LES ANNONCES DU MOMENTINTRIGUE AFRICA OYETOMBOLA

7 résultats trouvés pour impulsif

AuteurMessage
Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: CASTLES + Aint No Mountain High Enough
Matt Castles

Réponses: 14
Vues: 399

Rechercher dans: En danger   Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: CASTLES + Aint No Mountain High Enough    Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptyLun 6 Juin - 5:03
MATTCASTLES
▸ ZAYN MALIK / LONE RANGERS
▶️ Prénoms ⁞ Matt. Ce prénom, c'est ta mère qui les a choisit. Elle croyait important d'appelé son fils comme son père. Cet homme était tellement admirable qu’elle a voulu te faire honneur de ce prénom.
▶️ Nom ⁞ Steadworthy. C’est le nom de famille de ton père. Cet anglais qui possède un garage à Liverpool et que personne ne peut sentir. Tout le monde le déteste puisqu'il est aigrit et que personne sauf lui n'est parfait. Pourtant tout le monde sait qu'il est un alcoolique fini et un homme très violent.
▶️ Surnoms ⁞ Matty, parce que c'est joli. Va savoir, d'abord ça été ta mère qui t'as surnommé de cette façon, puis ensuite toutes ces filles sont tombées sous ton charme.
▶️ Âge ⁞ 22 ans et toute mes dents, tu la trouve nul cette expression, mais tu la dis tout de même.
▶️ Date de naissance ⁞ 10 août 1991. Il pleuvait des cordes et pourtant au lieu de pleurer toutes les larmes de ton corps comme tous les bébés, toi tu t'es mis à rire.
▶️ Lieu de naissance ⁞ Liverpool. Parce que toute sa famille et ses parents aussi viennent d'ici.
▶️ Profession ⁞u répares des bagnoles. Tu adores ça, mais travailler pour ton père ça commence à te saouler. Il dépend de toi et souvent tu rentres seul travailler. Tu te tape tout le sale boulot alors que lui cuve sa bière de la veille.
▶️ Etudes ⁞ Le Lycée. C'est tout ce que tu as complété. Le reste c'était peut important. Tout ce que tu devais faire c'était de travailler avec ton père, alors les études ça n'a jamais été ta priorité

▶️ Etat civil ⁞ Célibataire. Parce que pour toi, les histoires de couple c'est un peu compliqué. Ta tête et ton coeur se contredis souvent, mais pour l'instant tu préfère butiner d'une fleur à une autre.
▶️ Orientation sexuelle ⁞ Hétéro. Tu ne t'es jamais vraiment posé la question. Tu apprécies tout simplement trop le corps de la femme pour penser une seule seconde que les hommes pourraient t'intéresser, ce qui n'est clairement pas le cas.
 
❤️ Ton premier baiser : écrire ici
❤️ Ton premier amour : écrire ici
❤️ Ta première fois : écrire ici
❤️ Ta première déception amoureuse : écrire ici
❤️ Ton premier râteau : écrire ici


Ta première cuite : écrire ici.
Ta première clope : écrire ici.
Ta première prise de drogue : écrire ici.
Ta première discussion avec des policiers : écrire ici.
 
❤️ Ton dernier baiser : écrire ici
❤️ Ton dernier amour : écrire ici
❤️ Ta dernière fois : écrire ici
❤️ Ta dernière déception amoureuse : écrire ici
❤️ Ton dernier râteau : écrire ici


Ta dernière cuite : écrire ici.
Ta dernière clope : écrire ici.
Ta dernière prise de drogue : écrire ici.
Ta dernière discussion avec des policiers : écrire ici.
 

◄ C'est ici que vous nous parlez de votre personnage en détails. Vous avez le choix sur la façon dont vous rédigerez cette partie, vous pouvez choisir de nous raconter l'histoire de façon traditionnelle ou bien de nous faire une liste d'anecdotes. On vous demandera seulement un minimum de 20 lignes.
Nullam eu tempor odio. Aliquam erat volutpat. Praesent varius nulla ac dolor congue, non interdum enim tempus. Cras mollis dui id vehicula viverra. Morbi tortor metus, blandit id ante ac, tincidunt ultricies ex. Etiam ultricies lacus at interdum congue. Donec in est posuere risus laoreet consectetur sit amet et velit. Pellentesque eget tortor facilisis, lobortis lacus euismod, vehicula tortor. Duis blandit pretium neque, tempor tincidunt massa maximus vitae. Maecenas convallis egestas erat vitae tincidunt. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Integer interdum hendrerit dui quis luctus.
HORS-JEU | Bilou/Kelly ⁞ Canada ⁞ Prélien ⁞ Voilà Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 3851878975  ?

Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: Run boy run ! This world is not made for you ϟ Aiden
Invité

Réponses: 16
Vues: 422

Rechercher dans: Validés   Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: Run boy run ! This world is not made for you ϟ Aiden    Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptyVen 3 Juin - 23:25
AidenReeves
▸ Josh Dun / Everyday Losers
Prénom ⁞ Aiden
Nom ⁞ Reeves
Surnom ⁞ Den, mais seulement pour les intimes
Âge ⁞ 26 yo
Date de naissance ⁞ le 24 décembre. Le jour du réveillon et juste avant noël, swag
Lieu de naissance ⁞ Liverpool, mais il a beaucoup voyagé avant de revenir s'installer ici
Profession ⁞ la batterie c'est sa passion et c'est devenu son métier aujourd'hui. C'est trop compliqué de se faire sa place dans la musique, alors Aiden se contente de se produire seul ou de se joindre à des groupes qui ont besoin d'un batteur le temps d'un concert
Etudes ⁞ des études en commerce qui n'ont abouti à rien de convaincant si ce n'est l'obtention d'un diplôme en guise de, citation du papa, 'roue de secours'

Etat civil ⁞ en couple avec son instrument
Orientation sexuelle ⁞ homosexuel
LAST TIME

 
Ton premier baiser : il s'appelait Lucas et c'était son meilleur pote. A 17 ans, pour un défi lors d'une soirée bien arrosée. Ils n'y ont plus repensé ensuite –ou ils ne pouvaient pas s'en rappeler, because l'alcool.
Ton premier amour : encore Lucas. Plus ils grandissaient, plus ils se rapprochaient et c'est tout naturellement qu'ils ont fini ensemble.
Ta première fois : Lucas. Sur le moment c'était agréable, le lendemain ça l'était un peu moins. Surtout pour le pauvre Aiden qui n'était pas du tout préparé a ça.
Ta première déception amoureuse : à 9 ans, Annie, qui l'a salement rejeté. Il n'arrêtait pas de pleurer le soir qui a suivi, niché dans l'étreinte d'ours de son père qui rigolait doucement.
Ton premier râteau : … Annie.


Ta première cuite : à 19 ans. C'était le lendemain d'une soirée entre potes, pour fêter l'anniversaire d'un mec qui s'appelait… Jack ? Ou James peut-être. Ça n'a pas d'importance.
Ta première clope : jamais. Il trouve ça absolument dégueulasse alors qu'il n'y a pas touché une seule fois dans sa vie.
Ta première prise de drogue : idée de merde. Mais genre- nope
Ta première discussion avec des policiers : pour le moment, aucune. Il n'a jamais posé de problèmes à qui que ce soit, ni durant son adolescence ni maintenant. C'est plutôt lui qui subit les problèmes, d'ailleurs..
 
Ton dernier baiser : un jeune d'une vingtaine d'années peut-être, qui a entrainé Aiden derrière la scène après son solo pour lui rouler une pelle monumentale en guise de 'remerciements'. Le remercier de quoi exactement, Aiden n'en sait rien et il n'a pas pensé a demander sur le coup, par contre ce qu'il sait, c'est que ce garçon embrassait foutrement bien.
Ton dernier amour : euhh
Ta dernière fois : un inconnu qui s'est bien foutu de sa gueule.
Ta dernière déception amoureuse : ce mec, justement. Aiden a rencontré cet homme totalement par hasard, la faute à sa voiture de merde tombée en panne au beau milieu de la campagne. Pour pas verser dans le cliché, il ne pleuvait pas mais il faisait une chaleur caniculaire, et Aiden ne se sentait pas bien du tout. Puis ce gars est arrivé en mode prince charmant et l'a ramené chez lui –on passera la conversation de deux heures due au refus entêté d'Aiden qui ne voulait pas se faire embarquer par un weirdo psychopathe. Mais il a finalement accepté parce que ce mec avec l'air sympa et honnête, et plutôt que de le déposer chez son paternel, les deux garçons ont passé une nuit ensemble. Nuit qui a ensuite conduit à une relation stable, qui s'est étendue sur plus de deux mois.
Ça se passait bien au début.
Ton dernier râteau : c'est plutôt lui qui met des râteaux maintenant.


Ta dernière cuite : l'anniversaire de ce Jack ou James. Boire au point d'en être malade le lendemain, c'est pas son truc finalement.
Ta dernière clope : nope !
Ta dernière prise de drogue : nopenopenopenopenope !!
Ta dernière discussion avec des policiers : pour le moment, aucune. Il n'a jamais posé de problèmes à qui que ce soit, ni durant son adolescence ni maintenant. C'est plutôt lui qui subit les problèmes, d'ailleurs..
 
{#}doux{/#} et lent, un peu à l'ouest {#}rêveur{/#} {#}extraverti{/#} et spontané {#}indépendant{/#} {#}passionné{/#} et tenace {#}espiègle{/#} {#}changeant{/#} et versatile {#}jaloux{/#} {#}impulsif{/#} et téméraire {#}débrouillard{/#} {#}émotif{/#} et sensible

Aime ⁞ rêvasser ♦ les câlins ♦ la neige ♦ l'Islande, la Suède et les pays du nord de l'Europe ♦ la culture, les contes et légendes japonais ♦ le sable et l'odeur de la mer ♦ la batterie (merci captain obvious) et l'ambiance déchainée d'un concert, le flash multicolore des projecteurs et le mouvement enjoué de la foule, ce moment où il peut librement frapper les peaux et les cymbales de son instrument ; il n'y a rien de plus enivrant pour lui ♦ la bière mexicaine ou parfumée aux fruits ♦ l'odeur de la pluie et le grondement sourd d'un orage ♦ le chant des oiseaux à l'aube ♦ le café au lait ♦ les cheveux fluffy et la barbe chez un homme ♦ faire la grasse matinée (le matin, c'est le plus gros flemmard que vous ne pourrez jamais rencontrer. Une fois levé et bien réveillé, il est dynamique et plein d'énergie) ♦ les gâteaux au citron

N'aime pas ⁞ le poivre ♦ les talons aiguilles ♦ le cirque et les clowns, brr... ♦ la sonnerie agressive d'un réveil ♦ l'odeur pesante de gaz et la chaleur étouffante des grandes villes ♦ le mensonge, la manipulation et la trahison (histoire vécue) ♦ la violence envers les animaux ♦ l'intolérance ♦ la vacarme d'une foule ♦ l'odeur de la cigarette ♦ les endroits sombres et fermés

Les anecdotes intéressantes ⁞ pauvre, vit très modestement et se contente de ce qu'il a ♦ grumpy le matin ♦ ne sait pas mentir ♦ tombe toujours malade en hiver, de constitution très fragile ♦ naïf et facilement influençable ♦ s'est coloré les cheveux de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel –du bleu électrique au rouge cramoisi, du violet sombre au rose bonbon– Jamais en vert, il n'aime pas la couleur verte. Pour les curieux, il est aujourd'hui repassé au rouge cerise ♦ porte constamment sa casquette à l'envers (ou un bonnet) et un grand sourire de gamin ♦ possède son permis et une vieille voiture un peu nulle –mais tant que ça roule et qu'il peut écouter sa musique dedans, ça lui va– ♦ porte un sleeve tattoo très coloré au bras droit, sa signification reste secrète

Histoire

◮ Aiden est né une nuit de 24 décembre, en 1991, à Liverpool.

◮ Sa mère est partie vers ses 5 ans. Elle n'a jamais redonné de ses nouvelles depuis, et c'est donc son père qui a pleinement endossé son rôle de parent doux et attentionné, qui s'est occupé de lui, de son éducation et de son bien-être. Il se sent toujours aussi responsable aujourd'hui et s'inquiète pour un rien, Aiden l'aime plus que tout. Il n'a pas connu sa mère assez longtemps pour s'empêcher de l'oublier, mais même dépourvu très tôt de figure maternelle, il estime avoir eu une enfance heureuse.

◮ Ses premières années d'étude n'ont pas été faciles à vivre pour lui, qui se colorait les cheveux, s'habillait suivant son propre style et qui venait tout juste de réaliser son attirance pour les hommes. Puis il y a eu Lucas, et tout a changé.

◮ Il s'est découvert sa passion pour la batterie à ses 17 ans. Il est devenu accro à la seconde même où il frappait la caisse claire de l'instrument. Lorsqu'il allait en concert avec des amis, c'était toujours le batteur qu'il observait avec l'admiration d'un gamin devant un sapin de noël. Il a travaillé dur pendant un peu plus de deux ans et s'est acheté la batterie de ses rêves pour ses 19 ans.

◮ Après l'obtention de son diplôme en commerce, il s'accorde une année de repos et part deux mois en roadtrip aux US avec une bande de potes. En revenant à Liverpool, il ressent l'envie de voyager à nouveau et envisage de partir visiter les pays du nord de l'Europe. En un peu plus de deux mois, il découvre la Suède, la Norvège puis l'Islande et ne revient s'installer définitivement à Liverpool qu'à l'issue de cette série de longs voyages.

◮ De retour en Angleterre, Aiden s'installe définitivement dans sa ville natale et enchaine les boulots pour s'en sortir financièrement et ne plus avoir à compter sur l'aide de son père, cherchant à s'éloigner du cocon familial. Il reprend la pratique de la batterie et se propose pour faire des représentations en solo dans les bars et festivals du coin. A force de persévérance, il parvient à se bâtir une certaine réputation dans le milieu, et peut enfin vivre de sa passion, même si son mode de vie reste précaire et instable par moments. Mais Aiden préfère vivre ainsi plutôt que d'être entouré d'argent et d'un confort dont il n'a pas besoin.

Et maintenant ? Aiden vit au jour le jour en se basant principalement sur son talent de musicien, sans pour autant se considérer parfait batteur. Son but dans sa vie, c'est de toujours s'améliorer sans jamais se détourner de ses valeurs. N'étant plus en couple avec Lucas –même s'ils se câlinent peut-être un peu trop pour refléter une simple amitié lorsqu'ils se revoient–, son cœur est à prendre ~
C'est aussi un très bon ami et quelqu'un de particulièrement sensible qui supporte mal l'intolérance. Mais méfiez-vous de ses colères explosives et de son côté rancunier, qui ne pardonne pas la trahison.
HORS-JEU | Blackfish ⁞ France ⁞ Inventé ⁞ J'vous lov déjà :booty: vive la batterie putain. Et les twenty one pilots surtout ♥

Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: (mirko) in love with the mess
Mirko Komorowski

Réponses: 19
Vues: 896

Rechercher dans: Validés   Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: (mirko) in love with the mess    Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptyMer 13 Avr - 20:19
MIROSLAV "Mirko"KOMOROWSKI
▸ SEBASTIAN STAN / EVERYDAY LOSERS
▶️ Prénomsmiroslav. ton second prénom est celui de ton grand-père paternel, que tu n'as jamais connu, zlatan.
▶️ Nomkomorowski, ça annonce la couleur. un étranger.
▶️ Surnomsmirko, bien que ce soit assez rapidement devenu ton prénom usuel.
▶️ Âge ⁞ trente ans.
▶️ Date de naissance ⁞ : 21.03.1986.
▶️ Lieu de naissance ⁞ : zagreb (croatie).
▶️ Profession ⁞ designer automobile.
▶️ Etudes ⁞ scientifiques, puis ingénieur et art.

▶️ Etat civil ⁞ célibataire, même si une certaine danseuse te trotte encore dans la tête.
▶️ Orientation sexuelle ⁞ hétérosexuel
 
❤️ Ton premier baiser : dix ans, mais c'était pas très très sérieux.
❤️ Ton premier amour : le vrai ? Mila, mon ex-fiancée.
❤️ Ta première fois : à 17 ans avec la voisine, et ouais.
❤️ Ta première déception amoureuse : la première vraie déception date d'un peu plus d'un an, lorsque que ma fiancée m'a largué. mais comme je l'y ai un peu poussée, c'est de ma faute. encore.
❤️ Ton premier râteau : à l’école maternelle, pas malin d'être amoureux de la même gamine que tous les autres.


Ta première cuite : lors d'une soirée vers quinze-seize ans.
Ta première clope : il y a quinze ans, un truc comme ça.
Ta première prise de drogue : jamais, à moins que j'ai trop plané pour m'en souvenir.
Ta première discussion avec des policiers : la fois où, à peine majeur, je suis allé chercher mon cousin au poste pour trouble sur la voie publique et insulte à agent.
 
❤️ Ton dernier baiser : Rory.
❤️ Ton dernier amour : Rory, je crois. surement. c'est con.
❤️ Ta dernière fois : Rory, il y a trois mois.
❤️ Ta dernière déception amoureuse : étant plutôt celui qui fait capoter les relations, on va dire que je me suis déçu tout seul il y a peu avec Rory. pour ma défense, je pensais sincèrement que j'allais mourir.
❤️ Ton dernier râteau : à l'école maternelle, après ça j'ai la fierté de vous dire que jamais on ne m'a recalé.


Ta dernière cuite : ne buvant plus à cause de mes problèmes de reins, sans doute il y a un an ou deux. avec ma fiancée, sans doute, mais disons que comme il s'agissait d'une cuite j'me souviens pas trop.
Ta dernière clope : il y a quinze ans, c'était un essai.
Ta dernière prise de drogue : les médocs antirejet de greffe comptent ? sinon jamais.
Ta dernière discussion avec des policiers : il y a quelques jours quand j'ai dépassé les limitations de vitesse. oupsi.
 

heaven and hell were words to me

le téléphone sonne à plusieurs reprises, tu finis par l'attraper à tâtons et décroches sur un grognement supposé ressembler à un allô. la voix de ta mère se fait entendre, elle parle croate et à une vitesse absolument incroyable. elle crie, en plus de ça. tu écartes ton téléphone de ton oreille jusqu'à ce qu'elle ait fini. « merci pour le réveil brutal. j'ai rien compris, il se passe quoi ? » rien compris, ou rien écouté. « cesse de marmonner et de râler, rabat-joie. il se passe seulement que je prends de tes nouvelles. » tu peux parfaitement visualiser le sourire qui étire malgré tout ses lèvres en cet instant. tu demeures grognon, après tout elle t'a réveillé. « mmh, on s'est vus y'a... deux semaines. » un silence. tu en profites pour fermer les yeux un instant, souhaitant plus que tout te rendormir. « c'était il y a trois mois Mirko. » tu perçois une certaine inquiétude dans sa voix. tu te redresses finalement dans ton lit. « ouais, trois mois. c'est pareil, rien n'a changé depuis. t'as qu'à me parler de toi, ça se passe comment à zagreb ? » tes parents sont venus comme pour te supporter lorsque tu t'es fait opérer (ou plutôt parce que ta mère avait piqué une crise pour que ton père accepte, elle qui voulait absolument être avec son bébé le jour où sa survie se jouerait) et tu n'as depuis pas vraiment compté les jours. ni vu le temps passer. trois mois, il faut croire que tu es vraiment occupé pour ne pas les avoir vu filer. « zagreb est toujours zagreb, ton père et moi sommes toujours aussi vieux et j'ai toujours autant l'impression que tu ne m'aimes plus. » tu ricanes, secouant la tête pour toi-même. « c'est absurde maman, tu sais que je vous aime tout les deux. tu m'as réveillé, c'est tout. et puis c'est pas ce que j'ai demandé, tu m'as rien appris. » « toi non plus. et j'ai posé la question en premier. » levant les yeux au ciel, tu finis par céder: « oookay, je te raconte quoi alors ? la greffe ça va, mon frère le grand sauveur s'est tiré, je bosse beaucoup... c'est tout. » tout cela te semble sans intérêt. ta vie actuelle te semble sans intérêt. « il est parti ? » tu te mords la lèvre, embêté. elle va se sentir coupable. « ouais. il avait besoin de changer d'air, je suppose. il reviendra peut-être. » tu minimises, sachant pour ta part pertinemment qu'il ne reviendra pas. « c'est moi, il n'a pas aimé me rencontrer... » ton frère, demi-frère, a été abandonné par votre mère des années avant ta naissance. tu n'as appris son existence qu'une fois diagnostiqué pour ta dégénérescence rénale. il était l'une de tes rares chances, ta mère a lâché la bombe. si tu lui en as voulu, tu as fini par accepter le fait qu'elle n'a pas eu d'autre choix, et qu'elle n'a ensuite pas voulu perturber sa vie. toi, tu l'as fait. tu as débarqué dans la vie d'un frère inconnu, et il t'a sauvé la vie. « non, c'est moi. j'ai chamboulé son existence. il a fait une bonne action en me donnant un rein, mais je ne suis rien pour lui, on se connait pas. »

« et... ? » tu soupires suffisamment fort pour qu'elle comprenne que le sujet ne te plait pas. du tout. « han Mirko allez, ça fait un an depuis Mila, il a bien dû se passer quelque chose ! » Mila t'a quitté il y a, pour être précis, un an, quatre mois et quelques jours. tu ne comptes pas, mais tu le sais. elle est partie, te balançant sa bague au visage après que tu l'aies quasiment poussée vers la sortie. « c'est pas ça, elle a eu raison de partir. j'ai été exécrable quand j'ai appris ma maladie, je lui parlais plus, je bossais tout le temps. et quand on parlait, j'étais méchant. on a vécu cinq ans ensemble, c'était très bien, c'est fini. » « donc il s'est passé quelque chose depuis qu'on t'a laissé ?  » tu soupires à nouveau, imperceptiblement. « non. avant... » tu prends le temps de réfléchir un instant, à Rory et toi. bref comme histoire, mais tu crois que tu l'aimais (aimes ?) et tu trouves ça tellement con. « c'est une danseuse, je l'ai rencontrée à l’hôpital parce que sa soeur est malade. bref, on a dîné ensemble, au nouvel an. mais comme j'avais pas vraiment confiance en mes chances de survie tu vois... » tu parles avec un détachement feint auquel elle ne croit probablement pas. « tu as recommencé. » tu fais mine de ne pas comprendre. « tu t'es éloigné de ta danseuse parce que tu ne voulais pas la faire souffrir si tu mourrais. comme avec Mila. » tu ne réponds pas, et vous demeurez tout deux muets un moment. jusqu'à ce qu'elle te demande si tu comptes l'appeler. « qui ? » « Mirko, suis un peu. la danseuse ! » tu te contentes de dire à ta mère que tu as à faire, et tu raccroches.
HORS-JEU | vespertine, ou nawal de mon prénom ⁞ belgium ⁞ inventé ⁞ lof lof Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 3440844346

Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: life is a drink, and love's a drug (ezra) (délai 15/04)
Ezrael Hogg

Réponses: 27
Vues: 1040

Rechercher dans: Validés   Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: life is a drink, and love's a drug (ezra) (délai 15/04)    Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptyJeu 7 Avr - 15:09
EZRAELHOGG
▸ DAVID DUCHOVNY / FUCK-UPS
Prénomsezrael william. son prénom est inspiré de ezra, un prénom hébreux. d'après ce qu'on lui a dit, c'est sa mère qui a décidé de le modifier de la sorte. un père ukrainien juif qui a grandit aux états-unis et qui a changé son nom pour mieux s'intégrer. tout le monde le déformait dans tous les sens. sa mère était une femme originaire d'irlande ayant quitté son pays pour ses études. un sacré mélange. l'impression de n'appartenir à aucun endroit, de n'être nulle part à sa place.
Nomhogg. il n'est pas rare que les gens s'adressent à lui en l'appelant par son nom de famille. il s'en fout, pour lui ce nom ne représente rien, sauf peut-être un père absent de sa vie.
Surnomsezra. il est d'ailleurs rare qu'on l'appelle différemment. en général, quand les gens utilisent son prénom en entier lorsqu'il ont quelque chose à lui reprocher (c'est à dire souvent en fait).
Âgequarante-cinq ans. l'approche de la cinquantaine lui donne la nausée. il se torche la gueule lorsqu'il y pense pour oublier qu'il n'est qu'un gros bouffon qui n'a rien fait de sa vie et qui approche le demi-siècle. On peut dire qu'il le vit assez mal.
Date de naissance ⁞ il est né un jour d'été, le dix-huit juillet mille neuf cent soixante et onze.
Lieu de naissance ⁞ né à new-york, la ville de son cœur, celle qui ne cesse de l'inspirer, de l'appeler. ce n'est pas qu'il est triste d'être ici, mais sa ville lui manque affreusement.
Profession ⁞ il aime se considérer comme un artiste, mais pour être honnête, il essaye juste d'être bon dans quelque chose. ses rêves d'adolescent se sont écroulés lorsqu'il s'est rendu compte qu'être musicien n'était pas aussi simple qu'il le pensait. disons qu'il gribouille des poèmes par-ci par-là, il dessine de temps en temps, et il se produit dans les bars, la gratte à la main, lorsqu'il en a l'occasion. c'est un musicien dans la galère qui ne perd pas espoir dirons-nous.
Etudes ⁞ il a essayé l'université, mais s'est vite rendu compte que cela ne le mènerait pas où il le voulait. il a fait ça pour satisfaire sa mère, c'est tout. il a tout de même un master en littérature anglaise. certes, il ne lui servira sans doute jamais à rien, mais il n'en est pas peu fier.
Etat civilséparé de la mère de sa fille depuis un peu plus d'un an maintenant après de longues années de relation. il a tout foiré, elle l'a insulté, fait ses affaires et claqué la porte. il n'était pas ce qu'elle attendait, il n'a rien vu venir, ça lui a atterri dans la gueule comme ça. le problème, c'est qu'il n'a toujours pas tourné la page et tente encore et encore de la récupérer. sauf qu'en face de l'avocat richissime qu'elle a trouvé pour le remplacé, il se sent un peu comme de la merde. donc célibataire pour le moment.
Orientation sexuellehétérosexuel dans tous les coins de son corps et de son âme. ce sont bien les longues chevelures, les parfums fruités, les longues jambes et les silhouettes féminines et élancées qui font chavirer son pauvre cœur. il est assez faible devant la gente féminine.
 
Ton premier baiser : je devais avoir une douzaine d'années. ça ne devait pas être terrible, je ne m'en souviens pas vraiment. je ne me souviens même plus de la fille, ni du reste.
Ton premier amour : liv. la seule et l'unique. on se dit toujours que ce n'est qu'un coup d'un soir pour s'amuser, que l'amour c'est des foutaises, que ça n'existe pas comme les licornes, puis ça t'arrive. tu n'as pas eu le coup de foudre pour elle, mais au fur et à mesure que tu apprenais à la connaître, tu commençais enfin à comprendre de quoi parlaient ces romans à la con lorsqu'ils évoquaient l'âme sœur. ça n'a pas forcément bien commencé pourtant : tu es rentré dans sa voiture par maladresse. elle a commencé à t'insulter de tous les noms en criant que ça te coûterait cher. tu n'arrives toujours pas à saisir comment ton humour douteux et tes blagues pourries l'ont poussé à accepter de boire un verre avec toi. depuis, tu ne la lâches plus.
Ta première fois : pas forcément un bon souvenir. je me demande d'ailleurs sincèrement s'il existe des gens qui se souviennent de leur première fois comme un évènement positif. de la maladresse, de la sueur, des crampes, de la gêne, rien de très chouette. je devais avoir seize ans, c'était à l'arrière de ma voiture. rien de romantique. j'ai honte rien que d'y repenser. quoi que non en fait, c'est plutôt drôle.
Ta première déception amoureuse : ma rupture avec liv. c'est la seule à t'avoir brisé le cœur. je l'ai aimé pendant plus de dix ans, je l'aime encore. apparemment, je ne suis pas ce qu'elle veut réellement dans sa vie, je suis un blaireau. elle voulait la maison, la famille, le mariage. ce dont rêve toutes les femmes, du moins je crois. j'ai été tellement préoccupé par moi-même que je ne voyais même pas que je fonçais dans le mur. un trou du cul, voilà ce que je suis. et maintenant, elle est officiellement en couple avec ce coincé du cul d'avocat de mes deux.
Ton premier râteau : aussi étonnant que cela puisse paraître, c'était y a une quinzaine de jours. une femme mariée qui a repoussé mes avances. je comprends pas, j'aurais rien dit, ça aurait été notre secret.


Ta première cuite : j'avais invité quelques amis à la maison un soir. on a vidé le bar de mon père. je ris rien que d'y repenser. il était tellement furieux. la pire gueule de bois de mon existence. ça aurait dû me vacciner, mais c'est tout le contraire. première cuite à treize ans, papa aurait dû être fier que son fils marche dans ses pas.
Ta première clope : depuis que ma grande sœur m'a fait essayé. je devais avoir une quinzaine d'années. elle qui voulait m'en dégoûter.
Ta première prise de drogue : à dix-huit ans, lors d'un concert avec des amis. depuis, il lui arrive de fumer un joint de temps en temps, mais il ne touche plus trop à ces conneries depuis que sa fille est née.
Ta première discussion avec des policiers : à dix-sept ans, pour exhibitionnisme. j'avais un peu trop bu. connerie de gamin.
 
Ton dernier baiser : hier soir après une sortie au bar. je me souviens encore de ce vide que j'ai ressenti quand elle est partie après s'être rhabillée. je vis assez mal la solitude, même si j'ai du mal à l'avouer.
Ton dernier amour : toujours la même. liv, toujours et encore elle. ses longs cheveux blonds, son parfum à la lavande, son rire ridicule.
Ta dernière fois : hier soir aussi, après ma sortie au bar.
Ta dernière déception amoureuse : liv.
Ton dernier râteau : aucun souvenir.


Ta dernière cuite : y a deux mois quand mon paternel est décédé. tellement de choses que j'aurais dû lui dire. non pas que j'ai été triste, c'était plus comme une délivrance. le poids qui m'oppressait, qui m'étouffait, depuis ma naissance, s'était soudainement envolé. ça se fête, je me suis dit.
Ta dernière clope : y a cinq minutes.
Ta dernière prise de drogue : je n'y ai pas touché depuis des mois. la dernière fois, ça devait être avec milos, ton ami de toujours. j'en avais vraiment besoin de soir-là.
Ta dernière discussion avec des policiers : y a trois semaines pour bagarre dans un bar. c'est liv qui a payé ma caution, enfin, plutôt son connard de copain.
 


en vrac.
il fume comme un pompier, au moins un paquet par jour + il est un véritable désastre aux fourneaux + c'est un fan de rock, de jazz et de blues. il est assez curieux en ce qui concerne la musique et ne jamais non pour découvrir d'autres horizons + il a une peur bleue des insectes, en particulier des araignées + il a plusieurs tatouages + il aime un peu trop la boisson ce que déteste son ex, Liv + il joue du piano, de la guitare, un peu de batterie à l'occasion. il est rare de l'entendre pousser la chansonnette mais ça lui arrive + c'est un attrape-emmerdes. il se croit même maudit parfois, dès qu'une catastrophe ou une connerie doit arriver, ça lui tombe sur le coin de la gueule + il a une fille de seize ans qui compte plus que tout pour lui. il a réussi à négocier avec son ex pour l'avoir trois jours dans la semaine + il est toujours amoureux de son ex, la mère de sa fille. leur relation a toujours été compliquée, mais il est bien déterminé à vouloir la récupérer + il est le seul représentant du sexe fort d'une fratrie de quatre enfants. il est très proche de ses sœurs + il a quitté new-york lorsqu'il avait douze ans. ses parents ont divorcé et il est parti en angleterre, à liverpool avec sa mère. il l'a assez mal vécu au début + il fait une petite crise d'approche de la cinquantaine : il fait un peu trop la fête, dépense un peu trop d'argent. il a du mal à accepter son âge et le fait que les choses changent + il a une chienne, blue, qu'il a acheté pour sa fille, il y a de ça six ans + on dit souvent que c'est sa fille qui le garde et pas le contraire.
HORS-JEU | maëlle ⁞ france ⁞ inventé ⁞ je vous kiffe déjà les enfants !

Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: PRE-LIENS (famille)
Cory Morgan

Réponses: 16
Vues: 5975

Rechercher dans: LOVE ME DO   Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: PRE-LIENS (famille)    Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptyDim 3 Avr - 0:48
FAMILLE MORGAN
(4F/2M) 4/6 LIENS LIBRES



“ I know you don't trust me. I know you want to punish me, and I get it. I want to punish myself. I have no way to prove myself to you or anyone.  ”



♂ Jacky Morgan => 54/55 ans (libre)
♀ Shelley Morgan => 32/34 ans (libre)
♀ Blake Morgan => 27/29 ans (libre)
♀ Adele Morgan => 24 ans (libre)
♀ Cassandre Morgan => 24 ans (prise)
♂ Cory Morgan => 22 ans (pris)


Les Morgan au départ c'est une famille modeste, avec deux parents qui s'aimaient et qui aimaient leurs enfants. Mais les années passant ont raison du couple et de la famille. C'est juste après la naissance du petit dernier, Cory, le bébé accident, que tout est parti en vrille. Madame Morgan quitte mari et enfants pour partir avec un autre homme, aucun membre de la famille n'aura plus aucune nouvelle. Jacky Morgan sombre dans la dépression, l'alcool et devient violent, uniquement avec le plus jeune, qu'il tient pour responsable de la situation, mais ne s'occupe pas vraiment plus des filles pour autant. Il perd son emploi, et les revenus déjà modestes s'amenuisent plus encore, obligeant l'aînée de la famille à prendre le relai dans le rôle de parent.

♠ chacun des Morgan pourra avoir un lien avec chacun des Freeman (pour le moment, il n'y a que Ezekiel (petit ami de Cory) et Alexe de présent), qui sont leurs voisins depuis toujours. Ainsi qu'avec Tallulah (pré-lien autre) qui est la future femme de Cory.

( #modeste #décousue #nombreuse #violence #soutiencaché #secrets )



(M) JACKY MORGAN ⁞ 54/55 ans, enchaine les petits jobs entrecoupés de longues périodes de chômage, divorcé
#violent #égoïste #homophobe #fier #conservateur #impulsif #colérique
propositions d'avatars ⁞ Gary Oldman, Johnny Depp, Robert Downey Jr ou un brun/châtain aux yeux clairs dans la tranche d'âge.

Jacky Morgan est né à Liverpool et il y a toujours vécut. Son enfance, sa rencontre avec sa femme, tout est laissé libre. Il s'est marié avec la mère de ses enfants très jeune. Il était flic (un grade en bas de la hiérarchie) et a toujours été dans une situation financière modeste, même dans son enfance. C'était un homme plutôt correcte, avec son caractère de cochon, mais un homme bien, droit, jusqu'au départ de sa femme après la naissance de Cory. C'est là qu'il a sombré dans la dépression, qu'il s'est mis à boire. Son comportement à changé, il s'est désintéressé de tout, de ses enfants et est même devenu violent avec son fils qu'il tient responsable du départ de sa femme. Il a perdu son job, et depuis soit il ne travaille pas, soit il alterne périodes de petits jobs et sans emploi. Bien évidemment, vous pouvez très bien lui donner quelque chose de positif dans sa vie actuelle, une nouvelle rencontre qui l'aidera à remonter enfin la pente etc... il peut tout à fait ne pas être que ce côté très sombre que j'en ai fait  Libre à vous de le construire à votre sauce sur ces bases-là et sur les liens.

Lien avec Shelley => Shelley le déteste pour avoir lâché prise quand leur mère est partie. Elle le comprend, certes, c'est pas facile de se retrouver seul du jour au lendemain, avec cinq enfants à charge dont un nourrisson et plusieurs en bas âge, mais quand-même, elle lui en veut, parce qu'en plus d'avoir baisser les bras, de lui avoir laisser prendre le relai, il est devenu quelqu'un d'autre. Et depuis, elle lui reproche la terre entière.
Lien avec Blake => Ca fait bien longtemps que ces deux-là ne se parlent plus. Blake passe tellement peu à la maison qu'il a presque limite oublié son existence, ou tout du moins c'est ce qu'il laisse croire. Il fait l'indifférent, mais au fond, ça le fait chier de ne plus du tout voir Blake. Elle, elle lui en veut de ce qu'il est devenu. Elle était assez grande quand tout est partie en vrille, pour ce souvenir de l'homme bien qu'il a pu être, alors elle lui en veut d'avoir autant changer et elle lui fait payer en ayant disparu de la circulation, en ne lui parlant plus, même les rares fois où ils se retrouvent dans une même pièce.
Lien avec Adele => Adele est probablement celle qui en veut le moins à leur père. Elle est tellement gentille qu'elle lui trouve encore des excuses. Au fond d'elle, elle est certaine qu'il peut encore changer, qu'il peut redevenir l'homme bien qu'il était avant le départ de leur mère. Et peut-être parce qu'elle est celle qui montre le moins d'animosité à son égard, Jacky se montre plus doux avec elle, ou tout du moins, moins agressif, moins cassant. Elle est celle qui, si elle ne reçoit aucun compliment, ne reçoit aucun reproche non plus. Morgan senior n'est pas aveugle, il voit bien qu'Adèle est celle qui pourra devenir quelqu'un, se sortir de ce mode de vie modeste dans lequel ils sont tous enfermés.
Lien avec Cassandre => Son père, elle le déteste. C'est de sa faute s'ils en sont là aujourd'hui. Elle lui en veut d'avoir baisser les bras aussi facilement, elle lui en veut de s'en prendre à Cory, de s'être laisser happer par l'alcool de la sorte. Pour elle, il n'est qu'un lâche qui ne mérite pas l'attention de ses enfants. De tout façon, pour ce qu'il s'est occupé d'eux, il ne mérite même pas le nom de père. Jacky le lui rend bien. S'il ne la touche pas, il passe son temps à la blesser verbalement. Pour lui, elle n'est qu'une moins que rien, elle ne fera jamais rien de sa vie, et il n'arrête pas de la comparer à sa jumelle, ce qui exaspère la miss.
Lien avec Cory => Leur relation est assez complexe. Ils se détestent depuis toujours, surtout parce Jacky est violent avec Cory qu'il tient responsable du départ de sa femme. En même temps, comme Cory est son seul fils, il met énormément d'espoir en lui. Il est d'ailleurs très fier de voir que son fils a réussi ses études, bien que courtes puisqu'il a fait un apprentissage et qu'aujourd'hui, il a un emploi fixe. Du côté de Cory, il hait son père, et bien qu'il joue les durs hors du domicile familial, il est très soumis à son père et n'ose pas aller contre ses ordres et ses envies. S'il ne part pas, c'est pour protéger ses soeurs, car Jacky sait que les menacer, tout comme menacer le petit ami de Cory, est un bon moyen de voir le bouclé rester docile.
Lien avec Daxon Fletcher => le lien sera à voir plus en détail avec le joueur. Mais pour info, alors que Jacky était flic, il y a 27 ans, il était proche de la mère de Dax qui était une jeune femme paumée qu'il a voulu aider. A cause d'une phrase dite par Cory a Daxon, Dax va un temps penser que Jacky pourrait être son père biologique et ainsi chercher à savoir la vérité.

(F) SHELLEY MORGAN ⁞ 32/34 ans, organisatrice de mariage, état civil au choix#mature #réfléchie #organisée #dévouée #protectrice #maternellepropositions d'avatars ⁞ Katie McGrath, Eva Green, Tara Lynn, Jenna Dewann-Tatum, Ksenia Solo ou une brune aux yeux clairs dans la tranche d'âge.

Shelley est née à Liverpool. Si la famille était modeste, elle n'a manqué de rien ses premières années et surtout pas d'amour. Cela s'est corsé au départ de madame Morgan alors qu'elle avait une dizaine d'années (entre 10 et 12 ans selon l'âge que vous lui donnerez.) après la naissance du petit dernier. Elle était encore bien jeune, et pourtant elle a pris le relai de ses parents sans broncher, c'était assez naturel pour elle. Elle a dû très vite mettre ses études en stand-by pour travailler et subvenir aux besoins de la famille, puisque ce n'est pas avec ce que ramener leur père qui a fini par perdre son emploi de flic et enchainer des petits boulots, qu'ils avaient suffisamment pour tous les six. Elle peut tout à fait ne plus vivre actuellement sous le toit familial, et avoir fait sa vie de son côté, mais elle veille toujours sur sa fratrie et passe régulièrement s'assurer que "tout va bien". Pour son emploi, je l'imagine au départ avoir fait des boulots comme serveuse, femme de ménage etc... jusqu'à lancer il y a quelque temps, sa propre petite entreprise en auto-entrepreneuse. J'ai mis organisatrice de mariage, dans l'idée qu'elle serait celle qui se charge d'organiser le mariage Cory/Tal, mais ce n'est pas du tout obligatoire, si vous avez une autre idée vous pouvez tout à fait changer ce point.

Lien avec Jacky => Shelley le déteste pour avoir lâché prise quand leur mère est partie. Elle le comprend, certes, c'est pas facile de se retrouver seul du jour au lendemain, avec cinq enfants à charge dont un nourrisson et plusieurs en bas âge, mais quand-même, elle lui en veut, parce qu'en plus d'avoir baisser les bras, de lui avoir laisser prendre le relai, il est devenu quelqu'un d'autre. Et depuis, elle lui reproche la terre entière.
Lien avec Blake => Les deux filles s'adorent, elles étaient très proches fut un temps, parce que Blake a énormément aider Shelley dans l'éducation des trois plus jeunes. Pourtant, elles sont souvent en conflits, car Shelley reproche le manque de sérieux de Blake et aussi son éloignement, le manque de nouvelles.
Lien avec Adele => C'est deux-là sont très proches, sans aucun doute les deux plus proches de cette famille décousue. Shelley remuerait ciel et terre pour Adele, et plus particulièrement pour qu'elle aille au bout de ses études, ce dont Adele a bien conscience et fait tout pour faire honneur à cette confiance et ce dévouement dont fait preuve son ainée.
Lien avec Cassandre => Le jour et la nuit, l'incompréhension est le maître-mot entre ces deux-là. Ce n'est pas qu'elles s'aiment pas, mais Cassandre n'en fait qu'à sa tête, et Shelley ne sait plus comment la gérer et la faire revenir sur le droit chemin. L'ainée a peur de voir Cassandre dériver de trop et finir comme leur père, elle la flique un peu trop au goût de cette dernière qui ne le supporte plus et envoie bouler Shelley dès qu'elle essaie d'entrer en discussion.
Lien avec Cory => Avec dix ans d'écart, la compréhension entre ces deux-là n'est pas toujours évidente et rend leur relation parfois un peu conflictuelle. Leurs caractères très opposés n'aide pas non plus à les rapprocher. Pourtant Ivy aime profondément son petit frère, et lui, lui est reconnaissant des sacrifices qu'elle a fait pour lui, pour eux. Elle veille sur lui, le protège, d'ailleurs, elle a plus eu et a encore un rôle de mère tout particulièrement auprès de Cory, dont elle s'est occupé quasiment dès sa naissance. Ce qu'elle n'apprécie pas chez lui, c'est son comportement à l'extérieur, alors que c'est exactement ce qu'il reproche à leur père. Au fond, elle ne le connait que très peu, elle ne sait d'ailleurs pas qu'il est en couple avec un des fils des voisins Freeman et le pense comme la plupart des gens, coureur de jupons.

(F) BLAKE MORGAN ⁞ 27/29, activité pro au choix, état civil au choix#indépendante #optimiste #franche #tête en l'aire #solitaire #spontanée #susceptible #casse-coupropositions d'avatars ⁞ Alexandra Daddario, Katie McGrath, Ana de Armas, Phoebe Tonkin ou une brune aux yeux clairs dans la même tranche d'âge.

Blake c'est l'indépendante, le garçon manqué, la tête brûlée. Pas aussi débauchée que Cassandre ou Cory, elle aime cependant l'aventure. Elle a toujours été la plus distante et la plus solitaire de la famille, même si elle aidait Shelley dans l'éducation des plus jeunes. Elle aime tester ses limites, trainer dehors, la nature. Petite, il n'était pas rare de la voir revenir à la maison cheveux emmêlés et genoux écorchés. Elle non plus, les études, ça jamais été son fort, elle préfère le sport, l'adrénaline, c'est une manuelle, qui était toujours en train de bricoler quelque chose dans le jardin, cage à oiseau, planche de skateboard système 3D etc...) et a donc arrêté ses études dès la fin du secondaire avec tout de même son diplôme en poche. Elle arrêté les études et a quitté aussi vite le nid, elle avait besoin de cette indépendance, elle avait besoin de quitter cette ambiance pourrie qui règne chez les Morgan. Du coup, elle s'est trouvé un petit boulot (au choix, dans un domaine manuel (garagiste, ébéniste ou ce genre de métier plutôt masculin) pour pouvoir se payer le loyer de son appartement et ses factures. Elle se débrouille seule et en est très fière.

Lien avec Jacky => Ca fait bien longtemps que ces deux-là ne se parlent plus. Blake passe tellement peu à la maison qu'il a presque limite oublié son existence, ou tout du moins c'est ce qu'il laisse croire. Il fait l'indifférent, mais au fond, ça le fait chier de ne plus du tout voir Blake. Elle, elle lui en veut de ce qu'il est devenu. Elle était assez grande quand tout est partie en vrille, pour ce souvenir de l'homme bien qu'il a pu être, alors elle lui en veut d'avoir autant changer et elle lui fait payer en ayant disparu de la circulation, en ne lui parlant plus, même les rares fois où ils se retrouvent dans une même pièce.
Lien avec Shelley => Les deux filles s'adorent, elles étaient très proches fut un temps, parce que Blake a énormément aider Shelley dans l'éducation des trois plus jeunes. Pourtant, elles sont souvent en conflits, car Shelley reproche le manque de sérieux de Blake et aussi son éloignement, le manque de nouvelles.
Lien avec Adele => Adele est sans doute celle qui a le plus de contact avec Blake de la famille, surtout parce que c'est elle qui prend les nouvelle de sa soeur, il ne faut pas compter sur Blake pour le faire. Adele est le lien entre le reste des Morgan et la 2ème fille de la famille. C'est elle qui pense à l l'inviter, à lui rappeler les anniversaires et autres fêtes. Sans Adele, ce n'est pas certain que Blake ferait encore vraiment parti de la famille. Blake ne lui montre pas qu'elle apprécie que sa cadette ne lâche pas l'affaire avec elle. Parfois même, elle a repousse, lui disant qu'elle a soule à toujours vouloir avoir des nouvelles, mais au fond, elle lui ai reconnaissante d'être ce trait d'union entre elle et la famille.
Lien avec Cassandre => Petite, Cassandre voyait en Blake un modèle. Elle voulait lui ressembler et passait beaucoup de son temps à la suivre, à l'imiter. Blake était fière de voir sa petite soeur vouloir être comme elle, mais ça l'agaçait un peu de l'avoir toujours dans ses jambes, mais elle trouvait ça plus amusant que dérangeant, alors elle l'a laissé faire. Puis Blake est partie, donnant que peu de nouvelle et Cassandre encore adolescente, l'a très mal vécut. Elle a souffert de ce qu'elle a vécut comme un nouvel abandon, même si elle n'en a rien laissé paraitre. Seulement aujourd'hui, en plus d'ignorer Blake, elle le méprise, c'est limite si elle ne la considère comme ne faisant plus partie de la famille. Blake, ça lui fait mal de voir sa soeur réagir comme ça, mais ne sait pas comment faire pour se rattraper et se faire pardonner.
Lien avec Cory => Il n'y a pas plus étrangers que ces deux-là. Tous les deux forts caractères, depuis l'enfance ils passent leur temps à se chercher, se chamailler, pas de façon vraiment gentille, on est loin de la taquinerie. Trop semblables, trop différents, ils n'ont jamais vraiment su communiquer et c'est encore plus vrai aujourd'hui que Blake ne vit plus à la maison. Quand ils se voient, ils ne savent pas quoi se dire, les banalités, ça n'a jamais été leur truc.
Lien avec Daxon Fletcher => elle a eu une aventure avec Dax, c'est à ce moment-là qu'elle a parlé de lui à Cory puisque le jeune homme est tatoueur et que son frère tatoué. Depuis, Dax a cause d'une phrase dite par Cory, pense que papa Morgan serait possiblement son père biologique, et que du coup, il aurait peut-être couché avec sa propre soeur. Jacky n'est pas le père biologique de Dax, c'est juste pour le moment ce que Dax croit, car Jacky a été proche de sa mère à l'époque, mais seulement en tant que flic. Le lien sera à voir plus en détail avec le joueur. =)

(F) ADELE MORGAN ⁞ 24 ans, étudiante (filière au choix), état civil au choix#studieuse #réservée #calme #attentionnée #sensible #réfléchie #ambitieusepropositions d'avatars ⁞ Kaya Scodelario, Phoebe Tonkin, Lucy Hale, Alejandra Alonso, Kristen Stewart, Willa Holland, Emily Ratajkowski. (comme Adele et Cassandre sont jumelles, à voir aussi si vous souhaitez jouer des vraies ou des fausses jumelles.)

Adele, c'est un peu l'enfant modèle. Celle qui malgré les difficultés ne renoncent pas à ses rêves. Elle est plus forte que ce que son caractère très doux laisse penser. Adele, c'est l'enfant sage, celle qui est studieuse, qui ne fait pas de vagues. Elle a des rêves, des objectifs qu'elle met tout en oeuvre pour les atteindre. Les études, ça a toujours été quelque chose qu'elle aime. Si elle n'est pas première de la classe, elle a toujours fait partie des bons élèves. Elle sait ce qu'elle veut et elle, elle ne concevait pas sa vie sans grandes études, sans métier honorable. C'est une grande rêveuse romantique, qui veut du cliché du mariage, des enfants et de l'emploi stable. Ce n'est pas parce que le mariage de ses parents a été un échec, ce n'est pas parce que sa mère a trompé son père et est parti avec un autre les laissant tous derrière elle, que tout le monde est comme ça, que tous les couples finissent mal. Elle croit au bonheur et se donne les moyens pour le vivre pleinement. Les jumelles vivent encore au domicile familial.

Lien avec Jacky => Adele est probablement celle qui en veut le moins à leur père. Elle est tellement gentille qu'elle lui trouve encore des excuses. Au fond d'elle, elle est certaine qu'il peut encore changer, qu'il peut redevenir l'homme bien qu'il était avant le départ de leur mère. Et peut-être parce qu'elle est celle qui montre le moins d'animosité à son égard, Jacky se montre plus doux avec elle, ou tout du moins, moins agressif, moins cassant. Elle est celle qui, si elle ne reçoit aucun compliment, ne reçoit aucun reproche non plus. Morgan senior n'est pas aveugle, il voit bien qu'Adèle est celle qui pourra devenir quelqu'un, se sortir de ce mode de vie modeste dans lequel ils sont tous enfermés.
Lien avec Shelley => C'est deux-là sont très proches, sans aucun doute les deux plus proches de cette famille décousue. Shelley remuerait ciel et terre pour Adele, et plus particulièrement pour qu'elle aille au bout de ses études, ce dont Adele a bien conscience et fait tout pour faire honneur à cette confiance et ce dévouement dont fait preuve son ainée.
Lien avec Blake => Adele est sans doute celle qui a le plus de contact avec Blake de la famille, surtout parce que c'est elle qui prend les nouvelle de sa soeur, il ne faut pas compter sur Blake pour le faire. Adele est le lien entre le reste des Morgan et la 2ème fille de la famille. C'est elle qui pense àl l'inviter, à lui rappeler les anniversaires et autres fêtes. Sans Adele, ce n'est pas certain que Blake ferait encore vraiment parti de la famille. Blake ne lui montre pas qu'elle apprécie que sa cadette ne lâche pas l'affaire avec elle. Parfois même, elle a repousse, lui disant qu'elle a soule à toujours vouloir avoir des nouvelles, mais au fond, elle lui ai reconnaissante d'être ce trait d'union entre elle et la famille.
Lien avec Cassandre => Elles sont à l'opposé l'une de l'autre, et pourtant leur gémelléité les rapproche. Elles sont fusionnelles comme on s'imagine des jumelles l'être. Comme le Yin et le Yang, chacune est l'équilibre de l'autre. Adèle apaise et calme un peu Cassie, quand Cassandre elle déride un peu Adele.
Lien avec Cory => Cory la voit comme le bébé fragile de la famille, peut-être parce qu'elle est la plus douce, la plus réservée de toutes. Il n'a pas spécialement d'affinité avec elle, mais il n'a rien contre elle non plus. Il trouve juste qu'elle n'a pas assez de caractère et aimerait bien la voir s'affirmer un peu plus. Outre ça, et même s'il ne le dit pas et ne le montre pas, il veille sur elle, justement pour les raisons citées au-dessus et il est fier qu'elle soit la seule à faire de véritables études, qui a vraiment une chance de réussir et d'avoir une vie meilleure.

(F) CASSANDRE MORGAN ⁞ 24/25 ans, femme de ménage, état civil au choix (même si je la vois plutôt célibataire, refusant de se caser.)#impulsive #vulgaire #attachiante #têtue #souriante #fêtarde #tête brûléepropositions d'avatars ⁞ Kaya Scodelario, Phoebe Tonkin, Lucy Hale, Alejandra Alonso, Kristen Stewart, Willa Holland, Emily Ratajkowski. (comme Adele et Cassandre sont jumelles, à voir aussi si vous souhaitez jouer des vraies ou des fausses jumelles.)

Cassandre, c'est Cory au féminin. Nonchalante, je m'en foutiste, fêtarde. Elle se fiche de tout et de tout le monde. Elle ne prend rien au sérieux et en veut un peu à la terre entière pour sa situation familiale. Elle a une vision très négative de l'amour, de la famille, elle préfère vivre sans attache. Ses études, elle est a lâché dès qu'elle a pu le faire et se retrouve à être femme de ménage. C'est pas vraiment le plan de carrière rêvé de la miss, mais d'une, la famille n'a pas vraiment les moyens financiers pour que plusieurs membres de la famille fassent de longues études, alors comme elle et l'école ça faisait deux, elle a laissé ce privilège à sa jumelle. Elle est plus douée et studieuse qu'elle. Cassandre, elle vit sa vie au jour le jour, et ça lui va bien comme ça. Les jumelles vivent encore au domicile familial.

Lien avec Jacky => Son père, elle le déteste. C'est de sa faute s'ils en sont là aujourd'hui. Elle lui en veut d'avoir baisser les bras aussi facilement, elle lui en veut de s'en prendre à Cory, de s'être laisser happer par l'alcool de la sorte. Pour elle, il n'est qu'un lâche qui ne mérite pas l'attention de ses enfants. De tout façon, pour ce qu'il s'est occupé d'eux, il ne mérite même pas le nom de père. Jacky le lui rend bien. S'il ne la touche pas, il passe son temps à la blesser verbalement. Pour lui, elle n'est qu'une moins que rien, elle ne fera jamais rien de sa vie, et il n'arrête pas de la comparer à sa jumelle, ce qui exaspère la miss.
Lien avec Shelley => Le jour et la nuit, l'incompréhension est le maître-mot entre ces deux-là. Ce n'est pas qu'elles s'aiment pas, mais Cassandre n'en fait qu'à sa tête, et Shelley ne sait plus comment la gérer et la faire revenir sur le droit chemin. L'ainée a peur de voir Cassandre dériver de trop et finir comme leur père, elle la flique un peu trop au goût de cette dernière qui ne le supporte plus et envoie bouler Shelley dès qu'elle essaie d'entrer en discussion.
Lien avec Blake => Petite, Cassandre voyait en Blake un modèle. Elle voulait lui ressembler et passait beaucoup de son temps à la suivre, à l'imiter. Blake était fière de voir sa petite soeur vouloir être comme elle, mais ça l'agaçait un peu de l'avoir toujours dans ses jambes, mais elle trouvait ça plus amusant que dérangeant, alors elle l'a laissé faire. Puis Blake est partie, donnant que peu de nouvelle et Cassandre encore adolescente, l'a très mal vécut. Elle a souffert de ce qu'elle a vécut comme un nouvel abandon, même si elle n'en a rien laissé paraitre. Seulement aujourd'hui, en plus d'ignorer Blake, elle le méprise, c'est limite si elle ne la considère comme ne faisant plus partie de la famille. Blake, ça lui fait mal de voir sa soeur réagir comme ça, mais ne sait pas comment faire pour se rattraper et se faire pardonner.
Lien avec Adele => Elles sont à l'opposé l'une de l'autre, et pourtant leur gémelléité les rapproche. Elles sont fusionnelles comme on s'imagine des jumelles l'être. Comme le Yin et le Yang, chacune est l'équilibre de l'autre. Adèle apaise et calme un peu Cassie, quand Cassandre elle déride un peu Adele.
Lien avec Cory => Ces deux-là sont copains comme cochons. Ils s'entendent à merveille, sont sur la même longueur. Ils sont les mêmes. Cassie est peut-être même un peu plus trash que Cory encore. Mais quoi qu'il en soit, ils ne se jugent pas, trainent souvent ensemble, surtout si c'est pour faire la fête. Après, Cory ne se confie pas vraiment à sa soeur, parce qu'il a peur qu'elle parle à Adele, elles sont jumelles, elles sont proches, alors oui, même Cassandra ne sait pas qu'il est gay, même elle ignore qu'il sort en réalité avec Ezekiel.

(M) CORY MORGAN ⁞ 22 ans, peintre en bâtiment, officieusement en couple avec Ezekiel, officiellement fiancé à Tallulah. #impulsif #vulgaire #sportif #dynamique #influençable #égoïste #franc #bagarreur #fier #travailleur #souriantpropositions d'avatars ⁞ Harry Styles.

Cory c'est le petit dernier, le bébé accident. Celui qui n'était absolument pas prévu au programme et qui a semble-t-il déstabilisé tout l'équilibre familial. En tout cas, c'est comme ça qu'il est perçu par le paternel qui le tient pour responsable du départ de sa femme. Depuis petit, Cory subit les coups de son père, et si à l'époque par peur de lui, aujourd'hui, il reste de ça, mais c'est aussi sa manière de protéger ses soeurs. Tant qu'il peut s'en prendre à lui, il ne s'en prend pas aux filles et c'est aussi un peu pour cette raison qu'il ne quitte pas le domicile familial, alors qu'il pourrait, puisqu'il a un emploi. En effet, Cory est peintre en bâtiment, métier appris par apprentissage, pas vraiment le rêve de sa vie, mais il n'a pas vraiment eu d'autres choix que de passer par ce biais. Au fond il s'en fou, il n'a pas vraiment de rêve lui. Il joue les durs, les connards finis, il est bagarreur, fêtard, tout ça pour cacher ce qu'il subit à la maison, il a bien trop honte de servir de punching ball à son père. Il joue les hétéros purs et durs, critique et attaque même les homos, sa première cible et sa préférée, Ezekiel Freeman, le voisin qu'il reluque depuis des années et qui a fini par le faire céder. Parce que oui, Cory est gay mais ne l'assume pas du tout. Manque de bol, papa Morgan a eu vent de la liaison entre les deux garçons et veut maintenant obligé Cory à se marier pour sauver les apparences et que personne n'apprenne pour sa relation homosexuelle, car même ses soeurs ne sont pas au courant de ça.

Lien avec Jacky => Leur relation est assez complexe. Ils se détestent depuis toujours, surtout parce Jacky est violent avec Cory qu'il tient responsable du départ de sa femme. En même temps, comme Cory est son seul fils, il met énormément d'espoir en lui. Il est d'ailleurs très fier de voir que son fils a réussi ses études, bien que courtes puisqu'il a fait un apprentissage et qu'aujourd'hui, il a un emploi fixe. Du côté de Cory, il hait son père, et bien qu'il joue les durs hors du domicile familial, il est très soumis à son père et n'ose pas aller contre ses ordres et ses envies. S'il ne part pas, c'est pour protéger ses soeurs, car Jacky sait que les menacer, tout comme menacer le petit ami de Cory, est un bon moyen de voir le bouclé rester docile.
Lien avec Shelley => Avec dix ans d'écart, la compréhension entre ces deux-là n'est pas toujours évidente et rend leur relation parfois un peu conflictuelle. Leurs caractères très opposés n'aide pas non plus à les rapprocher. Pourtant Ivy aime profondément son petit frère, et lui, lui est reconnaissant des sacrifices qu'elle a fait pour lui, pour eux. Elle veille sur lui, le protège, d'ailleurs, elle a plus eu et a encore un rôle de mère tout particulièrement auprès de Cory, dont elle s'est occupé quasiment dès sa naissance. Ce qu'elle n'apprécie pas chez lui, c'est son comportement à l'extérieur, alors que c'est exactement ce qu'il reproche à leur père. Au fond, elle ne le connait que très peu, elle ne sait d'ailleurs pas qu'il est en couple avec un des fils des voisins Freeman et le pense comme la plupart des gens, coureur de jupons.
Lien avec Blake => Il n'y a pas plus étrangers que ces deux-là. Tous les deux forts caractères, depuis l'enfance ils passent leur temps à se chercher, se chamailler, pas de façon vraiment gentille, on est loin de la taquinerie. Trop semblables, trop différents, ils n'ont jamais vraiment su communiquer et c'est encore plus vrai aujourd'hui que Blake ne vit plus à la maison. Quand ils se voient, ils ne savent pas quoi se dire, les banalités, ça n'a jamais été leur truc.
Lien avec Adele => Cory la voit comme le bébé fragile de la famille, peut-être parce qu'elle est la plus douce, la plus réservée de toutes. Il n'a pas spécialement d'affinité avec elle, mais il n'a rien contre elle non plus. Il trouve juste qu'elle n'a pas assez de caractère et aimerait bien la voir s'affirmer un peu plus. Outre ça, et même s'il ne le dit pas et ne le montre pas, il veille sur elle, justement pour les raisons citées au-dessus et il est fier qu'elle soit la seule à faire de véritables études, qui a vraiment une chance de réussir et d'avoir une vie meilleure.
Lien avec Cassandre => Ces deux-là sont copains comme cochons. Ils s'entendent à merveille, sont sur la même longueur. Ils sont les mêmes. Cassie est peut-être même un peu plus trash que Cory encore. Mais quoi qu'il en soit, ils ne se jugent pas, trainent souvent ensemble, surtout si c'est pour faire la fête. Après, Cory ne se confie pas vraiment à sa soeur, parce qu'il a peur qu'elle parle à Adele, elles sont jumelles, elles sont proches, alors oui, même Cassandre ne sait pas qu'il est gay, même elle ignore qu'il sort en réalité avec Ezekiel.
© LOVE (AND OTHER BULLSHIT) / 2016
Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: Cory ✘ Tell me that I'm wrong, but I do what I please
Cory Morgan

Réponses: 13
Vues: 623

Rechercher dans: Validés   Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: Cory ✘ Tell me that I'm wrong, but I do what I please    Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptySam 2 Avr - 12:30
CORYMORGAN
▸ HARRY STYLES / FUCK-UPS
▶️ Prénoms ⁞ Cory
▶️ Nom ⁞ Morgan
▶️ Surnoms ⁞ coco, connard, n°5, Morgan
▶️ Âge ⁞ 22 ans
▶️ Date de naissance ⁞ 6 décembre 1993
▶️ Lieu de naissance ⁞ Liverpool
▶️ Profession ⁞ Peintre en bâtiment
▶️ Etudes ⁞ il a fait un apprentissage dans le bâtiment quand il avait 16 ans.

▶️ Etat civil ⁞ en couple avec son voisin, mais fiancé à la meilleure amie de ce dernier, oui, c'est compliqué.
▶️ Orientation sexuelle ⁞ homosexuel refoulé, il continue encore de faire croire aux gens qu'il est hétéro.
 
❤️ Ton premier baiser : avec une gamine au jardin d'enfants quand il avait 5 ans
❤️ Ton premier amour : premier et seul amour, Ezekiel
❤️ Ta première fois : il avait 13 ans, avec une nana plus âgée que lui.
❤️ Ta première déception amoureuse : il n'en a pas eu, enfin avec Zeke c'est compliqué, mais c'est tout sauf une déception.
❤️ Ton premier râteau : il ne s'en rappelle pas, il s'attache pas, il se fiche que la fille dise non, il passe juste à une autre.


Ta première cuite : a 14 ans, à l'anniversaire d'un pote de classe
Ta première clope : à la même soirée que la première cuite
Ta première prise de drogue : il n'a jamais essayé, c'est un caïd qui traine beaucoup dehors, mais la drogue ne l'a jamais tenté.
Ta première discussion avec des policiers : la même soirée que la première cuite et la première clope. Ils ont bien déconné cette soirée-là.
 
❤️ Ton dernier baiser : il y a plusieurs jours, avec Ezekiel
❤️ Ton dernier amour : premier, dernier et seul amour, Ezekiel.
❤️ Ta dernière fois : y'a plusieurs jours aussi, toujours avec Zeke
❤️ Ta dernière déception amoureuse : comme la première, il n'en a pas vraiment eu, c'est juste compliqué avec Zeke, mais en rien décevant.
❤️ Ton dernier râteau : il remonte à plus d'un an, avant qu'il ne se mette vraiment avec Zeke et s'assagisse.


Ta dernière cuite : y'a deux jours, il déprimait de pas voir avoir de réponse de son homme.
Ta dernière clope : y'a 10 minutes, il fume beaucoup trop.
Ta dernière prise de drogue : jamais, ça ne l'intéresse pas
Ta dernière discussion avec des policiers : il y a deux semaines à cause d'une bagarre dans un bar où il est intervenu pour son père.
 

Anecdotes : T'es un caïd dans le coin, tu aimes faire ta loi, tu joues le fier, le dur, mais au fond t'es absolument pas sûr de toi + Devant ton père tu t'écrases comme un minable, il est violent et tu le crains + T'es assez égoïste comme mec, les autres tu t'en fiches pas mal. + T'es gay, ça fait longtemps déjà, mais tu l'assumes absolument pas, et tu ne veut pas que ça se sache, même pour l'amour de Zeke t'as toujours rien dit + Tu fumes comme un pompier, t'as toujours une clope au bec, même que le plus souvent, elles se consument toutes seules + Par contre tu évites l'alcool, t'as bien trop peur de finir comme ton père, même si parfois tu cèdes quand même à son appel + La vitesse t'adore ça, les montées d'adrénaline en général, tu cherche constamment à frôler tes limites, à les tester, à les dépasser + Baigné au sein d'une famille nombreuse, tu as constamment besoin de prouver ta place, ta valeur et qu'on te porte de l'attention + Tu montres une facette de toi qui est très loin de ce que tu es vraiment + T'es un bon observateur et tu attaques souvent les gens sur leurs points faibles, avant qu'eux puissent le faire avec toi + Tu n'as pas de réelle passion, tu aimes bien des trucs comme tout le monde, genre la musique, mais tu ne t'y investit pas plus que ça + Tu parles comme tu penses, tu ne réfléchis pas à la manière de dire les choses, bref tu n'as aucun tact +
HORS-JEU | Life burns/CeL ⁞ France ⁞ Inventé ⁞ Hakuna Matata  Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 3781316716 et j'espère que ce sera enfin le bon forum pour nos persos  Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 1095463034

Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 1457356542-nonewpetitSujet: DECLAN ◊ it sounds like an angel is calling my name.
Declan Bratford

Réponses: 20
Vues: 642

Rechercher dans: Validés   Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptySujet: DECLAN ◊ it sounds like an angel is calling my name.    Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) EmptyLun 28 Mar - 16:46
DECLANBRATFORD
▸ MATTHEW DADDARIO / LONE RANGERS
▶️ Prénoms ⁞ Declan; Morgan.
▶️ Nom ⁞ Lorenzi-Bratford.
▶️ Surnoms ⁞ Deck.
▶️ Âge ⁞ vingt-huit ans.
▶️ Date de naissance ⁞ vint et un novembre.
▶️ Lieu de naissance ⁞ Londres.
▶️ Profession ⁞ mécanicien automobile.
▶️ Etudes ⁞ une année en fac de commerce, avant de tout plaquer pour un bac professionnel en mécanique automobile.

▶️ Etat civil ⁞ célibataire.
▶️ Orientation sexuelle ⁞ hétérosexuel, queutard, célibattant.
 
❤️ Ton premier baiser : j'avais neuf ans. elle aussi. nous n'étions que deux enfants assis sur une balançoire dans le parc. mais, je savais déjà ce que les grandes personnes faisaient quand elles étaient amoureuses, des bisous sur la bouche. alors, j'ai fais comme eux. comme si j'étais amoureux.
❤️ Ton premier amour : blonde. élégante. populaire. le couple parfait. je crois que mon cœur a su battre pour elle. un peu. la jalousie prenait si souvent le dessus sur les sentiments. les bagarres à répétition, les disputes. la rupture. le souvenir de mes quinze ans.
❤️ Ta première fois : j'étais soul. j'étais jeune. treize ans. à peine. elle était plus âgée, blonde. j'avais trop bu. elle aussi. une soirée d'après match. l'alcool qui coule à flot. je me souviens seulement m’être réveillé à poil, dans un pieu, avec une fille comateuse. je me souviens d'une migraine atroce. je me souviens avoir vomi mes tripes avant de chopper mon boxer pour mieux me barrer, comme si de rien n'était.
❤️ Ta première déception amoureuse : ses lèvres sur celles de mon meilleur ami. une douleur fulgurante dans ma poitrine, dans ce cœur que je ne pensais pas avoir.
❤️ Ton premier râteau : elle était trop bien pour moi. ma réputation m'avait devancé. pourtant, elle n'avait rien à voir avec les autres, elle n'était pas de ces filles qui couchent avec le premier venu; qui couchent pour faire comme les autres, pour être acceptée et populaire. elle, son truc, c'était les livres, les études. son rêve, c'était d'aller dans une grande université, devenir médecin, sauver des vies. nous n'avions rien en commun. et elle a su me le faire comprendre.


Ta première cuite : sur le terrain de foot. onze ans à peine. avec les autres gamins de l'équipe. en regardant les grands s'entrainer. un après midi d'automne.
Ta première clope : devant l'école. avec les copains. pour faire comme les grands. pour attirer l'attention de papa. l'attention des autres, tout simplement.
Ta première prise de drogue : en soirée. chez un joueur de l'équipe de foot. quinze ans, à peine.
Ta première discussion avec des policiers : quand on s'est battus avec les supporters d'arsenal, devant l'école. j'ai été gravement blessé à l'arcade sourcilière ce jour-là. mais, moi au moins, je n'ai pas eu à aller à l’hôpital. des clowns à Arsenal, ils ne tiennent même pas debout! les flics devaient être supporters de Chelsea, parce qu'on a tous fini au poste!
 
❤️ Ton dernier baiser : hier soir, un bar sordide, minuit passé. une rouquine, ou peut-être était-elle blonde?!
❤️ Ton dernier amour : elle. la seule. l'unique. de longues jambes. une magnifique chevelure. une passion commune pour les voitures. mon cœur qui bat dès que nos regards se croisaient. il n'y a eu qu'elle. qu'elle qui a un jour vraiment compté. qu'elle qui a su réellement faire battre mon cœur. qu'elle qui m'a donné l'envie de changer. qu'elle qui a failli faire de moi un homme. failli.
❤️ Ta dernière fois : il y a quelques soirs de ça. deux ou trois, peut-être. une fille, sans importance, rencontrée dans un bar, au hasard. un visage déjà oublié.
❤️ Ta dernière déception amoureuse : elle. quand elle est partie. quand elle m'a rendu à ma solitude. quand j'ai retrouvé l'appartement vide. quand je n'ai pas cherché à la recontacter. quand elle a brisé mon cœur.
❤️ Ton dernier râteau : une fille, dans un bar. un anneau à son annulaire secoué devant mes yeux, le refus d'un verre proposé d'une façon pourtant tout à fait polie. c'est elle qui y a perdu, pas moi...


Ta dernière cuite : hier soir.
Ta dernière clope : il y a quelques minutes, à peine.
Ta dernière prise de drogue : un joint. hier soir, surement. faire la fête sans avoir un de ces trucs au bec m'est devenu quasiment impossible...
Ta dernière discussion avec des policiers : ivresse sur la voie publique doublée d'une bagarre. une nuit au poste, en cellule de dégrisement après quelques points de suture à l'arcade.
 

◄ Des années en arrière. Une époque si lointaine et paisible, quand il me semblait que tout m'était possible. Des années avant. Une femme de bonne famille qui rencontre un homme ambitieux. Des projets qui se concrétisent. La bourgeoisie londonienne. Le pouvoir. Le bon vin. Une femme d'une élégance inégalable. Un tempérament de feu. Une forteresse imprenable. Une tigresse indomptable. Mais, une fille de bonne famille avant tout. Une jeune femme qu'un père cherche à mettre au pas. Deux tempéraments de feu. Une éducation. Des principes. J'ai toujours été comme elle. Libre. Indomptable. Indépendant. Rebelle. Mais toute tigresse finit par rencontrer son dompteur. Un homme plus malin et manipulateur qu'elle. Un homme plein d'ambition. Une alliance mêlée d'amour et d’intérêt. Un mariage au sommet. Quand l'ambition rencontre le pouvoir. Un beau père fortunée. Le charme italien qui fait chavirer le cœur d'une femme. Talent que nous avons, nous autres, de faire fondre le cœur et la volonté d'une femme. Un regard. Quelques mots susurrés à l'oreille. Ma mère n'a jamais pu résister au charme de mon père. Pas longtemps.

Mariage d'ambition. Soumission d'une femme qui rêvait de liberté. Personne n'avait jamais su dire non à mon père. Et bientôt, son beau père lui donnait les clés de la société. Un nouveau départ. Une chance faire briller leur nom à Liverpool. La maison fut rapidement achetée. Une grande maison dans les beaux quartiers. Les voisins aussi souriants qu'hypocrites. Le labrador qui aboi au passage du facteur. Une mère cloitrée dans son foyer. Contrainte d'élever son fils. Portant un second enfant. Une petite fille. Elle avait renoncer à tous ses rêves pour cet homme, pour un homme aux yeux duquel elle ne comptait pas autant qu'elle l'aurait espéré. Des zéros à n'en plus finir qui s'alignent sur son compte en banque. Mais l'argent ne suffit pas à combler le vide et la solitude. Pas plus que ces deux enfants qui courent autour d'elle en permanence.

Ma sœur n'a de cesse de pleurer. Maman s'en désintéresse. Papa n'est jamais là. Je ne suis pas l'enfant modèle qu'il aurait voulu que je sois. Mais, il ne le voit pas. Il ne me voit pas. Ne nous voit pas. Aucun de nous. Ni les larmes de ma sœur. Ni les verres but par ma mère. Ni mon comportement irrespectueux. Il ne paie pas la moindre attention aux remarques des professeurs dans mes cahiers. Il n'est pas là pour entendre les parents des autres enfants se plaindre de moi. Il ne me voit pas arracher les plantes dans le jardin des voisins. Ni tirer les cheveux de ma camarade de classe. Il ne me voit pas jeter des crayons sur les professeurs. Ni leur répondre. Il n'est pas là pour m'apprendre à être un enfant bien élevé. Il n'est pas là pour sécher les larmes des deux femmes de la famille. Rôle que j'essaie d'endosser. Mais, je ne suis pas assez fort. Je suis en colère. Pas à ma place. Sans le moindre repère.

Bagarreur avec des notes exemplaires. Populaire et détesté. Enfant haineux arborant le plus angélique des sourires. Hyper-actif, incapable de rester en place. Ne trouvant pas sa place. Mes poings s'écrasent sur les visages de mes camarades de classe. Mes mots sont acerbes. La colère brule dans mes veines. Maman ne sait pas se relever. Mais, elle donne naissance à un troisième enfant. Une petite fille. Encore. Comme si elle cherche à combler le manque. Le vide. Mais, rien n'y fait. Ni ses enfants. Ni les bouteilles de vin. Rien n'y fait. Le vide est là. Ambiant. Mes notes la rende fier. Mais son mari ne la voit pas. Le col de ses chemises sent un parfum qui n'est pas le siens. Pourtant, il continue de remplir son devoir conjugal. Machinalement. Bestialement, parfois. Mais, il ne la voit pas. Il ne la voit plus. Elle n'est pas sure qu'il l'ait un jour vue. Elle n'a toujours été qu'un moyen pour atteindre un objectif. Une jolie femme à son bras. Une poule pondeuse pour assurer sa descendance. Et descendre, elle sait le faire. Bouteille après bouteille, c'est des litres entiers qu'elle descend. Sans qu'il n'y prête la moindre attention. Ne prenant plus la peine de l'amener à des diners. La coupant, peu à peu, d'une vie sociale à laquelle elle prétendait. La seule chose qui lui restait.

Papa ne me voit pas. Mes notes le rendent fier. Des lettres sur un cahier. Il ne voit pas le reste. Les reproches. Les retenues. Les notes sont là, c'est tout ce qu'il voit. Pourtant, mon comportement ne va pas en s'arrangeant. Et maman doit ramasser les pots cassés. Les factures d’hôpital. Pour moi. Pour les autres enfants. Elle paie. Pour m'éviter les problèmes. Encore. Et encore. Elle s'excuse. Elle sourie. Elle est forte. Mais je ne la vois pas. Moi non plus. Je n'ai pas appris. A la respecter. A l'aimer. A la voir. 180 de QI qu'ils finissent par me dire. Et pourtant, je ne sais pas. Je ne vois pas. Je ne comprends pas. La douleur d'une femme. Son amour sans égal. Sa force de caractère. Je ne suis qu'un gamin sans repère.

Un premier baiser à neuf ans. Admirés des autres garçons. Crains par la plupart des autres enfants. Un sourire angélique sous d'épaisses mèches brunes. Un regard sombre cachant de sombres blessures. Une solitude. Une envie de hurler. La violence par les poings. Le sexe au plus jeune age. Un vide que rien ne peut combler. Un tableau de chasse qui n'a de cesse de s'allonger, au fil des années. L'incapacité à aimer. A s'attacher. Des paires de seins. Des paires de fesses. Le désintérêt de tout. L'alcool. La drogue. Avant mème d'avoir l'age légal pour conduire. Une adolescence à la dérive. Une vie gâchée avant même d'avoir commencé.

Le sport et les voitures comme échappatoire. Footballeur hors pair. Des courses de rue la nuit. Un enfant hyper-actif que rien n'assouvit. Que la fatigue n'atteint pas. Pas plus que la peur. Le vide. La colère. La haine. Gagner. Risquer sa vie chaque soir. Aller toujours plus vite. Plus loin. Frôler la mort pour se sentir vivant.

L'accident. Boire ou conduire, il faut choisir. Papa me voit enfin. Ou il fait semblant. Maman a pris de l'age, d'un coup. Ou bien est-ce l'alcool. Je vois son visage alors que mes yeux s'ouvrent. J'entends la voix de mes sœurs. Celle de mon père qui les couvre. Quelque part, derrière ma mère. Et soudain, le verdict qui tombe. Je ne serai pas capable d'avoir la carrière de footballeur professionnel dont j'avais tant rêvé. Une larme glisse sur ma joue. Je suis capable d'éprouver des sentiments. De les montrer. Une simple larme qui roule sur ma joue abimée par l'impact, sur ce visage couvert d'hématomes. Mais, je ne les vois plus. Ne les entends plus. Mon visage glisse sur le coté. Mon regard se pose sur l'horizon. Je suis mort.

Papa l'a décidé. Je marcherai dans ses pas. Je reprendrai la compagnie. Héritage familiale. Il me voit. Une coquille vide. Putain de merde. Mon poing qui s'abat sur son visage. Tout envoyer valser, à commencer par son discours vide de sens. Les cris de ma mère. Les larmes de ma sœur. Je ne serai jamais un connard comme lui. Je serai un connard, selon mes propres termes. Un enfoiré. Un alcoolique, comme maman. Mais pas un lâche assoiffé par une course effrénée aux chiffres.

Les voitures. Seconde passion. La vitesse. La mécanique. Je ne suis qu'un gamin qui a envoyé valser les plus prestigieuses écoles internationales de commerce pour un apprentissage dans un garage pourri, dans un quartier sordide. Un gamin que son père a foutu à la rue. Dix huit ans à peine. Une mère qui verse de l'argent chaque semaine. Qui pleure de ne plus avoir son fils près d'elle. Une sœur moralisatrice. Qui part, pour étudier en France. Petite fille à papa, hautaine et fière. Une autre qui pleure. Seule. Encore. Toujours. Et le vide qui s'intensifie. Toujours. D'avantage. Les visites de maman. Les petits plats italiens qu'elle m'apporte. Sa présence. Son sourire triste. Ses traits fatigués. Son visage marqué par l'alcool. Ces mots que je ne sais pas lui dire. La gratitude que je ressens. Pour tout ce qu'elle a toujours fait pour moi. Mais, je ne suis qu'un homme au cœur de pierre. Vide. Sans âme.

Les femmes. Écumer les bars. Ne plus me souvenir de leurs prénoms. Les foutre à la porte. M'échapper à leurs draps. Ne leur montrer que du dédain. Pas de sentiments. Ni d'attache. La solitude. Le vide abyssale. Maman qui passe de moins en moins. Papa qui la fait interner. Cure de désintoxication. Comme s'il en avait quelque chose à foutre. Son image et sa carrière avant tout. Le suicide d'Alessa. La solitude de maman ayant pesé trop fort sur elle. Ou peut-être était-ce la pression sur ses épaules. Le vide qu'elle essai de combler. Mon absence. Rendre fier papa, ce que je n'ai jamais voulu faire. Ce qu'elle n'a pas su faire. Des cachets rapidement avalés. Une simple note, à mon intention. Maman qui sombre d'avantage.
Une famille détruite.

Tomber dans le panneau. A mon tour. L'amour qui frappe à ma porte. De longues jambes. Un sourire ravageur. Des lèvres rouges. Mon cœur qui bat à tout rompre dans ma poitrine. Sa voiture. C'est qu'elle s'y connaissait en bagnoles. La sienne n'était rien d'autre qu'un bijoux. Une Chevrolet. Il n'en avait pas fallu d'avantage à mon cœur pour se mettre à battre. Pour la toute première fois.

Aimer. Vivre. Ne plus penser. Être envouté. Tourbillon de l’amour. Engrenage malsain. Chute aux enfers. Vivre ensemble. Construire une vie à deux. Devenir un homme. Rencontrer la belle famille. Réaliser qu’on n’est pas celui qu’on croyait être. Combler ce vide. Apprendre à aimer. Changer. Réparer les morceaux d’une vie brisée. D’une famille détruite. Retour du fils prodigue. Dédain paternel. Ne pas être assez bien. Ne jamais l’avoir été. Les larmes de ma mère. Des reproches. Encore. Toujours. Rebut de l’humanité. Déception. Le vide. Encore. Incommensurable. Oh papa, j’aurais tant voulu que tu sois fier de moi. Oh, rien qu’une fois. Lire dans tes yeux la fierté. L’amour. Te voir assister à un match. En regarder un à la télé, avec toi. Je n’ai jamais rien demandé. Je t’ai donné les notes que tu voulais que j’aie. Mais, cela n’a jamais été assez. Parce que je ne suis pas devenu ton ombre. Ma peau s’est couverte de tatouages. Mes mains sont marquées par le travail et le cambouis. Mes cheveux ne sont pas parfaitement coupés, loin de là. Et cette veste sur mes épaules, du faux cuir. Tu ne peux pas cacher la honte que tu ressens à mon égard alors que maman me serre dans ses bras. Mon regard croise le tiens. La haine. Le vide. Le froid. Tout est là. Tout avait été simplement recouvert. Par elle. Par ses baisers. Par ses bras. Par son corps. Par l’amour qu’elle me donne. Elle sourit. Tu la regardes. Elle n’est pas ce que tu voudrais qu’elle soit. Elle n’est pas celle que tu aurais choisie pour moi. Tu la vois. Tu grimaces quand elle prononce des mots qui ne sont pas ceux que tu aimerais entendre dans la bouche d’une femme. Elle n’a pas fait de hautes études. Tu lui fais comprendre qu’elle n’est pas la bienvenue ici. Chez nous. Tu lui parles comme tu parles à maman. Et je ne fais rien pour t’en empêcher. J’aurais dû. J’aurais pu. Mais, je ne l’ai jamais fait pour maman. Pour mes sœurs. Pourquoi le ferais-je pour une femme qui n’est pas de mon sang. Peut-être suis-je comme toi, après tout ?

Glisser. Retomber dans de vieux travers. Les courses. La vitesse. Le risque. Le danger. Frôler la mort pour se sentir en vie. Elle n’a jamais été assez bien pour moi. Peut-être est-elle trop bien, justement. Le regard d’un père. Sentir son amour et son approbation. Peut-être était-ce là la seule chose dont j’avais besoin. Mais, l’avouerais-je un jour ? Plutôt crever. Colère. Rage. Le pied sur l’accélérateur. Les pneus qui crissent. L’asphalte. Toujours plus vite. Pour combler ce vide que tu as créé pendant de si longues années.

Les cris. Les reproches. Tout me glisse dessus. Dédain et indifférence. Aimer. Mais ne pas savoir l’exprimer. Ne plus savoir. N’avoir jamais su. Comment connaitre ce qui ne se s’apprend pas. Comment ressentir ce qu’on ne voit pas. Le mobilier qui s’écrase contre le mur. Un léger sourire sur mon visage. Ne pas entendre. Ne pas écouter. Frêle petite chose sans importance qui s’évertue à hurler. Ma main qui se plaque contre le creux de sa hanche. Ignorer sa colère. Ignorer la peine que je lui fais. Ignorer ce qu’elle ressent. Parce qu’elle n’est pas moi. Parce que je m’en fous. Parce que tout le monde s’en fout. Chacun sa merde. Plaquer ma bouche contre la sienne alors qu’elle se débat. De colère. Avant de s’abandonner à mes bras. Je veux. Je prends.
C’est ce que papa m’a toujours appris.

Grossesse. Le mot est lâché. Un rire qui s’échappe à ma bouche alors que je m’étale nonchalamment sur le canapé, une bière à la main. Avortement. Le choix n’est pas laissé. La discussion n’est pas ouverte. Les braillards, ce n’est pas mon rayon. Fonder une famille n’est pas dans mes objectifs. Les hurlements. Les cris. Les larmes. Tout me glisse dessus. J’aurais fait un homme d’affaire redoutable. Papa aurait été fier. Des petits poings qui s’abattent contre mon torse. Mes mains qui enserrent ses poignets. Mon regard qui s’ancre dans le siens. Ce n’est pas négociable.

Retrouver la maison vide.
Solitude, ma chère et tendre amie.
Mon regard s’embrume. Colère infinie. Vide intersidérale. Les abysses sont proches. Immobile au milieu d’un appartement déserté. Je ne suis pas mon père. Je ressens. Le vide qu’il a su combler en épousant une femme docile. En la faisant pondre trois mouflets qu’elle n’a eut de cesse d’avoir dans les pattes. Je ne serai pas mon père. Elle ne serait pas ma mère. Nous ne serions pas eux. Jamais.

HORS-JEU | STACE. ⁞ FRANCE ⁞ inventé parce que j'ai eu la flemme de fouiller dans les préliens, honnêtement! ⁞ Ce forum c'est de la bombe, le design est trop sexy  Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 2096748811  Tag impulsif sur L O V E (and other bullshit) 2096748811

Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: