LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

2 résultats trouvés pour maladroit

AuteurMessage
Tag maladroit sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: Silas ○ Forever been lost with no way home (délai 26/04)
Silas Gilmore

Réponses: 22
Vues: 656

Rechercher dans: Validés   Tag maladroit sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: Silas ○ Forever been lost with no way home (délai 26/04)    Tag maladroit sur L O V E (and other bullshit) EmptyMar 12 Avr - 19:46
SILASGILMORE
▸ JEAN-LUC BILODEAU/ EVERYDAY LOSERS
▶️ Prénoms ⁞ Silas, il n'a jamais cherché à savoir d'où ça venait, mais il trouve ça cool qu'on le retrouve dans une série ! Weeds la classe !
▶️ Nom ⁞ Gilmore, nom qui vient lui de ses parents adoptifs, il n'a pas posé d'objection. Du moment qu'il porte le même que son frangin, il s'en fiche.
▶️ Surnoms ⁞ L'ananas, faut pas chercher à savoir d'où ça vient, sinon faut demander à la frangine. Sinon la plus part du temps, les gens l'appellent Sil' l'as ou alors le chieur. Boulet parfois, ça dépend vraiment des gens en fait.

▶️ Âge ⁞ Là c'est la partie "sensible" lorsqu'on le regarde, on se doute pas qu'il va prendre 30 ans ... Et il redoute ce jour à tel point ! Il en a les poils qui s'hérissent rien qu'en y pensant.
▶️ Date de naissance ⁞ Un certain deux octobre y a déjà fort longtemps ! Il l'aime bien son anniversaire, mais là plus les années passent, plus il aimerait bien rester à son quart de siècle ! Bon pour l'année suffit de soustraire son âge actuel à l'année et vous trouverez.
▶️ Lieu de naissance ⁞ Il vous répondra quelque part, ou alors il vous dira dans la même ville que Kai. Évasif ? Du Silas tout craché ! Sinon quand il a envie de répondre vraiment, il vous dira, Cardiff soit au Pays de Galle ! Il se souvient peu de cette ville.
▶️ Profession ⁞  Actuellement il est barman. C'est un métier qu'il a fait pendant un an, simple et conviviale. Pas de prise de tête, tout ce qui lui fallait. Il n'est pas du genre à se prendre la tête, alors Tom Cruise n'a qu'à bien se tenir car les cocktails il les maîtrise !
▶️ Etudes ⁞ Silas, c'est celui qui n'a écouté personne et qui en a toujours fait qu'à sa tête. Pendant longtemps la photographie et le journalisme lui ont plu. C'est ce qu'il a d'ailleurs étudier à l'université, il a bossé en tant que reporter/photographe dans le journal de Liverpool. Puis y a un an, il a tout raccroché.

▶️ Etat civil ⁞ Éternel insatisfait et célibataire. Il se plaît à dire qu'il aime sa condition et être indépendant. Dans le fond, il ne sait juste plus où il en est. Il l'a aimé de tout son être, mais l'accident a tout changé. A présent, il sait plus. Est-il encore prêt à aimer à nouveau ? Qu'on se rassure il le cache bien, très bien. Il se plaît dans son rôle de séducteur.
▶️ Orientation sexuelle ⁞ Une chose est sûr, il aime la gente féminine. Il n'est pas prêt de changer de bord. Son baiser avec Ben l'a traumatisé ! Il veut des boobs, rien que des boobs.
 
❤️ Ton premier baiser : Si sa mémoire est bonne, c'était dans la cour de l'école élémentaire. Il jouait tranquillement, enfin aussi tranquille qu'un gamin de huit ans peut faire. Bon il jouait à cache-cache et s'est retrouvé dans la même planque que la petite Emma, une petite brune qui n'arrêtait pas de l'embêter. Ou c'était lui ? C'est un peu flou, toujours est-il qu'ils se sont embrassés derrière l'arbre ! Un baiser qui a traumatisé le jeune Silas, il n'était franchement pas prêt à ça, par contre sept ans plus tard, il ne quittait plus les lèvres de Maxine. Oh ça non, indécollable !
❤️ Ton premier amour :  La belle blonde répondant au doux prénom de Maxine. Son premier amour, ils ont été ensemble au collège. Un amour innocent, gamin, mais mignon. Simple, enfin ça dépendait des jours car ils étaient tous les deux casse-couille ! Elle, la chieuse par excellence et lui le mec chieur qui n'en fait qu'à sa tête. Autant dire que c'était électrique, mais mignon.
❤️ Ta première fois : Contrairement à ce qu'on pourrait croire, Maxine ne fut pas sa première fois. Pourtant tout le monde était persuadé qu'ils l'avaient fait ensemble. Et non ! Le petit Silas junior n'était pas prêt encore. C'était avec une demoiselle en vacances, qu'il perdit son pucelage. Une Debbie, un flirt de vacances, innocent, l'envie était surtout là ! Elle avait tout, et lui voulait oublier Max. L'alcool. La tension (elle avait deux bons gros arguments en sa saveur) et une tente, il n'en fallait pas plus pour qu'il cède à la tentation.
❤️ Ta première déception amoureuse : C'est qu'il serait partagé entre Max, leur rupture l'a bien détruit. C'était son premier amour après tout. Et la belle Kate. Ils ont été ensemble peu de temps, mais assez pour avoir de l'impact dans la vie du jeune homme. Elle avait réussi à le rendre dingue. Un peu trop même. Ce fut court, mais trop intense. Les deux femmes ont su marque l'adolescence du jeune Gilmore ! Qu'on se rassure, il s'en est bien remis ! Heureusement. Il a même vécu pire ...
❤️ Ton premier râteau : Et bien son premier râteau, il le doit à une certaine Clara. Une amie de Maxine, à l'époque. D'ailleurs c'est ainsi qu'ils se sont rencontrés. Il s'y est pris comme un manche, un pingouin aurait pu faire mieux. Ce qui a plus qu'amusé Max, qui n'a pas arrêté de le charrier avec ça par la suite. Depuis il s'est largement amélioré, une chance, ou pas.


Ta première cuite : Il avait quinze ans, l'âge de base. C'était avec un pote à l'époque. Il lui a suffit d'un peu trop de bière, de rhum peut-être pour qu'il finisse la tête la première dans les wc ! Une bonne migraine le lendemain, mais ça l'a pas calmé pour autant. Bien au contraire, il faut que jeunesse se fasse après tout !
Ta première clope : Le tabac c'est tabou, on en viendra tous à bout !!! Vous connaissez pas ? Il a appris cette phrase par son correspondant français. Il a testé la cigarette a l'âge de quinze ans, un peu pour tester, voir ce que c'était. Seulement ses poumons lui ont vite fait comprendre qu'il ne supporterait pas ce "truc". Et puis il n'arrête pas de dire que les filles détestent lorsqu'un mec les embrasse alors qu'il put la nicotine. Bon c'est sa première excuse, c'est surtout qu'il tousse à en crever après une taffe ...
Ta première prise de drogue : Vu qu'il n'arrête pas de dire qu'il a les poumons d'un sportif. Il n'ose pas fumer ou consommer autre chose. Il a testé une fois, lors d'un réveillon, il s'en souvient car il a passé la soirée à rire aux éclats. Sinon la drogue, qu'elle soit dure ou douce, ne l'a jamais tenté. Il préfère le chocolat, drogue moins destructrice !
Ta première discussion avec des policiers : Si sa mémoire est bonne ça remonte à loin. Très loin. Trop loin pour qu'il s'en souvienne correctement, il a plus mis de côté cette journée. Le policier s'est plus adressé à Kai. Il n'était pas spécialement en âge de comprendre. Sa vraie discussion remonte lors de sa majorité. Il avait trop bu et il a fini la nuit au poste ... Rien de plus normal après une soirée bien trop arrosé. Au moins, il aura appris que les officiers n'appréciaient pas spécialement qu'on les titille trop.
 
❤️ Ton dernier baiser : Il n'est pas fier de son dernier baiser. Pourquoi ? Parce qu'il se trouve qu'il s'agit d'un brun, grand, bouclé, intello et qu'il porte le même nom que lui ! Oui Silas a embrassé son frère ou plutôt le contraire. Depuis ce retour, Silas veut absolument retrouver le goût féminin.
❤️ Ton dernier amour : Une petite blonde qui a dû répondant. Il préfère ne pas y penser. Il l'a mis de côté en partant y a un an. Les choses étaient devenus ... compliqué. Il a préféré fuir, c'est ce qu'elle doit penser. Lui, il savait juste plus où il en était. Une chose en entrainant une autre, il a quitté le pays sans rien dire. Laissant sa petite blonde de côté, son dernier amour, répondant au doux nom de Lily... N'allait pas croire qu'il l'a oublié, il fait juste "genre".
❤️ Ta dernière fois : Une belle rousse, un soir à Paris. Juste avant son retour au bercail. Dernière petite soirée parisienne. Un dernier instant de plaisir. Ils étaient chauds tous les deux. Pas besoin d'images. Enfin si sa mémoire ne lui fait pas défaut, il faut dire qu'il a eu une année mouvementé, surtout auprès des filles ...
❤️ Ta dernière déception amoureuse : On ne peut pas vraiment parler de déception amoureuse. Il est techniquement toujours amoureux, mais il a enfoui tous ses sentiments. C'était plus facile. Il a tout plaqué, de peur de souffrir. Ils étaient pourtant bien ensemble, trop peut-être ? Elle lui manque, mais il l'avouera pas. C'est plus facile ainsi ...
❤️ Ton dernier râteau :Vous pensez vraiment qu'il va vous avouez ça ? Bon il a essayé de draguer un petit pingouin, il s'est vite retrouvé à rendre ses tripes derrière un poteau. Le pingouin en question n'était qu'une affiche ... Déception au réveil.


Ta dernière cuite : Il n'y a pas si longtemps, c'était la veille de son départ. On peut dire qu'il a pris l'avion avec une jolie migraine, mais quelle soirée ! Il n'est pas prêt d'oublier cette soirée de départ !
Ta dernière clope : Cela remonte à quelques mois, des potes en soirée ont voulu le voir fumer. Ils ont bien rigolé en le voyant tousser à plein poumon. Surtout le lendemain lorsqu'il avait sa voix rocailleuse.
Ta dernière prise de drogue : La première fois, remonte aussi à la dernière fois. On peut dire qu'il reste fidèle à ses principes. Pas de drogues. L'alcool en revanche ...
Ta dernière discussion avec des policiers : A l'aéroport, lors du contrôle de papier. Rien de bien méchant, il a tout fait pour garder son sérieux, autant dire que ce n'était pas gagné ...
 

« Tu rentres quand ? » Bientôt. Ton sourire s'agrandit en voyant ton vol qui s'affiche. Il ne sait rien. Absolument rien. Tu as su tenir ta langue et t'en es sacrément fier. De base, les secrets ce n'est pas ton fort, mais là. Là tu tiens le coup. « Gilmore ! » « Tu verras ! » Il souffle et toi t'éclate de rire. « T'es chiant ! Sérieux tu m'les casses ! Allez dis-moi, tu vas bien finir par rentrer ? Les français n'ont plus rien à t'apprendre puis/ »  « Tu t''fais chier sans moi, je sais ! » Oh oui, tu t'amuses à le rendre dingue. Tous les mois, il ne cesse de te demander « tu rentres quand ? » et tous les mois tu esquives la question. Seulement là, il ne sait pas que c'est pour bientôt. Plus que quelques heures. « Bon raconte. » « Va t'faire ! » Et voilà il boude. « M'force pas à te tirer les vers du nez. » Tu l'imagines croiser les bras sur son torse et lever les yeux au ciel. Oh ça oui tu le connais par coeur. Vous avez grandi ensemble. C'est un peu un second frère pour toi. Qu'on se rassure, il n'a jamais pris la place du meilleur. Et ouais, t'as la chance d'avoir un frère exceptionnel. Bon bien sûr, tu lui as  jamais dit ainsi. Faut pas déconner, ses chevilles ne passeraient plus sinon. Kai, c'est celui qui t'a le plus manqué cette année. Vous avez échangé des mails, mais c'était différent. Kai c'est ton Dean. Ton Yoda.  Il a toujours été ton roc. Vous vous êtes jamais séparés, depuis ce jour et pourtant … T'as tout plaqué après cette nuit. Ton lien avec Neal aurait pu changé après l'accident. Au début, tu voulais et puis il a insisté et un soir t'as craqué. « Ton frère a toujours le nez dans sa blouse. Ta sœur n'en parlons pas, toujours aussi bonne ! » Tu soupires. Il ne peut pas s'empêcher, tu sais qu'il se la fera pas. Enfin t’espère, il n'oserait pas. « J'ai mangé dimanche dernier avec les dadys, c'était cool ! Tu leur manques ! Ils ont appréciés ta carte et les macarons, mais j'crois qu'il préfère te voir que bouffer les délices. D'ailleurs ils sont où les miens ? » Et voilà il recommence. « J'crois pas avoir reçu un colis de merveille ou de je ne sais quelle douceur ! T'as perdu mon adresse ou ça s'passe comment ? » Tu souris. Il refait son speech. T'aimerais bien lui demander, mais tu le feras pas. Tu le demanderas pas, il le sait. Il te dira rien. Douze mois que tu n'as plus de ses nouvelles. C'était le mieux à faire. Pour elle, mais surtout pour toi. Vous ne pouviez plus continuer ainsi. L'accident a tout changé. Neal lui a repris sa routine, il est toujours aussi … Neal. Il s'est battu pour que vous restiez amis. Les meilleurs. C'est ce qu'il t'a fait comprendre. Il t'a fallu du temps, mais son insistance a eu raison de toi. Ce soir là, tu avais besoin de lui. Lui seul pouvait comprendre. Il était là. Vous avez parlé. Il a compris et depuis il te tanne pour que tu rentres. Jusqu'ici tu n'étais pas prêt. Ce n'était pas le bon moment, tu avais encore besoin de temps. Malgré tout, tu redoutes ce retour. Les revoir. Tes pères te manquent, ô ça oui ! Les blagues de Pops, mais surtout ses bons petits plats. On ne peut pas dire que durant ton voyage, tu as mangé à ta faim. Tu as goûté pas mal de plats, tous les plus étranges, mais rien n'égale ceux de pops ! D'ailleurs, l'une des premières choses que tu t'es juré de faire en rentrant : manger à la maison. Ton ventre te prie tous les mois pour ses délicieuses patates et ce lard … Et voilà, tu en saliverais presque. Ne parlons pas de popa, tu avais parfois l'impression qu'il s'était infiltré dans ta tête, tellement tu songeais comme lui. Ce qui te rendait dingue. Tu pesais le pour et le contre, comme il t'a appris à faire. Lui qui t'a toujours poussé, voulant le meilleur pour toi. Et toi, n'en faisant toujours qu'à ta tête. Les rendant dingue. On peut dire que tu leur en as fait voir de toutes les couleurs. « Ouais non la routine habituelle. Tu leur manques absolument pas, tu comprends à présent qu'ils m'ont moi, pourquoi s'encombreraient-ils d'un moche comme toi ! » Pringles te ramène à la raison. Tu éclates de rire. C'est plus fort que lui. Là tu le visualises parfaitement : grand sourire, satisfait de sa connerie ! « Mais bien sûr ! Et sinon tu as pris soin de papass ! » « Je suis dans le regret de te dire qu'il a pourri le mois dernier ! Too late ! Je n'ai rien pu faire ! Je songe ceci dit à adopter un vrai ! » Il est impossible, tu relèves les yeux, te dirigeant vers l'embarcadère. « Bon Pringles faut que j'te laisse ! Le devoir m'appelle ! » « Elle s'appelle comment ? » « Oignon et crème ! » « Les meilleures ! » Tu souris et ranges ta pomme. L'éteignant au passage. Oui il t'arrive de respecter les règles. Tu repenses à ta discussion avec Neal. Celle que tu viens d'avoir, une parmi tant d'autres, vu que vous avez la même tous les mois. Il a tué papas. Ton ananas, enfin celui que tu lui as envoyé d'Espagne ! Il n'aura pas fait long feu. Too bad ! Il va vraiment falloir que tu investis dans un vrai animal de compagnie. Un qui ne crève pas au bout de deux mois, ça serait pas trop mal. Sac sur l'épaule. Tu te places dans la file. Bloquant ton regard sur une silhouette devant toi. Le genre que tu aimes. Petite blonde. Un gabarit que tu adores… Ton esprit efface son image. Tu as rangé vos souvenirs au fin fond de ton esprit. Pourtant elle revient te hanter les nuits. Un coup, elle apparaît dans les bons moments, de jolis rêves et puis par moment … C'est juste le côté obscur qui surgit. Cette nuit. Leurs visages. La peur. La souffrance. Tout ce que tu as tenté de chasser en partant. C'était ça le but. Te retrouver. Oublier tout. C'était pas loin, et puis y a eu la prise de conscience. A présent, il est temps de faire face à la réalité. Tu sais que tu ne peux plus fuir. Tu dois affronter tout ce qui s'est passé. Ils te l'avaient tous dit, mais tu as nié en bloc. Ce n'était pas ce qu'il te fallait, du moins pas à l'époque. Là, au fond de toi, tu sais que tu es prêt. Tu l'espères. Pourtant rien qu'en voyant une silhouette qui lui est familière, tu paniques. Ton corps se crispe doucement, elle tourne la tête. Ce n'est pas elle. Tu le savais. Tes muscles se détendent et tu avances. Bientôt tu vas devoir te confronter à tout ça, mais surtout à elle
HORS-JEU | TAZ ⁞ France ⁞ inventé ⁞  Tag maladroit sur L O V E (and other bullshit) 1573139051 c'est Kai qui m'a ramené  Tag maladroit sur L O V E (and other bullshit) 1387402262

Tag maladroit sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: life is a drink, and love's a drug (ezra) (délai 15/04)
Ezrael Hogg

Réponses: 27
Vues: 1006

Rechercher dans: Validés   Tag maladroit sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: life is a drink, and love's a drug (ezra) (délai 15/04)    Tag maladroit sur L O V E (and other bullshit) EmptyJeu 7 Avr - 15:09
EZRAELHOGG
▸ DAVID DUCHOVNY / FUCK-UPS
Prénomsezrael william. son prénom est inspiré de ezra, un prénom hébreux. d'après ce qu'on lui a dit, c'est sa mère qui a décidé de le modifier de la sorte. un père ukrainien juif qui a grandit aux états-unis et qui a changé son nom pour mieux s'intégrer. tout le monde le déformait dans tous les sens. sa mère était une femme originaire d'irlande ayant quitté son pays pour ses études. un sacré mélange. l'impression de n'appartenir à aucun endroit, de n'être nulle part à sa place.
Nomhogg. il n'est pas rare que les gens s'adressent à lui en l'appelant par son nom de famille. il s'en fout, pour lui ce nom ne représente rien, sauf peut-être un père absent de sa vie.
Surnomsezra. il est d'ailleurs rare qu'on l'appelle différemment. en général, quand les gens utilisent son prénom en entier lorsqu'il ont quelque chose à lui reprocher (c'est à dire souvent en fait).
Âgequarante-cinq ans. l'approche de la cinquantaine lui donne la nausée. il se torche la gueule lorsqu'il y pense pour oublier qu'il n'est qu'un gros bouffon qui n'a rien fait de sa vie et qui approche le demi-siècle. On peut dire qu'il le vit assez mal.
Date de naissance ⁞ il est né un jour d'été, le dix-huit juillet mille neuf cent soixante et onze.
Lieu de naissance ⁞ né à new-york, la ville de son cœur, celle qui ne cesse de l'inspirer, de l'appeler. ce n'est pas qu'il est triste d'être ici, mais sa ville lui manque affreusement.
Profession ⁞ il aime se considérer comme un artiste, mais pour être honnête, il essaye juste d'être bon dans quelque chose. ses rêves d'adolescent se sont écroulés lorsqu'il s'est rendu compte qu'être musicien n'était pas aussi simple qu'il le pensait. disons qu'il gribouille des poèmes par-ci par-là, il dessine de temps en temps, et il se produit dans les bars, la gratte à la main, lorsqu'il en a l'occasion. c'est un musicien dans la galère qui ne perd pas espoir dirons-nous.
Etudes ⁞ il a essayé l'université, mais s'est vite rendu compte que cela ne le mènerait pas où il le voulait. il a fait ça pour satisfaire sa mère, c'est tout. il a tout de même un master en littérature anglaise. certes, il ne lui servira sans doute jamais à rien, mais il n'en est pas peu fier.
Etat civilséparé de la mère de sa fille depuis un peu plus d'un an maintenant après de longues années de relation. il a tout foiré, elle l'a insulté, fait ses affaires et claqué la porte. il n'était pas ce qu'elle attendait, il n'a rien vu venir, ça lui a atterri dans la gueule comme ça. le problème, c'est qu'il n'a toujours pas tourné la page et tente encore et encore de la récupérer. sauf qu'en face de l'avocat richissime qu'elle a trouvé pour le remplacé, il se sent un peu comme de la merde. donc célibataire pour le moment.
Orientation sexuellehétérosexuel dans tous les coins de son corps et de son âme. ce sont bien les longues chevelures, les parfums fruités, les longues jambes et les silhouettes féminines et élancées qui font chavirer son pauvre cœur. il est assez faible devant la gente féminine.
 
Ton premier baiser : je devais avoir une douzaine d'années. ça ne devait pas être terrible, je ne m'en souviens pas vraiment. je ne me souviens même plus de la fille, ni du reste.
Ton premier amour : liv. la seule et l'unique. on se dit toujours que ce n'est qu'un coup d'un soir pour s'amuser, que l'amour c'est des foutaises, que ça n'existe pas comme les licornes, puis ça t'arrive. tu n'as pas eu le coup de foudre pour elle, mais au fur et à mesure que tu apprenais à la connaître, tu commençais enfin à comprendre de quoi parlaient ces romans à la con lorsqu'ils évoquaient l'âme sœur. ça n'a pas forcément bien commencé pourtant : tu es rentré dans sa voiture par maladresse. elle a commencé à t'insulter de tous les noms en criant que ça te coûterait cher. tu n'arrives toujours pas à saisir comment ton humour douteux et tes blagues pourries l'ont poussé à accepter de boire un verre avec toi. depuis, tu ne la lâches plus.
Ta première fois : pas forcément un bon souvenir. je me demande d'ailleurs sincèrement s'il existe des gens qui se souviennent de leur première fois comme un évènement positif. de la maladresse, de la sueur, des crampes, de la gêne, rien de très chouette. je devais avoir seize ans, c'était à l'arrière de ma voiture. rien de romantique. j'ai honte rien que d'y repenser. quoi que non en fait, c'est plutôt drôle.
Ta première déception amoureuse : ma rupture avec liv. c'est la seule à t'avoir brisé le cœur. je l'ai aimé pendant plus de dix ans, je l'aime encore. apparemment, je ne suis pas ce qu'elle veut réellement dans sa vie, je suis un blaireau. elle voulait la maison, la famille, le mariage. ce dont rêve toutes les femmes, du moins je crois. j'ai été tellement préoccupé par moi-même que je ne voyais même pas que je fonçais dans le mur. un trou du cul, voilà ce que je suis. et maintenant, elle est officiellement en couple avec ce coincé du cul d'avocat de mes deux.
Ton premier râteau : aussi étonnant que cela puisse paraître, c'était y a une quinzaine de jours. une femme mariée qui a repoussé mes avances. je comprends pas, j'aurais rien dit, ça aurait été notre secret.


Ta première cuite : j'avais invité quelques amis à la maison un soir. on a vidé le bar de mon père. je ris rien que d'y repenser. il était tellement furieux. la pire gueule de bois de mon existence. ça aurait dû me vacciner, mais c'est tout le contraire. première cuite à treize ans, papa aurait dû être fier que son fils marche dans ses pas.
Ta première clope : depuis que ma grande sœur m'a fait essayé. je devais avoir une quinzaine d'années. elle qui voulait m'en dégoûter.
Ta première prise de drogue : à dix-huit ans, lors d'un concert avec des amis. depuis, il lui arrive de fumer un joint de temps en temps, mais il ne touche plus trop à ces conneries depuis que sa fille est née.
Ta première discussion avec des policiers : à dix-sept ans, pour exhibitionnisme. j'avais un peu trop bu. connerie de gamin.
 
Ton dernier baiser : hier soir après une sortie au bar. je me souviens encore de ce vide que j'ai ressenti quand elle est partie après s'être rhabillée. je vis assez mal la solitude, même si j'ai du mal à l'avouer.
Ton dernier amour : toujours la même. liv, toujours et encore elle. ses longs cheveux blonds, son parfum à la lavande, son rire ridicule.
Ta dernière fois : hier soir aussi, après ma sortie au bar.
Ta dernière déception amoureuse : liv.
Ton dernier râteau : aucun souvenir.


Ta dernière cuite : y a deux mois quand mon paternel est décédé. tellement de choses que j'aurais dû lui dire. non pas que j'ai été triste, c'était plus comme une délivrance. le poids qui m'oppressait, qui m'étouffait, depuis ma naissance, s'était soudainement envolé. ça se fête, je me suis dit.
Ta dernière clope : y a cinq minutes.
Ta dernière prise de drogue : je n'y ai pas touché depuis des mois. la dernière fois, ça devait être avec milos, ton ami de toujours. j'en avais vraiment besoin de soir-là.
Ta dernière discussion avec des policiers : y a trois semaines pour bagarre dans un bar. c'est liv qui a payé ma caution, enfin, plutôt son connard de copain.
 


en vrac.
il fume comme un pompier, au moins un paquet par jour + il est un véritable désastre aux fourneaux + c'est un fan de rock, de jazz et de blues. il est assez curieux en ce qui concerne la musique et ne jamais non pour découvrir d'autres horizons + il a une peur bleue des insectes, en particulier des araignées + il a plusieurs tatouages + il aime un peu trop la boisson ce que déteste son ex, Liv + il joue du piano, de la guitare, un peu de batterie à l'occasion. il est rare de l'entendre pousser la chansonnette mais ça lui arrive + c'est un attrape-emmerdes. il se croit même maudit parfois, dès qu'une catastrophe ou une connerie doit arriver, ça lui tombe sur le coin de la gueule + il a une fille de seize ans qui compte plus que tout pour lui. il a réussi à négocier avec son ex pour l'avoir trois jours dans la semaine + il est toujours amoureux de son ex, la mère de sa fille. leur relation a toujours été compliquée, mais il est bien déterminé à vouloir la récupérer + il est le seul représentant du sexe fort d'une fratrie de quatre enfants. il est très proche de ses sœurs + il a quitté new-york lorsqu'il avait douze ans. ses parents ont divorcé et il est parti en angleterre, à liverpool avec sa mère. il l'a assez mal vécu au début + il fait une petite crise d'approche de la cinquantaine : il fait un peu trop la fête, dépense un peu trop d'argent. il a du mal à accepter son âge et le fait que les choses changent + il a une chienne, blue, qu'il a acheté pour sa fille, il y a de ça six ans + on dit souvent que c'est sa fille qui le garde et pas le contraire.
HORS-JEU | maëlle ⁞ france ⁞ inventé ⁞ je vous kiffe déjà les enfants !

Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: