puissant, brûlant. Il ne devait être qu'une aventure d'un soir, c'était il y a six mois de cela. Il ne devait rester qu'un soir à Liverpool, mais il est toujours là et ne compte plus partir. LeAnn a peur. Peur de ce qu'elle ressent pour lui, peur d'elle même, sera t'elle capable d'aimer un autre homme ? De faire confiance à un autre homme ? Il ne reste que pour elle, c'est ce qu'il lui a dit, ailleurs, d'autres hôpitaux aimeraient son talent. Aujourd'hui, il a menace de partir, elle doit lui donner une raison de rester. Elle.
Infos supplémentaires ⁞ le mari de LeAnn est un meurtrier qui vient de s'évader après cinq ans de prison, déterminé à retrouver celle qu'il aime. L'avenir de Jorah et LeAnn promet d'être rythmé... Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) 1632444430
Propositions d'avatars ⁞ Mahershala Ali  Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) 1319992710

Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: The unexpected… is what changes our lives, sometime for worse
LeAnn Zajac

Réponses: 21
Vues: 368

Rechercher dans: Validés   Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: The unexpected… is what changes our lives, sometime for worse    Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) EmptyJeu 31 Mar - 20:13
LeAnnZajac
▸ MOLLY PARKER / FUCK UPS
▶️ Prénoms
LeAnn, prénom peut courant il parait. Une conjonction entre le prénom de ses deux grands mère, Leona et Anne. Un hommage a ce qu'on lui a raconté, elle ne les a jamais connu.
▶️ Nom
Zajac. Son nom d'épouse. Elle aimerait tant ne plus l'avoir, reprendre son nom de jeune fille, Foster, et ne plus se sentir retenu dans ce cauchemars.
▶️ Surnoms
aucun. LeAnn a toujours eu horreur des pseudonymes. Elle en a surement, c'est certain, à cause de sa vie privée, mais elle préfère les ignorer.
▶️ Âge
quarante cinq ans. Fraichement obtenu. La fleur de l'âge qu'ils disent. Déjà tant accomplis, mais tout reste encore à prouver.
▶️ Date de naissance ⁞ Le 1er Mars 1971.
▶️ Lieu de naissance
Londres. LeAnn a quitté Londres pour Liverpool il y a quelques années déjà, elle y est venue avec Vesper et leurs enfants, une opportunité de travail s'offrait à elle et tout le monde l'a suivit, comme une évidence
▶️ Profession
Chirurgien cardiaque. L'une des meilleurs du pays, surtout depuis ses dernières années. La faillite, l'explosion, la descente aux enfers de sa famille contre l'accomplissement de sa vie professionnelle...soigner le coeur des autres quand le sien ne tiens plus à rien, curieux.
▶️ Etudes
Diplômée depuis quinze ans maintenant, a obtenu depuis une multitude de diplôme universitaire, elle est aussi à l'origine de certains essaie clinique sur les maladies cardio-vasculaires.
▶️ Etat civil
toujours mariée. Elle hait son mari, il a brisé sa vie, leur vie, leur famille, tout ce dont en quoi elle croyait. Elle n'attend qu'une seule chose, lui donner les papiers du divorce pour reprendre son envole.
▶️ Orientation sexuelle
définitivement hétérosexuelle. Rien ne l'enivre plus que la gente masculine, se sentir protégée par des bras muscle, une voie grave...
 
❤️ Ton premier baiser :
dix huit ans ans. Pas le premier, mais le premier avec sentiment et fougue. Elle s'en rappelle comme si c'était hier, presque comme dans les films, avec la pluie en prime. Oui Liverpool n'est pas connu pour être une ville très ensoleillée. Le tout premier baiser devait être l'année de ses seize ans
❤️ Ton premier amour :
Vesper. Comment peut-on autant aimer un être un jour, puis le détester ardemment le lendemain. Rien de tout cela n'aurait pu être prévu. Son premier amour, elle qui a presque cru à l'âme soeur. foutaise.
❤️ Ta première fois :
Vieux souvenir. D'ailleurs, elle ne se rappelle même plus du nom de ce garçon, elle devait avoir dix sept ans, une soirée bien arrosée et hop! Elle s'est réveillée nu à ses côtés le lendemain. Pas très glorieux hein ?!
❤️ Ta première déception amoureuse :
Vesper. Une déception, le mot est faible. Une désillusion, une descente aux enfer, un cauchemars éveillé..on continu ? Humiliée, brisée, trompée, horrifiée. C'est comme si l'homme qu'elle a épousé était devenue un inconnu terrifiant et méprisant.
❤️ Ton premier râteau :
Il s'appelait Lucas. Juste avant de rencontrer son mari. Elle l'aimait bien, il était mignon, une amourette de Lycée. Le plus beau râteau publique de l'époque, tous le lycée en a parlé pendant un mois!


Ta première cuite : seize ans. Ce fut moins drôle quand le paternel l'a appris
Ta première clope : le même jour que sa première cuite, alcool et cigarette...mauvais idée!
Ta première prise de drogue : jamais testée, jamais eu envie.
Ta première discussion avec des policiers : après la descente aux enfers de son mari, mieux vaut ne pas trop en parler.
 
❤️ Ton dernier baiser :
la semaine dernière. Une relation cachée. amour ou simple passe temps, LeAnn ne saurait le dire, mais elle y tient plus qu'elle ne le voudrait et qu'elle ne le laisse paraitre.
❤️ Ton dernier amour :
Difficile à dire. Peut être qu'elle arrivera un jour à aimer autant qu'elle n'a aimé son mari, peut être même qu'elle l'aime encore et refuse de l'admettre, ou peut être est-elle en train de tomber amoureuse de cet autre homme.
❤️ Ta dernière fois :
La semaine dernière également, dans son bureau à l’hôpital. Pas très glamour, un peu à la grey's anatomy, mais, plus le temps passe et moins elle peut s'en passer.
❤️ Ta dernière déception amoureuse :
Son mari, il l'a anéanti, elle et ses enfants. Elle lui en veut pour tout, d'avoir trahi leur famille, d'être devenu ce meurtrier, cet homme qui effraie le monde, de faire subir cela à leurs enfants, de s'être perdu.
❤️ Ton dernier râteau :
aucun dernièrement. Aujourd'hui, LeAnn préfère avoir les commandes et quitte le navire avant que l'on décide de l'a jeter du bord, question de sécurité.


Ta dernière cuite : cela remonte à bien longtemps!
Ta dernière clope : quelques mois déjà, cela lui arrive de s'en griller une de temps en temps quand ses vieux démons remontent à la surface.
Ta dernière prise de drogue : toujours aucune
Ta dernière discussion avec des policiers :
l'arrestation de son mari, le procès, les témoignages...elle a l'impression d'avoir, elle aussi, été passée au crible. Mais depuis sa mise en prison, plus de police.
 

love at first sight. Quel belle arnaque hein ? Pourtant, LeAnn y a cru, elle a cru l'avoir vécu pendant des années durant. Belle connerie. Elle l'a aimé, de tout son cœur, jusqu'au plus profond de ses entrailles, elle aurait pu donner sa vie pour lui. Elle est tombée sous le charme du mystérieux Vesper Zajac le premier jour. Un simple regard échangé, un sourire, son sourire léger et captivant, son regard profond. Elle s'est sentie comme envoûté par son charisme, sa personnalité, comme une évidence. Encore très jeune à l'époque, elle ne pensait qu'elle finirait par l'épouser et tomber enceinte avant même la vingtaine. Elle était heureuse, étudiante en médecine, Vesper rendait leur vie facile. Sa vie d'étudiante, de mère et d'épouse, il a toujours été là. Jusqu'au jour où il est devenu un autre homme, un parti de lui qu'elle ignorait. Il l'a terrifiait, il est devenu un autre homme, un monstre, un meurtrier tuant des innocents sans oublier sa pauvre mère. L'homme qu'elle aimait autrefois s'en est aller, l'a laissant brisé, elle aussi meurtrie, anéantie. Tout d'abord, le déni. Elle ne voulait pas croire que Vesper, son Vesper, le père de ses enfants, ai pu commettre ses meurtres. Puis, la révolte, la colère. Elle lui en voulait, à lui, à la terre entière, à elle même, mais surtout à lui ! Viens ensuite la négociation, pourquoi a t'il fait ça ? Peut être qu'elle n'a pas vu qu'il allait mal, peut être qu'elle aurait pu agir avant que tout cela n'arrive. La dépression arrive ensuite, mais toujours avec cette colère. Dieu sait qu'elle aura été longue cette dépression. Des soirées entières à pleurer, cauchemarder, de nuits entières sans dormir, à s'inquiéter pour elle, pour ces enfants. Et s'il s'en était pris à eux ? L'acceptation aura mis quelques années avant d'arriver, la vie aura mis un longtemps avant de renaître en elle.

getting back to life
Partir ou rester ? Cette question, LeAnn se l'a pose encore parfois, quand ses vieux cauchemars font surface. Le drame vécu au sein de sa famille a fait tomber plus d'une personne. Son fils est parti, comme ça, sans prévenir, elle l'a cherché, encore et encore, elle ne s'arrête pas. Au fond, elle le comprend, comment vouloir rester dans une ville où votre propre père a répandue la terreur. LeAnn est retournée à Londres quelques semaines avec sa fille, chez ses parents, après le procès. Ces dernières années n'auront pas été facile, pour personne. A leur retour à Liverpool, LeAnn s'est plongée corps et âme dans son travail, créant sa renommée à travers le pays entier, devenant chef de service, puis chef d’essai clinique prestigieux. Puis, la vie a commencé à refaire surface petit à petit. Elle n'a pas oublié, elle ne pourra jamais oublié, mais la vie devait continuer, elle le doit, pour elle, pour Carol. C'est là qu'il est arrivé. Jorah. L'intimidation, le désir, puissant, brûlant. Il ne devait être qu'une aventure d'un soir, c'était il y a six mois de cela. Il ne devait rester qu'un soir à Liverpool, mais il est toujours là et ne compte plus partir. LeAnn a peur. Peur de ce qu'elle ressent pour lui, peur d'elle même, sera t'elle capable d'aimer un autre homme ? De faire confiance à un autre homme ? Il ne reste que pour elle, c'est ce qu'il lui a dit, ailleurs, d'autres hôpitaux aimeraient son talent. Aujourd'hui, il a menace de partir, elle doit lui donner une raison de rester. Elle.
HORS-JEU | Gwennaelle ⁞ France ⁞ Prélien ⁞ Tag ambition sur L O V E (and other bullshit) 3053684383

Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: